Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 28 Avr 2013, 14:58 
Bonjour
Bon n° comme d'habitude. Je reviens sur les intercirculations. Pour le panachage bourrelet-soufflet, je suis resté un peu sur ma faim; j'ai longtemps cru que dans ce cas l'intercirculation n'était pas fonctionnelle jusqu'à ce que je tombe sur une photo comme celle-ciImage
Je remercie d'avance celui qui pourra me préciser comment le cadre du soufflet est fixé sur le bourrelet.
Sur la photo de l'A7 métal. Etat, il est précisé "passerelle à l'ancienne" incompatible. Celà correspond-t'il à toutes les passerelles simples?
Pardon à celui, inconnu, à qui j'ai emprunté l'extrait de la photo montrant une DEV-AO transformée à bourrelet (il n'y en a certainement pas eu beaucoup!), accouplée avec le soufflet d'une Bruhat.
Epoq.III pr le fun sinon TGV
jmruf
Causant
 
Messages: 281
Inscrit le: Dim 30 Mai 2010, 17:46
Localisation: Saint-Quentin02
Âge: 70

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 28 Avr 2013, 16:33 
Inconnu non, la photo est de EC64 : Bruhat
Ferro21000
Intarissable !
 
Messages: 7226
Inscrit le: Dim 04 Déc 2005, 17:43

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 28 Avr 2013, 17:50 
Alors pardon à EC64!
Epoq.III pr le fun sinon TGV
jmruf
Causant
 
Messages: 281
Inscrit le: Dim 30 Mai 2010, 17:46
Localisation: Saint-Quentin02
Âge: 70

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 28 Avr 2013, 22:48 
jmruf a écrit:Bonjour
Bon n° comme d'habitude. Je reviens sur les intercirculations. Pour le panachage bourrelet-soufflet, je suis resté un peu sur ma faim; j'ai longtemps cru que dans ce cas l'intercirculation n'était pas fonctionnelle jusqu'à ce que je tombe sur une photo comme celle-ciImage
Je remercie d'avance celui qui pourra me préciser comment le cadre du soufflet est fixé sur le bourrelet.
Sur la photo de l'A7 métal. Etat, il est précisé "passerelle à l'ancienne" incompatible. Celà correspond-t'il à toutes les passerelles simples?
Pardon à celui, inconnu, à qui j'ai emprunté l'extrait de la photo montrant une DEV-AO transformée à bourrelet (il n'y en a certainement pas eu beaucoup!), accouplée avec le soufflet d'une Bruhat.

:D Soufflets et bourrelets pouvaient être accouplés (heureusement). Le problème, c'était les passerelles.

En 1971 à l'Ouest, (pour parler de ce que j'ai connu), 80 % des voitures pouvaient être attelées ensemble. A l'époque, les voitures USI des premières séries sont équipées de soufflets, Heureusement qu'on peut les atteler à leurs soeurs munis de bourrelets. On peut aussi atteler une OCEM PL ou une OCEM RA à soufflets à une Gril Express ou une B5D UIC à bourrelets. L'accouplement peut se faire tant que ces voitures à soufflets sont munis de passerelles rotatives.

Par contre, des voitures anciennes n'en sont pas équipées. Dans le cas des voitures métallisées Etat que j'ai connues, elles étaient accouplables à des voitures à soufflets munies de passerelles rotatives mais étaient incompatibles avec les bourrelets.

Les anciens disaient que cela avait posé de gros problèmes dans la seconde moitié des années 1960. Pour ma part, je peux dire que dans les années 1970, ces histoires de soufflets sont parfois gênantes certains jours de grands départs. Mais en temps normal, les voitures métallisées Etat roulent en rames avec des voitures OCEM RA (parfois PL). D'autre part, ces métallisées Etat sans passerelles rotatives sont généralement équipées du seul chauffage vapeur (pas de cablôts électrique) et sont limitées à 120 km/h.
=> incompatibilité bourrelets + VL 120 + Chauffage pur vapeur = une rame parfaite pour trains supplémentaires ou pour quelques petits express à faible parcours.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2612
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 14:43

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 28 Avr 2013, 22:57 
EC 64 a écrit:J'ai pris connaissance de ce n° de mai aujourd'hui.
Un bon sommaire varié comme d'habitude et quelques observations comme il se doit.

Je trouve assez désagréable d'identifier dans les textes et dans les légendes les locomotives par le n° UIC, d'autant que celui-ci n'apparait pas sur les faces avant des locomotives. Dès la page 4 par exemple : ... la locomotive 91 87 0 022 250 inaugure.... alors que le titre parle de la BB 22250.
Même page : ... les machines diesels 92 87 0 067 401 à 632 ... pour parler des BB 67400 !
Puis page 65, dans les légendes : Le régiolis 94 87 0 083 517/518... et sur la photo on voit le marquage 83517 !
Même page : ... voici le 94 87 0 083 503/504.. et 83503 sur la photo.

De mon point de vu bien sûr, cela rend la lecture difficile, on bute sur le n°, on s'arrête, on cherche le "vrai" n° et on reprend au début.
D'ailleurs, je pense que les ADC auraient un peu de mal à mémoriser les 12 chiffres de l'engin moteur d'un train croiseur en cas de besoin !

Restons en à la numérotation classique, connue et non obsolète des engins moteurs, avec ou sans le chiffre d'activité. D'autant que cette identification, est loin d'être généralisée.

à suivre...


:D Voilà un débat qui me rajeunit de 45 ans, quand j'écrivais mes premiers articles dans les Loco Revue de 1968... A l'époque, des lecteurs nous écrivaient pour nous demander instamment de ne pas parler du n° UIC alors en application sur les voitures et wagons, prédisant que ce numéro ne remplacerait jamais le numéro purement SNCF... On connait la suite !

Alors, pour le matériel moteur, on verra bien. Mais - sans être désagréable - je vous propose de faire, dans Ferrovissime, comme faisaient les inventaires TW 6 (voirures) et TW 7 (wagons) dans les années 1968 / 1970 : indiquer les deux numéros (le classique et l'UIC), en attendant d'y voir plus clair.
Une précision : à la SNCF, le n° UIC contient l'ancien numéro... pour l'instant ! CE n'est déjà plus le cas chez certains privés.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2612
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 14:43

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Lun 29 Avr 2013, 00:29 
Merci Jehan-Hubert pour votre réponse détaillée, mais ce que je ne comprends toujours pas c'est comment le cadre métallique du soufflet était attaché sur le soufflet en caoutchouc qui à ma connaissance ne comporte pas de pièce métallique. Peut-être était-il raccordé directement sur le tableau d'extrémité de la voiture à bourrelet mais comment? Merci d'avance pour la précision.
Epoq.III pr le fun sinon TGV
jmruf
Causant
 
Messages: 281
Inscrit le: Dim 30 Mai 2010, 17:46
Localisation: Saint-Quentin02
Âge: 70

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 05 Mai 2013, 20:51 
réponse en image à la question

Image
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 15945
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 15:52
Localisation: ACAL

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Dim 05 Mai 2013, 23:26 
Merci pour les croquis fa57, là au moins ça devient clair.
Epoq.III pr le fun sinon TGV
jmruf
Causant
 
Messages: 281
Inscrit le: Dim 30 Mai 2010, 17:46
Localisation: Saint-Quentin02
Âge: 70

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 60 / MAI 2013

Publié: Jeu 09 Mai 2013, 15:20 
Dans le tour du parc, p68, il est fait mention de locomotive de 6 essieux :shock: . Mis a part la 160A, je n'en connait pas d'autres des anciens réseaux, a moins qu'une 130+031 Du Bousquet soit considérée comme 161 :gne:
Un exemple ou deux aurait été le bienvenu (ca court pas les rues des x6x a la SNCF ou sur les anciens réseaux).

Tres bon article sur la 2CC2 :mrgreen: , vivement la suite avec les autres series.
Et surtout, tres belles images, 3 sur 13 que je connaissait deja, tres bon score :applause:
Tiens, quizz rapide: quel est la difference entre la 3402 p15 et la 3403 p16 8)
By Jove !!
Avatar de l’utilisateur
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
 
Messages: 9776
Inscrit le: Jeu 29 Sep 2005, 23:34
Localisation: Leeds aka The North
Âge: 44
Echelle pratiquée: P87,0, avant 62
Club: Proto87, Protocab

Précédent

Retour vers La Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)