La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Kit
Causant
Messages : 247
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 19:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » dim. 14 avr. 2019, 09:36

Tout ceci est très intéressant particulièrement pour les solutions power on board (dont je suis de plus en plus satisfait!).
Maintenant je regrette de voir que pour certains, toute évolution est condamnée à échouer. Et évidement quand une solution innovante apparait certains crient victoire en affirmant "je vous l'avais bien dit".
Il est vrai que beaucoup de systèmes innovants vont disparaître. Joeuf-matic a disparu ... et pourtant c'était bien la bonne voie qui allait permettre d'arriver au DCC actuel.
Une chose est certaines, tout domaine qui n'évolue pas est condamné à disparaître. Notre petit train ne fait exception à la chose. Refuser l'évolution au nom du "ça ne marchera, ça n'a pas marché je vous l'avais dit, j'avais raison" on en serait encore à vivre dans des grottes sans feu. Regarder avec curiosité les évolutions, que ces dernières fonctionnent ou non, les tester, les évaluer, les améliorer, me semble infiniment plus constructif pour l'avenir de tous. :roll:
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Matabiau
Démonstratif
Messages : 1565
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 13:08
Echelle pratiquée : HO III/IV
Prénom : Michel
Club : privé Villeneuve (LR805/822)
Localisation : 31 (ex 58 et 94)
Âge : 69

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Matabiau » dim. 14 avr. 2019, 11:40

Kit a écrit :
dim. 14 avr. 2019, 09:36
Il est vrai que beaucoup de systèmes innovants vont disparaître.
toutafé, avec mon pote informaticien on s'interroge depuis longtemps sur la version future du système d'exploitation de mon réseau :
spécialiste des lignes série (RS232) il avait utilisé cet interface entre le réseau et un vieux PC (toujours de la récup :oops: ). Face à la disparition progressive des ports série sur les PC nous avions commencé des tests avec une interface USB 8) . Damned, les PC ou tablettes actuels commencent à ne plus avoir d'USB ! :mrgreen:
Reste le WI-FI, mais pour combien de temps ?
informatisé oui, mais pas trop

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » lun. 15 avr. 2019, 05:13

Bonjour à tous,
Merci Kit et Matabiau pour vos commentaires. Il est hasardeux d'imaginer les trains miniatures du futur, mais des technologies comme le Bluetooth ou le wifi ont encore des marges de progression. Notre hobby va donc nécessairement évoluer. Vivement demain.

Sur le site de Bluerail Trains http://bluerailtrains.com/latest-news/, un message du 20 mars 2019 donne les premiers renseignements sur le sondage effectué par le fabricant. En voici la traduction :
"Suivi 3/20/19 :
La participation au sondage a été excellente, merci beaucoup pour votre contribution (et continuez comme ça). Voici quelques éléments tirés du sondage jusqu'à présent (et des interactions précédentes) que les gens recherchent dans les produits de contrôle des trains miniatures:
- Dimension plus petite du module;
- Son propre à la locomotive embarquée (ainsi que les cartes non sonores);
- Options pour le DCC, le courant continu et la batterie;
- Compatibilité DCC;
- Large gamme de prise en charge de l'intensité;
- Un nombre étonnamment élevé de demandes de prise en charge du courant alternatif.
Il y avait aussi beaucoup de bonnes réponses "écrites" dans les champs "AUTRE". Merci à ceux qui ont participé à l'enquête. Nous apprécions les contributions supplémentaires de ceux qui ne l'ont pas encore fait".

Comme on peut le voir, la compatibilité des modules sans fil avec le DCC est réclamée par les modélistes. Les locomotives seront alors identifiées par des adresses MAC des chips émetteurs-récepteurs et les Variables de Configuration ne seront plus utilisées dans leur forme actuelle. Voir à ce propos ce qui a été dit précédemment à propos du Layout Command Control.

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » ven. 21 juin 2019, 17:52

Bonjour à tous,
Wifitrax a récemment commercialisé les modules Wifi permettant la connexion de décodeurs DCC, pour le contrôle direct d'une locomotive depuis un Smartphone.
WDMI-34-V9.jpg
WDMI-34-V9.jpg (56.44 Kio) Vu 1115 fois

Le module WDMI-35 (illustré ci-dessous) et la carte mère WDMI-52 sont vendus 49$ l'unité. Ces produits sont prévus pour des connecteurs à 8 broches et donc plutôt destinés au marché américain.
WifiTrax  WDMI35.jpg
WifiTrax WDMI35.jpg (78.51 Kio) Vu 1115 fois

Sur son site, Wifitrax annonce sa participation au prochain National Train Show du NMRA qui doit se tenir du 12 au 14 juillet 2019 à Salt Lake City dans l'Utah. Il occupera le stand 1044.
Parmi la liste des autres participants, on note la présence de Wifi Model RR sur le stand 2062, qui devrait présenter les dernières nouveautés de Locofi.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6080
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Fa 85 » sam. 22 juin 2019, 13:08

Kit a écrit :
dim. 14 avr. 2019, 09:36
.
Une chose est certaines, tout domaine qui n'évolue pas est condamné à disparaître. Notre petit train ne fait exception à la chose. Refuser l'évolution au nom du "ça ne marchera, ça n'a pas marché je vous l'avais dit, j'avais raison" on en serait encore à vivre dans des grottes sans feu. Regarder avec curiosité les évolutions, que ces dernières fonctionnent ou non, les tester, les évaluer, les améliorer, me semble infiniment plus constructif pour l'avenir de tous. :roll:
Ha, les Grands Principes.....a ceci prés pourtant que l'evolution a besoin de bases solides, et de "boucles de retour" afin de savoir si l'evolution va dans le bon sens ( et utile à tous…) ….à evoluer pour le simple principe d'aller toujours de l'avant, c'est tout autant casse gueule….

En declinaison modelistique, qui concerne donc ce forum, l'excès de "debauche" de technologie se heurte quand même à quelques parametres incontournables, à savoir la correcte prise en main de toutes ces nouvelles et interressantes fonctions...les multiples demandes de modelistes largués sur ce forum prouvent qu'à quelques bons geek connaisseurs prés, cet objectif ne me parait pas atteint, ou difficilement...

Plus grave, la technologie evolue, bien....mais qu'en est il de la qualité de ce qui est produit, car le coût de production, et les marges attendues, peuvent tendre à une fiabilité mediocre....qui en mettront plus d'un dans la panade....

Mon vieux grand pére, qui sortait evidement d'une grotte.. :lol: me repetait regulierement que plus une mecanique est sophistiquée, plus sa fiabilité risquait d'en prendre un coup...

..ces propos, bien entendu, sont une generalité en réponse aux affirmations trés pompeuses, et sûres d'elles, d'une generation dont je m interroge sur le bon sens…et pas particulièrement sur le systéme dont il est ici question....

Fabrice

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4427
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » sam. 22 juin 2019, 13:18

Ca fonctionne sous Linux?
Je gène ? Alors au revoir.

Trimarco232
Disert
Messages : 416
Enregistré le : ven. 23 févr. 2018, 14:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : marco

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Trimarco232 » sam. 22 juin 2019, 16:49

il y a pas mal de questions :
- l'appli pour le smartphone est-elle gratuite, sur quelles plateformes est-elle portable, est-elle compatible avec de l'existant, est-elle "en open source" ?
- c'est pas un peu cher, en comparaison de l'addition du prix des composants ?
- le module assure-t-il la recharge de la batterie optionnelle quand l'engin se trouve sur des rails alimentés ?
- le module, qui est basiquement une centrale dcc wifi, peux-t-il faire office de ceci avec l'aide d'un booster ?

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » sam. 22 juin 2019, 17:30

Bonjour à tous,
Merci pour vos différentes interventions.
La confrontation technique des systèmes Wifitrax et Locofi va être intéressante, car Wifitrax ajoute une fonction de radiocommande aux décodeurs DCC existants, alors que Locofi propose une solution qui se démarque complètement du DCC, comme l'ont fait précédemment Bluerail et Monocacy.

Concernant les systèmes d'exploitations utilisés par les Smartphones pour le contrôle des locomotives en Direct Wifi, il s'agit actuellement soit de Apple iOS ou d'Androïd (au choix) pour Bluerail, soit uniquement d'Androïd pour les modules Wifitrax, Locofi et Monocacy. Mais dans l'avenir, un programmeur pourra sans doute développer un logiciel sous Linux, fonctionnant depuis un ordinateur, pour obtenir le contrôle de plusieurs locomotives.

Les applications pour Smartphone des modules précités sont gratuites et se trouvent généralement sur Google Play pour le système AndroÏd. Par contre, elles ne sont pas pour l'instant en open source, mais on a déjà évoqué dans le sujet des possibilités d'adaptation, en particulier avec le module Monocacy. Concernant la recharge de la batterie optionnelle, Locofi prépare une solution nommée Amrit permettant la recharge de la batterie par la voie dans les zones alimentées. Par le passé, Bluerail avait proposé une telle solution de "Rail mort" dont il a été question dans ce sujet ou dans celui consacré à la commande par Bluetooth, sur ce forum.
Concernant le prix des composants, si vous possédez déjà une locomotive équipée d'un décodeur DCC, le surcoût d'un module Wifitrax émetteur- récepteur WiFi est de 49 $, le prix d'un wagon... Pour faire un essai, ce n'est pas d'un prix exorbitant et cela permet d'épater les collègues de club en faisant circuler votre locomotive aussi bien sur une voie alimentée en courant continu qu'en DCC ! Voire sur une voie pas alimentée du tout, si vous adoptez une alimentation sur batterie, comme on peut le voir dans la démonstration faite par Protocab.

Avatar du membre
CFSO
Fécond
Messages : 708
Enregistré le : dim. 25 oct. 2009, 18:22
Prénom : Marc
Localisation : Oise
Âge : 50

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par CFSO » dim. 23 juin 2019, 00:55

Fa 85 a écrit :
sam. 22 juin 2019, 13:08
Ha, les Grands Principes.....a ceci prés pourtant que l'evolution a besoin de bases solides, et de "boucles de retour" afin de savoir si l'evolution va dans le bon sens ( et utile à tous…) ….à evoluer pour le simple principe d'aller toujours de l'avant, c'est tout autant casse gueule….
Affirmation bien péremptoire dont il serait intéressant de lire, de la part de son auteur, des exemples historiques démonstratifs.

Jusqu'à preuve du contraire, pour "aller de l'avant", même de temps en temps, à défaut de le faire "toujours", il faut accepter de se casser la g....ou laisser les autres le faire à sa place.
...les multiples demandes de modelistes largués sur ce forum prouvent qu'à quelques bons geek connaisseurs prés, cet objectif ne me parait pas atteint, ou difficilement...
Est-il question du câblage des pointes de coeur de nos chers appareils de voie ?
De décodeurs grillés par un court-circuit ?
Ou plus simplement, de la mise en peinture d'un modèle, ou du montage d'un kit ?

Je mets au défi l'auteur de ces lignes de trouver un seul domaine de notre loisir dans lequel l'assistance d'un plus expérimenté, ou plus fin connaisseur, ne soit pas utile, sinon incontournable. Qu'il soit démontré que cet aspect ne concerne que l'alimentation des engins de traction...
Plus grave, la technologie evolue, bien....mais qu'en est il de la qualité de ce qui est produit, car le coût de production, et les marges attendues, peuvent tendre à une fiabilité mediocre....qui en mettront plus d'un dans la panade....
Mon vieux grand pére, qui sortait evidement d'une grotte.. :lol: me repetait regulierement que plus une mecanique est sophistiquée, plus sa fiabilité risquait d'en prendre un coup...
Nul n'est empêché de s'éclairer à la lampe à huile et de démarrer sa voiture avec une manivelle, si cela lui chante.

Voire même à demander l'hospitalité à une population de chasseurs-cueilleurs, histoire de mesurer l'immense et évidente fiabilité des techniques ancestrales...à condition de ne pas aller réclamer, naturellement, le bénéfice du dernier progrès médical quand son modeste postérieur présente le moindre signe de défaillance.

Les meilleurs contempteurs du progrès demandent pourtant toujours à leur profit l'application de traitement très innovants, ceux sans "base" très "solide" et sans "boucle de retour" bien définie, quand il s'agit d'accorder à leur admirable existence un répit de quelques mois seulement.
..ces propos, bien entendu, sont une generalité en réponse aux affirmations trés pompeuses, et sûres d'elles, d'une generation dont je m interroge sur le bon sens…et pas particulièrement sur le systéme dont il est ici question....
En matière d'affirmations pompeuses et péremptoires, l'auteur des lignes ci-dessus se pose pourtant là, faisant, hélas, peut-être par manque de courage intellectuel, l'économie de nommer plus précisément cette génération dont il dit s'interroger sur le "bon sens".

C'est bien dommage, il y eut probablement là aussi, et tant qu'à sortir du sujet, bien des choses à lui répondre.

Foin de cette absurde collection de poncifs, il s'agit un fil de discussion passionnant.
Celui-ci montre clairement les enjeux des évolutions futures possibles de notre loisir, avec leur immense potentiel d'attraction, pour des modélistes plus intéressés à "jouer au train" qu'à l'électricien, avec tout le respect dû par ailleurs à cette honorable et utile profession.
Marc

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27068
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Prevost » dim. 23 juin 2019, 10:42

Je bien d'accord avec toi. Néanmoins, jouer au train demandera toujours de jouer à l'électricien à moins de se contenter du "plug and play" ou plutôt du "branche et joue" pour faire plaisir à Prof. Les systèmes de radio commande n'échappent pas à la règle.

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » dim. 23 juin 2019, 18:02

Bonjour,
Merci pour vos commentaires. Comme on peut le voir, les avis sont très partagés quant à l'apport des nouvelles technologies appliquées au train miniature, mais il n'en demeure pas moins que l'innovation est nécessaire pour faire progresser notre hobby. Depuis l’avènement du DCC dans les années 90, ce système a déjà beaucoup évolué et il en ira de même pour les nouveaux systèmes basés sur les transmissions des données numériques de contrôle et de localisation des engins moteurs par Bluetooth ou Wifi.
Même si nous ne partageons pas tous les mêmes opinions, il faut encourager les entreprises qui recherchent de nouvelles solutions et explorent de nouveaux domaines comme les tags RFID, pour construire le train miniature de demain.

Dans ma réponse précédente, j'ai omis de préciser que WifiTrax a développé un programme gratuit non seulement pour les smartphones Androïd, mais également pour les ordinateurs sous Windows 10. Le portage sous Linux est donc tout à fait possible.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6080
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Fa 85 » dim. 23 juin 2019, 20:02

CFSO a écrit :
dim. 23 juin 2019, 00:55

Foin de cette absurde collection de poncifs, il s'agit un fil de discussion passionnant.
Compliments intégralement retournés à son auteur...le reste ne serait que pollution… :siffle:

..un enieme faux nez... :mrgreen:

Fabrice

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 413
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par jc94 » jeu. 27 juin 2019, 20:43

Bonjour,
je viens de lire ces 26 pages, très intéressant, j'espère avoir compris et j'ai une question :

Je pratique l'échelle 1 (1/32eme), par exemple, sur un réseau faisant la tour de la maison, périmètre, à la louche 70 m, pour rouler :

- pas d'alimentation du réseau (ca, c'est absolument genial, des millions de pb en moins :applause: :applause: :applause: )
- module wifi embarqué dans la loco
- grosse batterie (7AH) dans la loco ou le 1er wagon
- pas de pb de distance, (wifi normal, reprend la connexion quand la loco se rapproche, (je suppose))

Est ce ok ?
Jc94

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » dim. 30 juin 2019, 19:14

Bonjour JC94,

C'est bien ainsi que devrait se dérouler le processus lorsque les produits annoncés par les fabricants seront commercialisés. Locofi doit prochainement proposer "Amrit" qui est un système de batteries embarquées. Protocab a déjà un système opérationnel de ce genre, mais qui doit être bientôt perfectionné avec une commande depuis un Smartphone.
Le seul doute concerne la portée du signal wifi. En commande à vue, cela ne devrait pas poser de problème avec le wifi direct comme celui utilisé par le module de Wifitrax, mais je n'ai que l'expérience d'un réseau en H0.
Etant actuellement en déplacement en Italie, loin de ma base polynésienne, je pensais qu'un pratiquant du train de jardin à l'échelle du 1:32ème pourrait nous faire part de son expérience, mais les petit cheminots ont du partir en vacances...
Un module comme celui de Locofi supporte une tension de 24 volts ce qui devrait être suffisant pour assurer une traction efficace. Reste le problème des batteries, mais ce n'est surement pas insurmontable. Voir à ce propos le site américain consacré au "Rail mort" https://www.deadrailsociety.com/ Le site est en anglais mais avec un navigateur comme Google Chrome, la traduction est aisée et immédiate.

Avatar du membre
Kit
Causant
Messages : 247
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 19:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » lun. 01 juil. 2019, 21:47

CFSO a écrit :
dim. 23 juin 2019, 00:55

C'est bien dommage, il y eut probablement là aussi, et tant qu'à sortir du sujet, bien des choses à lui répondre.
Ce que je ne souhaite pas faire après ce déterrage tardif de ma réponse ... je ne sais pas quel est le problème de ma génération? Le côté "69" surement. :mdr2:

Ma réponse tiendra en ceci :
J'ai essayé protocab, j'en suis parfaitement satisfait, j'équipe en ce moment une seconde machine, j'envisage une seconde télécommande un jour, ça change la vie au niveau de l'exploitation : moi, au moins, j'ai essayé et je sais de quoi je parle. Fermez le ban.
:siffle:
Protocabiste en herbe

Répondre