FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques 25kV

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17101
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par fa57 » dim. 07 déc. 2014, 17:08

Aubert Bernard a écrit :Bonsoir

Je n'ai pas souvenance d'avoir vu des 12000 ou 13000 bleues à nez jaune. :?

Je ne dis pas qu'elles n'ont pas existé, mais je n'en ai jamais vu ni à Noisy-

triage, où je bossais en 1963 et 1964, ni ailleurs. :mrgreen:

Ce sera donc un vrai scoop si on en voit une photo sur ce forum.... :applause:
il en existe 2 dans le livre de Pascal Dumont (qui vient aussi sur ce forum)
je me demande aussi s'il n'y a pas eu une 2e livrée intermédiaire toujours dans le but de définir la livrée définitive des monocabines.
Il existe une photo sans aucun doute possible de la 14165 de juin 1965 dans le spécial "Les électrifications SNCF tome1" spécial 41 1/2005 d'une revue concurrente (les arbres derrière sont toujours verts).

la 14127 aussi malgré que le bleu tire aussi sur le vert, les plaques rouges tirent sur le brun.
14184 pourrait aussi être dans le lot

La 12113 a eu un plastron jaune hors norme en 1964 avec un demi cercle tres grand qui touchait les feux rouge
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17101
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par fa57 » dim. 07 déc. 2014, 23:08

page 40 en haut la photo me pose quelques soucis, elle est légendée:
7 mai 1979, la BB 12110 passe à Distroff en tête du train 8913

Normalement la gare de Distroff est en double isolation à cause de la cimenterie qui était juste en face de la gare (on va dire que la photo est prise juste avant car c'est pris en soirée, le train va entrer en gare).
La composition du train ne me va pas. J'ai pris ce train tous les jours de 1980 à 1982, la première année il était exclusivement composé de voiture Romilly, ce n'est que la deuxième année qu'on a reçu des voitures Bruhat avec une voiture grande ligne, ce qui était un progrès. Là on est en train de dire qu'il y avait des Bruhat avant les Romilly ce qui est une régression pour l'année 1980.
J'étais aux WC :mdr:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2678
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par JH LAVIE » lun. 08 déc. 2014, 10:05

fa57 a écrit :page 40 en haut la photo me pose quelques soucis, elle est légendée:
7 mai 1979, la BB 12110 passe à Distroff en tête du train 8913

Normalement la gare de Distroff est en double isolation à cause de la cimenterie qui était juste en face de la gare (on va dire que la photo est prise juste avant car c'est pris en soirée, le train va entrer en gare).
La composition du train ne me va pas. J'ai pris ce train tous les jours de 1980 à 1982, la première année il était exclusivement composé de voiture Romilly, ce n'est que la deuxième année qu'on a reçu des voitures Bruhat avec une voiture grande ligne, ce qui était un progrès. Là on est en train de dire qu'il y avait des Bruhat avant les Romilly ce qui est une régression pour l'année 1980.
:D Euh là, connaissant l'auteur de la photo, cela m'étonnerait beaucoup qu'il y ait erreur. Et puis, observe bien la date de la prise de vue : elle peut expliquer beaucoup de chose !

Avatar du membre
Matthieu
Intarissable !
Messages : 3667
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 22:57
Echelle pratiquée : O14 / H0e
Club : Voie Étroite en Ardenne
Localisation : Reims, c'est la banlieue de Sedan!
Âge : 43
Contact :

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par Matthieu » lun. 08 déc. 2014, 10:42

JH LAVIE a écrit :• Thionville est le dépôt mythique de l’artère Nord-Est
:shock: j'aurais plutôt dis Mohon mais bon :siffle:

Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
Messages : 14328
Enregistré le : dim. 06 avr. 2008, 15:21
Localisation : Strasbourg
Âge : 71

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par Thierry PORCHER » lun. 08 déc. 2014, 10:49

Je confirme la légende de cette photo. J'ai photographié ce même train en 1980 à Hombourg-Budange et, de mémoire (l'original de la photo est actuellement en Bretagne sud... :wink: ), c'est effectivement une rame de Romilly sur cette deuxième photo.

Les régressions en matière de "standing" des compositions sont plus fréquentes qu'on ne croit. J'ai souvenir par exemple d'un Express d'été sur une transversale comportant des DEV et des voitures régionales dans les années 1960 et des Bruhat et des voitures régionales 15 ans plus tard. Il faudrait que je retrouve les photos...
Maître Yoda/15000 et Pk addict

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2678
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par JH LAVIE » lun. 08 déc. 2014, 11:37

Thierry PORCHER a écrit :Je confirme la légende de cette photo. J'ai photographié ce même train en 1980 à Hombourg-Budange et, de mémoire (l'original de la photo est actuellement en Bretagne sud... :wink: ), c'est effectivement une rame de Romilly sur cette deuxième photo.

Les régressions en matière de "standing" des compositions sont plus fréquentes qu'on ne croit. J'ai souvenir par exemple d'un Express d'été sur une transversale comportant des DEV et des voitures régionales dans les années 1960 et des Bruhat et des voitures régionales 15 ans plus tard. Il faudrait que je retrouve les photos...
:D Et surtout, le 7 mai est la veille... du 8 ! DOnc, une période pont. Les veilles de pont, on compose les rames avec ce qu'on peut et des voitures d'express engagées sur des parcours de proximité sont, dans les années 1970, susceptibles d'être affectées, durant ces périodes de vacances, à des trains assurant des relations plus longues. Mais cela m'amène déjà dans le domaine du prochain hors série FErrovissime qui paraitra en juin 2015. :D

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17101
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par fa57 » lun. 08 déc. 2014, 12:16

JH LAVIE a écrit : :D Et surtout, le 7 mai est la veille... du 8
ça ça n'est fêté que très récemment
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
VincentLB
Intarissable !
Messages : 3879
Enregistré le : mer. 16 avr. 2008, 14:06
Echelle pratiquée : H0m, H0e, H0f
Prénom : Vincent
Club : Gemme, Morop, ArGe-S
Site Internet : http://www.gemme.org
Localisation : Schaerbeek
Âge : 54

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par VincentLB » lun. 08 déc. 2014, 12:26

Le 8 mai n'a été férié en France que de 1953 à 1959 et, à nouveau, depuis 1982. En 1979, le mardi 8 mai ne correspond à aucun jour férié (Pâques le 15/04, Ascension le 24 mai, …)
Vincent: Schmalspur über alles

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16090
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par EC 64 » lun. 08 déc. 2014, 12:47

Matthieu a écrit :
JH LAVIE a écrit :• Thionville est le dépôt mythique de l’artère Nord-Est
:shock: j'aurais plutôt dis Mohon mais bon :siffle:
Même avis, c'est à Mohon qu'on été livrée les premières locomotives 50 Hz "Valencienne - Thionville", c'est là qu'elles ont été mises au point et que les premières écoles de conduite ont été organisées (Je ne sais plus si c'était l'académie ou l'université de Mohon) (Voir les "Dévorants" et surtout "La fin des dévorants").

Mohon est le seul dépôt qui a eu à son effectif les 4 séries et ce simultanément. Les 13 premières BB 12000 (+7 autres par la suite), les 19 premières BB 13000, les 8 premières CC 14000 et les 67 premières CC 14100 ont été livrées neuves à Mohon.
Après un séjour à Lens, les CC 14000 finiront leur carrière à Mohon.

Sur les 4 séries, Thionville n'a eu que des BB 12000 et des CC 14100, Strasbourg que des BB 12000 et toutes les BB 13000, Lens des BB 12000 et toutes les CC 14000, Aulnoye que des BB 12000, Dôle n'aura eu que des BB 12000.
Modifié en dernier par EC 64 le lun. 08 déc. 2014, 22:55, modifié 2 fois.
EC 64, toujours en veille...

Avatar du membre
T20 AL
Expansif
Messages : 2356
Enregistré le : dim. 04 nov. 2012, 15:49
Club : Eurorail
Localisation : Strasbourg
Âge : 63

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par T20 AL » lun. 08 déc. 2014, 13:49

Aubert Bernard a écrit :Bonsoir

Je n'ai pas souvenance d'avoir vu des 12000 ou 13000 bleues à nez jaune. :?

Je ne dis pas qu'elles n'ont pas existé, mais je n'en ai jamais vu ni à Noisy-

triage, où je bossais en 1963 et 1964, ni ailleurs. :mrgreen:

Ce sera donc un vrai scoop si on en voit une photo sur ce forum.... :applause:
Et bien voilà... :siffle:

Je l'avais déjà publiée sur Ferrovissime "SNCF années 70" page 66 et sur Coin des spotters "Fers à repasser" page 2.

Image
La BB 12122 à la sortie nord de la gare de Strasbourg. Photo J.C. Klee.
Fichiers joints
BB 12122 JCK.F.jpg
Bernard, à l'est de l'est.

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9324
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par Aubert Bernard » lun. 08 déc. 2014, 13:57

T20 AL a écrit :
Aubert Bernard a écrit :Bonsoir

Je n'ai pas souvenance d'avoir vu des 12000 ou 13000 bleues à nez jaune. :?

Je ne dis pas qu'elles n'ont pas existé, mais je n'en ai jamais vu ni à Noisy-

triage, où je bossais en 1963 et 1964, ni ailleurs. :mrgreen:

Ce sera donc un vrai scoop si on en voit une photo sur ce forum.... :applause:
Et bien voilà... :siffle:

Je l'avais déjà publiée sur Ferrovissime "SNCF années 70" page 66 et sur Coin des spotters "Fers à repasser" page 2.

Image
La BB 12122 à la sortie nord de la gare de Strasbourg. Photo J.C. Klee.

Alors là.........Chapeau!! Et merci....

:applause: :applause: :applause: :applause: :applause: :shock: :shock: :shock: :shock:
Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17101
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par fa57 » lun. 08 déc. 2014, 21:16

Thierry PORCHER a écrit :Je confirme la légende de cette photo. J'ai photographié ce même train en 1980 à Hombourg-Budange et, de mémoire (l'original de la photo est actuellement en Bretagne sud... :wink: ), c'est effectivement une rame de Romilly sur cette deuxième photo.

Les régressions en matière de "standing" des compositions sont plus fréquentes qu'on ne croit. J'ai souvenir par exemple d'un Express d'été sur une transversale comportant des DEV et des voitures régionales dans les années 1960 et des Bruhat et des voitures régionales 15 ans plus tard. Il faudrait que je retrouve les photos...
ça aurait sacrément rouspété si ça nous était arrivé à 1 an près.
Le confort des Romilly était exécrable surtout en hivers. Chauffage anémique étanchéité à l'air pas fortiche au niveau des portes.
Cet hivers 80/81 alors qu'il gelait, on est monté dans une voiture vide qui s'est arrêté devant nous. Une fois dedans on a vu pourquoi elle était vide, une porte de l'autre plateforme était coincé ouverte par le revêtement de plancher. :mort: :mort: Comme le train avait redémarré et qu'il n'y avait pas d'intercirculation on était coincé jusqu'au prochain arrêt dans cette voiture.
Il n'y avait pas de cloison avec une porte intérieur à fermer non plus dans cette voiture. On a été soulagé l'année d'après avec les Bruhat.
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
Flambiménil
Papotier
Messages : 131
Enregistré le : mar. 20 août 2013, 12:18
Echelle pratiquée : H0
Localisation : Haguenau
Âge : 51

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par Flambiménil » mer. 10 déc. 2014, 23:04

Un ouvrage alléchant qui, après lecture, me laisse toutefois un peu sur ma faim pour ce qui concerne l'aspect technique, en particulier celui des fers à repasser (en référence aux articles très fouillés -schémas et tableaux à l'appui- d'André Rasserie, parus dans les Voies Ferrées n°39 et 40 de juillet-août et septembre-octobre 1985).

Cela étant, des images superbes de grande qualité ! J'ai en particulier tout à fait retrouvé l'atmosphère industrielle du fer et du charbon de mes souvenirs, qui transpire des images de l'artère nord-est.

Et une image dont la légende m'a tout particulièrement étonné : celle de la page 42, qui précise : "[...] la BB12002, équipée du nouveau panto unijambiste [AM18] mais hors tension, est poussée - à plus de 170 km/h ! - par la Pacific Chapelon 2-231 E 35 [...]".
Je n'avais jamais entendu parler de cette anecdote. Qui en sait un peu plus sur cet essai (qui a dû être impressionnant en cabine(s)...) ?
Philippe
Esto convaincu !

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9324
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par Aubert Bernard » mer. 10 déc. 2014, 23:27

C'était pour tester le contact du nouveau pantographe AM-18 avec la caténaire

à des vitesses supérieures à 120 Km/h, si je me souviens bien?
Du train! Sinon, rien!

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2678
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Message par JH LAVIE » jeu. 11 déc. 2014, 10:12

Aubert Bernard a écrit :C'était pour tester le contact du nouveau pantographe AM-18 avec la caténaire

à des vitesses supérieures à 120 Km/h, si je me souviens bien?
:D Des essais à 120 km/h de locomotives autorisées en service commercial à 130 km/h n'auraient pas marqué l'histoire. C'est bien parce que 12000 et Chapelon ont circulé à plus de 160 que cette affaire est devenue un évènement... à la gloire de la vapeur !
En janvier/février 1956, les 2-231 E 19, 29 et 35 du dépôt de Fives ont poussé, à tour de rôle, la BB 12002 équipée d'un panto AM 18 en cours de définition sur la section de ligne Valenciennes / Berlaimont mise en hors tension. AU total , 72 marches ont été réalisées au-dessus de 160 km/h avec des pointes à 178 km/h.
Le tonnage de la rame, composée de voitures de mesures, était de 180 tonnes.
Modifié en dernier par JH LAVIE le jeu. 11 déc. 2014, 10:20, modifié 1 fois.

Répondre