Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Ven 04 Mars 2016, 21:56 
Bonsoir

Toujours au sujet de l'axe Mantes Cherbourg, les 26000 tractent des rames de 10 voitures alors qu'un ETG comportait 4 caisses en US ou 8 en jumelage avec un poids plume.

Pour faire des accompagnements je peux vous dire que les 26000 accélèrent fort et la conduite dans les rampes ne pose pas de problème ni les remises en vitesse. C'était plus compliqué pour relancer une turbine !

Mais ce sont des rames tractées et elles sont moins à l'aise dans les sinuosités entre Evreux et Lisieux qu'une automotrice. Les zones à 200 ne sont pas assez longues et permettent juste de rattraper du retard.

Et comme l'a dit Jean Hubert l'entrée ou la sortie de Paris est problématique ainsi que des retards imputables au matériel qui commence sérieusement à vieillir. Les ETG étaient toute neuve en 1971.

Guillaume
Avatar de l’utilisateur
T2073
 
Messages: 34
Inscrit le: Sam 25 Fév 2012, 22:23

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Lun 07 Mars 2016, 21:48 
C’est avec un grand intérêt que je viens de lire le dossier ETG, dossier que je trouve rédigé avec clarté et précision.

Les quelques lignes (+carte, pages 48 et 49) consacrées à la reprise par les ETG de la relation Metz/Clermont-Ferrand en 1985 m’inspirent toutefois une rectification et une interrogation :

- La rectification concerne la période de circulation. Cette relation n’a été assurée par ETG que durant un seul été (1985) et non deux. 1985 est en effet la dernière année d’existence de la liaison directe Clermont/Metz.
Dans son numéro 2044 de mai 1986 présentant les horaires de l’été suivant, La Vie du Rail détaille la restructuration des relations entre l’Est et le Sud-Est, restructuration qui entraine "la suppression des trains 1562/3 des Lundis, mercredis et vendredis et 1542/3 des mardis, jeudis, samedis entre Metz (8h10) et Dijon (11h40) ». Ces numéros correspondent aux trains qui assuraient les années passées la relation Metz-Clermont (6 jours par semaine depuis 1982) alternativement via Epinal ou Mirecourt.
L'article évoque aussi "la suppression des trains 5162/3 des lundis, mercredis et vendredis et des trains 5142/3 des mardis, jeudis, samedis entre Dijon (16h12) et Metz (19h48)" (idem en sens inverse).
En 1986, les ETG qui desservaient précédemment la Lorraine en provenance de Clermont ne dépassaient donc plus Dijon.

- Mon interrogation concerne les itinéraires empruntés en 1985 par ces ETG entre Dijon et Nancy.
L'information sur leur circulation en alternance "via Neufchâteau ou via Mirecourt" m'interpelle. Cette information figurait déjà en 1986 dans le dossier « Turbotrains » d’André Rasserie (Voies Ferrées N°34, page 47) et a logiquement été parfois reprise par la suite.
Tout laisse penser pourtant que ces circulations continuaient de se faire en 1985 par leurs itinéraires "historiques" alternativement via Mirecourt ou Epinal et non via Mirecourt ou Neufchâteau. En effet :
- Les numéros de trains (cités plus haut) attribués aux ETG de 1985 correspondent à ceux attribués les années passées aux éléments RGP1 circulant via Epinal ou Mirecourt.
- La présentation des horaires de l’été 1985 (Vie du Rail n°1994/mai 1985) évoque les accélérations de 11 et 13 minutes apportées par l’arrivée des ETG sur cette relation, mais ne parle pas de changement d’itinéraire.
- La circulation via Mirecourt est certaine (existence de plusieurs photos d’ETG prises sur la ligne 14 en 1985).
- En l’absence de photos, la circulation via Epinal semble attestée par un article consacré à ce train dans le n°239 de «Connaissance du Rail» précisant que « En cas de retard, l’autonomie limitée des rames ETG dans le sens Clermont-Ferrand-Metz impose un complément de combustible à Blainville, peu avant Nancy » (donc sur l’itinéraire via Epinal).

L’idéal serait de pouvoir consulter l’indicateur EST de l’été 1985, mais je n’arrive pas à me le procurer… Un lecteur de ces lignes qui le posséderait pourrait-il confirmer ce qui précède ?
Plombières et Train des Eaux
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Éloquent
 
Messages: 346
Inscrit le: Mar 14 Fév 2006, 18:54
Localisation: Lorraine - Meuse
Âge: 66

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Lun 07 Mars 2016, 23:04 
Excellente question ! D'ailleurs, en toute logique, les rames tractées de jour reliant Nancy et Dijon passant déjà par Neufchâteau en traction électrique, il est logique que l'ETG (ou la RGP auparavant) passe par un itinéraire non électrifié, pour des questions de desserte !
Maître Yoda/160 A by DG addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13949
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 15:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mar 08 Mars 2016, 10:05 
Dans son livre sur les turbos, A. Rasserie parle de l'utilisation alternée des deux itinéraires - via Neufchâteau les lundis, mercredis et vendredis - et via Mirecourt les mardis, jeudis et samedis. En 1985 seulement.

Laurent
BB 17000 et plus si affinités
Avatar de l’utilisateur
lra10
Démonstratif
 
Messages: 1307
Inscrit le: Mar 18 Jan 2011, 15:01
Localisation: Cormeilles en Parisis (95)
Âge: 51
Prénom: Laurent

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mar 08 Mars 2016, 11:08 
Merci pour ces précisions !
A.Rasserie était l'auteur du dossier publié dans Voies Ferrées en 1986 évoquant le premier ce transit par Neufchâteau, et l'information a donc logiquement été reprise dans son livre écrit par la suite...
Vu ce que j'écrivais plus haut, je reste très sceptique sur ce transit par Neufchâteau... mais il doit bien exister quelque part un exemplaire de l'indicateur de l'été 1985 (peut-être dans les archives de LR presse ?) pour lever cette énigme !
Plombières et Train des Eaux
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Éloquent
 
Messages: 346
Inscrit le: Mar 14 Fév 2006, 18:54
Localisation: Lorraine - Meuse
Âge: 66

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mar 08 Mars 2016, 18:41 
En ce qui me concerne ce sont les pages 12 à 19 concernant le dépôt de Corbeil-Essonnes qui ont retenu mon attention et dont la rotonde va me servir d'inspiration pour mon petit dépôt...

Merci à Gilles Germain pour ces belles photos

On voit que cette rotonde a dut réduite (sur la partie gauche) avec le temps ?
Amitiés
réseau de Papybricolo
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Prolixe
 
Messages: 1724
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 10:11
Localisation: Auvers sur Oise et Noailles
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Jeu 10 Mars 2016, 09:24 
Ce n'est pas (vraiment) précisé dans l'article, mais les X 2100 de Rennes tournent toujours sur la ligne Rennes - Montreuil-sur-Ille. Vendredi dernier en partant au travail le matin j'ai pu voir en sens impair une rame X + 2XR + X.
A +
Pierre BARBE
Avatar de l’utilisateur
Le Fou des Wagons
Communicatif
 
Messages: 912
Inscrit le: Jeu 17 Juil 2008, 17:20
Localisation: Face à mon PC

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Dim 13 Mars 2016, 20:32 
J'ai acheté ce numéro hier.
Je n'ai pas encore eu le temps de lire, mais à premier abord, il paraît très intéressant.

En le feuilletant, une photo m'a interpellé. Page 25, le 1035 avec sa 181.203.
Sauf erreur grossière, je pense reconnaître l'endroit de la photo.
Et pour cause. C'est l'endroit où j'ai attrapé le virus de la ferrovipathie.
La maison où habitaient mes grands-parents est juste à la gauche du photographe.
Bernard, à l'est de l'est.
Avatar de l’utilisateur
T20 AL
Volubile
 
Messages: 2189
Inscrit le: Dim 04 Nov 2012, 16:49
Localisation: Strasbourg
Âge: 62
Club: Eurorail

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Dim 13 Mars 2016, 22:48 
C'est vers le Pk 500... :wink:
Maître Yoda/160 A by DG addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13949
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 15:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Dim 13 Mars 2016, 22:59 
Donc pas d'erreur, c'est bien là que je l'ai attrapé ce satané virus.
Ma seule chance c'est qu'on n'arrive pas à s'en débarrasser. :wink:
Bernard, à l'est de l'est.
Avatar de l’utilisateur
T20 AL
Volubile
 
Messages: 2189
Inscrit le: Dim 04 Nov 2012, 16:49
Localisation: Strasbourg
Âge: 62
Club: Eurorail

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mar 15 Mars 2016, 20:58 
Super numéro :applause:

Par contre, pour les lignes desservies par les ETG, j'ai souvenir d'en avoir vu en gare de Belfort sur un service saisonnier Belfort-Clermont. De mémoire je situerai cela dans la seconde moitié des années 80.

Si quelqu'un a des infos :?:
TIA
Éloquent
 
Messages: 389
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 10:37
Localisation: Mulhouse
Âge: 47

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mar 15 Mars 2016, 23:32 
De mémoire, la relation Clermont/Besançon n'a jamais été prolongée à Belfort !
Maître Yoda/160 A by DG addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13949
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 15:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mer 16 Mars 2016, 09:18 
Rien non plus dans le livre de Rasserie
BB 17000 et plus si affinités
Avatar de l’utilisateur
lra10
Démonstratif
 
Messages: 1307
Inscrit le: Mar 18 Jan 2011, 15:01
Localisation: Cormeilles en Parisis (95)
Âge: 51
Prénom: Laurent

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mer 16 Mars 2016, 11:54 
Il faudrait vérifier avec les horaires de l'époque : ce Clermont/Besançon donnait sans doute correspondance vers Strasbourg à une RTG venant de Lyon. En cas de très gros retard de cette dernière (au moins 2 ou 3h), il est possible que l'ETG ait été envoyé à Belfort (d'après des horaires plus anciens, la rame avait largement le temps de faire un AR Belfort avant de retourner sur Clermont) pour remplacer la RTG très en retard (la relation vers Strasbourg pouvant se faire avec correspondance sur des trains de ligne 4 puis de ligne 3).
"Dans le temps", on n'hésitait pas à lancer des combines comme ça (et on en était fiers !!!).
Maître Yoda/160 A by DG addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13949
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 15:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Re: FERROVISSIME N°80 mars/avril 2016

Publié: Mer 16 Mars 2016, 12:20 
Mais mon cher Monsieur, c'était une autre époque ça..... :siffle:
Bernard, à l'est de l'est.
Avatar de l’utilisateur
T20 AL
Volubile
 
Messages: 2189
Inscrit le: Dim 04 Nov 2012, 16:49
Localisation: Strasbourg
Âge: 62
Club: Eurorail

PrécédentSuivant

Retour vers La Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)