FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Répondre
JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2693
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par JH LAVIE » mar. 15 mai 2012, 18:30

A découvrir sur le blog :

http://blog.ferrovissime.com/

Image
Parution prévue le 22 mais prochain.
Fichiers joints
FME50.gif
FME50.gif (121.09 Kio) Vu 6391 fois

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16237
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 12:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge : 73

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par morvan » mar. 15 mai 2012, 22:56

bon N° pour les amateurs du PO.
ALAIN

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2693
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par JH LAVIE » mar. 15 mai 2012, 23:31

morvan a écrit :bon N° pour les amateurs du PO.
:lol: Oui. Mais bon numéro aussi pour le Nord avec les dernière BB 16000 et un "accomp" en cabine réalisé très récemment de Paris-Nord à St Quentin.

Et bon numéro aussi pour l'Est avec un nouvel "accomp" Strasbourg/Paris en BB 15000 mais cette fois, conduite "normalement" en VI (= vitesse imposée).

Et puis, il y a aussi cette première journée en gare de La Ménitré en 1958, une gare Ouest dans une ambiance "années 1950" bien loin du monde ferroviaire d'aujourd'hui.

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16237
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 12:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge : 73

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par morvan » mer. 16 mai 2012, 10:50

Rien pour le Peuleumeu ?

Bouhouhouhhh, Snirfl................ :mdr: :moi: :siffle:
ALAIN

Avatar du membre
tchou-tchou
Démonstratif
Messages : 1349
Enregistré le : jeu. 14 mai 2009, 00:15
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.trainguitres.fr
Localisation : bordeaux
Âge : 28

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par tchou-tchou » jeu. 24 mai 2012, 21:37

Bon numéro pour les amateurs de vapeur marche aussi, cette fois encore...
www.trainguitres.fr

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11232
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 58

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par Pierre bis » ven. 25 mai 2012, 09:10

Intéressant le comparatif Schienenbus - X5500.

mais en pratique je ne sais même pas si on peut comparer, les Schienenbus étant 10 fois plus nombreux et répandus, ce qui montre que la DB avait vraiment misé dessus.

Petite séance souvenir. Mon premie séjour linguistique en Allemagne eu lieu en 1973 à Meckesheim, dans la vallée de la Nekar, non loin d'Heidelberg. Ceux chez qui j'étais hébergé habitaient en face de la gare. A noter que cette gare était desservie par des voitures directes depuis paris-Est, par lesquelles j'étais arrivé. Je me souviens avoir été frappé par ces Schienenbus dont je ne connaissais pas d'équivalent en France. Pour moi il n'y avait rien de plus petit que le Picasso, les X5500 étant inconnus sur les lignes que je pouvais voir.

J'avais été séduit par ce petit autorail en forme de gros jouet et, rentré en France, je me suis empressé d'en acheter un en HO. Il n'a jamais marché, et pour cause: c'était un Mârklin 3 rails que j'essayais de faire marcher sur ma voie Jouef! :( :mdr2:
N'empêche: le magasin aurait quand-même pu me mettre en garde!
Modifié en dernier par Pierre bis le ven. 25 mai 2012, 14:59, modifié 2 fois.
Part marginale de la clientèle

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16237
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 12:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge : 73

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par morvan » ven. 25 mai 2012, 12:05

....d'autant plus que Fleischmann avait le même à son catalogue ! !
ALAIN

Avatar du membre
C.Dufrenoy
Moules Frites !
Messages : 6390
Enregistré le : lun. 01 mai 2006, 12:26
Site Internet : http://www.amf87.fr
Localisation : Wavrin
Âge : 40

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par C.Dufrenoy » ven. 25 mai 2012, 15:10

Interressant en effet, il faudrait rajouter qu'il y a bien eu un "Schienenbus" Français que l'on doit à Billard, le FNC 5 "La Bretonne II" qui ne fut toutefois jamais propriété de la SNCF mais du département d'Indre et Loire à l'instar d'un des 3 FNC prototypes.
Christophe DUFRENOY

En ligne
Avatar du membre
Chfer
Papotier
Messages : 162
Enregistré le : mer. 29 mars 2006, 11:11
Echelle pratiquée : HO
Âge : 75

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par Chfer » dim. 27 mai 2012, 14:08

2D2 ; il est écrit (p 49) que des machines étaient équipées du freinage rhéostatique? le seul frein électrique qui ait été installé -sur la 502 et les 503/37, les 701 à 4- était la récupération

Avatar du membre
Antiquaire
Éloquent
Messages : 371
Enregistré le : lun. 24 mars 2008, 23:43
Localisation : Châlons en Champagne - Paris
Âge : 47

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par Antiquaire » mar. 29 mai 2012, 23:49

Bonsoir

Effectivement, j'ai commis une erreur qui n'a pas été identifiée lors de la relecture. Désolé...
Fred DIDELOT

Avatar du membre
lra10
Démonstratif
Messages : 1307
Enregistré le : mar. 18 janv. 2011, 14:01
Prénom : Laurent
Localisation : Cormeilles en Parisis (95)
Âge : 53

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par lra10 » jeu. 31 mai 2012, 19:14

Bonsoir,

Quelques 141 TA ont assuré un service de banlieue, suite au retard de livraison des 5600.

Le "hors série Le Train" sur les 141-TA mentionne des affectations avant guerre de 14, au dépôt de Juvisy (dont la 5347) pour des trains Paris-Austerlitz - Brétigny et Brétigny - Dourdan.
Autre service sur les lignes de Denfert à Limours et embranchement Bourg la Reine - Sceaux, les 5310, 5315, 5326, 5357, 5359, 5365, 5371, 5373, 5374 et 5402 à 5410 étant affectées à Denfert à partir de septembre 19.

"Les locos tender de route" des éditions du Cabri, y ajoute les 5355 et 5401 pour le service sur la ligne de Sceaux, mais ne mentionne pas Juvisy.

Retour en Auvergne pour les dernières en mai 21

L. Radice
BB 17000 et plus si affinités

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2693
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par JH LAVIE » jeu. 31 mai 2012, 22:52

lra10 a écrit :Bonsoir,

Quelques 141 TA ont assuré un service de banlieue, suite au retard de livraison des 5600.

Le "hors série Le Train" sur les 141-TA mentionne des affectations avant guerre de 14, au dépôt de Juvisy (dont la 5347) pour des trains Paris-Austerlitz - Brétigny et Brétigny - Dourdan.
Autre service sur les lignes de Denfert à Limours et embranchement Bourg la Reine - Sceaux, les 5310, 5315, 5326, 5357, 5359, 5365, 5371, 5373, 5374 et 5402 à 5410 étant affectées à Denfert à partir de septembre 19.

"Les locos tender de route" des éditions du Cabri, y ajoute les 5355 et 5401 pour le service sur la ligne de Sceaux, mais ne mentionne pas Juvisy.

Retour en Auvergne pour les dernières en mai 21

L. Radice
:lol: Merci pour ce complément d'information. Toutefois, la destination première des 4-141 TA n'étaient pas le service de la banlieue : ces machines ont bien été conçues pour la montagne.

D'autre part, nous limitons au minimum, pour tous nos sujets, les années qui précèdent 1938.Ferrovissime, c'est tout ce qui concerne le chemin de fer français de 1938 à nos jours.
L'année 1938 est facile à retenir : c'est celle qui voit débuter l'exploitation de la SNCF (qui, elle, avait été créée le 31 août 1937). Toutefois, en lançant Ferrovissime, nous n'avions pas choisi 1938 pour cette raison. Mais parce que nous désirerions créer un magazine basé sur le témoignage vivant et les cheminots les plus âgés, que nous connaissions, étaient rentrés au chemin de fer en 1937/38.

15063
Prolixe
Messages : 1921
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: FERROVISSIME N°50 / JUIN 2012

Message par 15063 » mar. 12 juin 2012, 16:30

Bonjour,
Excellent article sur les BB 16000, sans langue de bois. Ces machines sont donc parfaitement aptes à tirer les trains qu'on leur confie, contrairement à la "com" de la SNCF qui les traite de vieux coucous pas fiables et responsables des retards. Les BB 16000 offrent des conditions de travail d'un autre âge. Les cheminots du Nord s'en accomodent mais ceux de l'Ouest n'en veulent plus (*). La SNCF s'assure la paix sociale. Et il y a l'argument massue des finances : ces machines coûtent cher en sabots de freins ou plutôt en main d'oeuvre employée pour remplacer les dits sabots. C'est sous entendu, plus de 16000 et on peut fermer la Chapelle. On est loin des arguments en faveur de l'amélioration des Intercités.

(*) On comprend que les ex-turbinistes passés aux 16000 n'aient pas vraiment gagné au change question confort !

Répondre