Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur: MOD

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 12:38 
Germain GALLOO a écrit:Bonjour,

Je lis avec avidité ce HS mais j'ai quelques problèmes de compréhension.
A propos des supports de la ligne de parade; je ne trouve par leurs plans dans l'encart central. Est-ce normal ou ai-je un numéro où il manque des pages?


Bonjour,

Non les supports de la voie de parade ne sont pas dessiné dans le cahier central de plans...Mais je ne pense pas que ce soit un oubli, Philippe a utilisé un modèle de support, je pense qu'il a laissé à l’initiative de chacun la façon de les confectionner...

Germain GALLOO a écrit:D'autre part la réalisation de ces supports me paraît un peu ardue.
Comment les réaliser? J'ai l'impression que l'auteur les a faites par découpe laser.


Absolument, Philippe les a fait réaliser en découpe Laser...pour une question de temps je suppose. Tu peux en faire autant, certains artisans propose ce service...Ou en réaliser simplement en tasseaux ou carrelets de sections ad hoc...

Germain GALLOO a écrit:D'autre part en page 40; l'on montre comment peindre les voies, mais comment fait-on pour retirer la peinture du chemin de roulement et pratiquement comment protège t-on les appareils de voies.
Désolé si ces questions vous paraissent triviales, mais j'essaie simplement de comprendre.

Bonne journée à tous.


Philippe l'indique pour les aiguilles, il faut les protéger, mais il est vrai qu'il ne revient pas en détail sur ce point, déjà expliqué dans un précédent HS. Voir le HS34 - 11/2013 (si tu ne l'as pas, tu peux le télécharger pour 1€ ici : http://fr.1001mags.com/parution/loco-re ... embre-2013), tout y est expliqué en détail....

Pour la peinture des aiguilles, il faut masquer avec du ruban de masquage pour peintre (TESA ou équivalent). Un morceau de ruban doit être roulé et inséré entre la lame d'aiguille et le rail opposé. L'autre lame d'aiguille de fait plaquée sur le rail est simplement protégée par un autre morceau de ruban de masquage.

Pour le nettoyage du champignon du rail, laisser sécher la peinture une minute environ, puis il suffit de frotter le sommet du champignon du rail à l'aide d'une petite cale en bois (sapin, médium, isorel, etc...). L'opération est à renouveler autant que nécessaire de manière à retrouver un sommet de champignon de rail parfaitement brillant...Cette technique est très efficace, meilleure que la gomme abrasive qui créera des micros rayures qui ensuite faciliteront
l'encrassement du rail...ou à l'aide d'un chiffon ou coton tige imbibé de diluant ou solvant, qui risque de venir frotter les traverses et gâcher tout le travail de peinture déjà accompli...Pour les rails d’aiguilles même méthode, en appuyant modérément forcément sur les lames, un tantinet plus fragiles !
Dernière édition par Franck Tavernier le Sam 12 Août 2017, 12:54, édité 1 fois au total.
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5007
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 12:48 
blefebvre a écrit:Bonjour
Ce que j'aimerais savoir, c'est comment on réalise le câblage électrique.
A la page 27, on indique tout le matériel nécessaire
Page 35, c'est le pont secteur qui est alimenté
page 40, on montre la soudure des fils d"alimentation
Et puis, plus rien. Où vont ces fils, comment sont-ils rattachés et à quoi? Je suppose qu'on ne les laisse pas pendouiller, mais les traverses n'ont pas de passage pour les fils
C'est un grand mystère.
Bernard


Bonjour,

Il est vrai que Philippe ne revient pas en détail sur ces points, comme dit dans le précédent message, déjà expliqués en détail dans un précédent HS. Voir le HS34 - 11/2013 (si tu ne l'as pas, tu peux le télécharger pour 1€ ici : http://fr.1001mags.com/parution/loco-re ... embre-2013), tout y est expliqué en détail....Ensuite bien sur, il faut adapter le câblage en fonction du plan de voie...mais les principes reste les mêmes... :wink:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5007
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 13:02 
Non les supports de la voie de parade ne sont pas dessiné dans le cahier central de plans...Mais je ne pense pas que ce soit un oubli, Philippe a utilisé un modèle de support, je pense qu'il a laissé à l’initiative de chacun la façon de les confectionner...


Bonjour,
Pourtant le texte cite le cahier central pour le plan des supports.
Quant à laisser l'initiative à chacun, une indication de largeur et de hauteur me semble nécessaire.
Quelqu'un ou LR a une solution ?
Davot83
 
Messages: 4
Inscrit le: Mer 10 Août 2016, 21:10
Echelle pratiquée: HO-N

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 13:21 
La largeur est assez simple, il suffit de prendre la largeur de la plateforme de voie, soit 140mm comme indiqué dans le carnet de plans.

Pour la hauteur, je n'ai pas la réponse, désolé...
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5007
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 13:41 
Ok pour la largeur et je n'avais pas bien lu la page 33.
Des pieds de 20mm de large et positionnés à un écartement de 110mm (soit 150mm de largeur pour la plate forme) mais compte tenu de la largeur indiquée dans les plans l'espacement entre les jambes des supports serait plutôt de 100mm.
Je résume, supports de la voie de parade en tasseaux de 20x20, espacés de 100mm dans mon cas et je vais essayer de chercher pour leur hauteur afin d'avoir un accès facilité.
Davot83
 
Messages: 4
Inscrit le: Mer 10 Août 2016, 21:10
Echelle pratiquée: HO-N

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 14:23 
Parfait, pour la hauteur, Philippe précise qu'effectivement il l'a placé assez haute, mais que selon les envies et / ou besoin de chacun, celle-ci peut être abaissée de 25mm, mais attention ensuite mais vous perdez aussi en accessibilité des voies en coulisses sous les voies de parade... :wink:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5007
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 15:24 
Franck Tavernier a écrit:
blefebvre a écrit:Bonjour
Ce que j'aimerais savoir, c'est comment on réalise le câblage électrique.
A la page 27, on indique tout le matériel nécessaire
Page 35, c'est le pont secteur qui est alimenté
page 40, on montre la soudure des fils d"alimentation
Et puis, plus rien. Où vont ces fils, comment sont-ils rattachés et à quoi? Je suppose qu'on ne les laisse pas pendouiller, mais les traverses n'ont pas de passage pour les fils
C'est un grand mystère.
Bernard


Bonjour,

Il est vrai que Philippe ne revient pas en détail sur ces points, comme dit dans le précédent message, déjà expliqués en détail dans un précédent HS. Voir le HS34 - 11/2013 (si tu ne l'as pas, tu peux le télécharger pour 1€ ici : http://fr.1001mags.com/parution/loco-re ... embre-2013), tout y est expliqué en détail....Ensuite bien sur, il faut adapter le câblage en fonction du plan de voie...mais les principes reste les mêmes... :wink:

J'étais sûr qu'on allait me faire une réponse de ce style là : aller voir tel n°. Avec un raisonnement pareil, on peut dire également : pour installer la voie, aller voir là, pour monter le bâtiment Kit Nord, c'est à tel endroit. Les ponts tournant, on ne les compte plus dans la revue, pourquoi le décrire . Et la peinture, j'ai un numéro spécial rien qu"avec elle. Pour tout ça aussi, les principes restent le mêmes, pour quoi les répéter.
Bref, autant je suis content du sujet qui m'a rappelé bien des souvenirs de jeunesse, autant il me manque l'essentiel. A quoi bon un numéro spécial s'il n'est pas complet? J'y regarderai en deux fois avant d'en rcheter un.

Bernrd
blefebvre
 
Messages: 7
Inscrit le: Jeu 12 Juin 2014, 15:01

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 16:31 
Bonsoir,

Merci Franck pour tes réponses et éclaircissements.

Bonne soirée.
Germain GALLOO
 
Messages: 13
Inscrit le: Ven 21 Nov 2008, 18:27
Localisation: Gournay en Bray
Âge: 61

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Sam 12 Août 2017, 18:51 
blefebvre a écrit:J'étais sûr qu'on allait me faire une réponse de ce style là : aller voir tel n°. Avec un raisonnement pareil, on peut dire également : pour installer la voie, aller voir là, pour monter le bâtiment Kit Nord, c'est à tel endroit. Les ponts tournant, on ne les compte plus dans la revue, pourquoi le décrire . Et la peinture, j'ai un numéro spécial rien qu"avec elle. Pour tout ça aussi, les principes restent le mêmes, pour quoi les répéter.
Bref, autant je suis content du sujet qui m'a rappelé bien des souvenirs de jeunesse, autant il me manque l'essentiel. A quoi bon un numéro spécial s'il n'est pas complet? J'y regarderai en deux fois avant d'en rcheter un.

Bernrd


Bernard,

Je peux comprendre ta frustration, mais autant pour la demande de Germain, je pouvais répondre, parce qu'assez facile à décrire par le texte, autant là c'est carrément un schéma de câblage du réseau qu'il faut dessiner...Je n'en avais ni le temps, ni "l'autorité", je ne suis pas l'auteur de ce HS, même si je le connais très bien...de plus, je ne peux me substituer à la rédaction de la revue, il faut se rapprocher de Denis.
Enfin, je ne sais pas comment tu vas exploiter, DCC ou analogique, et dans ces deux cas les schémas peuvent différer quelque peu en regard du "grill" de voies... :wink:

Cela dit, le HS que j'ai cité est à 1€ (un euro...) en téléchargement au format pdf que j'ai donné...Alors c'est sur que l'objectif n'est pas de faire acheter tous les HS de la rédaction, certes, mais là pour le prix...Sans compter qu'à ce HS était joint gratuitement le HS de la Bosse...Je sais, cela ne résous pas ton problème... :wink: Cela étant, le HS précité, N°34 est orienté DCC; et donc il ne répondra pas forcément non plus ou d'avantage à ton attente si tu es en analogique... :wink:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5007
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Dim 13 Août 2017, 15:18 
Bonjour,

Numéro très sympa!
Moi, j'ai eu le HSLR 41 (40 fiches pratiques...) avec mon numéro (et je ne m'en plains pas!!)

Cdt,
Flop!
Flop!
Flop!
Bavard
 
Messages: 96
Inscrit le: Sam 29 Août 2009, 19:10
Âge: 33
Echelle pratiquée: HO

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Mar 15 Août 2017, 05:22 
Trouvé sur mon lieu de vacances et dévoré ! J'ai choisi en n° gratuit le HS "années 70" et ai du coup compris pourquoi LR vendait quelques matériels Jouef. Toutes mes excuses à Christian Fournereau, cette démarche était tout à fait pertinente dans le cadre de ce n° HS.
Briques et vapeur ...
cdz183
Fécond
 
Messages: 563
Inscrit le: Lun 21 Mars 2011, 00:22
Localisation: 89- Auxerre
Âge: 54
Echelle pratiquée: zéro Nord 56-64
Prénom: Nicolas
Club: RMC59 / CdZ / AATY

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Mer 16 Août 2017, 10:14 
Et bien pour moi... Aucun HS gratuit avec mon exemplaire !

Acheté à Carrefour Tours Les Atlantes...
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12603
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Mer 16 Août 2017, 10:16 
Fifi36 a écrit:Bonjour,
Numéro intéressant propre à créer l'envie de construire ce petit réseau de manœuvres. Mais que vient faire cette voie de parade qui finit par prendre trop de place avec son talus conséquent car bien trop haute ? Ou il fallait envisager des murs de soutènement.
Que dire du silo sinon qu'il ne peut pas fonctionner puisqu'il est amputé de sa tour qui concentre tout l'appareillage nécessaire au remplissage ou au vidage des cuves ? Et puis une construction personnelle à partir d'un vrai silo des années d'avant-guerre aurait été plus intéressante que celle du sempiternel silo Walthers... :evil: Et n'aurait pas nécessité plus de place. Dommage.
Le bâtiment de l'usine Drobecq est très intéressant mais aurait mérité une petite extension pour le stockage des pièces produites et leur expédition avec un petit quai extérieur. Cela aurait apporté de la véracité à la desserte par rail.
Une mention très bien pour l'usine Guerville-Vaquette SA tant pour son architecture béton/briques et ses nombreuses fenêtres, les deux bâtiments réunis par cette passerelle couverte ainsi que par son implantation qui donne l'impression d'avoir été bâtie en fonction de la place disponible et des contraintes du terrain.
Philippe

J'avoue être un peu de ton avis et être resté sur ma faim. Ce HS n'est pas du tout du même niveau que celui sur les années 70...
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12603
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Mer 16 Août 2017, 14:08 
Fifi36 a écrit:Bonjour,
Numéro intéressant propre à créer l'envie de construire ce petit réseau de manœuvres. Mais que vient faire cette voie de parade qui finit par prendre trop de place avec son talus conséquent car bien trop haute ? Ou il fallait envisager des murs de soutènement.


C'est un "concept" cette "voie de parade", rien n'oblige à la faire, voire de la descendre quelque peu, comme le suggère d'ailleurs Philippe dans ce HS..Attention cette "voie de parade" sert aussi de coulisse, donc pas trop en abaisser la hauteur... :wink: Après talus, ou mur de soutènement, chacun peu faire ce que bon lui semble, mais je connais des doubles voies en talus très hautes par chez moi...après mur de soutènement pourquoi pas, à chacun d'adapter et de voir ce qui lui plait le mieux...

Fifi36 a écrit:Que dire du silo sinon qu'il ne peut pas fonctionner puisqu'il est amputé de sa tour qui concentre tout l'appareillage nécessaire au remplissage ou au vidage des cuves ? Et puis une construction personnelle à partir d'un vrai silo des années d'avant-guerre aurait été plus intéressante que celle du sempiternel silo Walthers... :evil: Et n'aurait pas nécessité plus de place. Dommage.


Certes, certes, Philippe, mais le silo Walthers est abordable à toutes les bourses, ensuite, la description d'un silo en construction intégrale aurait demande d'avantage de page, et si tu regardes bien, tous les HS en moyenne c'est un peu moins de 100 pages...D'autre part, construire intégralement un silo sortirait de ce HS, ce n'est pas le but...Enfin, la place reste comptée, et si tu te reportes au HS 34, tu as pages 14-15 plusieurs illustrations de silos, et non des moindres, et l'on voit immédiatement la place que celui-ci occuperait...Donc loin d'être simple d'avoir un silo de ce nom sans un minimum de place contrairement à ce que tu avances...et je ne parles même plus d'une construction intégrale de ce genre de silo... :wink:

Fifi36 a écrit:Le bâtiment de l'usine Drobecq est très intéressant mais aurait mérité une petite extension pour le stockage des pièces produites et leur expédition avec un petit quai extérieur. Cela aurait apporté de la véracité à la desserte par rail.


Rien ne t'empêche de le faire, mais une fois encore c'est un HS, pas une encyclopédie, vous oubliez un truc, le nombre de page qui est quand même limitée, ou alors le prix de ce HS augmenterait en conséquence...Parce que les quelques propositions que tu fais sont pertinentes, mais demandent à être décrites, photographiées, etc..Donc demanderont immanquablement de la place "rédactionnelle" en plus...ou alors ce au détriment d'autre chose... :wink:

Fifi36 a écrit:Une mention très bien pour l'usine Guerville-Vaquette SA tant pour son architecture béton/briques et ses nombreuses fenêtres, les deux bâtiments réunis par cette passerelle couverte ainsi que par son implantation qui donne l'impression d'avoir été bâtie en fonction de la place disponible et des contraintes du terrain.
Philippe


Ben tu vois, y a quand même des choses "positives"... :ange3: :ange3: :siffle: :siffle: :siffle:

Plus sérieusement, ce genre de HS, est fait pour être un élément "déclencheur" pour inciter à se lancer dans la construction d'un premier réseau, sans parler des techniques données et / ou redonnées...Après que chacun l'adapte à son goût c'est presque évident de le dire, et tu as raison sur plusieurs points, mais ceux-ci sortent du cadre d'un HS, qui reste mais si cela n'est pas forcément agréable, limité en place... :wink:
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5007
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

Re: Hors-Série Loco-Revue 56 : ambiance années 50 !

Publié: Mer 16 Août 2017, 19:24 
Bonjour,
Ce que je voulais dire et qui semble ne pas avoir été compris, c'est qu'il faut rester plausible dans ses réalisations.
Un silo sans sa tour, c'est du n'importe quoi, la petite usine est bien minuscule pour produire de quoi remplir régulièrement un couvert. A défaut, un plat chargé d'un cadre aurait été bien venu.
Qu'une revue comme Loco Revue laisse publier de telles erreurs, je ne me l'explique pas. Et qu'elle les diffuse, c'est une grosse faute impardonnable.
Est-ce plus clair cette fois-ci ?
Philippe
Avatar de l’utilisateur
Fifi36
Exubérant
 
Messages: 2631
Inscrit le: Jeu 01 Déc 2005, 20:22
Localisation: ARTHON 36
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Philippe
Club: TGV 086 Châtellerault

PrécédentSuivant

Retour vers La revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)