Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

MIDI en Lavedan

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

MIDI en Lavedan

Publié: Dim 12 Fév 2017, 17:20 
Bonjour à toutes et tous,

Bien que peu actif sur le forum, je n'en suis pas moins un lecteur régulier qui, au passage, prend de grandes claques devant les réalisations des uns et des autres (dioramas, décors, végétation : nombreux sont ceux qui m'épatent vu la maestria avec laquelle ils opèrent!).

Si je me décide aujourd'hui à vous présenter mon projet en cours de réalisation, c'est parce que je vais arriver prochainement dans des "zones" que je ne maîtrise absolument pas et pour lesquelles, je pense, vos expériences et retours divers et variés me seront forcément utiles.

Mais avant d'en arriver là, question de courtoisie et de bienséance, il est nécessaire que je vous présente un peu ce projet :

Tout d'abord, pourquoi ce nom de réseau?
Grand amateur des Chemins de Fer du Midi et des Pyrénées, le rail pyrénéen ne pouvait donc me laisser insensible, que ce soit au fil de mes pérégrinations, des sorties photos, de la recherche documentaire ou... du modélisme!

Souhaitant pouvoir faire évoluer quelques rames dans un environnement évocateur de l'ambiance pyrénéenne, sans pour autant y consacrer une place phénoménale, c'est naturellement vers les antennes à voie unique s'étirant sous leur caténaire MIDI si particulière que mes regards se sont portés.

L'idée n'était certes pas, comme je l'ai mentionné, de reproduire un site réel, mais plutôt de restituer une ambiance. Je souhaitais toutefois pouvoir bénéficier de convois réalistes collant au plus près la reproduction de leurs aînés pour la ligne qui serait évoquée.

Le choix devait donc s'opérer entre les antennes Bayonne - St Jean Pied de Port/ St Etienne de Baïgorry, Puyoô - Mauléon/St Palais, Pau - Canfranc/ Arudy, Lourdes - Pierrefitte Nestalas, Tarbes - Bagnères de Bigorre, Lannemezan - Arreau Cadéac ou Montréjeau - Bagnères de Luchon (limite orientale du secteur dans lequel je souhaitais me situer).
Bien entendu, si je n'avais pris en compte que les terres pour lesquelles mon cœur bat depuis fort longtemps, le choix aurait été vite fait et l'hommage au Béarn se serait naturellement porté sur la plus mythique de ses lignes : le Transpyrénéen Occidental Pau - Canfranc.

Toutefois, il est un critère qui m'a fait écarter rapidement cette ligne : je souhaitais voir rouler sur les modules au moins un convoi Rapide ou Express tel qu'il en existait sur certaines de ces antennes.

Adieu donc les antennes au départ de Bayonne, de Puyoô, de Pau et de Lannemezan ; le choix se réduisait donc à l'antenne Lourdes - Pierrefitte (tranche directe Paris - Pierrefitte du Rapide "Pyrénées Express"), à l'antenne Tarbes - Bagnères de Bigorre ( tranche directe également sur le même rapide) ou à l'antenne Montréjeau - Bagnères de Luchon (là, suivant les époques, il y a le choix : train de nuit pour Paris, voitures directes Nice - Luchon, ...).

Deuxième axe à prendre en compte dans le choix : je souhaitais limiter la quantité de matériel à exploiter (adoption avec bonheur du principe "3M" Moins Mais Mieux prôné sur le forum depuis de nombreuses années déjà) afin de pouvoir prendre plus de temps pour le détailler et avoir du matériel roulant cohérent avec le décor traversé (pas d'anachronisme avec les véhicules routiers , ...). Ce deuxième point de choix, allié à une prédilection pour la période de bascule entre l'époque III et l'époque IV (fin 60'/début 70'), m'a permis d'écarter la ligne de Luchon sur laquelle des rames "Grandes Lignes"ont roulé jusqu'à tout récemment, ce qui aurait généré des tentations que nous connaissons tous de temps à autres de se faire une petite entorse pour se reproduire une rame "coup de cœur" plus récente que la période de reproduction du réseau, ... :ange:

Il restait donc le choix entre les antennes de Tarbes et de Lourdes : à ce stade, le choix final, qui s'est finalement porté sur Lourdes - Pierrefitte Nestalas, a plus été pris grâce à l'aura de la ligne et de ses alentours (ancien téléphérique du Béout, funiculaire du Pic de Jer, tramways Pierrefitte -Cauterets/ Luz St Sauveur, tramway Cauterets - La Raillère, Cirque de Gavarnie, Vignemale, Pont d'Espagne, Lac de Gaube, ...), même si la ligne de Tarbes à Bagnères de Bigorre offrait des débouchés intéressants également (usines CFD, paysage dominé par le Pic du Midi de Bigorre, ...).

Voilà comment, fin 2013, je me suis mis à concevoir ce projet d'évoquer le rail pyrénéen dans la Vallée Lourdes - Argelès Gazost - Pierrefitte Nestalas, dite Vallée des Gaves (Gave de Pau don l'origine se situe à Gavarnie, Gave de Cauterets qui sourd en amont de Cauterets sous le nom de Ruisseau du Port du Marcadau, Gave d'Estaing prenant sa source au pied du Pic d'Arrouy, Gave d'Azun naissant à Bun de la réunion du Gave d'Estaing et du Gave d'Arrens, ...) ou... Lavedan.

Le nom de MIDI en Lavedan était donc tout désigné!
Image

Les lettrages visibles sur le devant du caisson ont été réalisés à l'époque par une entreprise strictement inconnue dans le monde du modélisme ferroviaire... Décapod :mdr: Merci Johan pour ce travail réalisé de main de maître alors que j'étais [je suis?] chiant :mdr2: puisque je souhaitais expressément que les lettres sortent dans une police bien particulière (Aprille Display) restituant parfaitement le style Art Déco que j'apprécie également beaucoup. Sitôt demandé, sitôt réalisé!

Sur ces quelques (hum, hum...) lignes :ange3: , je vous laisse ingurgiter ce début de présentation, la suite venant au fur et à mesure, si cela vous intéresse, pour expliquer les techniques utilisées et demander quelques conseils lorsque les difficultés surviendront.

Cordialement, Jérôme.
Dernière édition par papybroussard le Dim 12 Fév 2017, 20:25, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Dim 12 Fév 2017, 19:37 
Image
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 25313
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 74
Echelle pratiquée: H0

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Dim 12 Fév 2017, 22:46 
Ça fleure bon le Midi ici et le projet me séduit, je m'installe donc !
Pascal
Avatar de l’utilisateur
Pascal_pmidi
Plâtrier du forum
 
Messages: 11345
Inscrit le: Sam 22 Sep 2007, 13:35
Localisation: France-Meuse
Âge: 50

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Lun 13 Fév 2017, 15:06 
Agour !
Quand j'ai lu Puyôo - Mauléon/St-Palais j'ai tilté...
Maule est une gare dont je voulais faire, il y a quelques années, une évocation. Las, la doc est maigre.
Alors si quelqu'un a des images, archi et matériel fin des années d'exploitation, je suis preneur. Merci d'avance.
Je m'installe quoi qu'il en soit :wink: .
Mec... lent ? Méclent !!!
Avatar de l’utilisateur
Navello
Intarissable !
 
Messages: 3510
Inscrit le: Dim 02 Mai 2010, 16:36
Localisation: Rue de la Ceinture et des Bretelles
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian
Club: N&N Ass. et P..ailleurs

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Sam 18 Fév 2017, 19:46 
Bonsoir à toutes et tous,

Merci à vous trois pour les commentaires postés après mon premier message sur ce fil.

Après le choix du thème, venons en à la menuiserie.

Le réseau est constitué de deux modules d'1,30 mètre de long chacun. Deux coulisses encadrent ces deux modules pour permettre de retourner les rames : nous sommes donc en présence d'un réseau exploité en "point to point" suivant la terminologie habituelle.

Chacun des modules est constitué d'une menuiserie en forme de caisson réalisée à partir de contreplaqué de 10mm.
Ces caissons sont ouverts sur l'avant ainsi que sur l'un de leurs côtés afin d'assurer la liaison entre les deux modules.
Pour éviter toute déformation et tout affaissement des menuiseries sur leur partie la plus fragile (zone "ouverte" pour la liaison entre les deux modules), des raidisseurs sont installés régulièrement dans les deux caissons.
Image

Image

L'avant des modules est également fermé par des éléments en contreplaqué de 10mm dans lesquels ont été aménagés une ouverture laissant une fenêtre d'une longueur totale de 1200mm par 250mm de hauteur.
Image
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Sam 18 Fév 2017, 19:51 
A partir de là, il restait le plus facile à faire sur cette menuiserie : pose des baguettes décoratives :
Image

Puis enduit, surfaçage et peinture (menuiserie en brun chocolat réhaussé par une teinte jaune serein sur les baguettes et les lettres en relief).
Image
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Sam 18 Fév 2017, 20:04 
A ce stade, il était temps de s'occuper de l'éclairage intégré dans les caissons.

Pour avoir un rendu le plus proche possible de l'éclairage naturel d'une journée ensoleillée, je souhaitais utiliser des fournitures dont la chaleur se rapprochait de la lumière du soleil (soit environ 5800 kelvins) avec un Indice de Rendu des Couleurs (IRC) le plus proche de la lumière naturelle (IRC 100).
Initialement, je m'étais tourné vers des spots trouvés dans des fournitures de luminothérapie : lampes de 5800 Kelvins pour un IRC de 98. Nous étions alors presque aux valeurs optimales de la lumière naturelle.

Le problème avec ces éclairages : ils restituent, à faible dose (moins de 1%) des UVa et UVb qui, certes, sont bons, en faible dose, pour la santé et le moral, mais qui risquent de nuire aux couleurs d'un diorama exposé toujours sous le même angle. Adieu, donc, les lampes de luminothérapie!

Solution de repli trouvée sur sun site en ligne spécialisé : des tubes fluorescents Osram Lumilux Deluxe de 36 watts dont la chaleur rendue est mesurée à 5400 Kelvins avec un Indice de Rendu des Couleurs (IRC) de 95
Image

Restait à trouver un système de fixation efficace mais peu encombrant : ce fut chose faite dans les commerces d'aquariophiles avec des clips latéraux qui viennent s’enchâsser sur les ergots des tubes fluorescents mais sans structure rigide encombrante.
Image

L'ensemble est relié à un ballast électronique (donc sans starter) commun aux deux tubes et installé sous l'un des modules.
Image

Une fois le tout branché, on obtient ceci :
Image
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Sam 18 Fév 2017, 20:17 
L'éclairage installé, il restait encore à installer les panneaux servant à cacher les raidisseurs de chacun des deux caissons.

Le fond de décor est réalisé à partir de panneaux souples servant de fond à de vieux meubles bas de gamme. Je disposais de ces deux éléments de grande longueur (plus d'1,50m), très souples et parfaitement adaptés à mon besoin.
Image

Le ciel est réalisé en CP peuplier 3mm (2 panneaux de 380mm x 1310mm chacun).
Ces derniers sont vissés directement dans les renforts/raidisseurs intérieurs des caissons.
Image

Restait ensuite à réaliser les arrondis entre le panneau vertical de fond de décor et le "ciel" des deux caissons. J'ai doncchargé les angles droits entre ces panneaux avec du plâtre épais. Une fois sec, il restait à poncer le tout pour le mettre en forme et le surfacer.
Image

Pour parvenir à ce résultat, j'ai utilisé une chute de vieille moulure en mousse de polyuréthane (forme demi-rond) qui m'a servi de cale à poncer afin de rendre un arc de cercle le plus régulier possible, ce qui n'était pas évident, surtout sur les extrémités des fond de décor qui forment un arrondi vers l'avant des caissons tout en conservant leur arrondi avec le ciel.

Ces panneaux (fond + ciel) ont ensuite été enduits avec plusieurs couches d'un gesso Daler-Rowney acheté chez Rougier & Plé appliqué au rouleau mousse.
Image

Après 5 couches de gesso, on obtient ceci :
Image

Voilà, je vous laisse à ces quelques messages et photos et je vous dis à plus tard pour la suite.

Amitiés, Jérôme.
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Dim 19 Fév 2017, 11:36 
Conception remarquable !
RAMMA19 octobre 2019 ramma.org
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
Débordant
 
Messages: 3334
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 21:57
Localisation: Reims, c'est la banlieue de Sedan!
Âge: 41
Echelle pratiquée: O14 / H0e
Club: CMS Sedan

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Lun 20 Fév 2017, 00:23 
Bonsoir Matthieu,

Merci pour ton commentaire, bien que je ne le mérite pas étant donné que je n'ai pas réinventé l'eau chaude : je me suis juste approprié les techniques développées au cours de ces dernières décennies et présentées brillamment par de nombreux modélistes sur ce forum.

Une fois la menuiserie et l'éclairage mis en place, il était temps de passer à l'aspect ferroviaire de la chose : création de la plateforme et mise en place de la voie.

Pour la plateforme, utilisation de morceaux de CP 10mm également (fut un temps où je passais mes journées à scier... :mdr: ) vissés en place sur les extrémités de chaque module (sur une découpe carrée côté coulisse et sur le bord du module côté ouvert pour assurer la liaison inter-modules) et sur les raidisseurs intermédiaires.

Préalablement, des cales de diverses épaisseurs ont été implantées sur chacun des points de fixation plateforme/modules et raidisseurs de manière à disposer la voie en rampe : rien de bien extraordinaire, juste un petit profil en rampe de 10 mm/m (2.5cm gagnés sur les 2,60 mètres de longueur utile de la plateforme) qui correspond bien au profil qui peut être rencontré sur ces fonds de vallées.

Le tout a été recouvert d'une première couche de dépron pour l'insonorisation (quoique, vu les vitesses, ça serait resté supportable) puis d'une deuxième couche adaptée à la forme de la voie pour faciliter la création des banquettes lorsque l'étape du ballastage sera amorcée. Evidemment, comme vous le constaterez sur cette photo, le tracé de la voie n'est absolument pas rectiligne et parallèle au bord des modules pour éviter toute monotonie visuelle.
Image

Pour la voie, rappelez-vous que nous sommes dans le Midi aux alentours de 1969/1970... : ce sera donc du rail vignole pour LGV posé en barres longues... ah non pardon, je m'égare :lol: La voie utilisée est naturellement équipée de rails double champignon disymétriques (DCDS) reproduite par SMP.

Chaque coupon a été intégralement démonté (oui, je sais, il existe de la voie en kit qui eut été aussi pratique dans mon cas, but my english is vevry very à chi..!!! :siffle: ) afin de supprimer des traverses pour reproduire une voie un peu plus faiblement armée.
Pour toutes les traverses conservées, leur épaisseur (assez faible sur la voie SMP) a été revue en rajoutant une sur-épaisseur de plasticard sous chacune des traverses.
Image

J'ai ensuite entrepris de retailler toutes les traverses pour simuler des bois usagés (scalpel + pointe de lime fine). Après cela, chaque traverse a été repeinte avec une couche de base constituée de peinture Décapod 8221 (brun traverses mat) sur laquelle je repasse un mélange (grossier et le moins régulier possible) brun décapod 8221 + gris moyen mat humbrol 66 + jaune mat humbrol 24. J'obtiens ainsi ce résultat :
Image

Chaque traverse a ensuite été frettée de chaque côté avec la référence 3220 Décapod brunie avant installation.
Image

Je vous passe le vocabulaire fleuri et les bordées de juron qui ont accompagné ce travail de pénitent, mais le jeu en valait la chandelle :coeur1:

Le rail a ensuite reçu des entailles à intervalles réguliers, réalisées au-dessus de traverses préalablement juxtaposées pour évoquer des zones d'éclissage entre deux barres de rail. Des éclisses (toujours Décapod) ont été soudées de part et d'autre de ces évocations de séparation entre deux barres de rail.

Ainsi équipé, le rail a été peint en tenant compte d'observations sur des voies réelles où l'âme des rails n'a pas strictement la même teinte côté intérieur (là où la graisse se dépose et donne un aspect plus sombre) et à l'extérieur. Alors évidemment, à l'échelle, ça force un peu le trait, mais le rendu sur la photo ci-dessus me parait assez flatteur...

Pour ce travail, je n'ai pas utilisé des teintes pures, et les mélanges ont été calibrés différemment suivant le lieu où ils allaient être appliqués :
- âme de rail côté "extérieur" : une ou deux gouttes de rouille foncée décapod + deux gouttes de brun mat 113 humbrol + 4 gouttes de jaune mat 24 humbrol + 8 gouttes de rouille claire Décapod (enfin à peu près, puisqu'une fois cette base préparée, j'adapte en fonction du rendu...)
- âme du rail côté "intérieur" : 3 gouttes de rouille claire Décapod, 4 gouttes de rouille foncée Décapod, 3 gouttes de brun mat 113 humbrol, 4 gouttes de jaune mat 24 humbrol et une pointe de noir mat 33 humbrol (Là encore, le rendu est adapté en fonction des besoins).

Pour les jonctions, que ce soit entre les deux modules ou vers les coulisses, la voie a été soudée d'un seul tenant sur des chutes de plaque époxy pour circuits imprimés vissées sur la menuiserie.Une fois les soudures effectuées, les rails ont ensuite été sectionnées à la mini disqueuse puis biseautés pour éviter tout risque de déraillement lors du franchissement de ces zones particulières.
Image

Voilà voilà, c'est tout pour ce soir... Ça donne l'impression d'avancer vite, mais alors vraiment, ce n'est qu'une impression... Je n'y travaille guère que les WE quand j'ai le temps, et encore pas aux beaux jours où je suis plutôt en train de crapahuter par les chemins avec la truffe aux vents :mdr:

Amitiés, Jérôme.
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Mar 21 Fév 2017, 23:45 
Bonjour,

Pour la voie, j'ai omis de vous dire que j'avais aussi installé un très fin profilé plasticard evergreen de 1 mm d’épaisseur sous le rail extérieur dans chaque courbe afin de générer un très léger dévers : pas la peine de faire un dévers de LGV ici, les vitesse lignes aux RT étaient fixées à 60 km/h pour les trains voyageur et messagerie et 50 km/h pour les trains de marchandise.

Avant d'avancer sur la présentation des travaux réalisés jusque là (il en reste encore quelques uns avant de faire les présentations en temps réel plutôt qu'en différé :D ), j'aurais déjà une petite question pour vous. peut-être quelqu'un pourra-t-il éclairer ma lanterne?

Je reviendrais dessus plus en détail, mais j'ai, depuis quelques week-ends déjà, procédé au détaillage de la plateforme (caniveaux, piquets de courbe, téléphone de voie, poteaux caténaire, pancartes et TIV, PK, ...), le but étant d'avoir une plateforme équipée et finie avant de procéder au ballastage.
Image

Image

Cette dernière opération se profile donc pour les week-end à venir au mois de Mars, la matière première étant d'ores et déjà achalandée (ballasts Koémo pour l'échelle TT dans les teintes DD et R10 permettant, une fois mélangés, d'obtenir un ballast usagé mais non soumis à une exploitation intensive).
Toutefois, je me dis que, tant qu'à être dans les opérations d'encollage du ballast sur la plateforme , j'aimerai en profiter pour traiter en même temps la piste qui va longer la voie.
D'où ma question : quel sable utiliser pour reproduire une piste en calibré de couleur claire, un peu comme sur la photo ci-dessous (sans rapport avec le thème pyrénéen...)
Image
Je cherche quelque chose d'assez fin pour ne pas jurer avec le ballast à l’échelle TT et qui évoque une teinte sable un peu foncée comme sur la photo.
Il doit bien y avoir un artisan qui a un produit adéquat à son catalogue et je ne doute pas que vous saurez me renseigner sans faillir, preux modélistes! :mdr:

Amitiés, Jérôme.
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Mer 22 Fév 2017, 08:28 
Bonjour Jérôme
Projet très intéressant , je m'installe également ... :wink:
D'autant que cette ligne évoque des souvenirs de jeunesse, empruntant , non loin de là, la ligne entre Lannemezan et Montréjeau Gourdan-Polignan chaque été entre 1968 et 1977. :)
Pour ta recherche, tu peux aller voir les sables à décor du côté de LDP ( www.le décor principalement .com), tu y trouveras peut-être ton bonheur...
D'un Meursault à l'autre ...
Avatar de l’utilisateur
Kiremoutarde
Prolixe
 
Messages: 1961
Inscrit le: Lun 31 Oct 2011, 13:08
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO HOm HOe
Prénom: Pierre-Yves
Club: Les Méclents ;-)

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Mer 22 Fév 2017, 08:51 
Pierre-Yves ton lien ne fonctionne pas, le voici Le Décor Principalement :wink:
Alain.
Le zéro extraordi'Nord
Avatar de l’utilisateur
Ten-wheel
c'est le Nooord !
 
Messages: 17311
Inscrit le: Ven 05 Oct 2007, 13:41
Localisation: Face au Luberon
Âge: 67
Echelle pratiquée: Zéro époque II
Prénom: Alain
Club: Cercle du Zéro

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Mer 22 Fév 2017, 20:20 
Bonsoir,

Merci à vous deux pour les précisions apportées.

Pierre-Yves, si tu voyageais sur Lannemezan - Montréjeau, tu dois certainement aussi avoir profité à l'époque du trafic sur la ligne Lannemezan - Arreau puisque ça n'a fermé qu'en 1969.

Ci-joint une petite photo prise en 2012 à Montréjeau sur la transversale pyrénéenne (Pélerin à destination de l'Italie).
Image

En attendant, merci pour les infos sur le site LDP que je ne connaissais pas et qui mérite pourtant de l'être! Je pense avoir trouvé exactement ce qu'il me faut avec les produits dénommés "bitume". Du coup, j'hésite entre les teintes claires et foncées. Quelqu'un a-t-il déja utilisé ces produits et aurait-il une photo du rendu, une fois collé à diffuser sur ce fil?

Encore merci pour votre aide précieuse.

Cordialement, Jérôme.
Dernière édition par papybroussard le Jeu 23 Fév 2017, 10:58, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
papybroussard
Papotier
 
Messages: 183
Inscrit le: Ven 28 Déc 2012, 23:02

Re: MIDI en Lavedan

Publié: Mer 22 Fév 2017, 20:37 
Je vais suivre ce sujet ,ayant été souvent à Bagnéres de Bigorre en train ,je quittais l'Irun à Tarbes ,anciens souvenirs
Railenbois
Papotier
 
Messages: 189
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 09:27
Echelle pratiquée: ho

Suivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Brochardy, Champlin, Google [Bot], Mountain6372, Philippe de l'Est et 49 invité(s)