Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1/87°

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
SuperGG
Kit & cat
Messages : 6962
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006, 21:13
Echelle pratiquée : Z
Site Internet : http://www.huet-trains.com
Localisation : NORD
Âge : 71

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par SuperGG » dim. 19 août 2018, 16:01

Gibi a écrit :Merci Messieurs les spécialistes. :wink:


Quant au primaire Railcolor, maintenant dilué, il ne peut plus servir ? C'est ennuyeux, car je l'avais acheté pour le kit Couvert métallique Nord. Il va falloir que j'en rachète, alors ? Pas moyen de rattraper le coup ?
Pour diluer c'est facile, pour épaissir c'est plus dur. On peut toujours laisser le flacon ouvert et attendre l'évaporation du diluant ... si on n'est pas trop presser ça devrait marcher.
S'il est trop diluer il ne va pas accrocher et il sera difficile de couvrir la surface. J'essaierais quand même en augmentant la pression d'air pour accélérer le séchage pendant la pulvérisation et en faisant des couches très fines d'aspect "non mouillé". Après une dizaine de "couches" ça devrait couvrir.
Pour le primer phosphatant, le mieux est de le pulvériser sur des surfaces tièdes puis de le sécher 1 heure au four à 50 °C (ou sous une lampe type incandescent ou halogène).
Le ProtoZ : yes we can

Avatar du membre
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
Messages : 5635
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:44
Site Internet : http://public.fotki.com/FranckTavernier/
Localisation : Arras
Âge : 53

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Franck Tavernier » dim. 19 août 2018, 19:04

Perso, je dilue toujours le primer Raicolor un peu, passage avec une aiguille de 0.15, et je le passe en couches ultra fines, quasi translucides, et au moins quatre voire cinq couches...

Ton primer dilué n'est donc pas perdu, il faut juste comme l'a suggéré Gérard, laisser s'évaporer un peu de diluant, il retrouvera ainsi une certaine épaisseur. Ne pas oublier aussi de laisser un temps de séchage entre les couches, et un temps de séchage, une fois terminé. La plupart du temps, je laisse sécher 24h. Ainsi le primer à le temps de bien sécher à coeur et de durcir.
That's all folks!
Franck.

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » dim. 19 août 2018, 20:29

Gérard et Franck, merci pour les conseils.

Au menu, ce soir, les festons de câbles des chariots.

J'ai fabriqué un gabarit constitué d'un morceau de contreplaqué sur lequel sont plantés des ronds de diamètre 1 mm en laiton et de 4,5 mm en plastique (choisis parce que disponibles).

J'ai d'abord essayé l'idée de Serge, mais le fil à coudre que j'ai trouvé fait beaucoup trop de "peluches" très visibles lorsque je passe le vernis.

Je me suis rabattu sur du fil de mini-wrapping, diamètre extérieur 0,5 mm, qui me sert d'habitude à réaliser des câblots de chauffage.

Pour maintenir la forme du feston, je le colle sur un rond de corde à piano de diamètre 0,3 mm, avec de la cyano.

Le support est protégé du collage par une bande de papier paraffiné (protection d'adhésif double face).

Voici le dispositif prêt à être collé (au dessus, un exemplaire terminé) :

Image

Ici, les tubes en plastique ont été retirés pour sortir la pièce terminée. Certains points se sont décollés, d'où la pince à ressort pour maintenir les rebelles pendant le recollage.

Image
Fichiers joints
feston-fabric-zoom--800px.jpg
feston-fabric-separation-800px.jpg

Avatar du membre
Serge de Bollène
Intarissable !
Messages : 4934
Enregistré le : dim. 01 avr. 2012, 19:37
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Bollène, Vaucluse
Âge : 59

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Serge de Bollène » dim. 19 août 2018, 20:42

Bonsoir.

Tu me l'aurais demandé, je t'aurais bien volontiers envoyé 1 mètre ou 2 du fil que j'avais utilisé. :roll:

Je peux toujours le faire, note bien. :?


:idea: : et si le fil que tu as utilisé fait des peluches, ça pourrait bien être utile pour faire des barbelés, je ferais des essais en temps voulu. :siffle:
Amicalement.

Serge

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » dim. 19 août 2018, 21:45

Ça ressemblait plus à du duvet givré qu'à des barbelés...

Et merci pour ta proposition. On verra si mon truc ne marche pas :wink:

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » lun. 20 août 2018, 12:19

La nuit porte conseil, dit-on.

D'abord, mon feston est trop haut et va interférer avec la passerelle qui court le long des poutres. Donc il faudrait refaire le gabarit.

Ensuite, le fil de wrapping utilisé, même petit, est trop épais et rond, alors que les câbles pour festons sont plats.

Je suis donc revenu à une idée que j'avais eue précédemment, celle d'utiliser de la bande adhésive pour dessiner les pistes pour circuit imprimé, dont il me reste un petit stock du temps où la CAO/DAO n'existait pas, du moins pour nous simples mortels.

Image

Qu'elle soit adhésive n'est pas un avantage, car elle colle insuffisamment et un peu n'importe où (sur les doigts...). Et elle est un peu trop mince, cette fois. Et c'est là que :idea: : je vais en mettre deux couches colle contre colle, et je vais insérer entre ces deux couches des ligatures en fil de cuivre, tous les 20 mm, pour les attacher au support déjà en place.

Image

De plus près :

Image

Les premières ligatures sont "nouées". Le "câble" peut encore coulisser.

Image
La bande de carton, outre qu'elle protège un peu la peinture de la poutre, porte des graduations pour repérer les positions de collage. J'ai écarté davantage des "vagues" vers le chariot, montrant ainsi qu'il est censé s'être déplacé vers le fond. Mais je n'y ai pensé que pendant le collage du premier feston (l'attente de la prise de la colle laisse le temps de réfléchir...). Les deux festons sont donc différents, mais peu visibles simultanément...

Les ligatures sont collées (cyano) :

Image

Enfin, les ligatures sont sectionnées à ras du "rail" support. Voici l'aspect du feston terminé. Je trouve que le fait qu'il soit un peu irrégulier ajoute au réalisme de la chose.

Image

Ce faisant, j'ai constaté que les poutres étaient bien "bananées", bien plus qu'au début (pourquoi ? Évolution de la résine ? Peinture ? Je ne sais pas). Heureusement, la flèche est vers le haut, ce qui est moins gênant que le contraire. Il faudra quand même que j'essaie de compenser cette déformation, sinon je vais avoir des problèmes pour coller correctement les passerelles.
Fichiers joints
feston-01-bande-adhesive-circuit-imprime-800px.jpg
feston-02-cable-sandwich-800px.jpg
feston-02-cable-sandwich-zoom-800px.jpg
feston-03-cable-premieres-ligatures-800px.jpg
feston-04-cable-fin-ligature-collage-800px.jpg
feston-05-cable-feston-termine-800px.jpg

Avatar du membre
C.Dufrenoy
Moules Frites !
Messages : 6369
Enregistré le : lun. 01 mai 2006, 12:26
Site Internet : http://www.amf87.fr
Localisation : Wavrin
Âge : 40

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par C.Dufrenoy » lun. 20 août 2018, 14:00

En même temps, peinte comme ca, ces pièces ne peuvent que ressembler à des bananes :mdr: :arrow:

Plus sérieusement, c'est la grosse limite de cette technologie qui fait que pour ma part, j'exclue totalement la possibilité de proposer des kits en imp3D à le vente, tous mes protos qui ont servis à la réalisation de mes modèles fabriqués en résine ont des têtes pas possibles aujourd'hui, peinture ou pas, c'est moins stable que les résines PU des années 80 :mort:
Christophe DUFRENOY

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » lun. 20 août 2018, 17:18

Je continue avec la fixation des passerelles intérieures sur les poutres.

Pour palier le problème de "bananage" des poutres, je les fixe sur une planchette en médium (chute de parquet...) à l'aide d'une cale qui m'a déjà servi pour le ponçage des poutres, en m'évitant de massacrer tous les petits reliefs (exemple : les butées de fin de course).

Image

Image

Les passerelles une fois collées en place, je vérifie que la plateforme des armoires s'insère correctement. Eh non : il faut enlever environ 0,5 mm sur le bord de la plateforme (flèche). C'est sans doute lié au débordement déjà constaté de cette dernière par rapport à la poutrelle sous-jacente. Heureusement, aucune difficulté ici. À part ça, tout va bien, pour le moment...

Image

@ Christophe : lorsque j'en serai à la patine, je mettrai des taches brunes sur les poutres, pour faire banane bien mûre. :mrgreen:
Fichiers joints
poutre-collage-passerelle-1-800px.jpg
poutre-collage-passerelle-2-800px.jpg
poutre-et-plateforme-zoom-800px.jpg

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » mar. 21 août 2018, 10:45

Suite : fixation des passerelles sur la palée-cabine.

À part la passerelle supérieure dont j'ai dû sectionner les tenons extrêmes à cause de la pièce en résine un peu trop courte, toutes les pièces se sont bien emboîtées et sans crise de nerfs.

Vue du côté intérieur

Image

La même de plus près

Image

Vue du côté extérieur

Image

La même de plus près

Image

J'aurais pu monter l'échelle d'accès, mais je préfère attendre le dernier moment, cette pièce étant fragile et exposée.

Vous remarquerez des lisses de rambardes tordues. Elles sont en fait trop minces et en demi-gravure en plus. Si c'était à refaire, elles seraient un peu plus épaisses. Ici aussi, j'attends le dernier moment pour les redresser au mieux.
Fichiers joints
palee-cabine-01-800px.jpg
palee-cabine-01-zoom-800px.jpg
palee-cabine-02-800px.jpg
palee-cabine-02-zoom-800px.jpg

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » mar. 21 août 2018, 13:24

Collage des poutres sur les palées

Image

Image

Comme prévu, j'ai mis du vernis mat sous le toit de l'abri, et il est devenu translucide.

En passant un stylo de peinture rouille sur les rails des chariots, j'ai copieusement bavé. Rattrapé un peu à l'essence F, mais je me dis que ça fera partie de la patine, comme ici :

Image
Fichiers joints
montage-poutres-palees-1-800px.jpg
montage-poutres-palees-2-800px.jpg
rails-de-roulement-chariots.jpg

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » mar. 21 août 2018, 16:59

Montage de l'échelle, des passerelles supérieures extérieures et des bogies

Image

Vue rapprochée d'un bogie moteur.

Image

Quelques petits soucis d'ajustement.

De ce côté, la petite passerelle présente un écart avec le bout de la palée. Je rappelle que j'avais dû usiner les supports en résine, mais apparemment pas assez ici.

Image

De l'autre côté, c'est bon.

Au bout de ces passerelles, il manque une petite rambarde pour les fermer. Ces pièces existaient, mais je les ai égarées (très petites...). À refaire, en rond maillechord probablement.

Image

Enfin, une question : comment se terminent les câbles plats des chariots au niveau des armoires ? Je viens de me rendre compte que je n'ai pas de photo de cela.

Image
Fichiers joints
montage-echelle-bogies-01-800px.jpg
montage-echelle-bogies-03-800px.jpg
montage-echelle-bogies-02-800px.jpg
montage-echelle-bogies-04-800px.jpg
montage-echelle-bogies-05-800px.jpg

Avatar du membre
raiden
Éloquent
Messages : 327
Enregistré le : mar. 08 mai 2007, 09:04
Echelle pratiquée : HO
Âge : 51

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par raiden » mar. 21 août 2018, 17:00

Superbe, bravo :applause:

Avatar du membre
Loustic
Prolixe
Messages : 1994
Enregistré le : ven. 08 sept. 2006, 19:50
Localisation : Un nordiste à Rouen
Âge : 53

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Loustic » mar. 21 août 2018, 19:23

Gibi a écrit :
Enfin, une question : comment se terminent les câbles plats des chariots au niveau des armoires ? Je viens de me rendre compte que je n'ai pas de photo de cela.
Image
Photo Google

Ce Monsieur doit savoir....

Bel ouvrage Gibi!
Fichiers joints
maxresdefault.jpg
p87 addict

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » mar. 21 août 2018, 20:42

Merci !

Mais cette installation est un peu trop moderne pour moi. Et c'est surtout où passent les câbles qui m'interroge.

Avatar du membre
Gibi
Volubile
Messages : 2050
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Site Internet : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/
Âge : 67

Re: Modélisation & construction d'un portique Joseph Paris 1

Message par Gibi » mer. 22 août 2018, 00:34

Montage des palans sur les chariots de treuil

Les câbles sont en fil élastique de diamètre 0,4 trouvé dans une boutique de fabrication de colliers et autres bracelets. Il est transparent (j'aurais préféré gris) et je l'ai donc teinté avec un feutre "argent".

Ces câbles coulissent dans le chariot et dans les palans comme déjà expliqué. Ils sont bloqués, et non collés, dans les trous par une cale en rond Evergreen diamètre 1,6 taillé en pointe puis tronçonné après mise en place. Cela permet de retoucher la longueur des câbles.

Image

Vu de plus près :

Image

Essai global

Ceci fait, j"ai voulu, malgré l'heure tardive, faire un essai avec le spreader. Avec des câbles de longueur 30 cm, le conteneur est quelques millimètres au dessus du plancher d'un wagon. Pour modifier la hauteur de la charge, il faut raccourcir les câbles à raison de 4 cm pour 1 cm d'élévation, puisqu'il y a quatre brins.

Image

Image

Ça ne se voit pas beaucoup sur ces photos, mais le spreader n'est pas parfaitement horizontal, d'où l'intérêt de pouvoir régler facilement la hauteur.

Comme vous pouvez le constater, il reste une pièce à monter, la plus emm, euh ch, euh pénible, c'est la cabine, à cause des vitrages à insérer par l'intérieur. Je me demande si je ne vais pas laisser tomber ces vitrages... :cry:

Edit : orthographe
Fichiers joints
chariots-montage-palan-800px.jpg
ensemble-essai-spreader-a-800px.jpg
ensemble-essai-spreader-b-800px.jpg
chariots-montage-palan-zoom-800px.jpg
Modifié en dernier par Gibi le mer. 22 août 2018, 11:41, modifié 1 fois.

Répondre