Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur: MOD

Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Ven 25 Nov 2016, 22:00 
Bonjour,

Je me propose de vous conter la saga de la construction de mon nouveau réseau, dont le but est d'évoquer une exploitation réaliste, en utilisant au mieux l'informatique. J'ai choisi de déposer ce fil dans le sous-forum "Numérique et Digital" parce que je compte y parler 50% informatique, 30% exploitation, 15% câblage, 4% menuiserie et pose de voie, et 1% décor.

D'abord un mot de présentation. Mes premiers réseaux datent des années soixante, avec en point d'orgue un grand réseau HO spaghetti construit dans le grenier familial. Il a été très amusant à construire et m'a permis de découvrir les relais et le fer à souder. Mais, malgré les dizaines de mètres de rails emberlificotés et les nombreux aiguillages, il lui manquait quelque chose. Après mes études d'ingénieur, j'ai découvert Loco Revue et deux ouvrages fondamentaux qui m'ont fait comprendre ce qu'il manquait à mon réseau : un plan d'exploitation. Un premier ouvrage, "L'électricité au service du modélisme" de P. Chenevez, m'a fait découvrir les subtilités du cantonnement par blocs et de la création d'itinéraires via les postes à relais automatiques (PRA) et postes à relais souples (PRS). Un second bouquin, "How to operate your model railroad" de Bruce A. Chubb, m'a initié à l'exploitation "réaliste" d'un réseau modèle, qui multiplie les possibilités de jeu. A l'époque, j'ai réalisé quelques circuits électroniques inspirés du livre de Chenevez, ainsi que de "Hobbyboek Modelbaan" de D.H.Schravendeel. Et j'ai écrit quelques centaines de lignes en assembleur, le seul langage de programmation que comprenait mon microprocesseur 6502 :geek: . J'ai ainsi réussi à faire détecter un train par un ordinateur et à moduler sa vitesse, à grands coups de NE555, de 1N4001 et de 2N3055. Mais j'étais bien loin de mon rêve de PRS et d'exploitation d'un grand circuit en cab-control. Et c'est là que d'autres hobbys, et le boulot, ont mangé mon temps, et le train en gestation s'est retrouvé au fond d'un tiroir pour de longues années.

Et aujourd'hui, à l'approche de la retraite, je ressorts mes idées et mes locos du placard. Entre-temps, la technique à diablement évolué, avec l'arrivée de la norme DCC, qui, à première vue, simplifie le câblage par rapport aux circuits de cab-control à relais étudiés par le passé. Nous verrons ce qu'il en est en pratique dans les mois qui viennent.

Merci de votre accueil dans ce sous-forum. :coeur1:
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Ven 25 Nov 2016, 22:19 
Tout un programme, bienvenue DeepPurple ! :D
Alain.
Le zéro extraordi'Nord
Avatar de l’utilisateur
Ten-wheel
c'est le Nooord !
 
Messages: 16959
Inscrit le: Ven 05 Oct 2007, 14:41
Localisation: Face au Luberon
Âge: 67
Echelle pratiquée: Zéro époque II
Prénom: Alain
Club: Cercle du Zéro

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Ven 25 Nov 2016, 22:27 
Hello,
A l'époque j'était plus Emerson Lake and Palmer. Étant également ingénieur (promo UTC 79 Génie Méca), j'ai attaqué la "digitalisation d'un réseau la retraite venue". Et très vite il apparaît que le truc bandant est l'asservissement (au sens non BDSM) du réseau par logiciel.
Je te conseille de creuser par la.
A suivre ...
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 796
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 26 Nov 2016, 08:02 
Un grand merci pour votre accueil et vos premiers encouragements.

Mon train sera installé au grenier. La pièce est confortable, bien isolée, d'accès facile, et couvre toute la maison. Au passif, il faut toutefois tenir compte de ce que trois côtés sont mangés par les pentes du toit, et que la pièce sert aussi de bureau, d'atelier de couture, de salle de télévision et de bibliothèque. Il me faudra composer avec ces restrictions. Au plancher, la pièce mesure six mètres sur sept. A hauteur utile, ces dimensions sont plus réduites (570 x 500), à cause de la pente du toit. Pour profiter d'une poutre à une hauteur satisfaisante, j'ai décidé de placer le réseau à un mètre du sol. Pour simplifier et limiter mes ambitions, il n'y aura qu'un seul niveau. Le réseau, au tracé en os de chien replié, fera presque (deux fois) le tour de la pièce, laissant un passage libre pour l'escalier.

Je prévois une construction en modules libres, dont les dimensions sont reprises dans la vue en plan. Les modules sont peut-être un peu grands, mais je veux éviter d'avoir trop de raccords de voie entre modules, et donc faire tenir chaque gare ou embranchement industriel sur un module.

Image
Vue d'ensemble des modules

Image
Idem, avec les dimensions en cm
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 26 Nov 2016, 09:34 
pour les modules ,j'aurai d'abord implanté le réseau ,ensuite réalisé une découpe optimum ,si je ne me trompe pas ,les coupons de voies correspondent à CDM ,si c'est le cas ,évite de travailler avec "le système modules" ,pour info mon réseau tient dans 39m² et je n'ai qu'un "module" ,par contre les modules sont tracés dans l'endroit adéquat
Railenbois
Papotier
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 10:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 26 Nov 2016, 11:04 
Bonjour Railenbois,

Merci de ton conseil, je vais m'attaquer à un plan complet détaillé. J'utilise effectivement CDM-Rail comme éditeur de plan de réseau. Je trouve le travail par module bien pratique dans ce logiciel. Que dois-je redouter ?
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 26 Nov 2016, 11:17 
Bonjour.

Le soucis sera, lorsque tu voudras faire une modification, de devoir sélectionner le module concerné et de ne pas avoir une vue d'ensemble du résultat. :|

Y en a qui ont essayé, ils en sont revenus. :siffle:

:wink:
Amicalement.

Serge
Avatar de l’utilisateur
Serge de Bollène
Exubérant
 
Messages: 2922
Inscrit le: Dim 01 Avr 2012, 19:37
Localisation: Bollène, Vaucluse
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 26 Nov 2016, 14:33 
nous pratiquons le mode "module" pour le club les amis du rail ,car chacun fait son module ,tous les thèmes sont possible ,donc le mode module convient très bien.
Railenbois
Papotier
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 10:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 26 Nov 2016, 15:47 
Je comprends. Ce n'est pas que le mode "modules" ne fonctionne pas, c'est que je n'en ai pas vraiment besoin pour un réseau personnel. Et donc cela apporte des contraintes inutiles. D'un autre côté, les contraintes sont le ferment de la créativité :clown: . Et l'idée de placer des contraintes fortes aux interfaces entre modules plaît à mon esprit d'informaticien :ugeek: . Je vais persévérer :diable: dans le mode modules, je vous ferai part de mon expérience.
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mar 29 Nov 2016, 09:58 
Bonjour,

Beau projet que tu nous présentes là, d'autant plus en N, tu vas avoir un sacré réseau.
Pour le câblage, le DCC permet en effet de câbler plus simplement, toutefois il ne faut pas se leurrer : La mise en place d'un réseau piloté par ordinateur, donc avec "bloc système", rétrosignalisation, polarisation éventuelle des cœurs d'aiguillages, etc, etc... va générer un bon paquet de fils.
Juste une petite suggestion : Je vois que tes modules de fin de réseau font 80 cm de large. En N, si je me souvient bien, tu ne fais pas tenir du R4 (440 mm de rayon) sur une telle largeur, et donc pour faire un demi-tour complet tu seras limité à du R3, ce qui est dommage. Il te faudrait passer à 90 voire 100 cm si possible...
Dans tous les cas, je suis impatient de voir ton projet sous CDM. Si tu as des soucis pour dessiner ton plan, je te propose de t'inscrire sur le forum CDM, où tu trouveras de l'aide.
A bientôt.
Phil.
Avatar de l’utilisateur
philb47
 
Messages: 48
Inscrit le: Lun 01 Sep 2008, 08:02
Localisation: Lot-et-Garonne.
Âge: 57

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mar 29 Nov 2016, 10:52 
Le mode module est un peu compliqué quand on doit modifier un axe de voie ,car il faut jongler entre les modules ,d'autant qu'avec un réseau" monobloc " même si les modules existent ,la vue d'ensemble ,me donne une meilleure vision de travail pour les modifications qui surviennent avec le temps
Un système gérè par PC ,augmentent les "2 fils" ,dans mon cas les boitiers de commandes aiguilles et les modules de détection suivent le réseau ,donc beaucoup de fils ,mais sur de courtes distances ,pour l'instant une grosse cinquantaine de moteurs et une centaine de zones de détections ,faut un peu de temps entre les câblages et les soudures mais ensuite :coeur2:
Railenbois
Papotier
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 10:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 30 Nov 2016, 08:11 
@philb47 Oui, ce serait bien de faire tourner les trains aux deux bouts du réseau sur 100 cm plutôt que 80. Je vais faire construire (voir article en preparation) la menuiserie en 80 cm, mais rien n'empêche que le réseau dépasse un peu. Merci de ton conseil.

@Railenbois Si j'ai bien compris les principes de câblage, tels que décrits dans Digital Command Control de Nigel Burkin, je devrais avoir trois bus qui courent tout au long du réseau : deux câbles pour la traction, deux câbles pour les aiguillages et la signalisation, et un câble type "réseau informatique" pour relier les décodeurs d'accessoires et de feedback entre eux. Le reste du câblage devrait rester local à chaque module.
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 30 Nov 2016, 08:37 
DeepPurple a écrit:@Railenbois Si j'ai bien compris les principes de câblage, tels que décrits dans Digital Command Control de Nigel Burkin, je devrais avoir trois bus qui courent tout au long du réseau : deux câbles pour la traction, deux câbles pour les aiguillages et la signalisation, et un câble type "réseau informatique" pour relier les décodeurs d'accessoires et de feedback entre eux. Le reste du câblage devrait rester local à chaque module.
parfaitement résumé et exact :applause:
Railenbois
Papotier
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 10:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 30 Nov 2016, 10:06 
Railenbois a écrit:
DeepPurple a écrit:@Railenbois Si j'ai bien compris les principes de câblage, tels que décrits dans Digital Command Control de Nigel Burkin, je devrais avoir trois bus qui courent tout au long du réseau : deux câbles pour la traction, deux câbles pour les aiguillages et la signalisation, et un câble type "réseau informatique" pour relier les décodeurs d'accessoires et de feedback entre eux. Le reste du câblage devrait rester local à chaque module.
parfaitement résumé et exact :applause:


C'est cela dans l'esprit, mais dans la réalité cela peut varier un peu. A titre d'exemple, sur mon réseau, les aiguillages étaient initialement manipulés par des solénoïdes commandés par des décodeurs d’accessoire qui recevait les commandes par le "cable informatique" (Loconet dans mon cas). Puis j'ai changé pour passer par une commande par servomoteur, avec des décodeurs de servos qui reçoivent leurs ordres par "la voie". On voit donc que pour une même installation le cablage peut varier. Il faut ensuite voir si les décodeurs d’accessoires utilisent le courant de la voie ou si ils ont une alimentation directe en parallèle. Vu la taille du réseau, il y aura très certainement des booster, qui risquent d'influer sur le positionnement des modules de rétro, etc, etc, etc...

L'étude du cablage et des chemins de cable ne peut être fait que lorsque TOUT les équipements sont choisis.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 796
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 30 Nov 2016, 14:28 
Oui ,mais
si tu as un feeder pour l'alimentation des voies ,toutes les infos peuvent être prises dessus
ensuite un feeder de puissance ,pour les commandes ,la lumière etc
et ensuite un câble pour les commandes manettes
à rajouter les câbles pour le ou les boosters ,système un peu plus rare
Railenbois
Papotier
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 10:27
Echelle pratiquée: ho

Suivant

Retour vers Numérique & Digital

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)