Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Sam 14 Avr 2018, 17:16 
Si tu as un défaut d'alignement entre la poupée fixe et la poupée mobile c'est qu'il y a un défaut de fabrication ! J'ai eu le même problème avec un PD250E...

Pour vérifier, tu mets la contre pointe dans la poupée mobile ou la poupée fixe et la pointe tournante dans la poupée mobile et tu avances la poupée mobile jusqu'à l'autre pointe, et là tu vérifies les alignements...S'il y a un écart en hauteur ou latéralement, il y a défaut de fabrication. Il faut contacter le SAV Proxxon...
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5474
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 53

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Sam 14 Avr 2018, 20:15 
Bonsoir,

Ayant passé ma vie à tourner et à fraiser, je peux vous dire que les machines-outils Proxxon sont de très beaux jouets, tout juste bons à usiner du beurre, à condition de le sortir du frigo une heure avant.
Pour à peine plus que les 500 euros cités (environ 650 euros) , vous avez accès à un "vrai" tour.
Tous ces tours ont une poupée mobile réglable transversalement, ce qui permet de régler l'alignement avec la broche de la poupée fixe.
Certes, il est vrai que l'alignement dans le plan vertical n'est pas toujours parfait, mais là il faut faire avec...

Pour usiner les boudins des roues, il est quasi-indispensable d'utiliser des pinces, car elles-seules tournent rond avec une précision convenable (de l'ordre de 1 à 2 centièmes de faux-rond maxi).
De nos jours, un jeu de ces pinces ne coûte plus une fortune, à condition de ne pas rechercher du haut-de-gamme.
Perso, j'utilise des pinces ER 32, qui permettent de saisir des roues jusqu'à 20mm de diamètre.
Des pinces ER 20 permettent déjà de saisir des roues de 16 mm de diamètre.

Enfin, je vous déconseille d'acheter des outils pré-affûtés au profil du boudin des roues, car, à part qu'ils coûtent un (petit) bras, il est impossible pour l'amateur de les réaffûter au bon profil.
Une fois le nouveau diamètre du boudin obtenu, je finis le profil à la lime aiguille, en veillant à ce qu'il n'y ait aucune arête vive, mais que le profil du boudin soit arrondi, afin d'aborder les joints de rails et surtout les pointes de coeur en douceur.
Pour des renseignements plus précis, vous pouvez vous adresser à mon irremplaçable Ami Daniel67, mais aussi à moi-même, soit en MP ou en public, car çà peut intéresser d'autres amateurs.

En attendant, bonne soirée et bon week-end plein de tournages !
Cordialement,
Guy
Djeune de 71 ans !
Avatar de l’utilisateur
Kern Guy
Démonstratif
 
Messages: 1450
Inscrit le: Mer 26 Août 2009, 22:17
Localisation: MUNCHHOUSE en Alsace (jo!)
Âge: 71
Echelle pratiquée: H0 à 0
Prénom: Guy
Club: Al'0 (Alsace)

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Sam 14 Avr 2018, 21:33 
Kern Guy a écrit:
.../...Enfin, je vous déconseille d'acheter des outils pré-affûtés au profil du boudin des roues, car, à part qu'ils coûtent un (petit) bras, il est impossible pour l'amateur de les réaffûter au bon profil.

Et une fois de plus, il y a pas plus simple a réaffuter... :siffle: :siffle:Et ça coute quasiment rien, et ça a directement le bon profil à la norme choisie.
Laurent
Avatar de l’utilisateur
1CC1 3700
Exubérant
 
Messages: 2628
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 21:21
Localisation: GAP (hautes-alpes)
Âge: 51
Prénom: Laurent

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 08:21 
Bonjour Laurent,

Et comment fais-tu pour être sûr d'avoir le bon profil, qui est complexe ?
Et avec quelle meule fais-tu çà ?
En plus, l'effort de coupe est beaucoup plus important, car l'action de coupe s'exerce en même temps sur toute la longueur du profil.
Cela pose des problèmes de maintien de la roue dans le mandrin ou la pince, et çà peut entraîner des phénomènes de broutement.

Bon dimanche.
Cordialement,
Guy
Djeune de 71 ans !
Avatar de l’utilisateur
Kern Guy
Démonstratif
 
Messages: 1450
Inscrit le: Mer 26 Août 2009, 22:17
Localisation: MUNCHHOUSE en Alsace (jo!)
Âge: 71
Echelle pratiquée: H0 à 0
Prénom: Guy
Club: Al'0 (Alsace)

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 09:05 
Bonjour Guy, j'avais envie de faire la phrase que je fais a tous mes apprentis quand la solution et simple et qu'ils la trouvent pas: "réfléchi encore cinq minutes et revient me voir".

Mais là, je vais pas oser.
Bon, sur un outil de coupe, " l'angle de coupe" est défini par trois angles de coupes suivant les matériaux a usiner, sauf casse de la" pointe", tu n'est pas obligeais de retoucher les trois angles. il te suffit de rafraichir un seul angle.
Pour un outil de forme, il faut bien sur éviter de retoucher justement le profil. Donc ici tu retouche uniquement le dessus qui est un angle plat. En plus; pour les matériaux que l'on usine l'angle à 0 te facilite bien la vie. Pour l'outil d'affutage, je te laisse choisir: pierre india, disque corindon, meule fine...
Dernier point, un outil de forme est un outil de finition, donc on évite de rentrer plein fer dans la pièce, il faut déjà dégrossir l'usinage a l'outil classique, et juste s'en servir pour donner le profil exact a la fin. Pour nous donc uniquement le profil du boudin qui aura donc était dégrossi a quelques dixièmes avant. alors avant d'avoir usé l'outil, et ça limite le broutage. D'ailleurs, je n'ai jamais eu de phénomène de broutage, et mon tour est loin d'être le modèle le plus rigide: Unimat 1 de moins en moins en plastique d'ailleurs.
Par contre, il est maintenant vendu deux sortes d'outils: des ronds et des carrés. J'ai un rond, et c'est bien plus embêtant a monter. Je conseille fortement les carrés. Il faudra que je m'en rachète un carré d'ailleurs.
Laurent
Avatar de l’utilisateur
1CC1 3700
Exubérant
 
Messages: 2628
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 21:21
Localisation: GAP (hautes-alpes)
Âge: 51
Prénom: Laurent

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 10:19 
Je confirme ces dires absolument en tout point, étant moi aussi utilisateur de ces outils : jamais rencontré aucun souci de broutage en n'avançant que des derniers dixièmes dans le bandage bien tenu, et j'en ai modifié maintenant un certain nombre.
Mais pour modifier des bandages, je le fais avant de chasser sur la bague isolante et le rayonnage et je serre le bandage par l'intérieur avec un mandrin expansible usiné pour une cascade de diamètres.

Image

C'est sur ce posage que je fais aussi les saignées pour les roues à munir d'un bandage d'adhérence.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 5103
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 10:31 
1CC1 3700 a écrit:...Dernier point, un outil de forme est un outil de finition, donc on évite de rentrer plein fer dans la pièce, il faut déjà dégrossir l'usinage a l'outil classique, et juste s'en servir pour donner le profil exact a la fin. Pour nous donc uniquement le profil du boudin qui aura donc était dégrossi a quelques dixièmes avant. alors avant d'avoir usé l'outil, et ça limite le broutage. D'ailleurs, je n'ai jamais eu de phénomène de broutage, et mon tour est loin d'être le modèle le plus rigide: Unimat 1 de moins en moins en plastique d'ailleurs...
Laurent


Salut Laurent

Si tu as l'occasion, je serai bien amateur d'un tuto photo, des différentes phases d'usinage...Merci
p87 addict
Avatar de l’utilisateur
Loustic
Prolixe
 
Messages: 1944
Inscrit le: Ven 08 Sep 2006, 18:50
Localisation: Un nordiste à Rouen
Âge: 53

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 10:37 
Ben finalement, il est bien sympa ce fil ?... :ange3: :ange3: :ange3: :siffle: :siffle: :siffle:

Oui, me too pour le tuto :wink:

Eric ton outil tu l'as usiné toi même ? C'est une excellent solution pour reprendre les bandages au tour :applause: :applause: :applause:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5474
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 53

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 14:24 
Franck Tavernier a écrit:Eric ton outil tu l'as usiné toi même ?

Ben j'ai attendu qu'il se fasse tout seul, mais finalement j'ai dû m'y mettre ! :clown:
J'en ai fait trois pour différentes gammes, soit tous mes diamètres.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 5103
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 16:44 
Bonjour,

Un outil de forme n'est pas compliqué à réaffuter!
Il suffit juste de rafraichir l'arête en blanc sur les photos. ces outils ont été découper au fil (0.05mm de diamètre pour l'outil P87), dans un barreau carbure.
Possibilité d'usiner la roue, soit avec le boudin à droite, soit à gauche pour le P87.
Seul problème, il faut des meules "spéciales carbure", sinon, c'est l'outil qui usine la meule! :mrgreen:

Image

sinon, pour les passionnés d'usinage il y a ça!

usinage 5 axes

Quelques remarques ou compléments d'informations sur ce qui a pu être dit sur ce fil: la vitesse de coupe est la qté de copeaux produite en mètre par mn! Avec des carbures, on va jusqu'à 700/800 mètres par minute selon les matériaux usinés. Ces vitesses ont été multipliées par 6 minimum jusqu'à ... bcp plus, par rapport aux HSS. Il faut donc des machines qui tournent très très vite de 40 à 80000 tr/mn. Sauf que si on veut conserver un couple important, on se retrouve avec des moteurs énormes! On limite donc la puissance de la machine (prise de passes plus faibles mais extrêmement rapides, c'est l'UGV cad usinage grande vitesse). Mais là, se pose le problème de la rigidité! Il n'est pas rare de voir des bécanes de 7/8 tonnes et plus! J'ai travaillé dans une boite qui réalisait du moulage MIM, et fabriquait ses propres moules! La Yasda (fraiseuse 5 axes) pesait 15 tonnes et était capable d'usiner des aciers très durs (65 HRc) avec des fraises de Ø0.2mm pour la reprise de moules! oui oui 0.2mm! Ca tourne pendant plus de 72h jours et nuits sans casse! Dans mon boulot actuel, les machines les plus rapides sont limitées à 18000 tr/mn, ce qui veut dire que dans certains matériaux nous sommes en deça des vitesses préconisées par les carburiers. Cela marche très bien, sauf que l'on est pas au meilleur rendement!

Pour en revenir à notre hobby, travailler en HSS est très largement suffisant, compte tenu que nous n'aurons jamais la rigidité suffisante, ni les vitesses de rotation ad hoc (comme le capitaine)! Et je ne parle parle pas de la qualité de fabrication :mort: ! De plus le HSS est aujourd'hui très abordable.....
En ce qui me concerne, j'ai un Schaublin 102N qui tourne déjà à 3000tr/mn, avec outillage professionnel (pinces, mandrins, outils et porte-outils). Je vous laisse calculer la vitesse de rotation (à na pas confondre avec la vitesse de coupe citée plus haut), qu'il faudrait pour le perçage d'un trou de 1mm dans du laiton avec un forêt HSS (60m/mn) puis un carbure (300m/mn) voire plus! Avec ce dernier, le moindre défaut d'alignement poupée fixe/poupée mobile, ou faux rond de la broche ..... et paf le forêt!

Bon, j'entends déjà certains qui vont me dire qu'ils y arrivent.... moi aussi! :ange3:

J'oubliais: ne pas négliger la lubrification!

En espérant avoir éclairer vos lanternes! :)
GGR25
Papotier
 
Messages: 148
Inscrit le: Sam 22 Jan 2011, 19:44
Âge: 54
Echelle pratiquée: P160 P87
Prénom: Gilles

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 19:39 
... OK OK, autant pour moi !

Pour reprofiler mes boudins, je les mets d'abord à la cote à l'outil classique, puis je forme les arrondis à la lime extra-fine.
Ce n'est peut-être pas aussi professionnel, mais çà marche super-bien: j'ai reprofilé des centaines de boudins, sans aucun problème.
C'est juste une question de coup de main.
Enfin, je brunis le boudin avec mon brunisseur d'armurerie, en appliquant un pinceau raccourci imbibé de brunisseur pendant que la roue tourne, puis je le polis au chiffon.
Ce brunisseur est le meilleur que j'ai eu l'occasion de tester: simplement, il ne faut pas tremper la pièce dans le brunisseur, sous peine de formation de croûte qui ne tarde pas à se séparer de la pièce.
Avec la technique du pinceau et du chiffon, le résultat est parfait et durable.

Cordialement à tous,
Guy
Djeune de 71 ans !
Avatar de l’utilisateur
Kern Guy
Démonstratif
 
Messages: 1450
Inscrit le: Mer 26 Août 2009, 22:17
Localisation: MUNCHHOUSE en Alsace (jo!)
Âge: 71
Echelle pratiquée: H0 à 0
Prénom: Guy
Club: Al'0 (Alsace)

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 19:49 
Bonsoir Guy,

Bien sûr, tu as aussi raison. Beaucoup de solutions peuvent être mises en oeuvre selon l'équipement, le savoir faire etc etc.... de chacun. Ce que je voulais simplement "démontrer", c'est que l'usinage traditionnel tombe en désuétude, et aujourd'hui, même pour des pièces unitaires, on utilise l'usinage numérique.
A bientôt j'espère!
GGR25
Papotier
 
Messages: 148
Inscrit le: Sam 22 Jan 2011, 19:44
Âge: 54
Echelle pratiquée: P160 P87
Prénom: Gilles

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 20:18 
Kern Guy a écrit:Pour reprofiler mes boudins, je les mets d'abord à la cote à l'outil classique, puis je forme les arrondis à la lime extra-fine. (...) C'est juste une question de coup de main.

Respect ! 8)
Nous n'avons bien sûr pas le temps de procéder ainsi, notre temps doit être vendu, à comparer donc au prix de l'outil.
C'est pourquoi je préfère avoir un minimum d'affutage manuel et ... des réserves de plaquettes, sachant bien qu'elles ne sont pas utilisées au mieux des performances !
De même, entre affuter des forets ou les remplacer, le choix est vite fait.
Les outils de forme sont les seuls que j'affute, en plus des burins métal dur brasé dans des nuances qui vont bien chez Wibemo.
Ce pro des pros peut fournir des burins par 10 pièces identiques mais n'a pas l'habitude de travailler par si petite quantité !
Ce genre d'usinage traditionnel est maintenant le fait des vieux outilleurs, c'est l'opposé de ce qu'on pourrait voir au CETIM dont il est question plus haut, une visite intéressante mais dont vous ne retiendrez rien de concrètement utile pour vous.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 5103
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 21:08 
Kern Guy a écrit:.../...Pour reprofiler mes boudins, je les mets d'abord à la cote à l'outil classique, puis je forme les arrondis à la lime extra-fine.
.../...

Bonsoir, je procedais comme toi avant, mais depuis que j'ai acheté l'outil, ça m'a bien simplifié la vie. En plus pour la répétabilité de la norme ont peu pas faire mieux.
Et pour 30 Euros, c'est dommage de s'en priver: https://www.ebay.fr/itm/1-Radprofil-Drehmeisel-6x4-HSS-MNRA-RP25-Code-88-Radsatz-Spur-HO-1-2-tt-z-n-lgb/122969928142?_trkparms=aid%3D222007%26algo%3DSIC.MBE%26ao%3D2%26asc%3D20140620074313%26meid%3D3cd0270efa994588a1123910ccb2b2e5%26pid%3D100011%26rk%3D2%26rkt%3D2%26mehot%3Dlo%26sd%3D111975721023%26itm%3D122969928142&_trksid=p2047675.c100011.m1850
Laurent
Avatar de l’utilisateur
1CC1 3700
Exubérant
 
Messages: 2628
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 21:21
Localisation: GAP (hautes-alpes)
Âge: 51
Prénom: Laurent

Re: Tournage et tour (essieux en RP25-88)

Publié: Dim 15 Avr 2018, 21:14 
Loustic a écrit:Salut Laurent

Si tu as l'occasion, je serai bien amateur d'un tuto photo, des différentes phases d'usinage...Merci

Au vu de tes réalisations, je n'aurais pas grand chose a t'apprendre. Et a Franck non plus. :wink:
Ensuite, j'en reprofile quand même pas tous les jours. en plus, les tutoriel sont très chronophage, et au plus ça va , ce qui me manque le plus, c'est le temps.
Quand j'étais jeune, j'avais le temps pour monter les kits mais pas l'argent pour les acheter, et maintenant, c'est le contraire. :mort: :mort: :colere:
:mdr: :mdr:
Laurent
Avatar de l’utilisateur
1CC1 3700
Exubérant
 
Messages: 2628
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 21:21
Localisation: GAP (hautes-alpes)
Âge: 51
Prénom: Laurent

PrécédentSuivant

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invité(s)