Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et diesel

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Mer 08 Juin 2016, 20:07 
Alboss a écrit:
dominic33 a écrit:Deux petites questions de béotiens :

--un pont de 24 mètres pour un petite dépôt "VNS" c'est beaucoup trop. 17 mètres c'est encore énorme... Y a t-il eu des ponts plus petits ( 12 ou 15 mètres) pour tourner des locos.


Ceci: http://www.hapo-bahn.de/drehscheiben/index.html
C'est allemand mais "francisable"


Oui certes, mais au vu du prix des ponts HAPO, faut reconnaitre que côté prix, c'est pas folichon...Connaissant Philippe, je suis quasi sur qu'il a privilégié le rapport qualité / prix...d'ailleurs il l'explique quelque peu dans ce HS...C'est une base, ensuite à chacun de voir ce qui lui convient le mieux...et surtout son budget.... :wink:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5368
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Jeu 09 Juin 2016, 02:11 
Moyse a écrit:Lu et dévoré :applause: !
Une question comment utiliser un bocal d'eau avec le Grassmaster en évitant de planter un clou dans le décor ?
La photo est bien petite (ou ma vue a beaucoup baissé) et je n'ai pas tout compris !


Si, Christophe, cela m'a déjà été aussi dit par un autre ami commun. Aussi bizarre (électriquement) que cela puisse paraître, le fil de retour de masse de ton Grass Master, plutôt que de le relier à un clou planté dans une zone humide du décor (pas toujours facile et assez destructeur) que tu es en train de traiter, tu le laisses simplement tremper à proximité dans un bocal avec de l'eau... il parait que ça marche (par contre, je sais qu'ils ont un appareil assez performant). Je n'ai pas encore essayé. :D
CLOS cleau FDEM Saroulmapoul
Cleau
Clos des Rochers
 
Messages: 3560
Inscrit le: Mer 17 Août 2005, 10:06
Localisation: Paris-Est-Marne et bois
Echelle pratiquée: HO, HOm, HOe
Prénom: Michel
Club: AMFP-RATP CFFC Séné56

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Jeu 09 Juin 2016, 09:57 
Cleau a écrit:plutôt que de le relier à un clou planté dans une zone humide du décor (pas toujours facile et assez destructeur) que tu es en train de traiter, tu le laisses simplement tremper à proximité dans un bocal avec de l'eau... il parait que ça marche


Je confirme... :wink:
Prochain projet au 1/64eme
Avatar de l’utilisateur
Didier Lemaitre
Prolixe
 
Messages: 1721
Inscrit le: Jeu 24 Nov 2011, 12:30
Localisation: memphis 5 juillet 1954
Echelle pratiquée: S/HO
Club: Club Proto / CFFC

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Jeu 09 Juin 2016, 10:37 
Mouais, ça va un peu à l'encontre du but recherché... Le principe étant de profiter du champ électrique créé entre la grille de l'applicateur et la surface à floquer. Avec le bocal le champ est créé entre l'applicateur et le bocal...

Image

Pas besoin d'un clou, une simple épingle de couturière fait l'affaire, et dans de l'extrudé ne pose aucun souci. Il faut juste faire attention quand on retire l'épingle de ne pas enlever trop de fibres...
XT
Avatar de l’utilisateur
l'Esto
Retour de flamme ?
 
Messages: 11458
Inscrit le: Mar 16 Août 2005, 13:19
Localisation: Territoire de Belfort (donc beau et fort)
Âge: 42

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Jeu 09 Juin 2016, 13:12 
le sol du dépôt me plais bien,mais si je veux employer le mach-fer vendu en petit sachet,vue la dimension de mon dépôt qui fait 2,20metres sur 1,50 mètres
ça va me couter bonbon
quelqu'un connait t'il un autre moyen de se procurer la chose???? :gne: :gne: :gne: :gne:
Avatar de l’utilisateur
Alain60
Prolixe
 
Messages: 1899
Inscrit le: Ven 25 Jan 2008, 20:47
Localisation: 60600 clermont
Âge: 69

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Jeu 09 Juin 2016, 14:15 
Acheter un gros pot, simplement.
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 21012
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 13:51
Localisation: Aude
Âge: 50
Prénom: Olivier
Club: Intermittent des Rigollots©

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Ven 10 Juin 2016, 18:55 
Je l'ai découvert avant hier dans ma BAL et bien que mon dépôt est avancé ( voir mon sujet ) je l'ai emmené pour le dévorer ce WE en Bretagne, je pense y trouver encore qq idées pour les finitions....
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Prolixe
 
Messages: 1943
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 10:11
Localisation: Ile de France & Picardie
Âge: 69
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Sam 11 Juin 2016, 18:51 
bonsoir , dite moi quelques-uns pourrait m'expliquer le mélange colle et alcool a brûler /medium ???
amicalement merci d'avance ...
Avatar de l’utilisateur
fredo bernard
 
Messages: 47
Inscrit le: Lun 27 Oct 2014, 22:53
Localisation: 28 / 91
Âge: 38
Echelle pratiquée: HO
Prénom: frederic

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Sam 11 Juin 2016, 21:00 
Le médium mat est en fait de la colle, comme de la colle à bois, mais qui ne durcit pas comme la colle à bois en séchant et qui reste parfaitement mat, contrairement à certaines marques de colle à bois...

Explications : La colle à bois ou colle vinylique n'est autre pour les chimistes, qu'une émulsion aqueuse d’acétate de vinyle homopolymère ou polyacétate de vinyle, en abrégé PVAc...

Le problème de la colle à bois ou colle blanche est le suivant : Elle n'est disponible que sous une forme "épaissie" autrement dit, très visqueuse. Ce phénomène, est du a la présence d'une petite quantité d'alcool polyvinylique introduit exprès pour ça, ce qui rend difficile son application correcte pour le ballastage par exemple. Si l'on parvient à se procurer la "version de base", non épaissie, cette même colle, qui a la consistance du lait (c'est le cas du médium acrylique mat), est parfaite pour le ballastage, elle reste assez souple et mate (si l'on en met aussi le minimum nécessaire), elle se faufile partout par capillarité sans devoir exagérément la diluer et elle ne reste pas collante après séchage. c'est ce que l'on appelle le médium acrylique en art graphique, mais qui se vend à un prix forcément plus élevé, mais la qualité n'est pas la même, et comme disait Bastien à Pascal dans les Tontons flingeurs, la qualité reste, le prix s'oublie... :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr: :mdr: :mdr:

Il est important aussi de souligner qu'une dilution à l'eau seule de la colle ou du médium, n'est pas recommandée pour deux raisons : une dilution excessive à l'eau seule affecte les propriétés de la colle ou du médium (une dilution excessive de la résine polyacétate de vinyle lui fait perdre ses qualités adhésive) et la tension superficielle élevée de l'eau en fait un très mauvais solvant face aux surfaces ou matériaux hydrofuges...

Il faut donc améliorer la tension superficielle de l'eau, soit en la supprimant totalement du mélange, et en la remplaçant par un autre solvant qui améliore la tension superficielle, soit en utilisant un additif. L'alcool est un bon substitut à l'eau et à une tension superficielle plus faible que l'eau, ainsi il va faciliter la pénétration du mélange dans le ballast ou tout autre matériau à coller sur son support...

Alors pourquoi de l'alcool à bruler, simplement parce qu'il est bon marché et qu'on le trouve facilement...Par contre, et là je ne suis pas d'accord avec Philippe, l'alcool à brûler est une saleté notoire, et bon qu'à brûler comme son nom l'indique ! L'alcool méthylique qui le compose est très nocif pour la santé...il faut lui préférer l'alcool ménager, que l'on trouve aussi facilement en grande surface, et qui est bien moins nocif, étant composé à 95% en moyenne d'alcool éthylique et de 5% d'alcool méthylique pour le rendre impropre à la consommation de bouche...

On peut aussi remplacer l'alcool par de l'eau additionnée de quelques gouttes de liquide vaisselle, voire pour ceux qui en ont sous la main, de Flow Aid™ de chez Liquitex :

Image

https://www.liquitex.com/fr/Fluidifiant/

Dilution normale : 1 volume de fluidifiant Flow Aid pour 20 volumes d'eau distillée ou déminéralisée.

Ainsi vous aller fabriquer de "l'eau mouillée" comme j'aime à dire, mais prenez garde aussi à ne pas trop diluer votre médium excessivement avec cette "eau mouillée", il faut une part "part d'eau mouillée" pour quatre parts de médium au maximum, soit environ 25% du volume... :wink:

Eh oui, ces "fluidifiants" ne contenant pas de liant (résine) comme l'eau ou l'alcool, ils peuvent altérer les qualités adhésives du médium ou de la colle à bois...

Voilà, c'était la minute de Monsieur Cyclopède... :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
Dernière édition par Franck Tavernier le Dim 12 Juin 2016, 10:53, édité 1 fois au total.
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5368
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Dim 12 Juin 2016, 10:40 
Merci pour cette explication technique, scientifique, chimique et modélistique
:D :D
Le Meusien
Fécond
 
Messages: 749
Inscrit le: Ven 06 Avr 2012, 18:58
Localisation: Drôme
Âge: 58
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Alain

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Dim 12 Juin 2016, 10:54 
De rien ! :wink:

Si cela peut aider....
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5368
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Dim 12 Juin 2016, 11:55 
Moi aussi j'ai appris plein de "trucs" aujourd'hui..
J'ai un ami qui lui utilise de l'alcool isopropylique ,l'inconvénient c'est que j'ai du mal a en trouver (sauf sur le net).
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Prolixe
 
Messages: 1943
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 10:11
Localisation: Ile de France & Picardie
Âge: 69
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Dim 12 Juin 2016, 15:50 
Bon comme je suis l'instigateur de cet alcool depuis pas mal d'années, et pour commencer sur le vieux forum LR Presse (si si le Orange.... :ange3: :ange3: :siffle: :siffle: :siffle: ), celui qui plantait tout le temps je m'explique...

J'ai découvert cet alcool à la fin des années 90, début 2000 lorsque j'ai repeint mes locotracteurs que je trouvais râté lors d'Expométrique 2000 (ça nous rajeunit pas tout ça :shock: :? 8) 8) :lol: :lol: ) en fin 2000, début 2001...

A cet époque j'ai commencé à essayer de nouvelles techniques de peintures et de patine, dont les techniques du Militaria, je découvrais à ce même moment le talentueux Miguel Jimenez, dit la "Bomba" et pour cause...ainsi que cet alcool dit Rubbing alcohol en British (ou alcool à friction) sur les sites et forums US dans le cadre de la réalisation de teinture pour le bois à base d'encre de Chine ou de cirage et de jus dont le fameux Rustall, que l'on trouve là bas dans les drug store, pour 2 à 3 US$...

Image

Son usage "intensif" chez les modélistes US est simplement du au fait qu'on le trouve facilement et à très bon marché un peu partout...et probablement, parce que l'autre, l'éthylique ne se trouve pas...forcément, c'est celui que l'on tisane....et comme y a encore quelques restes de la prohibition.... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Alors que faut-il utiliser ?

L'alcool à brûler, que l'on appelle aussi méthanol ou bien encore alcool méthylique est très toxique par inhalation et extrêmement volatile (un seul carbone) ! Il faut en proscrire l'usage en modélisme et ne l'utiliser que pour…le brûler ! Même si c'est un alcool que l'on trouve couramment dans le commerce et pas cher !

L'alcool éthylique ou éthanol, est celui des boissons alcoolisées mais aussi celui que l'on trouve sous le nom d'alcool ménager. Il est non toxique à dose raisonnable (deux carbones). C'est celui entre autre utilisé aussi dans le médical à 70% modifié (l'alcool modifié est rendu impropre à la consommation de bouche par adjonction de camphre et d' un colorant jaune, la tartrazine) ou à 90%. L'alcool ménager est d'ailleurs souvent dosé à 90-95% d'alcool éthylique, le reste étant un additif pour le rendre impropre à la consommation de bouche, parfois de l'alcool méthylique justement...

L'alcool isopropylique, que l'on appelle aussi isopropanol ou 2-propanol, et celui que l'on trouve dans l'industrie électronique, l'imprimerie, le médical ainsi que les produits de beauté. Il est non toxique à dose raisonnable (trois carbones) ! il est meilleur marché que l'éthanol ou alcool éthylique en théorie, mais l'alcool éthylique ménager est souvent moins cher. Il est très utilisé dans les produits pharmaceutiques (désinfectant) et dans bon nombre de produit de beauté que l'on pulvérise dans la région du visage…

Malheureusement, chez nous on ne trouve ce dernier facilement que dans les produits médicaux (ce qui explique aussi chez nous son prix plus élevé), en pharmacie sur commande (alcool à 99% de marque Cooper) ou plus facilement sur les sites en lignes en bidons pratiques de 2 litres à 70%, c'est celui qu'utilisent majoritairement les modélistes US sous le nom de rubbing alcohol en flacon de 500ml, voir photo ci-dessus :

Bidon de 2 litres, entre 10 et 12 € TTC environ, ce qui revient quand même meilleur marché et qui est plus proche du prix payé aux US :

Image

Quelques sites en lignes où l'on trouve de l'alccol à 70% :

Alcool Isopropylique à 70%

Alcool Isopropylique à 70%

Alcool Isopropylique à 70%

Alors quid de la différence pour nous modélistes ? Aucune réellement entre l'isopropylique et l'éthylique du point de vue purement chimique...à quelques détails près...

L'alcool utilisé par les modélistes US est dosé à 70%...C'est important de le savoir parce qu'au delà, pour le dosage que l'on trouve en pharmacie celui-ci est à 99% (marque Cooper). Par exemple, si vous réalisez vos propres teintures ou jus à base d'encre de Chine, de cirage, cet alcool à 99% occasionne du "relargage" comme on dit dans le métier et les pigments contenus dans l'encre de Chine ou le cirage précipitent au fond du récipient...

En revanche, à 70%, tout se passe bien...

J'évite d'utiliser l'alcool éthylique à 70% dans ce cas, ce dernier étant coloré (jaune, la tartrazine), il peut de fait induire des surprises dans vos teintures...Je préfère donc de l'alcool isopropylique incolore à 70%...

Enfin, l'alcool à 99% est mieux pour une utilisation à l'aéro, les pigments mélangés à cet alcool sont plus homogènes qu'avec de l'alcool à 70%, de plus la tension superficielle sera meilleure, cet alcool ne comportant pas d'eau...

Voilà vous savez tout....enfin je crois :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

C'était la seconde minute de M. Cyclopède... :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr: :mdr: :mdr:
Dernière édition par Franck Tavernier le Dim 12 Juin 2016, 16:38, édité 1 fois au total.
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5368
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Dim 12 Juin 2016, 16:05 
Quand les hommes parlent, les gonzesses se taillent :applause:
By Jove!! Proto87-Protocab
Avatar de l’utilisateur
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
 
Messages: 10552
Inscrit le: Jeu 29 Sep 2005, 23:34
Localisation: Leeds, Gibiland
Âge: 45
Echelle pratiquée: P87,0, avant 62
Club: Proto87, Protocab

Re: HSLR 49 : Beneuvre sur Seine, petit dépôt vapeur et dies

Publié: Dim 12 Juin 2016, 16:52 
:mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr: :mdr: :mdr:

Si cette présence doit vous donner de la fièvre... :ange3: :ange3: :ange3: :siffle: :siffle:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5368
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:44
Localisation: Arras
Âge: 52

PrécédentSuivant

Retour vers La revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)