Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques 25kV

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 10:19 
Flambiménil a écrit:Un ouvrage alléchant qui, après lecture, me laisse toutefois un peu sur ma faim pour ce qui concerne l'aspect technique, en particulier celui des fers à repasser (en référence aux articles très fouillés -schémas et tableaux à l'appui- d'André Rasserie, parus dans les Voies Ferrées n°39 et 40 de juillet-août et septembre-octobre 1985).

Cela étant, des images superbes de grande qualité ! J'ai en particulier tout à fait retrouvé l'atmosphère industrielle du fer et du charbon de mes souvenirs, qui transpire des images de l'artère nord-est.

Et une image dont la légende m'a tout particulièrement étonné : celle de la page 42, qui précise : "[...] la BB12002, équipée du nouveau panto unijambiste [AM18] mais hors tension, est poussée - à plus de 170 km/h ! - par la Pacific Chapelon 2-231 E 35 [...]".
Je n'avais jamais entendu parler de cette anecdote. Qui en sait un peu plus sur cet essai (qui a dû être impressionnant en cabine(s)...) ?


:D Nous avons délibérément évité les aspects très techniques concernant les machines puisque ces aspects sont traités dans les dossiers Portraits du rail paraissant dans le bimestriel Ferrovissime. D'ailleurs, BB 13000, CC 14000 et 14100 avaient été étudiées récemment. Dans ce hors série, nous nous sommes concentrés sur l'aspect humains, les souvenirs des cheminots et professionnels du rail de tous services et de tous grades.
Et nous avons choisi une iconographie qui tente de restituer l'ambiance "charbonnage/métallurgie" que nos plus jeunes lecteurs n'ont pas connue.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2624
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 14:29 
Bonjour,

Il convient d'être très circonspect sur les livrées de la famille "fers à repasser" et leur aspect extérieur. Il semble y avoir eu plusieurs livrées intermédiaires et de nombreuses initiatives locales en dépôt, sans trace dans les documents : les livrets d'entretien des locs sont muets à ce sujet, les plans de peinture officiels ne mentionnent rien. Les photos sont notre meilleur allié, en se méfiant bien entendu du rendu des couleurs et des virages de teinte.
Nord de l'Est , Est du Nord...
bb12087
Fécond
 
Messages: 710
Inscrit le: Dim 19 Nov 2006, 14:31
Localisation: Sedan
Âge: 56

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 15:25 
JH LAVIE a écrit: Des essais à 120 km/h de locomotives autorisées en service commercial à 130 km/h n'auraient pas marqué l'histoire. C'est bien parce que 12000 et Chapelon ont circulé à plus de 160 que cette affaire est devenue un évènement... à la gloire de la vapeur !
En janvier/février 1956, les 2-231 E 19, 29 et 35 du dépôt de Fives ont poussé, à tour de rôle, la BB 12002 équipée d'un panto AM 18 en cours de définition sur la section de ligne Valenciennes / Berlaimont mise en hors tension. AU total , 72 marches ont été réalisées au-dessus de 160 km/h avec des pointes à 178 km/h.
Le tonnage de la rame, composée de voitures de mesures, était de 180 tonnes.

C'est sûr que ce n'était commun comme essais ! Et finalement plutôt restés dans l'ombre (des records de 1955 avec les BB9004/CC7107 ?)...
Du coup, y a-t-il eu d'autres images de ces essais ? Un film peut-être, dans les archives filmées de la SNCF ? Comme ce très intéressant reportage sur le sujet des pantos TGV (c'est peut être celui monté sur la BB12000 que l'on voit tout au début...).
Philippe
Esto convaincu !
Avatar de l’utilisateur
Flambiménil
Papotier
 
Messages: 127
Inscrit le: Mar 20 Août 2013, 11:18
Localisation: Haguenau
Âge: 49
Echelle pratiquée: H0

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 17:33 
Toujours dans les archives de la SNCF, un reportage sur les fers à repasser. Toujours très intéressant !
Philippe
Esto convaincu !
Avatar de l’utilisateur
Flambiménil
Papotier
 
Messages: 127
Inscrit le: Mar 20 Août 2013, 11:18
Localisation: Haguenau
Âge: 49
Echelle pratiquée: H0

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 18:41 
Flambiménil a écrit:
Et une image dont la légende m'a tout particulièrement étonné : celle de la page 42, qui précise : "[...] la BB12002, équipée du nouveau panto unijambiste [AM18] mais hors tension, est poussée - à plus de 170 km/h ! - par la Pacific Chapelon 2-231 E 35 [...]".


En c'est pas un AM18 mais un AM11, il y avait un problème de date pour l'AM18 et les BB16000 sont équipées d'AM11
2 machines ont reçu ce panto, la 12002 et la 12003
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16247
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 19:16 
fa57 a écrit:
Flambiménil a écrit:

En c'est pas un AM18 mais un AM11, il y avait un problème de date pour l'AM18 et les BB16000 sont équipées d'AM11
2 machines ont reçu ce panto, la 12002 et la 12003


En fait, d'après les témoins, ce n'était même pas encore un AM11 en 1956 mais son prototype d'étude.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2624
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 19:25 
Bonsoir

C'était peut-être le prototype.......du prototype!

:mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:

Voici un lien où on peut trouver tous les pantographes en service en France.

Dommage que:

Nota : Cet état indicatif ne reprend pas les pantographes prototypes ou d'essais.

http://ec64.pagesperso-orange.fr/Pantographe.htm
Dernière édition par Aubert Bernard le Jeu 11 Déc 2014, 23:15, édité 1 fois au total.
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 8205
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 10:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 19:37 
Flambiménil a écrit:Toujours dans les archives de la SNCF, un reportage sur les fers à repasser. Toujours très intéressant !


Très intéressant, ce reportage! :coeur1:

Merci.... :applause:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 8205
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 10:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 21:34 
JH LAVIE a écrit:En fait, d'après les témoins, ce n'était même pas encore un AM11 en 1956 mais son prototype d'étude.


ça c'est même sûr, mais les dessins des 16500 datent de 1957, à cette date les AM11 doivent être opérationnels.

Par contre la mise au point des AM18 datent du milieu des années 60

mais entre 11 et 18 il y a eu d'autres n° dont les 14 sur les 9400 et très certainement d'autres n° pour l'export.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16247
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 11 Déc 2014, 22:02 
Pour contribuer, un petit complément d'informations relatives aux séries de "fers à repasser" :

Image

Image

Image

Image
Cordialement,
Avatar de l’utilisateur
L'Arpète
Éloquent
 
Messages: 358
Inscrit le: Dim 02 Nov 2014, 17:35

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Mer 17 Déc 2014, 22:46 
ces chiffres sont un peu pipés concernant les 14100 et les 12000.

On doit se rappeler que l'hiver 55 fut terrible pour la ventilation des 14100 qui aspirait la neige ce qui conduisit au bouchage de l'entrée extérieure par une tôle en catastrophe. et donc quelle est le pourcentage des flash moteur suite à entrée de neige.
Des 12000 il ne devait pas y en avoir des masses en service en tout 6 machines contre 8x13000, ça fait un peu jeune pour faire des statistiques. Les principales opérations d'entretien, celles nécessitant des heures, n'ont probablement pas encore été faites.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16247
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 18 Déc 2014, 20:20 
Effectivement, il faut toujours replacer ce genre de statistiques dans leur contexte.
A l'époque, ces machines étaient nouvelles et encore en phase de "déverminage". La mise en service de l'électrification datait de moins d'un an (2 juillet 1954).

A titre d'exemple, j'ai ces données pour l'année 1974

Image
Pour les machines 50 Hz, à cette époque, le parc des BB 12000/13000 et CC 14100 était encore quasiment au complet, mais les CC 14000 étaient sur le déclin.
Les BB 15000 sortaient d'usine, il y en avait 18 en service (1971 pour les premières livraisons)

Le HS donne pour 1994, un coût de 270 000 F par an pour les BB 12000 (par machine ?), les BB 16000 coutaient 4 fois plus cher (ils étaient équivalent en 1974 aux 1000 km).
Bien que fiable, les BB 16000 présentaient un taux d'incident 10 fois plus élevé que les BB 15000 qui affichaient alors 0,6 incident par million de km (il était de 3,5 en 1974) !!!
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 14812
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 18 Déc 2014, 20:37 
fa57 a écrit:excellentissime n° que je vais m'empresser de lire, j'adore les témoignages genre celui page 142

une petite erreur page 64, mais couramment faite: Les 2 locomotives sont bleues.
La 74 a reçu fraichement une traverse entièrement rouge et des macarons jaune pour une livrée de transition.
Un indice, la bande bleue foncé sous la cabine (au niveau du marchepied) qui est naturellement toujours visible vu que la machine n'a pas reçu de peinture qui recouvre l'ensemble.
Cette bande n'existe plus (et n'a jamais existé) sur le schéma de teinte des machines vertes.


:D Cette CC 14174 avait excité ma curiosité : je l'avais annoncée "verte à nez jaunes" dans la légende de la photo parue en pages 64 et 65 et deux spécialistes des machines Valenciennes/Thionville me signalaient, sur ce forum, qu'elle était bleue à nez jaunes.
Je ne doute pas un seul instant que cette 14174 ait été bleue à nez jaunes à un moment donné de sa carrière. Mais hier, j'ai ramené la diapositive de Jean Porcher à Antoine Simon, photograveur professionnel disposant de l'équipement ad hoc permettant d'avoir la quasi-certitude d'une couleur. Or, sur la diapo, aucun doute, le jour de la prise de vue, la CC 14174 est bien verte à nez jaunes.
Il n'en demeure pas moins que cette machine compte de nombreuses particularités, à commencer par sa traverse de chocs entièrement rouge. Quant à la teinte clair des ses poignées montoires et au bandeau foncé placé au niveau du marchepied de cabine, les résultats obtenus au scan n'ont pas permis d'établir une correspondance précise avec des couleurs du nuancier de la SNCF de l'époque. L'enquête reste donc ouverte...
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2624
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 18 Déc 2014, 21:42 
Les traverses toutes rouges ne sont pas exceptionnelles, les BB 20100 ont été équipées de la sorte :

ImageImage
(extraits d'images web)


Comme pour les marques jaunes, il s'agit de marquages de visibilité pour la sécurité du personnel.
Il me semble que des BB 16500 ont reçu aussi des traverses toutes rouges, je cherche.
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 14812
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: FERROVISSIME HORS SERIE N°2/Les locomotives électriques

Publié: Jeu 18 Déc 2014, 22:05 
pour illustrer

Image
les machines bleues ont leur dessus de capot en bleu foncé mat (on dira mat pour simplifier mais en réalité c'est satiné) le reste de la carrosserie est bleu clair brillant sauf les éperon et une bande en bas de la cabine soulignée sur la photo ci-dessous par 2 traits rouge. Le dessus du capot bleu se terminait en pointe sur l'avant entre les feux rouge.

Image
Les plaques rouge ainsi que la pointe bleu foncé caché par le cadre jaune démontre que cette machine est bleu (souligné en bleu sur la vue du haut).
La livrée vert celtique possède aussi le carré jaune mais la limite mat/brillant se situe dans les coins du carré
Ces 2 détail de la 14127 montre une machine traditionnelle bleu mais avec plastron (carré) jaune, elle n'a pas reçu une traverse totalement rouge.
photo de JC Marachin 1965

Image
La 14165 bleu (aucun doute la dessus) est aussi particulière.
Image
elle possède bien des plastrons jaune
mais elle n'a pas de bleu foncé, voir plus haut, pas de bande en dessous de la cabine.
photo de JC Marachin 1965

Image
célèbre photo de la 12013 suivie de 2 14100 (photo de JC Marachin 1962)

C'est cette photo qui a permis à Trix de peindre la 12013 en bleu avec plastron jaune et traverse rouge (aucun doute la dessus). Mais c'est pas ce qui nous intéresse. Derrière il y a 2 locomotives 14100, une bleu à plaque rouges, classique mais aussi une verte (vu qu'elle ne ressemble pas à la bleu juste à coté) avec traverses totalement rouge et plastron jaune. Mais grosse bizarrerie, elle possède une bande d'une couleur indéterminée sous la cabine (flèche rouge). Ce qui me fait dire que c'est pas une livrée verte traditionnelle (vert celtique 301) qui ne possède pas de bande d'autre couleur.

Donc en résumé on a
une livrée bleu clair / bleu foncé
une livrée bleu clair / bleu foncé / plastron jaune (avec quelques variantes)
une livrée vert inconnue (car ces photos couleurs ont beaucoup dérivées, seule les comparaisons sont possibles)
une livrée vert celtique avec plastron jaune

Mon hypothèse est qu'on a une livrée verte mais vert extérieur 306 (donc très foncé) avec une bande vert clair (à voir ce qui trainait à coté en même temps) et plastron jaune. Pourquoi vert extérieur ? parce que le plan des teintes des 12000/13000
Image
qui a servi au remplacement des teintes bleues par le vert passe par une phase vert extérieur raturée. Ce plan sera redessiné avec le plastron jaune absent ici vue que la machine bleu n'en avait pas officiellement (il n'y avait pas de plastron hachuré prévu sur le dessin à l'origine).

Les photos sont volontairement tronquées

maintenant si d'autres ont d'autres hypothèses ils peuvent les exposer ici.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16247
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

PrécédentSuivant

Retour vers La Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron