Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

LR 856 (Novembre 2018)

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Dim 28 Oct 2018, 00:26 
Bonjour à tous,

A la demande de Yann Baude et également de dr17dr17, je viens de mettre le programme correspondant à la fiche pratique III.52 du LR856 dans le sous forum consacré à Arduino. Il se trouve à cette adresse :
viewtopic.php?f=63&t=87512

Pour répondre à quelques interrogations lues plus haut et sans vouloir ouvrir une polémique qui serait stérile, l'utilisation des microcontrôleurs n'est pas un effet de mode. Simplement, il est naturel pour ceux qui aiment concevoir eux-mêmes, d'utiliser les composants les plus performants. A son époque, le transistor a remplacé les tubes à lampes, puis les circuits intégrés ont remplacé les transistors et aujourd'hui, les microcontrôleurs remplacent les circuits intégrés.

Je pratique l'électronique en tant qu'amateur depuis une quarantaine d'années et je ne construis pratiquement plus en électronique câblée que j'ai remplacée par de l'électronique programmable tout simplement parce que à partir d'un unique composant (le microcontrôleur), je peux élaborer des circuits très complexes. Le plus difficile est de programmer les µC mais Arduino permet de le faire sans recourir à des solutions onéreuses. Donc je deviens plus performant dans mon domaine et la mode n'a rien à voir.

En fait, la véritable question aurait dû être : pourquoi fabriquer soi-même quand on peut acheter des solutions toutes faites ? Les réponses sont variées et dépendent de vous :
- la satisfaction de l'avoir fait vous-même
- le fait de maîtriser ce que vous obtenez
- le fait de savoir le dépanner vous-même
- l'obtention d'objets que vous ne trouvez pas dans le commerce
- l'économie réalisée

Je comprends que les microcontrôleurs puissent faire peur mais il faut se rendre compte qu'ils sont partout, y compris dans les décodeurs DCC. Mon but en écrivant dans Loco-Revue est de démontrer que leur mise en oeuvre est à la portée de tous à condition de s'y mettre. Cela peut vous intéresser... ou pas. Question de goût. Mais une revue de modélisme se doit de faire connaître l'ensemble des techniques à disposition des modélistes. Libre à chacun d'y adhérer en fonction de ses envies. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Arduino
Prolixe
 
Messages: 1698
Inscrit le: Mer 25 Sep 2013, 16:14

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Dim 28 Oct 2018, 07:37 
Bonjour à tous.
Une petite remarque humoristique concernant ce numéro 856.
Un article sur un ménage artois page 69, il fallait oser quand même..... :wink:
Bon week-end. 8)
Philippe (Youtube->dnrphil)
Avatar de l’utilisateur
Dnrphil
Intarissable !
 
Messages: 5479
Inscrit le: Jeu 09 Nov 2006, 21:53
Localisation: SARLAT LA CANEDA - DORDOGNE
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Philippe
Club: Mériller-Vapeur 24

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Dim 28 Oct 2018, 08:48 
:mdr2: :mdr:
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 27893
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 51
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Lun 29 Oct 2018, 10:43 
Arduino a écrit:Je comprends que les microcontrôleurs puissent faire peur mais il faut se rendre compte qu'ils sont partout, y compris dans les décodeurs DCC. Mon but en écrivant dans Loco-Revue est de démontrer que leur mise en oeuvre est à la portée de tous à condition de s'y mettre. Cela peut vous intéresser... ou pas. Question de goût. Mais une revue de modélisme se doit de faire connaître l'ensemble des techniques à disposition des modélistes. Libre à chacun d'y adhérer en fonction de ses envies. :wink:



"à condition de s'y mettre"
si j'installe un décodeur d'aiguille, j'ai pas besoin d'un microcontrôleur qui viendrait en + pour un gain nul, toutes les fonctions sont faisable d'un point de vue informatique soit dans la centrale soit dans le logiciel de gestion.

si je suis en analogie c'est que je suis "allergique" à l'électronique et vu que les moteurs d'aiguille possèdent une sortie supplémentaire pour fonction annexe, j'ai pas besoin d'un microcontrôleur.

Maintenant si ma passion première c'est plutôt l'électronique, et que je dispose de vieux aiguillages motorisés Jouef sans contact supplémentaires ni fin de course alors peux être j'ai besoin d'un microcontrôleur.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16912
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Lun 29 Oct 2018, 11:25 
Je n'ai jamais prétendu qu'un microcontrôleur soit indispensable.
Ceux qui ont la chance de posséder des solutions clés en main n'en ont pas besoin.
D'autres auront peut-être besoin (ou même simplement l'envie) de rajouter un peu d'électronique sur leur réseau. Mon message s'adresse donc à ceux-là pour qu'ils apprennent à utiliser les microcontrôleurs car c'est un composant performant et peu cher et qu'une fois qu'ils sauront les mettre en oeuvre (le fameux "il suffit de s'y mettre"), et bien leur vie (d'électronicien amateur) en sera simplifiée.
Et puis je n'oblige personne, alors j'ai du mal à comprendre pourquoi certains font front contre les µC comme s'il s'agissait d'une insanité. J'ai donné des arguments en faveur du DIY (faites le vous-même) : libre à chacun de les partager (et d'essayer) ... ou non. Mais je ne vois pas pourquoi ces nouvelles techniques d'électroniques devraient être censurées, pas plus que d'autres nouvelles techniques comme le découpage laser, l'impression 3D, les machines à commandes numériques ou autres. Tout ce qui peut permettre d'améliorer nos créations modélistes doit être pris en considération. Le reste n'est que choix personnel. :wink:
Cordialement.
Avatar de l’utilisateur
Arduino
Prolixe
 
Messages: 1698
Inscrit le: Mer 25 Sep 2013, 16:14

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Lun 29 Oct 2018, 11:34 
Bonjour,

Je lis les articles sur Arduino pratiquement depuis le début... Cela juste pour rester dans le coup de la modernité... Pour l'instant je ne suis pas intéressé, mais, c'est on jamais (il ne faut jamais dire , fontaine je ne boirais pas de ton eau...).

Alors peut être qu'un jour, une application m'interpellera... En tous cas il faut continuer pour se tenir informer tout du moins ou bien pour "Arduiniser" son réseau ! ! !

Bonne continuation à l'auteur de ces articles.

Amicalement.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmichelfr11
Démonstratif
 
Messages: 1566
Inscrit le: Mar 20 Oct 2009, 17:49
Localisation: Narbonne (Aude)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO/HOe

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Lun 29 Oct 2018, 13:14 
Arduino a écrit:Je n'ai jamais prétendu qu'un microcontrôleur soit indispensable.
Ceux qui ont la chance de posséder des solutions clés en main n'en ont pas besoin.
D'autres auront peut-être besoin (ou même simplement l'envie) de rajouter un peu d'électronique sur leur réseau. Mon message s'adresse donc à ceux-là pour qu'ils apprennent à utiliser les microcontrôleurs car c'est un composant performant et peu cher et qu'une fois qu'ils sauront les mettre en oeuvre (le fameux "il suffit de s'y mettre"), et bien leur vie (d'électronicien amateur) en sera simplifiée.
Et puis je n'oblige personne, alors j'ai du mal à comprendre pourquoi certains font front contre les µC comme s'il s'agissait d'une insanité. J'ai donné des arguments en faveur du DIY (faites le vous-même) : libre à chacun de les partager (et d'essayer) ... ou non. Mais je ne vois pas pourquoi ces nouvelles techniques d'électroniques devraient être censurées loin de moi cette idée, pas plus que d'autres nouvelles techniques comme le découpage laser, l'impression 3D, les machines à commandes numériques ou autres ne pas faire le parallèle avec les microcontroleur, ça n'a rien à voir, le but n'est pas de montrer les outils, le but est de montrer la réalisation. Tout ce qui peut permettre d'améliorer nos créations modélistes doit être pris en considération. Le reste n'est que choix personnel. :wink:
Cordialement.

avant de mettre un microcontrôleur sur un vieil aiguillage Jouef, c'est en gros le résumé de l'article, (car c'est le seul où il n'y a pas de contact fin de course, ni contact auxiliaire) il faudrait peut être se poser la question du remplacement de ces aiguillages surannés. Je comprends qu'on puise être passionné d'Arduino, mais il faut faire avant, la part des choses et mesurer le gain effectif et pas affectif. C'est comme si tu collais un ordinateur de bord dans une 2cv. On peut saluer la performance, mais je te répondrais de la même manière que ça sert à rien.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16912
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Lun 29 Oct 2018, 14:24 
Les plaques émaillées qui sont à coté de la piéce de 5 cents, est ce que c'est vraiment du 0 comme l'indique le titre???
Sylvain
Montchanin for ever !!!
Avatar de l’utilisateur
CSRMV
Loquace
 
Messages: 1177
Inscrit le: Sam 30 Mai 2015, 19:57
Localisation: Saint bérain sur Dheune
Âge: 44
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sylvain
Club: Plus jamais

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Lun 29 Oct 2018, 18:58 
fa57 a écrit:avant de mettre un microcontrôleur sur un vieil aiguillage Jouef, c'est en gros le résumé de l'article, (car c'est le seul où il n'y a pas de contact fin de course, ni contact auxiliaire) il faudrait peut être se poser la question du remplacement de ces aiguillages surannés.
......


La fiche pratique a été écrite en pensant justement à ceux qui se sont construit un (grand) réseau avec des aiguilles à solénoïdes (et ils sont nombreux) :
- soit parce que cela leur paraissait plus simple pour un premier réseau
- soit parce que les moteurs lents étaient trop chers pour eux
- soit parce qu'ils n'avaient pas la place pour les moteurs lents sous le plateau
- soit par choix
Alors, leur dire qu'ils devraient changer toutes leurs aiguilles et recâbler tout cela, c'est peut-être un peu brutal (même si le choix de moteurs lents est celui qui s'impose à notre époque). C'est avant tout une question de coût, mais aussi d'heures de travail et de place pour le faire.
Avec une carte µC (Arduino ou autre) et deux cartes relais (soit moins de 20 euros au total sur le marché asiatique), ils peuvent redonner un coup de jeune à leur réseau sans avoir à toucher à ce réseau et son câblage. Cela ne sert à rien ? Mais si car la carte µC permet d'introduire de la sécurité dans les itinéraires, ce qui est mieux que le bon vieux TCO à interrupteurs (où des erreurs de manipulation sont toujours envisageables).
J'ai remplacé mon TCO à interrupteurs par un TCO sur ordinateur et une carte UNO qui va empêcher deux trains de sortir simultanément de la gare cachée et suivant le train que je veux faire sortir (par un clic de souris), l'itinéraire se crée en conséquence (j'en ai un peu parlé ici même sur le forum consacré à Arduino).
Je considère cela comme une amélioration de mon vieux système, donc je pense que cela en vaut la peine.

Tu m'excuseras mon cher fa57 si j'arrête là notre conversation car elle n'apporte plus rien à ceux qui nous lisent et un forum, c'est avant tout pour ceux-là. Je pense que tu es quelqu'un d'expérience en modélisme ferroviaire et qui a la chance peut-être d'avoir un réseau bien équipé (ou d'avoir fait les bons choix aux bons moments). Ce n'est pas forcément le cas de tout le monde et ce qui est inutile pour toi peut être utile pour d'autres.
Bien cordialement.
Avatar de l’utilisateur
Arduino
Prolixe
 
Messages: 1698
Inscrit le: Mer 25 Sep 2013, 16:14

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Mar 30 Oct 2018, 09:46 
Bonjour,
Je ne comprends pas la position de Fa57, à moins qu'il ai 20 ans de plus que moi et encore ...
Je ne pense pas être un gamin (sauf pour les plus anciens !) mais j'aime à connaître et voir tester les technologies nouvelles.
À l'origine Peintre vitrier, j'assemble mes ordinateurs en ayant choisi les composant (Asus ; Corsair ...) je me suis également formé au HTML et au PHP.
Enfin pour résumer, plus on apprends, plus on veux apprendre ...
Pour info, je suis sorti du système scolaire à 17 ans (1965) avec un CAP en poche et 10 ans plus tard (à 27 ans), j'ai obtenu un diplôme équivalent à Bac +4. Quant on veut on peut.
Merci Christian
@RMPF61
Avatar de l’utilisateur
Pierre du rail - 61
Éloquent
 
Messages: 343
Inscrit le: Mer 12 Sep 2007, 21:05
Localisation: France
Âge: 70
Echelle pratiquée: H0 & 0
Prénom: Pierre
Club: RMPF - La Ferté Macé 61

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Mar 30 Oct 2018, 10:24 
Après, c'est un choix... On fait du modélisme ferroviaire... Ou bien on fait de l'électronique !
Les 2 positions se défendent. Et chacun fait comme il veut. La revue se doit d'aborder le sujet de l'électronique appliquée, mais une attitude radicale (c'est moi qui ai raison) n'apporte rien. Les solutions clef en main, quand elles existent, sont forcément moins onéreuses en temps et en argent. Ça, c'est un argument incontestable. Entendre parler de marché asiatique pour acheter des produits que je ne pourrais pas ensuite faire réparer me hérisse, bien que je sois pas un écolo acharné.
En revanche, si la fonctionnalité n'existe pas encore en "tout fait" alors là, OK !

Il y a bien longtemps, j'ai joué avec l'informatique et la programmation de base "Fortran, Basic puis Pascal", sur des ordi personnels voire ordi de poche, on pouvait "tout" faire ! Mais c'était de l'informatique, pas du modélisme !
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 13548
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Mar 30 Oct 2018, 10:26 
Pierre du rail - 61 a écrit:Bonjour,
Je ne comprends pas la position de Fa57, à moins qu'il ai 20 ans de plus que moi et encore ...
Je ne pense pas être un gamin (sauf pour les plus anciens !) mais j'aime à connaître et voir tester les technologies nouvelles.
À l'origine Peintre vitrier, j'assemble mes ordinateurs en ayant choisi les composant (Asus ; Corsair ...) je me suis également formé au HTML et au PHP.


A l'origine, j'avais un magasin d'électronique à coté de ma porte chez qui j'achetais tous les composants. Naturellement celui-ci a disparu et il faut acheter toute l'électronique par correspondance. Naturellement entre la photo du catalogue et l'objet en question il y a une grosse différence et on n'achète plus que de la camelote made in l'autre coté de la terre, camelote qui est très souvent impropre à toute utilisation, si on ne peut plus jeter un œil dessus avant les achats. C'est ce qui m'a fait passer au numérique car je n'avais plus besoin de passer par ces achats hasardeux.
Je ne pense pas être particulièrement un vieux con en utilisant un programme de gestion du réseau par informatique, en ayant eu mon premier PC en 1984 et mon premier abonnement internet au début des années 1990. J'avais interfacé mon premier réseau au PC quand la majorité d'entre vous ne savait pas ce qu'était un PC. J'ai d'ailleurs posté quelque photo ici de cette première installation et pas besoin de leçons particulières.
Comme mon activité première c'est plutôt le modélisme, pour le reste je cherche les solutions les moins couteuses en temps et en argent. Dans mon cas Arduino n'a absolument aucun intérêt, sauf à vouloir réinventer la poudre. Il en est de même pour chacun qui possède une centrale numérique qui permet la gestion des itinéraires. Maintenant je conçois que ça présente un intérêt pour des vieux aiguillages Jouef si on y est attaché sentimentalement parlant, car si j'étais dans ce cas je les virerais sans hésitation aucune tellement ils présentent des lacunes d'exploitation.
à chacun sa tasse de té, la rédaction pourrait faire un sondage "Avez-vous déjà utilisé Arduino ?" "Avez-vous l'intention d'utiliser Arduino ?"
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16912
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Mar 30 Oct 2018, 10:30 
C'est un peu ce que je voulais dire plus haut.

Si on est un passionné d'informatique, alors on joue avec Arduino plus qu'au train.

Si on est un passionné de modélisme ferroviaire, alors on utilise des solutions clefs en main... Quand elles existent...
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 13548
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Mar 30 Oct 2018, 10:55 
Bonjour, la discussion au sujet d'Arduino prend un peu trop de place, à mon avis, à cet endroit. J'ai vu assez peu de réseaux sous Arduino, je pense donc que cela ne concerne qu'assez peu de modélistes ferroviaires...

- J'en ai toutefois rencontré un (point à point) qui ne m'a pas trop emballé, car les démarrages et les ralentis me faisaient penser à mes trains de années 60 et les trajets étaient toujours les mêmes...J'ai demandé au modéliste présent si l'on pouvait modifier cela, il m'a dit oui mais qu'il rentre plus dans le programme en expo, ceci étant trop risqué...

- Pour ma part j'admire les bidouilleurs de tout poil mais je préfère ma centrale et mon logiciel, même si cela coute un peu plus cher... :siffle:
A+
HO ROCO digital, TC V9 gold.
Avatar de l’utilisateur
Coquelicot94
Volubile
 
Messages: 2174
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 17:21
Localisation: Maroeuil (62)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0

Re: Loco Revue 856 (Novembre 2018)

Publié: Mar 30 Oct 2018, 11:39 
Bonjour,

J'ai acheté ce numéro ce matin, je le trouve particulièrement intéressant. Tous les articles m'ont plus y compris la nouvelle rubrique... Le test de la 030 TA m'a confirmé dans l'achat prévu pour Noël 2018...

Je gage qu'il y aura un article futur sur l'amélioration de cette belle machine...

Le BV de Moyen m'a l'air particulièrement plaisant.

Bref, je n'ai fait que le feuilleter, une lecture plus approfondie sera faite pendant la sieste :mrgreen:

Amicalement.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmichelfr11
Démonstratif
 
Messages: 1566
Inscrit le: Mar 20 Oct 2009, 17:49
Localisation: Narbonne (Aude)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO/HOe

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Alexandre B., Prevost et 33 invité(s)