Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Jeu 10 Nov 2011, 22:37 
Le sommaire de FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Image

Image
Dernière édition par JH LAVIE le Lun 14 Nov 2011, 11:47, édité 1 fois au total.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2642
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Jeu 10 Nov 2011, 22:39 
Image



Image
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2642
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Jeu 10 Nov 2011, 22:41 
EN PREVISION POUR JANVIER 2012 (futur numéro 45 de Ferrovissime)[color=#008000]

Image
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2642
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Ven 11 Nov 2011, 00:24 
Ah La Rochelle et ses diesels... jolie couverture :coeur2:
A +
Pierre BARBE
Avatar de l’utilisateur
Le Fou des Wagons
Communicatif
 
Messages: 912
Inscrit le: Jeu 17 Juil 2008, 17:20
Localisation: Face à mon PC

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Ven 11 Nov 2011, 10:51 
:applause: Sommaire alléchant et quelques pages supplémentaires en cadeau :noel: !
eric_p
Disert
 
Messages: 404
Inscrit le: Lun 21 Sep 2009, 11:15
Localisation: Sèvres (92)
Âge: 47
Prénom: eric

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Sam 19 Nov 2011, 18:19 
Nous venons de l'acheter :Pages 22/23 :les livrées des 141R Charbon....la R840 :gne: ...Les 2 lascars avec moi lors de la "conférençe" hebdomadaire , membres de l'assoc' et bien ils :shock: ; c'est une pure fuel d'origine qui n'a jamais vu 1gr de charbon d'aprés eux...

Ou alors c'est une nouvelle version HJ inconnue...la 840 charbon ,quant à la photo de la 446 de la dite marque page 21 "nouveau modéle Jouef trés réussi " ,vous devriez attendre un peu avant d'ecrire de telles affirmations qui vont en faire rire jaune quelques uns... :mdr2:
Programme 1/2012 : les records des 7100,9100 , Lambiotte ! merçi d'avançe !
Ah ! et puis j'oubliais ,le livre Des Betes Noires que vous presentez dans ce N°et que je savoure depuis 15 jours est tout a fait exceptionnel, je confirme... :ange: Jmi.
edit: ce livre.
Dernière édition par Rosedog le Sam 19 Nov 2011, 21:39, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10375
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Sam 19 Nov 2011, 18:59 
Nez cassés, 141R, autorails, A1A, ouagons citernes... :coeur2:
Avec des numéros comme cela, je vais finir par croire au Père-Noël, moi ! :noel: :applause: :noel:
Et ça va continuer avec les portraits des 2D25400 : n'en jetez plus ! :shock: :coeur1:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15573
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Mer 23 Nov 2011, 09:22 
en bas de la p 23, le n° 840 est pour la 701 (voir la traverse AV) ; deux Baldwin ont des écrans nervurés! et tous les échappements sont identiques?! Kylchap à partir de la 701 justement
Avatar de l’utilisateur
Chfer
Papotier
 
Messages: 156
Inscrit le: Mer 29 Mars 2006, 11:11
Âge: 73
Echelle pratiquée: HO

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Mer 23 Nov 2011, 12:10 
Voui, il y a des coquilles dans les dessins.
C'est dommage.
Mais JHL m'avait un jour répondu à une de mes interrogations à ce sujet, justement.
C'est sur ce fil...

Sinon, pour les éctans nervurés, il ne faut jamais jurer de rien, les "cannibalisations" existaient. J'avais écrit ça sur la 446. J'avoue que je ne suis toujours pas sûr.
Amicalement
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15573
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Mer 23 Nov 2011, 12:42 
Deux (toutes petites) coquilles dans l'article sur les performances des 72000.

Vraiment toutes petites au sens propre puisqu'il faut presque une loupe pour s'en rendre compte. Elles concernent toutes les deux la composition du Nantais présentée pour l'été 74. l'horaire indiqué n'est pas celui du 156 "Le Nantais" qui ne desservait pas Le Mans mais sans doute celui du 154, cité par ailleurs dans l'article, et qui était en fait un rapide partant 45 mn avant le Nantais pour décharger ce dernier. Dans l'autre sens, il y avait le 155 pour décharger le Maine-Océan le soir. Ces 155/154, contrairement aux Nantais et Maine-Océan, étaient tractés par une 25200 sur Paris-Le Mans, avec relais obligatoire. Au total ils mettaient 7 mn de plus que les "tout diesel". Ils étaient composés de voitures USI "160" en 2e et DEV Inox en 1ere

Autre "mini" coquille, toujours avec une loupe. Dans la composition, qui correspond bien au "Nantais" de l'époque, la voiture A7D rouge est présentée avec des portes grises et une bande jaune, configuration apparue plus tard, et seulement sur le sud-ouest. Je crois d'ailleurs qu'en 1974, les A7D de l'ouest étaient déjà repeintes en livrée "160"

Autre petite coquille sur la composition de l'Arverne: les B10t USI n'étaient pas vertes mais en livrée "160" (cf une photo en couverture d'une VDR de l'époque).

Bon, rien de grave et un numéro intéressant.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9772
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 10:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Mer 23 Nov 2011, 13:04 
La Modération se permet de rappeler humblement au vénérable Rédacteur en Chef que, dans un souci de fluidité de lecture, il est inutile de reprendre l'intégralité d'une citation, lorsque celle-ci se trouve juste au-dessus. :wink:
La Modération.


:applause: Merci pour ces précisions.
Le Ferrovissime de janvier consacre un article entier à l'expérience Paris / Nantes écrit par Thierry Porcher, qui a analysé horaires et roulements. En complément, il y a mes souvenirs d'une expérience qui avait été marquante à l'époque.

Pour les A7D, bien sûr que la bande jaune et les portes grises sont venues après, mais il faut "faire avec" les pictos disponibles. :D
Concernant la livrée rouge,elle disparut complétement des A7D de Montrouge, juste après la création des Nantes 160.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2642
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Mer 23 Nov 2011, 23:26 
j'ai reçu le no 44 avant-hier et je l'ai lu comme d'habitude avec beaucoup de
plaisir et d'intérêt .
comme vous le savez le ne suis pas un fana des 141r ,mais j'ai regardé avec attention le portrait du rail . ce qui m'a permis de remarquer une inexactitude criante (pardon à thierry leleu)sur le dessin qui p 22 représente la 141 r 420.
en effet cette machine a une distribution "chapelonisée" et le levier d'avance est plus court dans sa partie inférieure que sur les machines non modifiées .de ce fait,la biellette qui relie ce levier d'avance à la grosse tête de bielle s'articule sur celle-ci non pas coaxialement à la cheville ouvrière,mais une dizaine de centimêtres au dessus,sensiblement au niveau de la glissière inférieure.on voit du reste très clairement cette modif
en p 3 en bas sur la r 645 (la machine du cliché en p 3 en haut n'étant elle pas modifiée,ce qui permet une comparaison aisée)ainsi que sur la r anonyme saisie avec la marche en ar sur la plaque de clermont en p 13.il semble qu'il en soit de même pour la loco,également anonyme,figurant(avec la marche en av),
en p 2 (mais l'angle de prise de vue laisse un doute car si on voit bien la bielette,le levier d'avance lui-même est caché par le cylindre.
j'attends avec impatience le numéro 45 ,avec les 242 ex plm que j'ai connues sur leur fin (mais toujours immaculées)à lille .
amicalement
jean louis marquis
marquis
Fécond
 
Messages: 684
Inscrit le: Dim 10 Déc 2006, 14:14
Localisation: 47 villereal
Âge: 73

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Jeu 24 Nov 2011, 00:05 
Tu as l'oeil Marquis ! :shock: :wink:
C'est de cela dont tu parles ?
Image

Mais c'est vrai qu'on pourrait s'amuser des heures à chercher les différences dans ces locos (ne serait-ce que sur ce petit montage ci-dessus).
Le "travail" d'une vie. :mort:
J'en viens des fois à me demander s'il y en a eu deux de strictement semblables, de ces R !?!
Amicalement.
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15573
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Jeu 24 Nov 2011, 09:59 
JH LAVIE a écrit:...
:applause: Merci pour ces précisions.
...


pas de quoi. c'est étonant de constater que, sur le plan ferroviaire, j'ai cette époque dans ma tête comme si c'était hier, alors que je serais bien moins capable de donner de telles précisions sur les années 1980-1990. C'est sans doute à la limite du pathologique :D

Et finalement, après vérification dans les chaix "été 74" et "été 72" que j'ai chez moi, je me trompais aussi. L'horaire indiqué en légende de la compo du Nantais est bien celui du Nantais ... mais avant Septembre 1972, quand il s'arrêtait encore au Mans.

Je lirai avec interêt l'article de Therry Porcher. J'avais 12 ans à l'époque et me souvient bien que cette "opération 160", comme elle avait été appelée, avait fait l'objet d'un campagne d'info "grand public". Pas la une des journaux télé quand-même, mais des dépliants dans les gares expliquant les nouveautés et un numéro spécial de LVDR que je n'ai pas mais ai pu jadis consulter (et photocopier) au centre de documentation SNCF près de St Lazare. C'est d'ailleurs assez amusant de voir qu'à cette époque, qu'il s'agisse du Capitole en 67, de l'Aquitaine en 71 ou de cette "opération 160" sur Nantes, la SNCF se battait pour gagner une dizaine de minutes sur 400 km et médiatisait énormément ce gain. Ensuite est venu le TGV et les gains se sont exprimés en heures, ce qui a beaucoup dévalorisé les recherches de gains sur les lignes classiques sur lesquelles les temps de parcours sont d'ailleurs souvent moins bons aujourd'hui qu'en 1972. Et j'ai entendu dire qu'à la "faveur" du cadencement, de nouvelles détentes allaient être introduites.
Dernière édition par Pierre bis le Jeu 24 Nov 2011, 12:19, édité 1 fois au total.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9772
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 10:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: FERROVISSIME n° 44 / décembre 2011

Publié: Jeu 24 Nov 2011, 11:56 
renato bassin,tu as exactement illustré mon propos .la modif a été appliquée à une centaine de machines de la première tranche ,conjointement sur certaines à une amélioration de la surchauffe par allongement des tubes ,mais malheureusement sans changer l'échappement d'origine,apprécié par l'entretien mais beaucoup moins par les voyageurs et les voisins du chemin de fer .(141r première tranche égale reines des escarbilles!).les machines modifiées (après étude d'andré chapelon)avaient un rendement thermique un peu moins mauvais que les autres .
je ne sais pas si j'ai l'oeil ,mais en tout cas lorsque je vois une loco ,mes premiers regards se portent toujours sur la distribution .
amicalement
jean louis marquis
marquis
Fécond
 
Messages: 684
Inscrit le: Dim 10 Déc 2006, 14:14
Localisation: 47 villereal
Âge: 73

Suivant

Retour vers La Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité