Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

[Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulinos)

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mar 07 Nov 2017, 15:44 
Merci Pascal pour ces infos ! C'est bien ce forum pour partager les expériences.
Au début j'avais surtout peur de la durée de vie des impressions. Je suis rassuré car j'avais collé des impressions de toiture sur des bâtiments fait il y a 5 ans et elles n'ont pas bougé. Cela s'explique peut-être par le fait que j'utilise une imprimante laser et non une jet d'encres. Le seul petit problème constaté est une usure sur le fait des toits à cause des frottements lors des rangements. Ca vaudrait le coup d'essayer un peu de verni mat en bombe pour protéger le papier.
Je ne me suis encore jamais lancé dans la patine mais merci pour ces conseils.
En effet' essayer sur une petite surface en premier n'est pas une mauvaise idée.
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mar 07 Nov 2017, 15:54 
Je viens de m'apercevoir que le blog n'accepte pas plus de 25 photos par post.
Les photos de la section 4 sur les finitions du viaduc des 6 arches ne sont pas les bonnes. Nouveau post pour corriger cela:


4) les finitions

Le viaduc était bien austère. Mais cela s'était avant le parement. J'ai utilisé du papier blanc de 240g pour le chainage des piles et voutes. J'ai commencé par Pour les piles j'ai commencé par le chainage de la naissance des voutes avec des pierres de 6mm de haut. Ensuite je me suis attaqué au chainage des piles avec des rectangles de 6mm de haut par 12mm pliés à 4 et 8mm. Je les ai collé un à un sur la face avant ce qui est long mais donne un bel effet. Pour la face arrière j'ai triché en réalisant une pièce d'un seul tenant. Il s'agit d'un rectangle plié à 5mm et 8mm aussi haut que la pile. Le cote 8mm est amputé de petites parties de 4mm pour simuler les pierres sur la largeur des piles, la partie de 5mm est collée à l'arrière des piles et ne se voit pas.

Image


Pour les voutes j'ai utilisé un rectangle plié à 7mm de chaque coté dont l'une des face est incisé tous les cm environ.

Image


Avec ses chainages blancs, le viaduc n'est plus austère du tout !

Image


Pour les balustrades, j'ai utilisé des barrières métalliques photogravées. D'habitude ces barrières sont hors de prix, mais durant les expositions ABE (Atelier Belle Epoque) vend des sachets de 6 barrières de 8cm à 5€. Je les ai soudé 3 par 3 afin d'obtenir des barrières de 24cm. J'ai choisis de mettre des refuges en pierre toute les 2 piles. les trottoirs font 1cm de large et dépassent de 2.5mm du viaduc. Sous les 5mm internes j'ai rajouté des ergots afin de les coincer dans l'espace de 5mm laissé entre le bord des murs intérieurs du viaduc et la piste. Cet assemblage tient très bien et permet de démonter les balustrades lorsque le module est rangé afin de ne pas les endommager.

Image

Image

Image

Image

Image


Je me suis ensuite attaqué aux bordures de la rivière. j'ai décidé d'utiliser des bordures métalliques comme on en trouve sur de nombreux canaux. Elles sont réalisées avec une bande de carton gris de 2.5mm sur laquelle sont colles des rectangles de carton gris de 1.5mm d'épaisseur et de 5mm de long. Le tout est ensuite mis en couleur pour évoquer la rouille. J'obtiens une rivière ou un canal. Pour faire kitch, je pourrais même rajouter une péniche

Image

Image

Enfin j'ai posé la route faite comme d'habitude avec du carton gris de 1.5mm d'épaisseur peint en gris clair.
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mer 08 Nov 2017, 20:08 
Une petite modif pour tenir compte de la remarque de Dominique :lol:
(la qualité de la photo n'est pas très bonne, le chemin est en sable jaune sur toute sa longueur)

Image
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mer 08 Nov 2017, 20:18 
C'est bien joli tout ça. Bravo.

Lulu_ho a écrit:Je me suis ensuite attaqué aux bordures de la rivière. j'ai décidé d'utiliser des bordures métalliques comme on en trouve sur de nombreux canaux.
Ce sont des palplanches. :wink:
La bouillante eau, etc...
Avatar de l’utilisateur
Jolito
Intarissable !
 
Messages: 6344
Inscrit le: Mer 28 Mars 2007, 08:42
Localisation: Pas loin de Téterchen
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Gérard
Club: MC Les Gueules Noires

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Ven 10 Nov 2017, 20:13 
Merci Gérard, quelques termes techniques ne font pas de mal ;-)

Tant que l'on est dans les viaducs en maçonnerie, voici quelques termes techniques ... Je me rends compte que je n'ai pas toujours utilisé les bons :oops:

Image

Image

Image
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mer 22 Nov 2017, 20:28 
Terminons le chapitre sur les viaducs maçonnés par le viaduc de la Garonne:

Les piles droites n'étaient pas très réalistes.
Je les ai donc remplacé par des piles cylindrique.
Ainsi le viaduc est fin prêt pour affronter les crus du fleuve !

Les nouvelles piles cylindriques sont creuses afin de pouvoir les enfiler sur les anciennes piles.
Elles sont réalisés en carton sur lequel sont collées :
- des briques en photocopies
- des pierres en papier de 240g recouvertes de gesso

Image

Image

Image

Image


j'avais oublié de donner le temps et le prix de revient du module.

Temps:

viaduc seul: 11h (tracé 1h, découpe 2h, collage 1h, habillage 1h, parements 2h, balustrades 4h)

modulino seul: 12h
- structure: 4h (trace 1h + découpe 1h + collage 2h),
- sols: 4h (craft 2h + flocage 2h)
- voies: 4h (pose + fils 1h, étaler: 1h, coller 1h, retirer 1h)

détails: eau plexis: 1h (découpe, peinture)

TOTAL = 24h

Prix:

modulino de base: 30€ + 3€ pour le bois de la structure + 1€ pour le fond blanc car ce modulino à un plus grand relief négatif
Plexi pour la rivière: 5€
Carton viaduc: 3€
Parements: 1€
Habillage : 1€
Balustrades: 2€

TOTAL = 46€

+ 15€ de divers (voitures (3€ pièce), camion (5€ pièce), personnages(.5€ pièce), arbres(1.5€ pièce))
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Jeu 23 Nov 2017, 20:17 
A l'origine, pour faire la transition entre la partie décorée et la partie technique, j'avais prévu de réaliser des tunnels sur le module technique. J'ai décidé de changer cela et faire 2 petits modulinos indépendants pour les tunnels. Avoir des tunnels augmente la hauteur des modules et comme le module technique est grand cela augmentait la place nécessaire a son rangement. Le schéma suivant montre les cette évolution :

Image

Avoir 2 modulinos tunnels augmente également les possibilités de configuration du réseau. Il est par exemple possible de réaliser un réseau linéaire point à point contre un mur comme le montre le schéma suivant :

Image
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Jeu 23 Nov 2017, 21:00 
Ce post montre la réalisation du premier modulino tunnel, "le tunnel de la forêt".

La première chose à faire était de définir la taille de ce modulino. Ce module devait être le plus petit possible pour ne pas trop augmenter la longueur du réseau. J'ai choisi de prendre une division de mes modulinos de 1.10m. La moitié, soit 55cm était trop grand. Un quart soi 27.5cm me semblait une bonne taille.

La seconde chose à faire était de définir l’entrée du tunnel. En effet, les entrées peuvent être fort différentes suivant l'angle dont la butte est prise (de face, de biais, de flanc ...), les bordures menant au portail (murs à presque 90°, talus à 45° ...), la forme de la bouche du portail (circulaire, elliptique, droite ...), la décoration du portail (certains ressemblent à de petits châteaux forts ...), les matériaux utilisés (pierres, béton ...), les couleurs … Pour « le tunnel de la forêt", j’ai choisi une entrée frontale avec des talus à 45°. Cela donne un portail assez large.

Comme d'habitude, j'ai réalisé le caisson de la structure en contreplaqué de 10mm et les parties planes en contreplaqué de 5mm. J'ai rajouté une partie plane de 7cm au-dessus du tunnel. Le tout est cloué et collé à la vinylique.

Image

La réalisation du fond change un peu par rapport aux autres modulino, car ce dernier doit être présent sur 2 cotés. La mode semble proscrire les raccordements à 90 degrés du fond de décors. J'ai choisi d'utiliser un raccordement courbe de 15cm de rayon, laissant 12.5cm droits en fond et 16cm droits sur le côté. Un plus grand rayon aurait fait perdre de la place pour la partie décorée. Un plus petit rayon se serait trop rapproché du raccordement à 90 degrés. Vu le rayon de courbure, Je ne pouvais pas utiliser comme d'habitude l'isorel blanc de 3mm. J'ai alors utilisé du carton blanc de 1.5mm. Il fixé par 2 boulons entre la structure et des petites planches de 5mm pour le rigidifier.

Image

Pour la voie, j'ai utilisé un coupon de voie flexible coupé à 27.5cm. D'habitude je soude les fils sur les éclisses, mais là, je n'en ai pas. J'ai donc soudé directement les fils aux rails. Pour plus de discrétion, les fils sont soudés sous les rails au lieu de les souder sur le côté. Dans le cas présent, ce n'est pas très important car les fils sont dans le tunnel. Je pense que j'utiliserai cette solution dans le futur plutôt que de souder les fils aux éclisses. Je recommande de mettre un peu d'étain sur les rails et étamer les fils avant soudure, ainsi la soudure se fait plus facilement sans trop chauffer les rails. Le ballastage est habituel avec étalement du ballast qui est ensuite humidifié avant d'être noyé par un mélange de colle vinylique (1/3), d'eau (2/3) et quelques gouttes de liquide vaisselles. Après 2 jours de séchage, on peut enlever le surplus de ballast.

Pour les sols, j'utilise toujours du papier craft qui est ensuite floqué avec du flocage vert, de la terre ou du sable. La partie supérieure reçoit un chemin. J'ai ménagé en bas une zone de 10cm x 15cm en gravier afin d'y mettre par exemple quelque chose comme une maison de cantonnier, ou du matériel ...

Image

Le portail du tunnel est réalisé avec du carton gris de 2.5mm d'épaisseur sur lequel est collé une photocopie de pierres rectangulaires grises. La bouche du tunnel fait 4.8cm de large pour 6.5cm de haut. Du papier blanc de 240g est ensuite ajouté pour les parements. Les parements sont ensuite recouvert de gesso pour parfaire les joins et imiter la pierre.

Image

Ce mur est amovible afin de pouvoir l'enlever lors du rangement du module car il dépasse du sol supérieur.

Image

Mais surtout, petite astuce, il est possible de le retourner pour avoir soit le mur en pierres grises, soit un mur en brique roses !

Image

Si le tunnel est une solution trop facile pour gagner la coulisse, il peut être convertit en pont en mettant un parapet en fond de décors pour simuler la face arrière du pont. C’est pourquoi, je n’ai pas bombé la partie inférieure de la bouche.

Enfin j'ai ajouté une voute amovible à l'intérieur du tunnel car un tunnel vide n'est vraiment pas du plus bel effet !

Image

Les photos suivantes montrent une petite mise en situation.

Image

Image

Image

Temps de réalisation : environ 6h
(2h pour la structure et le fond, 1h pour le portail, 1h pour la voie, 1h pour le craft, 1h pour le flocage)
Cout : environ 10 euros
( + 10€ pour les détails comme personnages, arbres, maison, voiture …)
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Jeu 23 Nov 2017, 21:19 
Ce second post montre la réalisation du tunnel "du bois"

Ce tunnel a une entrée originale faite sur le flanc d'une butte. Cela permet d'avoir un mur de soutènement derrière la voie, un mur de la voute à l'air libre, un pilier pour consolider l'entrée. Pour corser le tout l'entrée est en surplomb ce qui permet de rajouter une petite corniche et une barrière métallique. Bref, je me suis fait plaisir, mais ce type d'entrée existe vraiment dans la réalité !

La technique de construction est la même que celle du tunnel de la forêt à quelques différences près. Vu la forme complexe, les murs ne sont pas amovibles et lors du rangement, je mettrai une petite pièce en bois pour protéger les parapets qui dépassent du sol. La partie inférieure de la bouche est maintenant bombée.

Les photos suivantes montrent la réalisation :

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Les photos suivantes montrent une petite mise en situation :

Image

Image

Image

Le temps de réalisation de 6h et le prix de 10€ (+10€ de détails) sont comparables à ceux du tunnel de la forêt.
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Jeu 23 Nov 2017, 21:23 
Voici une configuration linéaire avec le tunnel du bois, le viaduc des 6 arches, la halte et le tunnel de la forêt. Il reste encore du travail au niveau de la décoration de la halte ...

Image
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Lun 27 Nov 2017, 19:29 
Après avoir passé les dernières semaines sur la partie visible, il est temps de s'occuper maintenant de la partie technique cachée. La première chose à faire était de poser les voies. Pour la coulisse, j'ai réutilisais une vielle coulisse d'1m80 qui dormait depuis quelques années. Elle possède 6 voies de garage. La plus longue fait environ 1.65m et les suivantes décroissent de 15cm.Les aiguillages sont des Jouef à commande électrique, ce qui constitue une solution économique pour une coulisse.

Image

Cette coulisse se boulonne au module technique. Grace au rajout des tunnels les voies d'accès à la coulisse peuvent être plus longues, ce qui supprime les contrecourbes. Le fonctionnement en refoulement n'en sera que plus fiable ! J'ai refoulé (à la main) tout mon matériel remorqué sans déraillement.

Image

Il va falloir maintenant électrifier tout cela et gérer l'inversion de polarité de la boucle de retournement. Pour l'inversion de polarité je compte simplement connecter les bobines d'un relais bistable 2RT en parallèle des bobines de l'aiguillage central et utiliser ses sorties pour inverser le courant. L'inversion se fera donc en fonction de la commande de l'aiguillage pour 2€ !
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mar 28 Nov 2017, 15:29 
Bon boulot j'adore les modulino tunnel :)
Avatar de l’utilisateur
X4500
Intarissable !
 
Messages: 3712
Inscrit le: Sam 13 Oct 2012, 18:22
Localisation: St-Alban-Les-Eaux
Âge: 36
Echelle pratiquée: Ho

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Mer 06 Déc 2017, 19:44 
Aujourd'hui je vous propose de réaliser une travée de viaduc métallique.
Les viaducs maçonnés de mes modulinos sont prévus pour être démontables afin de les remplacer par un ouvrage métallique a l'envie.
J'avais prévu de m'attaquer aux viaducs métalliques bien plus tard mais en allant faire un tour dans ma papeterie préférée, j'ai vu qu'ils vendaient des baguettes de bois. (Il y avait aussi des profilés evergreen mais hors de prix !)
Je me suis dit que je pouvais essayer de réaliser une travée pour voir ce que cela donne.
Je n'étais pas très optimiste car le bois pour imiter le métal ne me semblait pas une bonne solution et l'épaisseur minimale de 2mm des baguettes me semblait trop importante. Aucune tôle ne fait 17.4cm d'épaisseur dans la réalité !

Mais j'ai choisi de tenter l'expérience (juste pour voir) et j'ai acheté les baguettes suivantes :
2x2mm pour les diagonales
3x2mm pour les poutres supérieures et inferieurs, ainsi que pour les montants
5x2mm pour le dessous de la poutre inferieure et les liaisons entre la poutre de droite et celle de gauche
10*2mm pour le dessus de la poutre supérieur qui formera aussi le trottoir
Pour info, le bois utilisé est du « samba ». Il est vraiment léger.

Image


De retour à la maison, j'ai mis sur papier ce que j'avais grossièrement calculé de tête au magasin.

Sur mes modulinos, il y a 80cm entre les contreforts. On peut gagner 2cm sur chaque contrefort pour y appuyer le viaduc.
Cela fait donc un tablier de 84cm de long, à décomposer entre :
- une travée de 84cm (trop long !)
- 2 de 42cm
- 3 de 28cm (trop court !)
2 travées reposant sur 2 culées et une pile centrale semblait être visuellement une bonne solution.

Il me fallait maintenant calculer le nombre de modules de chaque travée.
J'appelle modules, les sections rectangulaires entre 2 montants.
J'ai décidé de prendre 4cm entre la poutre inferieure et la poutre supérieure.
Comme je voulais des modules plus hauts que larges, la distance "d" entre les montants devait être inférieure à 4cm.
Je voulais aussi ne pas avoir à réaliser trop de modules.
Avec des montants de 3mm et des montants extrêmes de 5mm (ca fait plus joli) j’obtiens :
Avec un module : L = 2 * 5mm + d
Avec 2 modules : L = 2 * 5mm + 2 * d + 3mm
Avec n modules : L = 2 * 5mm + n * d + (n-1) * 3mm
Soit :
L = 10-3 + n * (d+3mm)
L = 7mm + n * (d+3mm)
d = (L - 7)/n -3
si L = 420
d = 413/n -3
Pour
n=8 -> d=48.6 (trop long)
n=9 -> d=42.9 (trop long)
n=10 -> d=38.3 (ok)
n=11 -> d=34.5
n=12 -> d=31.4
Comme je voulais d<40 et n le plus petit possible, je sélectionne n=10.
Comme je ne travaille pas au 10eme de mm, j'utilise 38mm.
L = 7 + 10 * (38+3) = 417mm
Il y aura donc un jeu de 3mm entre la culée et la travée.
Ceci est bien car la travée n'est jamais collée à la culée.

Pour la largeur, j'ai choisi 4cm, ce qui donne 3.6cm entre les poutres.

Image


Une fois en possession des dimensions, il ne restait plus qu'à découper et coller.
Pour la découpe, bonne surprise, un cutter suffit.
Pour la colle mauvaise surprise, ma colle fétiche qui m'avait jusqu'alors servit à tout coller (maquettes, flocage, ballast) n'a aucun effet sur mes baguettes en bois ;-(

J'ai alors utilisé un pistolet à colle chaude qui a l'avantage de coller instantanément. Peut-être même un peu trop rapidement.
Si quelqu'un connait une colle quasi instantanée pour le bois, je suis preneur.
Le pistolet à colle ajoute des pâtés de colle qui je pense seront cachés par la peinture. Il se crée aussi plein de fils heureusement facile à enlever ;-) Mais ça colle assez bien.
Je conseille de poncer un peu le bois pour le dégraisser afin que la colle accroche au mieux.

J'ai commencé par une des 2 poutres de la travée en reliant la poutre inferieure à la poutre supérieure par les 11 montants. Les 2 montants extrêmes font 5mm de large et les 9 internes 3mm.
La finesse des baguettes et surtout leur flexion, ne m'inspiraient pas confiance. Avec les montants c'est plus solide mais la poutre se déforme encore facilement.

J'ai ensuite rajouté les croisillons. Pour ne pas faire de découpes difficiles, ceux dans un sens sont collés sur l'extérieur des poutres et ceux de sens inverse à l'intérieur. Pour l'intérieur, il faut veiller à laisser de la place aux poutrelles qui relieront la poutre gauche a la poutre droite.
Les croisillons rigidifient de manière exceptionnelle la poutre. Elle ne se déforme plus du tout dans le sens vertical.
L'épaisseur de 2mm me faisait peur au début mais le résultat ne choque pas.
Je voulais mettre des carres au centre des croisillons mais avec 2mm d'épaisseur, ce n’était vraiment pas joli !

Enfin j'ai complété la poutre inferieur d'un patin de 5mm de large.

Image


J'ai ensuite utilisé des poutrelles de 5mm pour relier les 2 poutres. Soit 11 poutrelles pour relier les poutres inferieures et 7 pour relier les poutres supérieures. J'en ai mis un peu moins au niveau supérieur afin d'accéder facilement au cœur du viaduc.
Le viaduc devient plus résistant à la torsion et aux effort transversaux. Bien que ces efforts soient moindres que les efforts verticaux, la résistance n'est pas vraiment géniale. J'ai ainsi rajouté quelques diagonales au niveau inférieur. Cela a suffi pour rigidifier suffisamment le viaduc transversalement. Pour lutter contre la torsion, j'ai ajouté 2 croisillons en interne. Je ne voulais pas totalement annuler la torsion qui peut être utile pour parfaitement intégrer le viaduc dans le module.

Image

Image


Pour le trottoir, j'ai ensuite collé une baguette de 10mm sur chaque poutre supérieure. Elles dépassent de 5mm vers l’extérieur. Cela laisse 3cm entre les 2 trottoirs permettant de poser une voie.
Restait à ajouter des rambardes. Pour ce faire j'ai utilisé des baguettes de 2mm pour les supports qui une fois percés permettent d'y glisser de la corde a piano de 5mm.
J'ai utilisé un foret de 6mm pour percer les supports a 7mm de la base pour le trou inferieur et 6mm plus haut pour le trou supérieur, ce qui laisse 2mm pour le haut du montant de 1.5cm.
J'ai utilisé un bout de plastique transparent comme gabarit. Il est plus facile de percer avant de découper plutôt que de percer des petits morceaux de 1.5cm.
Après un rapide collage, j'insère les cordes a piano. Vu que les trous ne sont pas parfaitement alignés, cela verrouille la corde a piano qui n'a pas besoin d'être collée.
J'aurai dû mettre 2 fois plus de support mais pour l'instant ça ira !

Image

Image


A ma grande surprise la travée est extrêmes légère et extrêmement solide ce qui permet de se passer de tout artifice de rigidification. C'était un bon exercice que de réaliser cette travée, j'ai pu voir à quoi servait chaque pièce et leur impact sur la résistance.
Le viaduc a passé avec succès son test de charge avec les 186t de 2 BB67400 mais il peut résister a bien plus.

Image


C'est vrai qu'en modélisme nous trichons !
Comme la résistance dépend de la section des poutres, si nos réalisations étaient faites avec les même matériaux elles seraient donc 87x87=7569 fois plus faibles.
Mais comme les poids sont réduits dans le même temps de 87x87x87=568503 fois, il en résulte que nos réalisations peuvent supporter 87 fois plus de poids qu'en réalité !
Dans les fait ce facteur varie. On n'utilise pas les mêmes matériaux, les dimensions ne sont pas conformes comme mes croisillons de 2mm d'épaisseurs, le poids des charges n’est pas conforme comme ma 67400 qui devrait faire 83000kg/87/87/87=126g mais qui en fait 4 fois plus ...

La voie peut directement se poser entre les 2 trottoirs et reposer sur les poutrelles supérieures. Il faudrait bien entendu que je rajoute les 4 poutrelles manquantes.
Normalement, il devrait y avoir des poutres supplémentaires juste sous les rails.
Par soucis de simplicité, je n'ai pas posé ces poutres.
Sur les viaducs actuels on ne devrait pas voire à travers le tablier mais je trouve que cela est pas mal pour voire la structure.
Je ne sais pas encore si je vais faire un tablier plein, rien mettre ou mettre une planche uniquement entre les rails ...

Image

Image


Le résultat me plait bien, il se dégage une impression de légèreté.
Dans la réalité pour une telle portée (42cm -> 36.54m), la largeur et hauteur de la travée aurait dû être moins grande.
Il reste encore un peu de travaille pour terminer cette travée comme ajout d'une passerelle de service et mise peinture (surement a la bombe grise).
Ensuite il faudra réaliser une seconde travée identique, une pile centrale, les 2 contreforts et intégrer le tout dans les modulinos des viaducs.
Mais je m'arrête ici pour le moment et retourne à la mise en place du réseau avec la coulisse

Au niveau prix, les baguettes et cordes à piano m'ont coutées 6€
Il m'a fallut 6h pour réaliser la travée.
1€ par heure qui ose dire que le modélisme est une activité couteuse ?
Il est composé actuellement de 128 pièces (124 pièces de bois et 4 bouts de corde a piano)

Image

Image

Image
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Ven 08 Déc 2017, 21:29 
Quelques corrections:
- Le forêt pour les trous des supports des rambardes fait 0.6mm et non 6mm
- La corde a piano fait 0.5mm et non 5mm
- 2 BB67400 pèsent 2x83t=166t et non 186t
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

Re: [Modulino] Le Réseau de Lulu (Un réseau avec des modulin

Publié: Ven 08 Déc 2017, 22:14 
Avant de monter le réseau dans la mezzanine, je voulais électrifier au moins les 2 aiguillages extrêmes de la gare afin de pouvoir contrôler le croisement et le dépassement des trains. Contrairement à la coulisse ou les moteurs des aiguillages Jouefs sont visibles, il n'était pas question d'avoir des moteurs visibles sur les parties visibles.

Les 3 technologies suivantes se disputent les moteurs d'aiguillages:
- à bobines
- à moteur
- à servo-moteurs

Bien qu'étant très tenté d'utiliser les sevos-moteurs, j(y ai renoncé pour le moment jusqu'à trouver une méthode simple de fixation et un procédé qui permette de ne pas tout détruire s'il y a un problème de commande (un servos peut tourner de 270°)
Les bobines sous table du commerce ne me tentaient pas trop vu leur consommation.
Il faut bien l'avouer, j'avais bien envie d'essayer les moteurs.

Les moteurs lents étant hors de prix (Au moins 2 fois plus chers que les aiguillages qu’ils commandent), je me suis rabattu sur le moteur Conrad.

Mécaniquement, le moteur Conrad est un moteur continu qui par un jeux d'engrenages, fait coulisser une crémaillère sur 7mm. Cette crémaillère entraine un bras sur lequel est fixé une tige qui déplace les lames des aiguillages. Vu la faible démultiplication, il n'est pas possible d'avoir un mouvement lent et c'est bien dommage car quelques engrenages de plus aurait pu être utilisé pour une augmentation de prix modique.

Il n'y a aucun réglage possible sur la course du bras, c’est 7mm entre ses 2 positions extrêmes et c'est tout ! La touche ronde fait penser à une molette, mais il n'en est rien. C'est juste une touche qui insère un doigt dans une rainure du bras afin de le bloquer en position médiane. Cela est pratique pour le montage, on met les lames et le bras en position médiane puis on fixe le moteur.

Image

Le kit comprend 2 tiges plus ou moins flexible. J’ai utilisé la moins flexible. Ainsi les aiguillages se verrouillent bien mais le talonnage n’est pas très recommandé ! La tige peut se fixer de n’importe quel côté du bras. L’inclinaison et la hauteur de la tige sont réglables.
Pour permettre le passage de la tige j‘ai fait un trou de 7mm dans la surface de roulement.

Image

2 œillets permettent de fixer le moteur sous la table. C’est inutilisable en pratique ! J’ai pu utiliser ce système pour fixer le moteur sur une planche plate pour l’essayer et encore en galérant. Mais pour le fixer sous un module … Les œillets sont trop proche du corp du moteur et c’est la galère pour insérer les petites vis. Je trouve que la rainure des œillets est aussi dans le mauvais sens car elle ne permet pas d’ajuster le moteur dans le sens de déplacement des lames mais perpendiculairement. Bref une horreur. J’ai fini par utiliser le pistolet à colle qui s’est révélé d’une extraordinaire efficacité !

Image

En ouvrant, on comprend immédiatement le fonctionnement électrique du moteur. On y trouve un moteur à courant continu limité par 2 résistances d’une valeur totale de 200ohms (150+47). Bonne nouvelle, sous 12V, le courant max sera donc de 12/200=60mA. Rien à voir avec les 2A de certaines bobines sous table ! On peut s'étonner de la présence de 2 résistances en série mais cela est nécessaire pour évacuer les 12V*0.060A=0.720W lorsque le moteur est à vitesse nulle. Par contre ca sent la bidouille car les valeurs ne sont pas identiques (ex: 2x100Ohms). Le moteur est déparasité par un petit condensateur.

On trouve ensuite des contacteurs. Le premier contacteur est formé de 2 fin de course normalement fermés. Ils s’ouvrent lorsque le bras est en position extrême. Ainsi finir s’ouvre lorsque le bras est dans une des positions extrêmes, par exemple celle commandant l’aiguillage en direct. Fcdv s’ouvre lorsque le bras est dans l’autre position extrême correspondante a la position déviée. Ces fins de course sont branchés à des diodes. Ainsi l’alimentation du moteur sera automatiquement coupée en position extrême pour le sens de commande correspondant. Un autre contacteur est disponible pour l’utilisateur qui peut par exemple l’utiliser pour polariser le cœur métallique de certains aiguillages.

Image

Bien que le moteur soit un moteur à courant continu, grace aux diodes, il peut se commander aussi bien en alternatif qu’en continu !

Pour une commande en alternatif, il suffit d’utiliser 2 boutons poussoir ou un inverseur simple 1RT. Si comme dans le schéma, on appuie sur le bouton BPdir, seule l’alternance positive traversera la diode Ddir et ira commander le moteur dans le bon sens. Lorsque la position directe sera atteinte, le contacteur coupera l’alimentation. Si on appuie maintenant sur le bouton BPdev, seule l’alternance négative traversera la diode Ddev et ira commander le moteur dans le sens inverse. Lorsque la position inverse sera atteinte, le contacteur coupera l’alimentation.

Image

Pour une commande en courant continu, il suffit d’inverser le courant à l’aide par exemple d’un inverseur double 2RT cablé en inverseur de courant. Ensuite le fonctionnement est le même qu’en alternatif. L’inverseur est plus complexe qu’en alternatif mais l’avantage est que 2 fils suffisent (au lieu de 3) pour relier l’aiguillage a la commande.

Image

Pour l’instant ces moteurs me donnent satisfaction. Le tarif normal est de 10€, mais Conrad fait souvent des réductions. Je les ai ainsi acheté 25% moins cher. Le bruit de commutation rappelle plus les aiguillages à bobines que ceux a moteur, ceci est normal car le moteur n'est utilisé qu'un court instant ...
Lulu_ho
Papotier
 
Messages: 149
Inscrit le: Ven 16 Déc 2016, 13:24
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Ulysse

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 26075, bertranddesson, chtirentais, Exabot [Bot] et 38 invité(s)