Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Le forum pour bien débuter en modélisme ferroviaire !

Modérateur: MOD

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 18 Sep 2017, 14:31 
Jeanmichelfr11 a écrit:Bonjour,
Superbe travail. Bravo à toi.
Amicalement


Bonjour Jean-Michel

Voilà un système de protection qui pourrait également convenir à tes modules.
Merci de ta visite et tes encouragements
A+
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 22 Sep 2017, 14:26 
Premiers trains dans la Z.I. Nord

Episode 54 - Les travaux lourds sur le caisson sont terminés. Il est temps de faire un grand ménage et de sortir ma 050 TA de sa boite. Premiers tours de roues dans la "Z.I. Nord".

Il m'a d'abord fallu résourdre quelques soucis de connection internet. Alors que le blog et mes deux fils sur les forums rencontrent un succès encourageant, ma vaillante tablette a en effet rendu l'âme après trois années de bons et loyaux services quasi non-stop. Pas de chance ! Les publications s'en sont trouvées retardées tout autant que les visites sur les sites et les fils des copains. Car si le smartphone peut convenir pour de courtes interventions, il est très difficile de construire des articles assez longs avec un si petit appareil. Toute la famille s'est mise sur le dossier pour que je récupère un outils de travail confortable. Je remercie ici mon épouse, ma fille et mon fils pour ce soutien, qui prouve toute l'importance de l'adhésion de l'entourage lorsque l'on se (re)lance dans le modélisme ferroviaire.

J'ai donc mis à profit ces tracasseries techniques pour terminer le show-case.

Finitions d'étanchéïté et sécurité anti-chute

Il s'agit de l'étanchéïté à la poussière bien-sûr. Car si le toit est posé et le Polyglass fixé, il me reste deux points importants : l'accès aux coulisses. La sortie Ouest au premier plan est assez simple à traiter puisque le fond de décor arrondi est collé au panneau latéral gauche. Une simple planchette de médium 3mm vissée au panneau assure à la fois l'imperméabilité et la sécurité anti-chute. Les coulisses n'étant pas encore construites, ce serait balaud de voir ma seule locomotive tomber sur le parquet. Märklin, c'est solide certes, mais il y a des expériences à ne pas tenter tout de même ! (Photo 263 ci-dessous)

Image

Photo 263 : La plaquette anti-chute sur la sortie Ouest. Source : letraindemanu sur Canalblog

J'ai également profité de cette occasion pour récupérer quelques chutes de polystyrène et façonner le talus qui masque cette sortie.

Image

Photo 264 : Confection du talus sortie Ouest. Source : letraindemanu sur Canalblog

C'est surtout la sortie Est qui m'a fait cogiter. En effet, située au dernier plan, donc en plein arrondi du fond de décor, avec de surcroît une dimension (trop !) importante, la seule planchette de médium ne suffisait pas : La sécurité anti-chute était efficace mais la poussière disposait malgré tout d'une large porte d'entrée par l'arrière. J'ai donc du confectionner une sorte de carter en plastique collé au dos du fond de décor.

Grand ménage

Ces derniers travaux d'herméticité réalisés, aujourd'hui donc, c'était jour de ménage dans la "Z.I. Nord", à grand renfort de pinceaux, d'aspirateur et d'alcool à 70°. C'est fou la poussière qui peut s'accumuler sur un réseau en si peu de temps ! Plus encore quand le module est provisoirement installé dans une pièce de vie commune dans laquelle navigue un labrador de trente-cinq kilos.

Le ménage commence par un nettoyage des rails de roulement avec un chiffon doux imbibé d'un peu d'alcool à 70°, en insistant sur les aiguillages. Le plus fastidueux est le nettoyage des picots du rail central au coton tige ! L'état du chiffon au sortir de cette opération témoigne de l'encrassement auquel sont soumis nos réseaux.

Les quelques maquettes, pas encore terminées et donc amovibles, on été retirées. Le reste du décor déjà collé ayant été revêtu de vernis (Cour pavée, quai et son abri, voiries,..), le tout a été nettoyé délicatement au pinceau... à maquillage spécialement dédié, accompagné de l'embout d'aspirateur. L'intérieur du module a ainsi récupéré sa virginité d'antan.

Premiers tours de roues

Maintenant que tout ce grand nettoyage est terminé, il est temps de retirer les films de protection du Polyglass... Wahou ! Cà fait super beau ! Mon module est désormais une belle vitrine. Il est temps de sortir ma 050 TA 23 de sa boite et de lui dégourdir les bielles. Et même si la longueur disponible après les aiguilles de sortie est insuffisante pour y loger la locomotive et un wagon, ce qui empêche encore les manoeuvres, la locomotive seule peut s'y effectuer quelques tours de roues et se balader dans la "zone".

Image
Image
Image
Image

Photos 265 à 268 : Premiers trains dans la "Z.I. Nord". Source : Letraindemanu sur Canalblog

Et surtout, mon petit parc roulant ne craignant plus la poussière, il va pouvoir rester à demeure, histoire de pouvoir le contempler quand bon me semble.

Il est désormais temps de poursuivre le décor...

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 22 Sep 2017, 17:02 
C'est vrai que c'est joli ! Cela doit te motiver davantage pour continuer le décor. Et les premiers tours de roues, c'est une satisfaction.
Malgré tout, le plexi offre-t-il la même transparence que du verre ?
Avatar de l’utilisateur
Patrickw
Communicatif
 
Messages: 825
Inscrit le: Mar 06 Jan 2009, 13:20
Âge: 52

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 22 Sep 2017, 19:22 
Patrickw a écrit:C'est vrai que c'est joli ! Cela doit te motiver davantage pour continuer le décor. Et les premiers tours de roues, c'est une satisfaction.
Malgré tout, le plexi offre-t-il la même transparence que du verre ?


Bonsoir Patrick

Effectivement, cette étape est un élément motivant dans ce projet. Et je dois bien reconnaitre que le résultat est à la hauteur de mes objectifs.

Pour ce qui concerne plus spécifiquement le Polyglass, il offre une transparence impeccable. En plus c'est un matériau facile à travailler avec des outils basiques.

D'ici quelques semaines, je ferai un retour d'expérience sur cette vitrine pléxy.

Merci de ta visite.
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 24 Sep 2017, 19:36 
Bonsoir les amis,

Content : France Fournitures Modelisme m'a adressé un mail pour m'informer que mes deux premiers signaux étaient en cours d'expédition. Hâte de recevoir.
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 27 Sep 2017, 14:16 
Le modéliste ferroviaire est un drôle d'animal

Épisode 55 - Hommage à nos épouses. Il m'est apparu de bon aloi de rendre hommage nos épouses et compagnons. Dans notre époque néo-moderne post Taubira, ce billet concerne in fine celle ou celui qui partage notre vie envahissante de modéliste, sans distinction de sexe, d'âge et de filiation.

Le modélisme ferroviaire, s'il a de nombreux points communs avec d'autres formes de maquettisme dont le budget exorbitant que nous y consacrons, présente néanmoins une particularité qui lui est spécifique : Son envahissement spatial. Car, quelle que soit la taille de notre maquette, simple diorama ou réseau imposant, elle est toujours disproportionnée par rapport à l'espace familial commun disponible.

Image
Photo 269 : L'épouse de l'auteur avec Blacky, notre amour de chien, à Léon (France, Landes 40) en août 2016. Source : letraindemanu sur Canalblog

Le modéliste ferroviaire, un animal spatiovore

Le modéliste ferroviaire est un animal particulièrement doué pour exploiter tous les volumes dont il dispose. C'est généralement un fin négociateur prêt à user de tous les subterfuges pour agrandir son territoire. Car, si le modéliste a une imagination débordante, c'est avant tout pour explorer au mieux tout l'espace disponible avec une vision tridimentionnelle acerbe en vue d'une conquête ultérieure.

Qu'il aire dans un modeste studio perché en haut d'une tour HLM de dix-sept étages ou qu'il niche dans un cossu pavillon de banlieue, le modéliste a un don d'ubiquité débordant. Avec une imagination à nulle autre pareille, il a une faculté d'adaptation incommensurable. Sitôt qu'on lui attribue un espace de vie, il dispose d'une capacité de prospection dont seuls sont dotés ses congénères. Dès lors, son objectif permanent est de conquérir de nouveaux territoires afin d'assouvir sa soif d'espace.

Si la présentation de l'animal peut prêter à sourire dans cette forme d'approche documentaire, il ne faut point se méprendre : la bête à priori domestiquée conserve en elle des instincts sauvages pour agrandir sa tanière. Si la plupart des espèces d'Europe occidentales affectionnent les greniers et les caves principalement, certaines s'installent dans le jardin, de préférence près des rocailles et autres talus. D'autres n'hésitent pas à solliciter l'intervention d'une grue de trente tonnes, histoire d'installer un container sur 20m2 de gazon disponible. La créature dispose donc de toutes les facultés d'adaptation à n'importe quelle pièce d'un logement, y compris si elle n'existent pas encore, dès lors qu'il puisse se poser au sol, s'agripper à un mur ou se suspendre au plafond. Ainsi peut-on en trouver dans presque toutes les pièces dès lors qu'elles ne sont pas trop humides : Salon, chambre ou bureau. Au grand dam des locataires en titre parfois, certains spécimens élargissent leur territoire jusqu'à envahir les toilettes.

Ne souriez pas, car tout cela est bien réèl, même si ce n'est pas du vécu personnel. Ainsi le bien aimable patron du regretté magasin "Tous les trains" - qui se situait rue de Charenton dans le XIIe et dont j'étais un client fidèle - m'avait-il ainsi conté l'histoire d'un de ces spécimens passionnés qui avait envahi tout le logement familial allant jusqu'à conquérir la pièce où l'on s'adonne généralement plus aux mots-croisés ou aux suduku qu'au train miniature. Sa moitié, qui ne supportait plus cette déferlante ferro-modélistique, avait eu la très mauvaise idée de demander à l'énergumène de choisir entre le train et elle. Mal lui en a pris. Car notre animal, pourtant grégaire génétiquement, a préféré se séparer de l'épouse que de son envahissante collection.

Le modéliste ferroviaire, cet animal rusé

Au delà des considérations tridimentionnelles précedemment exposées, le modéliste ferroviaire est un animal doué dans l'art de la dissimulation, en particulier s'il vit en couple. Point n'est question ici d'infidélité, mais plutôt de travestissement. Car l'espèce est énergivore ! Pour assouvir son appétit insatiable, il lui faut généralement beaucoup d'argent. Et toujours bien plus qu'il n'en dispose réèllement. C'est pourquoi cette bestiole à l'imagination débordante est-elle en mesure de recourir à des subterfuges parfois surprenants pour camoufler ses dépenses ou tout au moins en limiter officiellement l'incidence sur le budget commun.

Ainsi, alors même que sur un forum notre fauve sera à même de disserter des heures avec ses congénères sur sa dernière proie chèrement acquise au rayon "nouveautés" de son fournisseur habituel, l'animal aura-t-il l'art de présenter son butin à sa moitié comme étant issu d'une longue chasse au rayon "occasions" d'un site bien connu. Une quête forcément de longue date. Forcément ! Une si belle prise sur le marché de la seconde main, c'est rare.

Ainsi le même commerçant m'avait-il relaté les aventures d'un autre spécimen fort doué dans l'art de la supercherie. Ce dernier, toujours avide de nouveaux mets délicats, se présentait à la boutique en semaine, seul, pour préparer le piège tendu à son épouse. Avec son regard aiguisé, la bête ne mettait pas longtemps pour repérer l'objet de sa convoitise et jeter son dévolu sur une belle pièce. Une prise onéreuse de préférence. En fin stratège, et avec la complicité forcément bienveillante du commerçant, l'animal payait alors la moitié de sa future acquisition. Mais s'il revenait bredouille et les mains vides dans le nid familial, c'était pour mieux y retourner quelques jours plus tard à une date et un horaire bien précis, cette fois-ci accompagné de sa chère et tendre, pour parachever sa tactique machiavélique : l'acolyte fournisseur présentant à ce moment précis l'éxuvie en vitrine à moitié de son prix, l'animal pouvait alors se jeter sur sa proie, laissant ainsi croire à l'épouse d'une chasse à bon prix. L'histoire ne dit pas si la compagne était aussi crédule qu'elle y laissait paraitre.

Et même si tous les individus de l'espèce ne recourent pas à des stratagèmes aussi élaborés pour étendre leur territoire ou accroitre leur braconnage, leurs agissements sont parfois bien déconcertants pour leur épouse ou compagnon.

Ils méritaient bien qu'on leur témoigne de notre amoureuse gratitude pour leurs encouragements et leur soutien bienveillant.

A mon épouse,

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 27 Sep 2017, 15:02 
j'adore ta prose. :applause: :applause: :applause: :applause: :applause:
Avatar de l’utilisateur
Spirou78
Intarissable !
 
Messages: 9404
Inscrit le: Ven 27 Juin 2008, 16:46
Localisation: 78730 SAINT ARNOULT EN YVELINES
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO, HOm, HOe, Z
Prénom: Michel
Club: Méclents du Jébobola

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 28 Sep 2017, 12:50 
Amusant mais il s’agit d’exemples extrêmes. Maintenant, dans la majorité des cas, le train reste interdit du séjour pour les adultes (sauf à le dissimuler sous un canapé). :ange3:

Il est d'usage que les enfants obtiennent en général une dérogation, pendant les fêtes, pour installer l’ovale dans la salle à manger.

Moi, c'est ma femme qui est rusée. Elle m'a prêté une pièce dans la maison. Si je la quitte, je perds le train. :mort:
Avatar de l’utilisateur
Patrickw
Communicatif
 
Messages: 825
Inscrit le: Mar 06 Jan 2009, 13:20
Âge: 52

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 01 Oct 2017, 01:54 
Spirou78 a écrit:j'adore ta prose. :applause: :applause: :applause: :applause: :applause:


Bonjour Michel.
L'écriture fait partie intégrante de ma démarche modéliste.
Merci de tes visites régulières.
A+
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 01 Oct 2017, 02:13 
Patrickw a écrit:Amusant mais il s’agit d’exemples extrêmes. Maintenant, dans la majorité des cas, le train reste interdit du séjour pour les adultes (sauf à le dissimuler sous un canapé). :ange3:

Il est d'usage que les enfants obtiennent en général une dérogation, pendant les fêtes, pour installer l’ovale dans la salle à manger.

Moi, c'est ma femme qui est rusée. Elle m'a prêté une pièce dans la maison. Si je la quitte, je perds le train. :mort:


Bonjour Patrick,
Cas extrêmes, vraiment ? Le fait d'occuper l'intégralité d'un sous-sol ou d'un grenier aménagé est déjà en soit une sérieuse occupation territoriale. Car il ne faut comparer que le comparable, c'est à dire l'ensemble des volumes dédiés à notre passion en % de la surface habitable du logement.

Quant à l'occupation du salon, ce peut être pour certains la seule alternative, que le réseau soit fixe (un module au mur), escamotable, repliable, rabattable, voire pour certains temporaires. Tout le monde n'a pas la chance de posséder un appartement spacieux ou un coquet pavillon.

Quoi qu'il en soit, l'essentiel est bien de faire preuve d'ingéniosité pour vivre, même modestement, sa passion. Lorsque je survole les forums et voit bon nombre de modélistes accumuler matériel sans même disposer de quelques voies pour dégourdir les engins moteur, je trouve cela navrant.

Il est vrai qu'aujourd'hui, il est quand même possible sur une petite surface de faire un module du type ZI pour faire quelques manoeuvres, une petite annexe traction pour exposer et faire rouler son parc moteur,...

Et puis, dans le salon, à défaut d'autre solution, c'est aussi l'occasion de réaliser un meuble vitrine élégant et surtout de partager son hobby avec ses amis.

Finalement, après quinze années de privation ferroviaire, je me dis que vaut mieux "petit" que rien du tout, même si comme tous j'aimerais avoir un espace et un budget plus conséquent.

Merci de tes visites et de ton intervention.
A+
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 01 Oct 2017, 02:28 
Réception des premiers signaux pour ma zone industrielle

Episode 56 - Les premiers signaux viennent d'être livrés à la Compagnie. Bonne occasion d'évoquer les fournisseurs et d'aborder quelques subtilités de la signalisation ferroviaire.

Les deux premiers signaux commandés chez France Fournitures modélisme ont été réceptionnés.

Image
Photo 270 : Les deux premiers signaux de ma zone industrielle. Source : letraindemanu sur Canalblog

Le fournisseur

Le délai de livraison d'une vingtaine de jours est très raisonnable - Je ne compte pas le mois d'aoùt, nos artisans étant généralement fermés à cette période - pour cette commande qui comptait deux signaux dont un prévu pour implantation à droite. J'ai reçu début septembre un mail me demandant si je souhaitais apporter des précisions et m'informant du délai, délai qui a été respecté. Les produits reçus étaient bien protégés dans le colis postal.

France Fournitures Modélisme est donc un fournisseur qui m'a apporté toute satisfaction.

Je tiens à préciser que la société Lybe Disque-Rouge, à qui un devis avait été demandé, m'a présenté une offre commerciale en retour. Même si je n'y ai pas donné suite, cela méritait d'être précisé. Quant à la société LEB, elle m'avait invité à la joindre par téléphone pour préciser mes besoins et proposer une offre. Malheureusement, à cette période, ce fournisseur n'acceptait pas les réglements par carte bancaire mais uniquement par chèque.

Les signaux : Oeilleton

Il s'agit de cibles à 5 feux + oeilleton fonctionnel pouvant présenter : Carré, sémaphore, Manoeuvre, avertissement et voie libre. Dans ma configuration, ils sont prévus pour ne présenter que C/M/VL.

L'oeilleton est une petite lampe blanche située à gauche de la cible pouvant présenter le signal Carré (deux feux rouges) comme sur la photo 271 ci-dessous.

Image
Photo 271 : Un signal carré en sortie d'une gare en région parisienne. Notez la position de l'oeilleton à gauche. Source : letraindemanu sur Canalblog

C'est un signal détrompeur qui permet à un mécanicien de différencier un sémaphore (un seul feu rouge, franchissable) d'un carré dont l'un des feux rouges serait en panne (signal non franchissable). L'oeilleton est donc plus un signal de permissivité. Il est éteint pour les indications : Carré, Carré violet, Manoeuvre et manoeuvre clignotant. Il est allumé aux indications : Sémaphore, Avertissement, Voie libre.

Dans ma configuration, l'oeilleton ne sera donc allumé qu'à la présentation de la Voie libre.

Les plaques d'identification

Sur ces signaux, il me faut prévoir :
- Une plaque "téléphone" (comme sur la photo 271) ;
- Une plaque "Nf" (lettres blanches sur fond noir) ;
- Une plaque "BM" (Bloc manuel, lettres noires sur fond blanc) ;
- Une plaque d'identification (N° du signal)
- et une flèche blanche sur le signal implanté à droite.

Image
Photo 272 : Les signaux à leur emplacement ne sont pas encore branchés électriquement. Source : letraindemanu sur Canalblog

Les branchements

Dans ma zone industrielle, point d'automatisme. Les signaux n'ont pas d'influence sur la marche des trains, il faut les observer à vue.

Les signaux sont collés sur une petite plaque de Carton-Plume dont la face supérieure est pelée, sensée représenter une dalle en béton. Il y a ainsi la place d'installer ultérieurement armoires électriques et caisses à piles qu'il me faudra commander chez l'un de nos artisans.

Image
Photo 273 : Les signaux à leur emplacement ne sont pas encore branchés électriquement. Source : letraindemanu sur Canalblog

Ces signaux sont prévus pour une alimentation 12-16 v avec le commun au négatif. Ils seront donc connectés par des inverseurs : Deux par signal. J'hésite encore sur les voyants de rappel : Soit sur le bandeau superieur du module, bien visibles du spectateur, soit sur le futur tableau de commande, petit pupitre incliné posé sur un meuble à roulette où seront installés les commutateurs.

Mais d'ores et déjà, il me faut trouver un petit transfo d'occasion pour mes accessoires... car je n'en ai pas.

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 01 Oct 2017, 11:27 
Image

J'ai le transfo 6611 Marklin que mon père m'avait acheté il y a déjà un certain temps, réservé uniquement pour les accessoires, c'est ce type de transfo qu'il te faudrait. Je pense qu'on doit pouvoir le trouver pour une quarantaine d'euros sur Ebay.
Avatar de l’utilisateur
Spirou78
Intarissable !
 
Messages: 9404
Inscrit le: Ven 27 Juin 2008, 16:46
Localisation: 78730 SAINT ARNOULT EN YVELINES
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO, HOm, HOe, Z
Prénom: Michel
Club: Méclents du Jébobola

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 02 Oct 2017, 12:54 
Spirou78 a écrit:Image

J'ai le transfo 6611 Marklin que mon père m'avait acheté il y a déjà un certain temps, réservé uniquement pour les accessoires, c'est ce type de transfo qu'il te faudrait. Je pense qu'on doit pouvoir le trouver pour une quarantaine d'euros sur Ebay.


Bonjour,
C'est effectivement à celui-là auquel je pensais. Mais on vient de m'offrir un transfo d'occasion.Je vous en reparlerai très bientôt.

Merci de la suggestion
A+
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 02 Oct 2017, 15:54 
Salut un réseau comme je les aiment, je m'installe :)
Avatar de l’utilisateur
X4500
Débordant
 
Messages: 3093
Inscrit le: Sam 13 Oct 2012, 17:22
Localisation: Lyon 5e
Âge: 35
Echelle pratiquée: ho ep 3/4/5
Club: ogcn

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 02 Oct 2017, 16:20 
X4500 a écrit:Salut un réseau comme je les aiment, je m'installe :)


Soit le bienvenu.
Merci de ton intérêt.
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 352
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

PrécédentSuivant

Retour vers Clés pour le train miniature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 14 invité(s)