Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Publié: Lun 29 Août 2011, 11:44 
J'ai feuilleté fissa ce ferrovissime 41, j'ai quelques précisions à apporter à l'article sur les trains des 16500, en particulier sur deux photos de Thierry Porcher :

- L'une à Thionville en 1979 avec un train d'agence Benelux/Italie. Les voitures SNCB sont des K1 (on les reconnaît notamment avec les doubles portes d'accès aux extrémités) qui circulent normalement en trafic intérieur (50) mais une série de voitures de 1ère classe est apte à l'international (on ne parle pas des voitures Intersoc), mais il arrivait effectivement à l'époque qu'elles aillent en Suisse et en Italie lors de trains spéciaux...

- L'autre (près de Richemont) avec un train composé de voitures italiennes, avec derrière la 16500 une type '46 / Bz 33000 et ensuite une UIC-X FS 64/68...
Dernière édition par Ferro21000 le Sam 03 Sep 2011, 10:57, édité 1 fois au total.
Ferro21000
Intarissable !
 
Messages: 7221
Inscrit le: Dim 04 Déc 2005, 17:43

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Publié: Jeu 01 Sep 2011, 21:53 
Tout a fait d'accord avec FA pour le laçet, l'horreur absolue étant les 67400, pour le galop c'etaient les 67300, jusqu'au montage de gros amortisseurs entre les bouts des balançiers et le chassis de bogie il y a 10 ans juste pour la fin,quoi !les 67000 ayant presque tout ce qui est décrit dans le document de Mr Bruhat + le bruit ! Parenthése a mes féliçitations pour cette livraison de Ferrovissime, un grand cru de plus cette année...que je savoure donc tranquillement.
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10340
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Publié: Sam 03 Sep 2011, 10:55 
2 Fois la même photo dans le même numéro c est bien dommage. D autant que ces machines ont été souvent prises...
Chasseur de pdf
Avatar de l’utilisateur
SBR
.
 
Messages: 3458
Inscrit le: Lun 28 Nov 2005, 11:17
Echelle pratiquée: HO IV/V/VI

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Publié: Dim 04 Sep 2011, 08:14 
Bonjour,ouh la la ,alors que je "savourais" hier soir l'article sur les 67000, j'ai failli tout lacher devant la quantité d'erreurs écrites concernant la machine,et surtout son moteur et son environnement ! une toutes les 2 lignes des pages 17 à 23 ! :gne:
Il serait trop long de toutes les reprendre içi, il faudrait que je réécrive tout l'article:allant du chauffe gamelle (qui était prés des radiateurs et à...eau moteur) aux dispositifs de start pilote (juste la pression du produit dans la bombe) et de survitesse (dont le role était l'inverse total de ce qui est écrit)la plus colossale étant le démarrage du moteur (bien connu alors qu'il a été créé pour ces machines )par des démarreurs ! Le PA4 des BB67000 était lançé par la GP qui était alimentée en moteur par la batterie !!!!etc,etc.Il semble qu'il y aie eu confusion totale entre les 67000 et les 300/400 sur bien des points de la part de l'auteur,et je trouve cela assez inadmissible ... :mort:
Je précise que j'ai commençé de rouler dessus à 19ans à Clermont, tombé dedans tout petit et les ai quittées en 2001,ce qui m'a permis de bien les connaitre, parmi une vingtaine d'autres séries...
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10340
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Publié: Dim 04 Sep 2011, 09:11 
Bien ,aprés mes critiques ci dessus, la photo en bas de la page 11 de la 67003 entrant sur la voie d'evitement de Villefort est prise à un endroit particuliérement interressant ! En amont de la double aiguille ,en existait une autre qui donnait accés à la "voie de la mort",juste aprés le pont, et qui était destinée à etre manoeuvrée en cas de dérive sur la ligne en amont depuis La Bastide, de façon à derailler le materiel fou dans le talus, rare particularité en Françe !Je posséde tous les plans et documents pour avoir traité le cas de la 67452 en rubrique accidentologie du site "inventaire tunnels ferroviaires".Voiçi ce qu'il reste de cette voie,ensevelie desormais sous un talus routier :
Image
L'aiguille fut déposée au début des 90's, peu aprés la terrible dérive depuis le Rachas de la 67452 qui assurait le "Langeac" 435505 le 23-10-1989 et qui termina sa course folle dans le mur juste avant le pont...juste avant l'aiguille dont on prit conscience de l'inutilité aprés des decennies..
Image
Rare photo de Mr Louche,chef de sécurité de la gare au moment de cet accident....La machine en feu coté P1 était vide de son équipe de conduite...et l'on se demande comment elle put arriver jusque là, aprés sa course folle de 15kms en pente de 25mm/m, elle a passé un ou deux tunnels en touchant la paroi :( Jmi.
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10340
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 41 / SEPTEMBRE 2011

Publié: Dim 04 Sep 2011, 13:52 
Allez, pour mettre un peu d'huile sur le feu ! -une fois n'est pas coutume- Les ingénieurs-ou pseudo- n'ont aucune idée de ce qui se passait en cabine jour et nuit....
Les CRL les ont-douloureusement- vécus en service, et ce jour et nuit.... :cry:
TCHOU62
Avatar de l’utilisateur
Tchou62
Éloquent
 
Messages: 323
Inscrit le: Ven 20 Avr 2007, 19:48
Localisation: LE HAVRE

Précédent

Retour vers La Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)