La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
1CC1 3700
Exubérant
Messages : 2901
Enregistré le : mar. 23 août 2005, 22:21
Prénom : Laurent
Localisation : GAP (hautes-alpes)
Âge : 52

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par 1CC1 3700 » sam. 06 juil. 2019, 19:40

A OK, c'est pathologique en fait. :shock:
T'aurais du nous dire dés le début que tu avait un problème de communication avec les autres, on aurait compris... :mort:
J'espère que tu vis et travaille seul parce que chaque fois qu'on te dit gentiment d'un peu te calmer, toi tu en rajoute en parlant de bagarre et en montrant ta petite crête de coq, on va pas s'en sortir.
Alors ce que je vais faire comme votre système en est encore au prototype en développement, je vais te laisser prêcher que ton système est le meilleur et l'avenir, qu'on est des gens stupides avec notre ancien système analogique ou digital, mais qui marche, et qui s'adapte facilement sur les modèles du commerce,et te laisser insulter tous tes contradicteurs.
Je reviendrais sur ce fil dans quatre ou cinq ans quand ça sera au point et si ça existe encore. En espérant que les progrès de la médecine réussirons à résoudre ton problème. faut garder l'espoir... :siffle:
A bien plus tard….
Bonne chance. :moi: :moi:
Laurent
Modifié en dernier par 1CC1 3700 le dim. 07 juil. 2019, 04:33, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6072
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Fa 85 » sam. 06 juil. 2019, 20:19

Kit a écrit :
sam. 06 juil. 2019, 18:17
[. pourrait y avoir des projections comme la dernière fois. :moi:
Ok, ce n'est pas faute d'avoir eu quelques infos par MP. :wink: ..j'ai preferé continuer à discuter, de fait j'ai eu grand tort…. :gne:

..c'en est fini pour moi, cher Kit ...Bon courage pour tes interressantes expériences, et au plaisir de ne plus echanger avec toi, il y a d'autres intervenants plus aptes à faire ressortir les avantages de la Radiocommande…. :ange: :mdr2:

Fabrice

Avatar du membre
Kit
Causant
Messages : 247
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 19:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » sam. 06 juil. 2019, 20:59

Sachez qu'on ne peut pas écrire n'importe quoi sur Internet.
Ensuite, si certains balancent des bêtises (pour ne pas dire autre chose) alors qu'ils ne font même pas la différence entre la technologie RC et la technologie réseau, si ça n'avait pour conséquence que de faire passer ces gens là pour ce qu'on ne peut pas se permettre de passer pour ... je n'en aurais rien à faire. Après tout, le ridicule ne tue pas. :siffle:

Malheureusement, ce n'est pas le cas. Derrière il y a des gens qui ont pris des risques, risques technologiques, risque de l'innovation, risque de l'entreprise. Et voir que tout ceci peut être ruiné par quelques personnes qui, à force de poster, se prennent pour des mètres étalon, ça je ne laisse pas passer. :colere:

Je n'ai aucun lien avec protocab, je suis juste un client satisfait, pour ne pas dire très satisfait. Quand je vois que vous n'êtes même pas en mesure de comprendre la différence technologique entre du RC tel qu'il fut créé et diffusé dans les années 70/80 et la technologie réseau utilisée dans les systèmes dentbleu et/ou Wifi ...pfff ... effectivement c'est fatiguant de lire des avis de personnes qui n'ont ni lu, ni approché le sujet un peu sérieusement mais qui en blablatent pendant des kilomètres. :roll:

Alors pour faire simple, le RC c'est un émetteur et un récepteur. Un émetteur c'est comme votre pilonne relais TV : il est fait juste pour émettre un signal et rien d'autre. C'est le boitier de commande des avions RC, voitures RC , bateaux RC ... Votre récepteur RC il est fait pour recevoir, comme votre TV et rien d'autre.
Les protocoles utilisés dans les systèmes type protocab/Locofi et autres fonctionnent en réseau. L'émetteur est destiné à recevoir. Le récepteur est destiné à émettre tout comme votre PC sur internet réceptionne et émet. Il en découle, pour faire simple, une interaction, un fonctionnement dit en réseau où chacun échange avec tout le monde et chacun peut influencer le comportement de l'autre.

Je me dis que ne pas faire la différence entre le RC et un fonctionnement en réseau c'est comme déclarer que la TV et internet c'est la même chose car dans les deux cas il y a un écran. C'est juste complètement à côté de la plaque. :clown:

Donc effectivement, arrêtés de balancer des "poncifs" et n'intervenez plus sur ce genre de sujet. Continuez comme vous faites c'est très bien. Je n'ai aucune intention de vous faire changer d'avis, surtout pas! En revanche, ceux qui lisent ici sans oser intervenir (de très loin les plus nombreux), eux ont le droit d'avoir une information complète, réelle et le plus neutre possible. Et c'est à eux que je m'adresse et pas à vous. :mrgreen: Ils disposeront ainsi des retours d'expérience et des supports techniques pour se faire leur avis. Ils pourront ainsi choisir, réfléchir, évaluer en pleine connaissance de cause sans devoir se farcir des pages de logorrhée.
Fa 85 a écrit :
sam. 06 juil. 2019, 20:19

..c'en est fini pour moi, cher Kit ...
Merci. :applause:
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4426
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » dim. 07 juil. 2019, 09:59

D'un autre cote si c'est pour se laisser entendre d'essayer avant de parler, je comprends que certains n'osent pas poser des questions.
Je gène ? Alors au revoir.

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » dim. 07 juil. 2019, 17:16

Bonjour à tous,
C'est dommage que le querelles de personnes finissent par parasiter le sujet, mais il faut s'y faire. On peut remarquer que certaines interventions semblent plus guidées par la malveillance que par le désir de comprendre ce que les nouvelles technologies peuvent apporter à notre hobby.
Il n'est pas nécessaire d'essayer les différents modules pour intervenir, mais il faut quand même un minimum d'ouverture d'esprit et de connaissances pour que l'intervention soit utile. Le magazine Loco Revue a fait paraître deux articles sur les systèmes Bluetooth de Monocacy, puis Wifi de Locofi, qui doivent permettre au plus grand nombre de se faire au moins une idée des possibilités offertes par ces systèmes de radiocommande appliqués au train miniature. Tout comme Protocab, ce sont des systèmes déjà opérationnels et commercialisés , et non des prototypes en développement contrairement à ce que l'on peut lire parfois, même si les fabricants cherchent à améliorer sans cesse les performances de leurs produits, ce que l'on ne peut pas leur reprocher...

Ma première expérience du système Bluetooth de Bachmann appelé EZ App. mis au point par BlueRail Trains, date de décembre 2016, première année de la commercialisation de ce produit. J'utilise ce module installé dans une locomotive HO prête à rouler depuis bientôt trois ans, ainsi qu'un autre module provenant directement de chez Bluetrain, et je ne rencontre pas de problème particulier de fonctionnement. Pour moi, ce module était le produit le plus sophistiqué dans le genre et il est bon de savoir que ces éléments vont bientôt être à nouveau disponibles, commercialisés par Tam Valley Depot.

Par la suite, j'ai acquis des modules Monocacy pour le BT, puis WifiTrax et Locofi pour le Wifi. Tous ces éléments cohabitent sans problème, mais certaines gammes de produits sont à des stades de développement et de commercialisation plus avancés que d'autres, en particulier en ce qui concerne la commande des accessoires, l'idéal dans le futur étant que tous les éléments du réseau soient reliés sans fil à la station de contrôle pour supprimer les câblages. En ce domaine, WifiTrax est un peu en avance sur la concurrence…

A ce propos, Locofi présente une nouvelle version de son module sonore embarqué qui est plus compact que le précédent et donc d'une taille mieux adaptée aux modèles HO européens. Ce produit sera surement présenté le weekend prochain (12-14 juillet 2019) au NMRA Train Show de Salt Lake City dont j'ai déjà parlé. Il est aussi question de projets concernant la commande sans fil des accessoires du réseau.

Vivement demain...

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6072
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Fa 85 » dim. 07 juil. 2019, 19:44

Aubrac a écrit :
dim. 07 juil. 2019, 17:16
Bonjour à tous,
C'est dommage que le querelles de personnes finissent par parasiter le sujet, mais il faut s'y faire. On peut remarquer que certaines interventions semblent plus guidées par la malveillance..
Bonjour Aubrac….

..tu ne vas pas non plus te mettre à psychotter grave, et croire que tout le monde vous veut du mal :siffle: ..un seul cas ici ,c'est suffisant……

..ça reste un très bon sujet, et effectivement on peut encore avec toi, et d'autres je l'espère, poser quelques questions betes, auxquelles tu repondra en gardant le sang froid et le regard sur l'horizon des lendemains qui chantent…... :wink:

Fabrice

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 7749
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » dim. 07 juil. 2019, 22:37

Kit a écrit :
sam. 06 juil. 2019, 20:59
Quand je vois que vous n'êtes même pas en mesure de comprendre la différence technologique entre du RC tel qu'il fut créé et diffusé dans les années 70/80 et la technologie réseau utilisée dans les systèmes dentbleu et/ou Wifi ...pfff ...
Malheureusement, ce ne sont pas ces explications qui m'éclaient beaucoup.

Peut-on dire qu'autrefois la radiocommande était analogique, et que, de nos jours, elle est numérique ? Et que la différence se limite à celà ?

Parce que dans "radiocommande", il y a "commande" et "radio" (tout simplement), ce qui veut dire que les commandes sont réalisées par ondes radio (donc par ondes électromagnétiques).

En dehors de celà, les interventions de chacun sont tellement longues que je n'ai pas saisi l'objet des disputes...
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 7749
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » dim. 07 juil. 2019, 22:43

En dehors de tout ça, pour un joueur comme moi qui n'a que faire de tous les gadgets du DCC ni même du son et qui n'a besoin que de faire "marche avant/marche arrière", quel système vous paraît le plus adapté du point de vue rapport qualité/prix/simplicité d'installation et d'utilisation ?
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 412
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par jc94 » dim. 07 juil. 2019, 23:27

Oui, c'est vrai, cela fait quelques pages... Suis complètement perdu...
Jc94

Avatar du membre
Taniera
Intarissable !
Messages : 5010
Enregistré le : mer. 15 oct. 2008, 03:51
Echelle pratiquée : HO - HOe
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Âge : 52

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Taniera » lun. 08 juil. 2019, 01:34

ia orana,

Je n'interviens plus sur ce fil pour des raisons évidentes mais vu que l'on parle de mes articles parus dans Loco-Revue, je vais faire une exception. J'ai donc écrit deux articles :

Loco-Revue n°846 (Janvier 2018) - Présentation du Monocacy. J'ai appris l'existence de ce module Bluetooth par Aubrac avec qui nous avons procédé à des essais. D'abord sur un rond de rails posés sur une table chez lui (puisqu'il n'avait pas de réseau) et sur mon réseau "ambiance industrielle" qui était en construction. Le module qui apparait dans les photos de l'article est le sien.

Loco-Revue n°861 (Avril 2019) - Présentation de la commande des engins par Wi-Fi avec LocoFi. J'ai proposé à la société éditrice de tester ce module que j'ai reçu le 29/09/2018. Avant l'article, j'ai procédé à de nombreux tests, en relation avec l'équipe de développement de LocoFi.

Les articles ont pour but de proposer aux lecteurs des solutions qui peuvent convenir dans certains cas, de montrer des choix alternatifs, avec des points positifs (mais sans cacher les points négatifs). J'ai bien précisé que je n'utilise aucun de ces deux modules sur mes réseaux (ce qui me permet également d'en parler librement) pour la simple raison que le module n'entre pas dans les locomotives que j'utilise.
C'est quand même par là qu'il faut commencer avant de s'invectiver sans raison. Même un module gratuit équipé des dernières technologies "à la mode" n'a pas grand intérêt s'il n'entre pas dans vos locomotives.

Annoncer que grâce aux nouvelles puces la situation va changer n'engage que celui qui y croit. Si vous voulez de vraies informations, je vous encourage à avoir la démarche qui a été la mienne : Contacter directement les développeurs (en anglais bien sûr). Pour Monocacy j'avais posé la question à Shaun O'Brien. La réponse a été :"Aucun changement ne sera effectué car la configuration actuelle nous permet un équilibre financier, vu le prix de vente proposé". Cela me parait clair. De toutes manières, le problème ne se pose plus, le module n'est plus en vente (super pour ceux qui ont cru à cette "révolution").

Personnellement, je crois très volontiers au potentiel du module LocoFi. A noter une erreur lu quelques post plus haut : L'Amrit n'est pas là pour faire du Deadrail. C'est juste l'équivalent d'un Powerpack. La solution avec une batterie a été privilégiée aux condensateurs pour sa capacité.

Pour faire du Deadrail avec un Locofi, il suffit de brancher la batterie directement en entrée du module (j'avais fais l'essai avec une pile de 9 volts, cela fonctionne parfaitement). Mais le module évolue très vite (l'équipe est très réactive et écoute les suggestions).

Le seul à proposer aujourd'hui du deadrail est Protocab. C'est la base de la technologie utilisée, destinée à une commande à main physique. A ce titre c'est la solution la plus aboutie qui rentre potentiellement dans du matériel HO. Dans les plus grandes échelles, notamment le trains de jardin, les marques sont différentes de celles cités sur ce fil (il suffit de lire des magazines spécialisés) uniquement en Wifi pour celles que je connais.

Après, il y a les annonces des constructeurs sur le web ... C'est tellement simple de créer une page internet et de coller trois photos ou vidéos. Mon préféré étant Bluerail Trains qui passent sont temps à annoncer que la merveille des merveilles est chez eux mais pas encore disponible à la vente. J'aimerai bien savoir qui utilisent réellement ces commandes ? Quand aux "testeurs", j'aimerai voir des photos ou des vidéos de leur réseau ... Pas un rond de rails neufs posés sur un table, mais un vrai réseau, avec grill de voies, du décor, et surtout des locomotives françaises (et non de gros diesels américains) équipées de ces fameux modules révolutionnaires. Pas du R&D mais du modélisme quoi !

Perso, j'ai aujourd'hui deux réseaux :

- Un réseau portuaire en rails PECO au code 100, aiguilles PECO electrofrog et commande analogique issue d'un coffret Mehano "TGV" acheté à Auchan à 50 euros.

- Mon réseau "Ambiance industrielle" en rails PECO code 75, aiguilles PECO electrofrog et commande numérique DCC Multimauss ROCO. Le DCC est très simple d'utilisation et me permet de profiter du son des locotracteurs.

Pour les deux, je n'ai strictement aucun plantage, même dans les zones les plus compliquées (aiguilles + croisement + aiguilles). Et pourtant le Köf TRIX ou le Moyse REE ne sont pas gros et roulent "au pas". Mais j'ai soigné l'électrification et la pose de la voie. Un petit nettoyage de temps en temps et beaucoup de convois qui roulent réellement. Le top quoi.

Chouchou Loco a écrit : En dehors de tout ça, pour un joueur comme moi qui n'a que faire de tous les gadgets du DCC ni même du son et qui n'a besoin que de faire "marche avant/marche arrière", quel système vous paraît le plus adapté du point de vue rapport qualité/prix/simplicité d'installation et d'utilisation ?

Garde à l'esprit que tout dépend d'abord du tracé de ton réseau, du matériel que tu possèdes, et de tes souhaits. La base n'est pas de lire une notice constructeur qui te présente tout un tas de possibilités que tu n'utiliseras surement jamais, mais de définir ce dont tu as besoin. La technologie a appliquer viendra ensuite.

Je prend autant de plaisir à jouer avec mon réseau analogique et de veilles machines Jouef ou Lima qu'avec mon réseau DCC Sound. C'est juste différent :wink:

Voilà, fin de l'intervention exceptionnelle :wink:
Res non verba !!!

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 7749
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » lun. 08 juil. 2019, 09:52

Merci.
Cette intervention confirme que ce soit le protocab qui puisse me convenir. Notamment, une commande physique me paraît bien sympathique... :coeur1:

La loco la plus facile à adapter sera probablement la 230F TRIX, étant donné que son tender est... VIDE ! :D Impeccable pour y loger la batterie et peut-être même tout le toutim !

Il semblerait que cette 230F tractait l'Orient Express entre Strasbourg et Kehl dans les années '50 et qu'elle servait aux manoeuvres. Donc un modèle parfait pour le protocab !

Pour les autres locomotives , il paraît de plus en plus évident qu'un wagon de manoeuvres devra être adjoint en permanence : comment faire autrement avec une JZ62 (030YU yougoslave) en gare de Belgrade ou une Gr835 (type 030) en gare de Milan ?
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland
Âge : 8

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » lun. 08 juil. 2019, 10:26

Merci cher Taniera pour ton intervention pleine de sens 8)

Et si Monsieur Chouchouloco veut bien prendre quelques mesures dans son tender, je pourrais dire si ou ou non ca passe/rentre dedans :mrgreen:
Ah, quel type de moteur equipe cette machine, niveau consommation je parle :geek:

bon, restez sage pendant mon absence, :siffle:
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 412
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par jc94 » lun. 08 juil. 2019, 15:56

Bonjour,
Suite a quelques jours d'arrêts maladie pour cause de maladie… :siffle:
Je me suis documenté, comme on dit, donc j'ai lu a "donff" tous les sites web et autres PDF sur Protocab et Locofi

Petit rappel : train de jardin a l'echelle 1, sans alimenter quoi que ce soit ( a part la loco :mrgreen: )

Et je me dirige vers le Locofi... Si j'ai bien compris :

Courant :
1A pour le Protocab
3A pour le Locofi (2A pour le moteur), juste , juste !!!
Même si je dois metter un fougon chaudière derrière le 66000, cela ne va pas me géner. Et dans ce fourgon une batterie de 7Ah. Les deux sociètés disent qu'il vont sortir des modules pour les grandes echelles... J'avais besoin de 6A avec le DCC ! Si la demande en courant est superieure (forcément), il me restera les yeux pour pleurer :cry: Je vais essayer doucement de monter en puissance...

Liaison Wifi, avec interruption :
- sur le Protocab, avec coupure de sécurité, la loco s'arrête...
- apparemment pas de coupure avec Locofi ( pas très clair quand même !!! )

Le son est présent sur le LocoFi, même si cela me casse les oreilles ou bout d'une minute, un démarrage a fond la caisse ( son au max ) histoire de bien réveiller les voisins a 8h, le dimanche matin. :mdr2:

La gestion des feux est présente sur le LocoFi, blanc, rouge et inversement. Je veux tourner la nuit dans le jardin.

En revanche, maintenant, il faut que je trouve quelqu'un qui veuille bien extraire les sons du décodeur ESU (décodeur commander spécialement avec les sons du 66000). Ce qui me permettra de les poser sur la carte SD du LocoFi et de mapper les fonctions...

Et encore un dernier élément, étant dans le jardin, je veux bien faire un peu de fumée, le 66000 est un diésel, mais là, rien en vue pour le moment. Il va falloir se dépêcher car avec ses histoires d'écologies, bientôt, on aura plus le droit de faire de la fumée.. :mdr:

Voila. Si vous pouviez ne pas m'eng... si je me suis trompé :D

Je vais commander un LocoFi, on va voir ce que cela donne … heu… avec une petite machine qui n'a qu'un moteur pour l'instant (1,5A), j'ai une P8 dans un coin. Le tender est complétement vide, bonne place pour la batterie !
Prise de courant sur les roues, a la poubelle, Génial ! Je faire un aller retour sur le carrelage du salon, sans rail bien sur !

Je ne suis pas pour l'un ou l'autre, on verra comment cela va évoluer dans le temps… en fonction de MON besoin, mais déjà NE PAS ALIMENTER LES RAILS, quel bonheur !
Jc94

Memaster62
Loquace
Messages : 1077
Enregistré le : mar. 16 juil. 2013, 16:01
Echelle pratiquée : ho
Localisation : 62-plat de calais
Âge : 43

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Memaster62 » mar. 09 juil. 2019, 17:43

Kit a écrit :
ven. 05 juil. 2019, 14:11

Alimenter de l'électronique constituée de micro-composants (plus fragiles que les composants classiques) par du deux rails ... perso, je ne comprends pas que des industriels se soient lancés dans ce genre de chose. Si on est un peu sérieux, on se démerde pour alimenter correctement cette micro électronique. Avec le nombre de plantages que j'observe même sur des réseaux "tip-top" (ne me dites pas que vous n'avez jamais été dans l'obligation de jouer à la poussette!) démontre que le 2 rails n'est pas suffisamment fiable pour apporter une énergie stable et de qualité.

Tout ceci est une question de logique. Si on veut poursuivre dans le développement de l'électronique embarquée, un jour ou l'autre il faudra faire une croix sur l'alimentation par rails/roues/lames souples.
la SNCF? (une "connerie" de plus sans doute :siffle: ) ça ne supporte ni le trop froid ni le trop chaud... :applause:

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland
Âge : 8

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » mar. 09 juil. 2019, 20:17

pour répondre a Jc94, si ça dépasse 1A, ce sera trop pour le Protocab en l’état actuel. J'attend que les versions plus costaudes sortent mais est-ce bien nécessaire de se lancer sur un marché déjà bien fournis pour le train de jardin?
C'est plus orienté HO, en Zéro si la consommation le permet (matériel Dapol par exemple), et bientôt en N.
0% câblage, 100% autonome

Répondre