Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Reproduction de rivets en HO

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Re: Reproduction des rivets.

Publié: Ven 14 Oct 2016, 19:23 
Ouff, c'est beau. :coeur1:
232U1
Communicatif
 
Messages: 989
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 22:02
Localisation: Midi pyrénées
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Stéphane

Re: Reproduction des rivets.

Publié: Ven 14 Oct 2016, 19:32 
Merci 232U1,

Le principal intérêt de la méthode est le coût dérisoire ... Avec une chute de carte plastique Evergreen, tu peux réaliser un très (très) grand nombre de rivets, de différents diamètres :wink:
Res non verba !!!
Avatar de l’utilisateur
Taniera
Intarissable !
 
Messages: 4456
Inscrit le: Mer 15 Oct 2008, 03:51
Localisation: Tahiti - Polynésie Française
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO - HOe

Re: Reproduction des rivets.

Publié: Sam 15 Oct 2016, 01:00 
Effectivement, quand il y a la place, la roulette à rivets est top!
(et te réalisations autour aussi :applause: )

Par contre, pour les recoins comme les renfoncements des marchepieds de la B4D, je ne sais pas comment je m'en serais sorti sans décalques.
Sylvain
MIDI's not dead!
Avatar de l’utilisateur
BB4100
Bouilleur de cuites
 
Messages: 6183
Inscrit le: Lun 14 Nov 2005, 19:12
Localisation: Toulouse, Saint Gaudens
Âge: 31
Echelle pratiquée: HO et réel
Prénom: Sylvain COSTES
Club: Rigollots© et Montréjeau (31)

Re: Reproduction des rivets.

Publié: Sam 15 Oct 2016, 07:04 
Bonjour.
Sur ces deux dernières images: convaincu pour le pont, mais moins par la voiture voyageur.
De toute façon, je suis à une autre échelle. Je vais teste la méthode colle à bois + talc.
JPierre.
Depotguerande
Éloquent
 
Messages: 314
Inscrit le: Dim 02 Nov 2014, 20:00
Echelle pratiquée: ho
Prénom: jean-pierre

Re: Reproduction des rivets.

Publié: Sam 15 Oct 2016, 11:31 
Pour la voiture voyageur je pense que le problème vient à la fois d'un choix de rivets trop gros et d'un empâtement dû à la peinture. Mais je vous garanti que ces rivets en décalques "3D" donnent vraiment un excellent résultat et sont très faciles à utiliser. L'avantage par rapport aux techniques "manuelles" c'est la régularité de dimensions et d'espacement des rivets : travail nickel-chrome en quelques minutes seulement.
Le seul défaut, c'est le prix. J'ai eu la chance d'en acheter à une époque où l'Euro était très fort. Aujourd'hui c'est moins intéressant mais il faudra faire avec parce qu'il est peu probable que l'Euro regrimpe dans les sommets par rapport au Dollar US (à moins que Trump soit élu :mort: )
Le ProtoZ : yes we can
Avatar de l’utilisateur
SuperGG
Kit & cat
 
Messages: 6736
Inscrit le: Dim 12 Fév 2006, 22:13
Localisation: NORD
Âge: 69
Echelle pratiquée: Z

Re: Reproduction des rivets.

Publié: Sam 15 Oct 2016, 11:54 
Les rivets sont au poil sur la voiture, c'est vraiment moi qui ai tout empâté avec l'apprêt et la peinture.

Voilà la voiture avant peinture (et avant de recevoir ses bogies définitifs)
Les rivets au dessus de la porte viennent de la voiture OCEM que j'ai dépiautée. Si c'était à refaire, j'utiliserais des décalques, que je n'avais pas encore.
Image

Et voilà comment j'ai fait les porte lanternes:
Un profilé EVG 100 (0,25 x 0,5 mm) collé sur un EVG 103 (0,25 x 1,5 mm)
Je pose ensuite les rivets puis débite le profilé ainsi obtenu au Chopper.
Image

Image
Sylvain
MIDI's not dead!
Avatar de l’utilisateur
BB4100
Bouilleur de cuites
 
Messages: 6183
Inscrit le: Lun 14 Nov 2005, 19:12
Localisation: Toulouse, Saint Gaudens
Âge: 31
Echelle pratiquée: HO et réel
Prénom: Sylvain COSTES
Club: Rigollots© et Montréjeau (31)

Re: Reproduction de rivets en HO

Publié: Lun 06 Mars 2017, 13:08 
Bonjour à tous,

Comme certains d’entre vous le savent, je suis en train de remettre au goût du jour une ancienne CC 6551 Maurienne Jouef des années ’70 (Voir le sujet sur ce même Forum, en suivant ce lien : viewtopic.php?f=2&t=26744, notamment à partir de la page 5, mais les pages précédentes sont aussi très intéressantes et pleines de riches enseignements).

Au risque de faire « doublon » avec une partie de ce sujet, je ré-explique ici la méthode employée pour réaliser les plaques latérales boulonnées des CC 6500, qui, à mon avis, rentre bien dans le cadre de la reproduction des rivets et autres boulons sur nos chers modèles réduits.

Je l’ai équipée ce week-end des plaques latérales boulonnées, et j’en ai profité pour refaire les jambes d’appui des amortisseurs anti-lacets de façon plus réaliste.
Ces pièces sont constituées d’alu de 0,3 mm d’épaisseur embossé (pour évoquer les boulons), collé à la cyano sur des pièces en carte plastique de 1 mm d’épaisseur, lesquelles sont découpées à la même forme que les plaques, avec, en plus, la jambe d’appui.
Pour la photo, ces pièces sont simplement posées sur la caisse de la loco, raison pour laquelle on aperçoit légèrement le plastique blanc derrière les plaques métalliques.
Dans la suite, je pratiquerai des encoches à la même forme dans la caisse de la loco, et j’y insérerai ces pièces, en collant par l’intérieur de la caisse, ce qui permettra à la fois d’obtenir une fixation solide, et de faire affleurer les plaques en ne les laissant dépasser que de 0,1 à 0,2 mm de la surface de la caisse, pour obtenir un résultat le plus fidèle possible à la réalité (plaques présentes, mais pas trop saillantes, ça doit se voir sans jurer).
Pour réaliser les embossages des boulons, je me suis fabriqué une matrice gabarit en alu de 0,3 mm d’épaisseur, percée à 0,35 mm à l’endroit de chaque boulon.
J’ai ensuite posé cette matrice sur la plaque en alu à embosser, en la fixant avec du scotch pour l’immobiliser, puis j’ai embossé les boulons un par un avec un mini poinçon, le tout étant posé sur une plaque de contreplaqué en dessous.
Le poinçon est un clou dont l’extrémité a été affiné à un diamètre de 0,3 mm à la lime, le clou étant pris dans le mandrin de ma mini-perceuse.
Une fois l’extrémité affinée du poinçon mise en place dans un trou de la matrice, le poinçon étant bien vertical, il suffit de porter un léger petit coup avec un outil quelconque (pince dans mon cas) sur l’autre extrémité, et hop ! un boulon ! Au suivant !
La suite dès que possible, avec ces pièces insérées et collées.
Image
Salutations,
Pantographe.
Pantographe
Pantographe
Papotier
 
Messages: 128
Inscrit le: Ven 03 Avr 2009, 11:41
Localisation: Ile de France
Âge: 54
Echelle pratiquée: HO

Précédent

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)