Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur: MOD

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Mer 05 Avr 2017, 20:58 
Pour compléter de ma maigre expérience, j'ai essayé d'utiliser les switchpilot servo avec les servo moteurs vendus par PECO (voir ma vidéo). J'ai eu quelques déboires aussi alors qu'avec ceux de ESU, tout fonctionne parfaitement.
Autre point intéressant, ESU commercialise ses servos avec toute la fixation nécessaire. Ce qui est quand même appréciable lorsque l'on a toute une batterie d'aiguillage à équiper.

Enfin une dernière précision, le switch pilot a une fonction très intéressante. Elle permet de déterminer le mode d'alimentation du servo et le mode d'envoi d'information au servo.

Il existe trois états sur le CV 50 :

- Bit O : Par défaut, il initialise l'impulsion de commande du servo après réception de commande
- Bit 1 : Timeout Impulse : aprés que le servo a atteint sa position cible, l'envoi du signal s'arrete.
- Bit 2 : Le servo n'est plus alimenté que durant sa course. Une fois le servo atteint sa position, le servo n'est plus alimenté.

La dernière position est intéressante car elle permet de limiter la consommation de courant. Attention, l'aiguille ne tiendra sa position que si le servo est alimenté. Donc à réserver à l'utilisation avec des aiguillages de type PECO qui conservent leurs positions via un ressort de maintien de l'aiguille.
Le servo ne servant plus qu'à passer d'une position à l'autre.
C'est la solution que j'ai retenu dans ma gare cachée et ça fonctionne parfaitement depuis deux ans. A voir avec le recul des années si le ressort tient le choc dans le temps !!!
Car beaucoup charcutent les aiguillages en enlevant le ressort. A priori ils ont connu pas mal de déboires avec les aiguillages Peco. Pour ma part, pour le moment, pas de problèmes identifiés....

Enfin, le switchpilot extension fonctionne avec des relais. Du coup forcement, comme le relais s''actionne avec l’électronique, il se peut que le servo ne tourne pas et que le relais s'actionne. C'est le problème du tout electronique plutôt que du mécanique ::))
Maintenant, à l'usage, lorsque votre servo est bien paramétré, je n'ai jamais rencontré ce type de problème....
Et pourtant je fais tourner un paquet de trains sur mon réseau...

Enfin ce que je trouve génial dans la solution ESU, c'est que quasiment tous les cas de figures sont paramétrables :
- Vitesse du servo, positions, temporisation de bascule du relais; retour Railcom intégré dans le switchpilot servo...
Avatar de l’utilisateur
Sa120672
Communicatif
 
Messages: 838
Inscrit le: Mar 22 Avr 2014, 23:24
Localisation: Seyssinet, region Grenobloise
Âge: 45
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sam

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Mer 05 Avr 2017, 21:03 
Dernière précision, le switchpilot contient deux relais par sorties, ce qui permet de contrôler aussi bien un cœur d'aiguillage, qu'une alimentation d'un tronçon de voie en amont de l'aiguille pour éviter les courts circuits sur un passage d'aiguille non talonnée..
Avatar de l’utilisateur
Sa120672
Communicatif
 
Messages: 838
Inscrit le: Mar 22 Avr 2014, 23:24
Localisation: Seyssinet, region Grenobloise
Âge: 45
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sam

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Mer 05 Avr 2017, 21:06 
Gibi a écrit:
Le tout fonctionne correctement. Parfois, un servo ne réagit pas à une commande, puis rejoint sa position à toute vitesse. C’est rare, et je ne sais pas si ça vient du Switchpilot Servo ou du servo lui-même.



Bonjour,

As tu essayé de régler le CV 50 en valeur 2 au lieu de 0 ?. je pense que cela devrait régler ton problème.
Bon courage.

Sam
Avatar de l’utilisateur
Sa120672
Communicatif
 
Messages: 838
Inscrit le: Mar 22 Avr 2014, 23:24
Localisation: Seyssinet, region Grenobloise
Âge: 45
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sam

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Jeu 06 Avr 2017, 00:27 
J'avais essayé cela "pour voir", mais pas assez longtemps pour constater un meilleur fonctionnement.

J'ai effectivement enlevé les ressorts de maintien des aiguilles Peco, pour plusieurs raisons :
- lorsque j'essuyais les rails, il arrivait assez souvent que le ressort accroche et saute.
- mon circuit étant extérieur, il est soumis parfois à des températures assez élevées, et le ressort déformait la traverse mobile
- j'ai utilisé des servos en partie pour éviter ces ressorts, justement, mais alors, on est obligé de maintenir la commande au repos. Ce n'est pas très gênant : normalement, si le servo a atteint la position demandée, il se met lui-même hors-tension (en tout cas, c'est le cas de ceux que j'utilise) et, si l'aiguille bouge, ce qui a peu de chances d'arriver vu le rapport d'engrenages, le servo se remet sous tension et reprend sa position. Remarquer que les Tortoise aussi restent sous tension (moteur couple), ce qui permet de se passer de fin-de-course.
Je suppose que cette fonctionnalité est plus utile en vol RC, car les efforts sur les palonniers peuvent être bien plus importants.

Enfin, pour les servos "bas de gamme" que j'avais essayés au début, ils grognaient, chauffaient comme des diables et, pire, n'arrivaient pas à atteindre les positions voulues. Et j'en ai eu 10 comme ça. Les 2 ou 3 premières courses se passaient correctement, puis ils se mettaient à délirer !

Pour mes tout premiers essais, j'avais acheté un servo GWS Pico+ chez Selectronic (paix à leur âme). Essais tout à fait satisfaisants : douceur, très peu de bruit, rotation très régulière, mais prix un peu élevé (presque 20 €).

Mon expérience est contée sur mon site, rubrique Electronique / Un cerveau pour des servos.

Je suis bavard, hein :?: :ange3:
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Communicatif
 
Messages: 819
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Jeu 06 Avr 2017, 00:47 
Le servo cesse de consommer que si et seulement si il atteint sa position cible.
Le réglage est donc essentiel ::)))
Dans le cas du paramétrage en valeur 2 du CV 50, on peut contourner ce problème.
Dans ma gare cachée, j'ai monté des servo conservant leur position de fin de course par le biais de leur force. Ils sont chers mais très usités en vol RC.
C'est un investissement mais à la longue cela m'a évité beaucoup de déboires à l'utilisation.
Mais c'est vrai qu'avec le recul, on peut arriver en peaufinant ses réglages à tout faire fonctionner parfaitement avec des servos d'entrée de gamme...
Moi aussi je suis très bavard ::)))
Avatar de l’utilisateur
Sa120672
Communicatif
 
Messages: 838
Inscrit le: Mar 22 Avr 2014, 23:24
Localisation: Seyssinet, region Grenobloise
Âge: 45
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sam

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Jeu 06 Avr 2017, 00:54 
Sa120672 a écrit:Le servo cesse de consommer que si et seulement si il atteint sa position cible.

Tout-à-fait, et c'est bien ce que j'ai dit. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Communicatif
 
Messages: 819
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Jeu 06 Avr 2017, 05:13 
Effectivement, un servo consomme très peu quand il a atteint la position désirée (le moteur ne tourne plus) SI et SEULEMENT SI il n'y a pas de point dur ou de contrainte dans la chaine mécanique. Si le moteur passe son temps à grogner, il y a un PB dans la tringlerie ou au niveau de l'organe commandé et au final le servo souffre. La fiabilité d'un servo est directement liée à ca.

Autre détail, généralement les servos sont donnés pour une course de 90° (+/- 45° autour du neutre en RC) pour une impulsion de 1,5 ms +/- 0,5 ms. Il est possible d'aller au delà de cette limite (impulsion > 2 ms et/ou < 1 ms) mais certains servos ont des buttées mécaniques donc... Grognement/surconsommation/échauffement!

En plus de faire en sorte d'utiliser une course de moins de 90° je soigner mes liaisons mécaniques et mes tringleries font un "Z" au milieu servant "d'amortisseur" en cas de point dur.
Amicalement
Avatar de l’utilisateur
Deimos_epIV
Intarissable !
 
Messages: 5904
Inscrit le: Ven 23 Déc 2011, 21:25
Localisation: Montpellier (34)
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO/DCC
Prénom: Claude
Club: MMF

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Jeu 06 Avr 2017, 07:52 
Gibi a écrit:
Sa120672 a écrit:Le servo cesse de consommer que si et seulement si il atteint sa position cible.

Tout-à-fait, et c'est bien ce que j'ai dit. :wink:


Oui oui c était pour confirmer :)))
Avatar de l’utilisateur
Sa120672
Communicatif
 
Messages: 838
Inscrit le: Mar 22 Avr 2014, 23:24
Localisation: Seyssinet, region Grenobloise
Âge: 45
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sam

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Jeu 06 Avr 2017, 13:14 
Côté servos, j'ai des Hitec HS 53 d'assez bonne qualité achetés il y a 2 ans chez Conrad à 7-8€ (actuellement à 8-9€ . Certainement moins cher ailleurs...).

L'intérêt du switchpilot servo de ESU c'est le réglage manuel course et vitesse servo par servo et la commande manuelle par inter (ON)-OFF-(ON).

J'ai en préparation une platine de commande universelle aiguillage/ Signal méca avec micro-switch et servo intégrés. quand c'est finalisé, je publie...
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12595
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Ven 07 Avr 2017, 19:30 
Deimos_epIV a écrit:Effectivement, un servo consomme très peu quand il a atteint la position désirée (le moteur ne tourne plus) SI et SEULEMENT SI il n'y a pas de point dur ou de contrainte dans la chaine mécanique. Si le moteur passe son temps à grogner, il y a un PB dans la tringlerie ou au niveau de l'organe commandé et au final le servo souffre. La fiabilité d'un servo est directement liée à ca.

Parfaitement d'accord sur tout. Le problème était que les servos qui grognaient le faisaient à vide !

Je me demande si les servos "bas de gamme" "perdent la boule" parce que nous voulons les utiliser à vitesse lente, alors qu'en aviation RC, c'est la rapidité qui compte, c'est d'ailleurs un critère caractéristique des servos.
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Communicatif
 
Messages: 819
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Ven 07 Avr 2017, 21:17 
En avion RC c'est la précision et la qualité avant tout puis le couple et la rapidité. Mais l'ordre peut changer en fonction de ce que l'on en fait (avion lent du dimanche ou compétition de haut niveau). Dans une "autre vie" j'ai fait 35 ans d'aéromodélisme... ;)

Si les servos bas de gamme conviennent à notre usage, il faut tout de même un minimum. Si ca grogne à vide constamment , c'est bon pour la poubelle! Alors les faire voler... Hors de question déjà pour la perte du modèle mais plus encore pour la sécurité des personnes au sol. Et oui, un avion en l'air, modèle réduit ou A380, fini toujours par redescendre et il vaut mieux que ce soit de façon "conventionnelle"!

J'ai fait mes tests avec des HK15178 de HobbyKing sans rencontrer de problème. Couple suffisant, bonne vitesse, précision de fonctionnement acceptable et petit prix mais il y en a d'autres.
Amicalement
Avatar de l’utilisateur
Deimos_epIV
Intarissable !
 
Messages: 5904
Inscrit le: Ven 23 Déc 2011, 21:25
Localisation: Montpellier (34)
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO/DCC
Prénom: Claude
Club: MMF

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Sam 08 Avr 2017, 00:06 
Deimos_epIV a écrit:Si les servos bas de gamme conviennent à notre usage, il faut tout de même un minimum. Si ca grogne à vide constamment , c'est bon pour la poubelle!

Pour ne rien te cacher, c'étaient des TowerPro SG90 dont on trouve pourtant de bonnes critiques. Achetés à Hong Kong pour moins de 2€ pièce. Peut-être des contrefaçons, ce qui serait assez drôle pour des Chinois :siffle: . Mais je les garde au cas où j'aurais besoin de leur moteur et de sa forte démultiplication, en virant toute l'électronique. Il faut remarquer que Peco / ANE Model utilise des Tower Pro, ainsi que Tam Valley Depot. S'ils étaient aussi mauvais, ça finirait par se savoir :?:
Les HK15178 semblent corrects et de faible prix. Les dimensions données sur le site ne servent pas à grand chose, puisque les cotes a, b etc. ne sont pas reprises sur un dessin. Or j'en ai besoin pour fabriquer leur support en époxy. Enfin, rien ne presse, j'ai installé des Pro-Tronik 7450 NG-D V2 qui donnent à peu près satisfaction.
J'ai du mal à comprendre que des gens utilisent encore des moteurs "classiques" pour les aiguilles et signaux, tant les servos sont pratiques et peu chers.

J'avais trouvé un site qui donnait plein d'info sur plein de servos. Je vais essayer de retrouver.
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Communicatif
 
Messages: 819
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Sam 08 Avr 2017, 01:31 
Gibi a écrit:J'ai du mal à comprendre que des gens utilisent encore des moteurs "classiques" pour les aiguilles et signaux, tant les servos sont pratiques et peu chers.

Ah ben je ne suis pas le seul à le penser, du moins pour une utilisation en digital !! Réglage facile de:
- Chaque buttée.
- La vitesse de mouvement.

Pour le prix, que demander de plus?!

Je t'ai envoyé un MP.
Amicalement
Avatar de l’utilisateur
Deimos_epIV
Intarissable !
 
Messages: 5904
Inscrit le: Ven 23 Déc 2011, 21:25
Localisation: Montpellier (34)
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO/DCC
Prénom: Claude
Club: MMF

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Mar 11 Avr 2017, 14:31 
Même en manuel avec le switchPilotServo ESU.
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12595
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: ESU SwitchPilot Servo ou PECO SmartSwitch

Publié: Mar 11 Avr 2017, 14:32 
Bonjour à tous,

Pour l'ESU SwitchPilot Servo en mode analogique, quelle alimentation utilisez-vous ? Dans les caractéristiques techniques de ce module, il est précisé tension max 18V AC. je peux donc employé un alim' de 15-16v comme la Lenz TR100 ... oui ? non ?
Biloute
 
Messages: 37
Inscrit le: Dim 12 Mai 2013, 22:17
Localisation: Au pays des couteliers
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Sylvain

PrécédentSuivant

Retour vers Numérique & Digital

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invité(s)