Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Le réseau des confitures

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 11:55 
Bonjour à toutes et à tous,

Encore un réseau industriel ? Pas du tout ! Le réseau doit son nom au fait que ses coulisses traverseront le placard à confitures … Il fallait bien trouver un titre à ce post ! J’ouvre aussi la porte aux humoristes : « alors, le réseau en (Dé)confiture ? »
Il s’agit d’un réseau imaginaire, que je situe dans les années 1950 à 1970 en région Centre-Ouest, à la limite des ex-réseaux Etat et PO. Réseau tour de pièce à voie unique, a priori non électrifié, échelle HO, voie Peco code 100 et 75, exploitation tantôt en analogique, tantôt en digital.

Aujourd’hui, j’aimerais soumettre à votre critique le plan de la gare de type voie de gauche, d’autant que j’hésite entre deux plans …
Plan 1 : Je m’interroge en particulier sur le caractère plausible de :
- Absence de quai entre la voie directe et la voie d’évitement (intitulées V1 et V2 sur le plan);
- Le triple en entrée de la zone marchandise ;
- La cour à marchandises inversée avec sa halle volontairement côté spectateur ;
- Et bien sûr la plaque tournante qui sort directement sur la voie directe …
Plan 2 : plus léger que le précédent, il nécessite cependant de sacrées manœuvres pour aller virer une loco qui ne vient pas de la voie directe. Est-ce vraisemblable ? Et, pour ceux qui ne se sont pas prononcés sur le plan 1, l’absence de quai entre la voie directe et la voie d’évitement (intitulées V1 et V2 sur le plan) est-elle réaliste ?[
img]http://forum.e-train.fr/trains/download/file.php?id=593564[/img]

Pour compléter la lecture des schémas :
- La voie longeant le pont tournant mène à un tiroir
- la voie la plus proche de la zone marchandises va vers une zone industrielle.
- Il s’agit bien d’une voie unique, quoique le passage en voie double soit facilement opérable.

Voilà, si quelques connaisseurs pas trop puristes pouvaient m’éclairer avant le passage à l’acte …
Je vous remercie par avance pour vos contributions.


PS : Pour le dessin, j’utilise la version gratuite d’Anyrail, qui me convient parfaitement. A ce jour seul le module « gare » est dessiné à l’aide de ce logiciel, les autres sont pour l’instant tracés au crayon.
Poitouraine
 
Messages: 4
Inscrit le: Lun 01 Oct 2018, 09:33
Âge: 52
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Didier

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 12:13 
Image

AVEC le schéma, c'est mieux ...
Poitouraine
 
Messages: 4
Inscrit le: Lun 01 Oct 2018, 09:33
Âge: 52
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Didier

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 12:55 
Bonjour
a voir les deux plans chacun à des points intéressants.
la disposition sans quai le long du BV est je pense assez rare sur de la voie normale. Elle est la norme sur le réseau breton mais est héritée d'un réseau à l'origine à voie métrique. Donc a voir tes deux plans, je prendrais ce qui est au dessus du quai central du plan 1 et ce qui est au dessous du quai central du plan 2. l'ensemble devrait être assez cohérent.
TRV22 - 22 PLOUMAGOAR
TRV22
 
Messages: 13
Inscrit le: Lun 25 Avr 2016, 11:56
Localisation: Ploumagoar - 22
Âge: 53
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Tanguy
Club: Le train de Plelo

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 13:08 
Bonjour,
D accord avec TRV22 .
Bonne continuation
Avatar de l’utilisateur
Anjou 49
Communicatif
 
Messages: 762
Inscrit le: Dim 03 Fév 2013, 16:58
Localisation: ANGERS
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO HOm
Prénom: Michel
Club: Méclents

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 13:20 
Le plan 1 est pas mal: à l'extrême gauche du plan, seule une voie principale a été dessinée,puisqu'au dessus il s'agit d'une voie en tiroir. Si c'est bien cela, il s'agit donc d'une gare à voie unique. qui se divise en sortie de gare sur la droite pour raccorder un embranchement industriel ? Et cette gare est équipée d'une petite annexe traction avec pont tournant pour pouvoir retourner les machines à vapeur.
Dans ce cas, la voie principale est la voie N°2 et la voie 1 n'est qu'une voie d'évitement.
En fait, V1 peut voir 2 configurations: le train arrivant sur cette voie n'a pas besoin d'un retournement pour remise en tête (cas d'un terminus) donc tant qu'un train est présent sur cette voie: pas besoin de sortir une machine du dépôt.
et V1 et V2 restent les voies principales pour permettre les manœuvres sur V3

Si en revanche un train arrive et doit repartir dans la direction d'où il vient, alors la voie principale devient V2 pour permettre une remise en tête de la locomotive
Dans ce cas il n'y a pas d'inconvénient à raccorder le dépôt sur cette voie.
Les principaux croisements s'effectuent donc sur les voies 2 et 3 de ton plan.
Reste à savoir quels sont les scenarii envisagés.
Le fait qu'il n'y ai pas de quai entre V1 et V2 n'est pas du tout choquant c'est souvent le cas dans la réalité.
L'aiguille triple a aussi sa place puisque celles-ci sont très souvent utilisées lorsque la place manque.
JLBR
Avatar de l’utilisateur
JLBR
Modéliste en herbe ?
 
Messages: 3540
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 08:22
Localisation: Haute-Normandie
Echelle pratiquée: HO
Prénom: jean

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 14:42 
Salut,
j'aime bien le 2eme plan, plus léger mais fonctionnel.

La voie sans quai devant le BV est un peu curieuse s'il s'agit d'une voie principale.
En réalité ça existe, mais c'est généralement une voie de service qui dessert la halle à marchandises, accolée au BV ou pas.
Sylvain
MIDI's not dead!
Avatar de l’utilisateur
BB4100
Bouilleur de cuites
 
Messages: 6727
Inscrit le: Lun 14 Nov 2005, 18:12
Localisation: Toulouse, Saint Gaudens
Âge: 33
Echelle pratiquée: HO et réel
Prénom: Sylvain COSTES
Club: Rigollots© et Montréjeau (31)

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 17:08 
mêmes remarques que Sylvain avec en plus:
je trouve l'annexe traction trop importante pour la gare
une voie d'évitement supplémentaire coté marchandises serait bien pour trier les wagons entre les débords, la ZI, etc
chemins de fer industriels
alsace et jura en ho
Avatar de l’utilisateur
Alainpyro
Frère pétard
 
Messages: 1750
Inscrit le: Sam 12 Août 2006, 10:38
Localisation: Soppe le bas (68)
Âge: 49

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 21:15 
Merci beaucoup pour ces premières réponses.

J'apporte quelques précisions :
- il y aura bien un quai devant le BV du plan 2, quitte à avoir un BV en demi-relief. C'est un oubli sur le dessin ;
- le tracé actuel occupe toute la profondeur du module. Impossible de rajouter une voie sans "tasser" l'ensemble ;
- le pont-tournant aura un diamètre moindre. J'ai pris le + petit qui existait dans la bibliothèque Anyrail …
- ce module est dessiné pour être réversible : quand j'en aurai assez de jouer dans la cour des marchandises, hop, un 1/2 tour et je me retrouve le nez dans le dépôt. C'est pour cette raison que j'avais collé la remise et la halle à chaque bord du module : sans façade côté spectateur (moi ! :D ), je visualise ce qui se passe à l'intérieur.

Et une question : j'avais imaginé gérer les convois selon les règles d'une gare type "voie de gauche". A lire vos commentaires, j'en suis loin. Qu'est-ce qui ne va pas ?
Merci encore.
Poitouraine
 
Messages: 4
Inscrit le: Lun 01 Oct 2018, 09:33
Âge: 52
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Didier

Re: Le réseau des confitures

Publié: Lun 08 Oct 2018, 22:12 
Je préférerais le plan 1 pour deux raisons : l'entrée vers l'annexe traction plus simple et plus de voies dans la zone de débords marchandises.

Cependant, je m'interroge sur la position de l'annexe par rapport à la VU allant vers un EP. Ne serait-il pas plus logique qu'elle se trouve du même côté que cette VU ? Sans VU, il n'y aurait pas besoin d'une annexe traction même de taille modeste. En suivant le même cheminement, il faudrait plus de voies de débord pour faire les manœuvres nécessaires au service de l'EP. Mais peut-être que la place manque ?

Le principe d'une voie de gauche est plutôt réservé à de petits établissements où l'on peut faire croiser des trains sans aucune manœuvre d'appareils de voie. Ici, la situation apparaît un peu plus complexe. Une gare de type voie directe me semblerait mieux convenir. Pour l'une comme l'autre, la signalisation se nécessite des sémaphores de sortie. Seule l'entrée en gare est différente. Une gare de voie directe possède un TIV à 40 km/h mobile dépendant de l'aiguille d'entrée. Les disques placés à plus de 1000 m de la gare sont à oublier.
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1734
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Le réseau des confitures

Publié: Mar 09 Oct 2018, 21:07 
Tonton Jean a écrit:Cependant, je m'interroge sur la position de l'annexe par rapport à la VU allant vers un EP. Ne serait-il pas plus logique qu'elle se trouve du même côté que cette VU ?


Bonjour Tonton Jean,
Un petit schéma serait le bienvenu car je ne comprends pas bien. Merci d'avance.
Poitouraine
 
Messages: 4
Inscrit le: Lun 01 Oct 2018, 09:33
Âge: 52
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Didier


Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot] et 29 invité(s)