Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur: MOD

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 13 Août 2017, 18:42 
Merci de ton support, JPGO. Pour me remettre de ces avanies, j'ai construit cet interface entre mon premier module et le bus d'alimentation qui courra de module en module pour leur apporter l'énergie électrique (il est étrange de voir un bus courir, mais c'est ainsi que cela se passe sur les rives du loch Omotiv). Afin de pouvoir retirer et replacer les modules sans trop de difficultés, j'ai utilisé des fiches à quinze pattes (qui, elles, ne courent pas, assez curieusement). Et comme je n'aime pas trop souder, je me suis procuré des fiches équipées de connecteurs à visser.

Le bus sera composé des câbles suivants :
- rouge + bleu : alimentation voie (2,5 mm²)
- gris + gris : 12 V alternatif pour signaux (1,5 mm²)
- brun + noir : alimentation solénoïdes aiguillages 14 V alternatif (1,5 mm²)
- jaune + blanc : voie de programmation (0,5 mm²) [sur un canton seulement]

Image

Image
Loch & LOL !
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 177
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 62
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 13 Août 2017, 18:59 
Tes prises sont très jolies, mais je comprend mal à quoi cela peut servir!

Sur un réseau avec rétro (ce que je crois que tu souhaites mettre en oeuvre), la notion de feeder et d'alimentation le long du réseau n'a plus vraiment de sens.

Tu as un branchement de ce type:
Image

Un fil vient de la centrale (on va dire le plus pour faire simple) et un fil part vers chacun des cantons contrôlés par le module de rétro. Le retour d'info sur l'occupation se fait par le bus (câble RJ11 dans mon cas).

Il faut évidemment répartir les modules de rétro sur le réseau pour minimiser la longueur des câbles, mais je vois mal ou interviennent tes prises dans le montage.

Autre point. A ta place, je ne partirais pas forcément sur une solution solénoïde pour les aiguillages.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
SOUMIS À APPROBATION
 
Messages: 1085
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Lun 14 Août 2017, 07:24 
JPGO a écrit:Tes prises sont très jolies, mais je comprend mal à quoi cela peut servir! Sur un réseau avec rétro (ce que je crois que tu souhaites mettre en oeuvre), la notion de feeder et d'alimentation le long du réseau n'a plus vraiment de sens.

Mon réseau sera composé de dix modules simplement posés sur mes étagères. Les modules seront alimentés par huit câbles électriques (alimentation DCC, voie de programmation, aiguillages et signaux) qui courront tout au long des étagères. La prise de courant sur ce "bus" sera assurée par des connecteurs pour automobile (voir photo ci-dessous). Et pour pouvoir facilement démonter un module pour y travailler, j'ai prévu, par module, une fiche (et une prise) à 15 plots pour le relier au bus.

NB: en plus de ces huits câbles d'alimentation, il y aura aussi un réseau loconet pour le retour d'information.

Image
Connection à un bus d'alimentation via connecteurs pour automobile
(extrait de Practical Introduction to Digital Command Control for Railway Modellers – Nigel Burkin)

Image

JPGO a écrit:Autre point. A ta place, je ne partirais pas forcément sur une solution solénoïde pour les aiguillages.

Tu as raison, j'ai agi par paresse. Et par nostalgie du "clac" des aiguilles sur le réseau de mon enfance... :roll:
Loch & LOL !
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 177
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 62
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mar 15 Août 2017, 06:40 
J'ai profité de ce long weekend pour mettre au point la commande de solénoïdes depuis l'interface Digikeijs DR4018. Je vous avais expliqué précédemment que j'avais dû construire une carte à relais pour amplifier le signal trop faible produit par le DR4018. Entretemps, j'ai trouvé sur la toile des cartes à huit relais toutes montées, pour à peine le prix de huit relais à monter. Paresseux comme je suis, je me suis laissé tenter. Ce matin, j'ai déballé les cartes et attaqué le montage. Première surprise, qui n'en est pas vraiment une, pas de mode d'emploi. Seconde surprise, les quelques indications marquées sur la carte sont en caractères chinois. Je me lance courageusement, dans le pire des cas j'aurai transformé quelques euros en fumée. Après quelques heures de réflexions et jurons en alternance, j'ai compris quelques faits, et apporté les solutions.

Faits :
- pour basculer les relais, il ne suffit pas d'appliquer une tension sur les bobines des relais
- la commande des relais se fait en appliquant 12 V ou 0 V sur une entrée de commande
- pour fonctionner, la carte doit être alimentée en 12 V CC
- le module DR4018 à des sorties à anode commune (12 V = éteint / 0 V = allumé)
- le module DR4018 est alimenté en 12 V alternatif

Solutions :
- une alimentation en 12 CC doit être crée à partir de l'alimentation en 12 V alternatif du DR4018, à l'aide d'un pont à quatre diodes
- les cavaliers doivent être placés comme sur la photo (soit sur les pointes de droite) pour que les relais soient activés en appliquant 0 V aux entrées de commande
- la sortie fermée au repos des relais est celle de gauche, celle fermée avec le relais activé est celle de droite

Conclusion : cette carte 8 relais 12 V est une excellente solution, propre et fiable, pour commander des charges importantes, telles que des solénoïdes, à partir du module Digikeijs DR4018.

Image
La carte à huit relais.

Image
Un redresseur vite bricolé pour alimenter la carte.
Loch & LOL !
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 177
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 62
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mar 15 Août 2017, 07:20 
C'est vrai que le Digikeijs DR4018 est pas cher, mais avec un Uhlenbrock 63410 à 70 roros les 20 sorties, cela aurait marché direct sans toute ton usine à gaz :)

Ce que j'en dis... :)
Avatar de l’utilisateur
JPGO
SOUMIS À APPROBATION
 
Messages: 1085
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mar 15 Août 2017, 22:26 
Le Digikeijs DR4018 spécifié pour 2.5 Ampères maxi a du mal à commander les solénoïdes du moteur d'aiguilles ; l'Uhlenbrock 63410 est spécifié pour 1 Ampère seulement par sortie.
C'est pas gagné d'avance...
Alain17
Loquace
 
Messages: 1252
Inscrit le: Ven 21 Juil 2006, 16:36
Localisation: Entre Cognac, Ré et Oléron

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 16 Août 2017, 07:23 
@Alain17 Il y a un film sur le tube qui montre le 63410 basculant des aiguillages à solénoïdes. Tout au bout du film, vers 3 min 40 s. Mais moi aussi, je suis sceptique. Il y a bien un module spécial solénoïdes chez CDF, mais c'est du lourd, avec un gros condensateur embarqué.

Loch & LOL !
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 177
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 62
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 16 Août 2017, 09:59 
Je ne doute pas que le 63410 soit capable de commander certains moteurs à solénoïdes. Mais les consommations soit très variables en fonction des moteurs (voir les Peco PL-11 par exemple).
Pour le module spécial de chez CDF, c'est l'idéal pour les moteurs du genre PL-11.
Alain17
Loquace
 
Messages: 1252
Inscrit le: Ven 21 Juil 2006, 16:36
Localisation: Entre Cognac, Ré et Oléron

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 19 Août 2017, 08:59 
Alain17 a écrit:Mais les consommations soit très variables en fonction des moteurs (voir les Peco PL-11 par exemple).


Effectivement. Pour préciser ma réponse, les solénoïdes gérés par les 63410 étaient des Arnold. Il faut toutefois noter que comme le réseau est géré par PC, un module 63410 avaient parfois 3 ou 4 solénoïdes à actionner en même temps, lorsque le logiciel fait l'itinéraire.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
SOUMIS À APPROBATION
 
Messages: 1085
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 20 Août 2017, 15:03 
JPGO a écrit:.. Il faut toutefois noter que comme le réseau est géré par PC, un module 63410 avaient parfois 3 ou 4 solénoïdes à actionner en même temps, lorsque le logiciel fait l'itinéraire.

Ce n'est pas parce que le réseau est géré par PC et que le logiciel fait l'itinéraire que les solénoïdes ne peuvent pas être actionner séquentiellement: des logiciels (TC par exemple) offrent cette possibilité, mais il faut savoir les utiliser!!!
Cordialement,
belledone
Causant
 
Messages: 209
Inscrit le: Mer 28 Avr 2010, 16:56
Localisation: ALPES

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 20 Août 2017, 15:40 
belledone a écrit:
JPGO a écrit:.. Il faut toutefois noter que comme le réseau est géré par PC, un module 63410 avaient parfois 3 ou 4 solénoïdes à actionner en même temps, lorsque le logiciel fait l'itinéraire.

Ce n'est pas parce que le réseau est géré par PC et que le logiciel fait l'itinéraire que les solénoïdes ne peuvent pas être actionner séquentiellement: des logiciels (TC par exemple) offrent cette possibilité, mais il faut savoir les utiliser!!!


honnêtement, j'ai rien compris de ce que tu tentes d'expliquer. Pour ma part, je disais que tout marchait parfaitement avec les Uhlenbrock et TC. Je suis passé sur des commandes avec servo pour le mouvement lent et le bruit plus sympa que le bruit de tir de mitraillette quand TC commande 3 ou 4 solénoïde en même temps.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
SOUMIS À APPROBATION
 
Messages: 1085
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 03 Sep 2017, 05:28 
Au final, je me suis offert un décodeur Lenz LS150. Il gère 6 solénoïdes qui fonctionnent parfaitement, sans nécessiter de relais d'amplification. Une petite merveille. Je pense que ce qui fait la différence avec le DR4018, c'est que le LS150 conduit le courant alternatif de l'alimentation "aiguillages" jusqu'à ses portes de sortie. Alors que le DR4018 redresse ce courant, les portes délivrant du courant continu à anode commune. Or, les solénoïdes préfèrent le courant alternatif.
Loch & LOL !
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 177
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 62
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 03 Sep 2017, 09:15 
DeepPurple a écrit:Or, les solénoïdes préfèrent le courant alternatif.


Bonjour ,
Certes ,mais avec de l'alternatif et un décodeur Lenz LS150 ,la visualisation de la position des aiguilles sur TCO est moins simple à réaliser qu'avec du continu. Lenz a lancé son module spécifique LW150 pour celà d'ailleurs . Et l'impulsion digitale ne prouve jamais que l'aiguille s'est bien translatée comme prévue comme en cas de défaut du moteur ...
Lenz Compact
Philippe50
Papotier
 
Messages: 159
Inscrit le: Lun 29 Déc 2014, 08:41
Localisation: Manche
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO ep IV
Prénom: Philippe

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 03 Sep 2017, 10:15 
DeepPurple a écrit:...du courant continu à anode commune...
Celle là, je ne la connaissais pas!
Amicalement
Avatar de l’utilisateur
Deimos_epIV
Intarissable !
 
Messages: 5799
Inscrit le: Ven 23 Déc 2011, 22:25
Localisation: Montpellier (34)
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO/DCC
Prénom: Claude
Club: MMF

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 03 Sep 2017, 11:20 
Deimos_epIV a écrit:
DeepPurple a écrit:...du courant continu à anode commune...
Celle là, je ne la connaissais pas!

Et pourtant :

Image
Loch & LOL !
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 177
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 62
Echelle pratiquée: N/DCC

PrécédentSuivant

Retour vers Numérique & Digital

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Undertow et 15 invité(s)