Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Signaux mécaniques unifiés

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 09:51 
Bonjour

Après la découverte il y a quelques années dans une revue ferroviaire des "beautés" de la signalisation mécanique, j'ai décidé d'équiper mon réseau dénommé Cravaillon (mélange de Cravant et Cavaillon, gares qui m'ont inspiré) en signalisation mécanique unifiée 1955.

Ci-joint la signalisation envisagée (je suis preneur de toute remarque pour corriger ou améliorer ce plan) pour la gare principale :

Image





Dans la mesure ou il me faut plus de trente signaux de différents types pour la gare, le dépôt et la pleine voie, j'ai décidé de les construire intégralement en photodécoupe. Ce fil présente la laborieuse mais combien intéressante réalisation de ce type de signaux presque entièrement fonctionnels comme en réalité.

Ces photos (pas terribles car mauvais éclairage) sont prises sur le réseau de manière provisoire. Les dalles de béton et socles, les moteurs MORS et boîtiers de commutations sont toujours en carte plastique, je n'ai pas encore terminé leurs équivalents en résine moulée. De même, les armoires et boites à piles (DutDut) sont simplement posées.

Carré/Avertissement:

Image

Image

Image

Image

Image

Cdlt
Dernière édition par patrick-mk le Sam 10 Nov 2012, 11:48, édité 2 fois au total.
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Réalisation signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 09:54 
Beau travail, fan je suis. On peut voir un peu du détail du mécanisme au niveau de la tête ?
Sinon, pour l'armoire de signalisation (et pas la caisse à pile), elles sont généralement tournées parallèlement aux voies.
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 27902
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 51
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Re: Réalisation signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 09:55 
La suite avec le Sémaphore (modèle 58) :

Image

Image

Image

Cdlt
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Réalisation signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 09:59 
C'est beau, très beau ! :coeur1:
Superbe boulot.

Steam
Il y a pire que de ne jamais réussir, c'est de ne jamais essayer !
Avatar de l’utilisateur
Steam
Passe-Partout
 
Messages: 1233
Inscrit le: Dim 22 Oct 2006, 23:15
Localisation: Là où l'on a préparé le record du monde

Re: Réalisation signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 10:01 
Le carré violet :

Image

Image

Image

Image

Cdlt
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 10:11 
Et enfin le tableau G mobile :

Image
Image


Image

Image

Image

Image

La prochaine étape concernera la motorisation de ces signaux à base de microservos.

La prochaine réalisation est la construction intégrale de 3 potences PLM 1935 avec signaux mécaniques unifiés.

A bientôt
Dernière édition par patrick-mk le Sam 10 Nov 2012, 17:41, édité 1 fois au total.
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 17:38 
Pour répondre à Christophe (merci pour les infos sur le positionnement des armoires et boites à piles), quelques photos et plans du mécanisme de commande qui est en effet le point le plus délicat du signal.

A partir des rares plans et des photos, j'ai réalisé le signal sous Autocad et fait de nombreux protos pour tester la conception et le fonctionnement du mécanisme de manière à ce qu'il soit facilement reproductible et simple à régler.

D'abord une vue du mécanisme pour la compréhension. C'est celui d'un TIV (La Seyne sur mer) mais il est quasiment identique (à l'exception du sémaphore) pour les signaux mécaniques.

Image

et sa version sous ACAD

Image

Ci-joint quelques dessins pour comprendre le mécanisme.

La commande de calage (en rouge sur les dessins) ressemble à un T. Une des branches horizontales correspond au contrepoids, l'autre branche horizontale est le bras de commande qui est relié par un câble soit au moteur MORS soit à une commande funiculaire. La branche verticale est un doigt qui vient dans la fourche d'entrainement de la cocarde.

En position de carré fermé (dessins de droite), le contrepoids est en bas, le bras de commande en position haute et le doigt est positionné à l'extrémité d'une des branches de la fourche (coté opposé au contrepoids). En agissant sur le bras de commande, le doigt glisse vers l'intersection des 2 branches. A ce moment, le doigt est vertical et la cible est à 45°. En continuant son déplacement sur l'autre branche, le doigt fait pivoter la cible à 90° (position effacée) et le contrepoids se trouve en position haute. En cas de coupure du câble de commande, le contrepoids ramène la cocarde en position fermée.

J'ai essayé de reproduire un fonctionnement réel, c'est à dire que le contrepoids fasse vraiment pivoter la cocarde si on supprime la tension sur le bras de commande. Malheureusement, le couple (avec un contrepoids en plomb pas trop gros pour être réaliste) n'est pas suffisant pour contrer les frottements mécaniques. C'est donc une corde à piano qui entraîne le bras de commande.

Dans le cas ou une commande funiculaire est nécessaire (voir un prochain post " potence PLM 1935 avec signaux mécaniques unifiés") j'ai modifié le T et le support du bras de commande pour qu'un ressort fait en CAP de 0.3 maintienne le bras en position basse. Un fil easy-line remplace alors la CAP.

Image

Photo du matereau avec les supports de cibles :

Image

Photos de la commande de calage (la pièce en U ne sert qu'à maintenir d'équerre les différentes éléments de la commande et espacer correctement la pièce coudée supportant le doigt et du bras de calage. Elle est supprimée une fois l'ensemble soudé).

A l'instar de la cocarde, la commande de calage est pincée entre les deux pattes qui la supporte et un plat est soudée sur la partie supérieure.

Image

Image

Photo de la cocarde :

Image

Pour être plus réaliste et réduire les jeux qui nuisent au bon fonctionnement, j'ai soudé les axes de rotation sur la cocarde qui est maintenue en position uniquement en pincant les supports haut et bas de cocarde.

Une petite pièce en forme d'omega est soudée au centre de la cocarde. Un rond de 0.3 relie cet oméga au commutateur de commande de feux pour simuler la bielle de commande.

Vues rapprochées du signal (les gros plans sont impitoyables, notamment pour la peinture).

Note : La partie jaune sur certaines photos est de la patafix pour positionner provisoirement le moteur MORS.

Image

Image

Image
Dernière édition par patrick-mk le Sam 10 Nov 2012, 18:31, édité 1 fois au total.
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 18:14 
Description de la partie mobile du sémaphore. Il s'agit du modèle de 1958, pour lequel je dispose de plus de plans et de photos, notamment celui de Cravant ci-dessous :

Image

et sa version sous Autocad:

Image

Image

Mécanisme de commande : les dessins ci-dessous représentent les 3 états : à gauche fermé et calé, au centre en mouvement et à droite ouvert calé. A partir de la position fermé calé, une traction sur le câble (dans mon cas une CAP de 0.3 mm) fait basculer le bras (en vert) de la commande de calage. Le doigt (en orange) solidaire du bras de commande fait pivoter la fourche de calage et par conséquent l'aile du sémaphore jusqu'à atteindre la position de calage ouvert.

Image

Et sa réalisation :

Le support du mécanisme sur le matereau :

Image

Le mécanisme avec le bras de commande :
Image

Le mécanisme en positions ouvert calé et fermé calé :

Image

Image

Le mécanisme complet avec le bâti avant (sans l'aile) :
Image

Et enfin le signal complet :
Image
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 18:27 
Ok, cool :applause: Je te demande ça car j'ai fait aussi un Cv mais sans photodécoupe, mais avec un mécanisme approchant (par
ici
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 27902
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 51
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 18:35 
Flutaise ! C'est quand même autre chose que les... excroissances Atlas.
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 26039
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 18:50 
Bonsoir Christophe.

je viens de lire ton fil avec intérêt, fil que j'aurais du lire plus tôt et qui m'aurait certainement aidé (mais son titre n'est pas très en relation avec la réalisation du Cv).

J'avais adopté une approche identique à la tienne avec des profilés mais je n'étais pas satisfait par le rendu. Il est sûr que la photodécoupe permet de faire de superbes choses. Concernant le Cv, Je n'ai pas encore solutionné correctement le feux violet. Quelle solution adopter ?

En fait, j'ai commencé avec des signaux LMJ (2 doubles C+Av et un sémaphore) mais devant le nombre à faire (et donc le coût), la relative difficulté de réglage et l'envie de faire mes propres signaux en photogravure (technique que j'ai découverte sur ce forum), je me suis lancé, mais il m'a fallu quasiment deux ans pour presque trente signaux et ce n'est pas terminé car je dois faire les pièces en résines (socles, moteurs MORS et commutateurs) et la motorisation.
Dernière édition par patrick-mk le Sam 10 Nov 2012, 19:19, édité 2 fois au total.
Patrick
patrick-mk
Papotier
 
Messages: 133
Inscrit le: Sam 06 Juin 2009, 18:46
Localisation: Le Chesnay
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, 3R, Ep 3

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 10 Nov 2012, 18:59 
Super boulot !
J'attends avec impatience le volet motorisation.
J'ai motorisé les miens (LMJ) à l'aide d'une installation maison avec du fil à mémoire, mais le montage et surtout réglage est fastidieux. Je suis preneur pour une meilleure solution.
Eric
Avatar de l’utilisateur
Enoi
Loquace
 
Messages: 1190
Inscrit le: Mar 20 Nov 2007, 21:34
Localisation: Vitry le François
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Dim 11 Nov 2012, 00:13 
Typiquement, il faut combien de temps pour concevoir, monter et décorer un de ces signaux ?

Je suis admiratif ! Très beau boulot. :applause: :applause:
nizzardo (sup dem)
 

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Dim 11 Nov 2012, 03:00 
Moi aussi je fais parti des admirateurs. :applause: :applause:
Impressionnant la mécanique à l'échelle 87éme!!!
La photogravure tu l'as faite maison ou sous traitée? Et c'est du laiton en 0,2 d'épaisseur, as tu essayé en maillechort?
p87 addict
Avatar de l’utilisateur
Loustic
Prolixe
 
Messages: 1943
Inscrit le: Ven 08 Sep 2006, 18:50
Localisation: Un nordiste à Rouen
Âge: 53

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Dim 11 Nov 2012, 06:27 
patrick-mk a écrit:...
J'avais adopté une approche identique à la tienne avec des profilés mais je n'étais pas satisfait par le rendu. Il est sûr que la photodécoupe permet de faire de superbes choses. Concernant le Cv, Je n'ai pas encore solutionné correctement le feux violet. Quelle solution adopter ?

...


Ah que oui. J'ai pas encore franchi le pas, mais il faudra bien un jour :!:
Quand au Cv, une LED bleue s'approche assez bien du violet. Quitte à mettre une goutte de peinture dessus.

En tout cas, chouettes réalisations :applause:
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 27902
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 51
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Suivant

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 0metric, Jolito et 16 invité(s)