Mon Simplon Orient Express en HO

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8075
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » sam. 02 févr. 2019, 22:28

Ma question va plutôt s'adresser à Simonius, étant donné sont apparente compétence sur le BLS :

Cette Be 6/8 devenue Ae 6/8 étant destinée aux marchandises et trains lourds, quelle pouvait être la machine BLS susceptible d'amener les deux voitures DEV de Paris Est via Bâle jusqu'à Brigue ? :ange:
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8075
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » sam. 02 févr. 2019, 22:39

J'aime beaucoup cette photo satellite qui explique la présence et le cheminement des deux tunnels de Lötschberg et du Simplon !
(le SOE arrive par la gauche de l'image (Sienne, Sion))

Image
(Photo Wikipédia)

On remarque la présence d'une spirale au sud du Simplon après Iselle, côté italien.
Fichiers joints
Tunnels Lotschberg et Simplon.jpg
Joueur oui, maquettiste non !

En ligne
Simonius
Fécond
Messages : 581
Enregistré le : jeu. 25 août 2005, 18:54
Echelle pratiquée : HO, HOm, O
Prénom : Louis
Localisation : Suisse
Âge : 71

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Simonius » dim. 03 févr. 2019, 03:06

Tout d’abord, de Brigue (altitude 691 m) puis de la sortie sud du tunnel du Simplon (gare d’Iselle di Trasquera, 630 m) à la gare de Domodossola (altitude 270 m) , il y a une différence d’altitude de près de 420 m à descendre et, à la montée, à vaincre, d’où le recours à un tunnel hélicoïdal près de Varzo !
La voie en Italie s’étire sur près de 18,5 km de la sortie du grand tunnel à la gare de Domodossola avec une pente maximale de 25 pour mille, sur une différence d’altitude de 360 m.

Le premier tube a été équipé de la caténaire triphasée dès son ouverture en 1906 ; les locomotives à vapeur partant de Domodossola pour aller vers Lausanne etc. franchissaient le tunnel sans emploi de vapeur du fait de la reprise de la traction par les machines électriques. Du fait de la pénurie de charbon, le 3’000 V alternatif triphasé a été prolongé en 1919 jusqu’à Sion ainsi qu’au deuxième tube à son ouverture en 1922. Puis, l’électrification du réseau CFF en alternatif monophasé 15’000 V 16 2/3 périodes progressant rapidement, toue la ligne sur Suisse a été convertie à ce système entre 1927 et 1930. Pour faciliter l’exploitation sur la rampe sud du côté italien, les CFF ont proposé aux Autorités italiennes d’électrifier au courant suisse la ligne entre Iselle di Trasquera et Domodossola, ce qui a été achevé début mars 1930.
Image
Rappelons que la ligne FS de Domodossola à Milano Centrale était exploitée à vapeur jusqu’à son électrification en 3000 V courant continu en 1947.

Concernant le matériel moteur des trains de voyageurs sur la ligne du Lötschberg, il était échu aux premières locomotives électriques de la Compagnie BLS, dès 1913, soit les Fb 5/7 151 à 163, renommées Be 5/7, d’une puissance unihoraire de 1’840 kW (soit près de 2’500 ch).
Image
Image
Puis, dans les années 1939-1943, les Be 6/8 201-204 Breda de 3’309 kW (4500 ch) (le modèle ACME annoncé depuis presque 2 ans), rehaussées à 90 km/h d’où le passage à Ae 6/8, cantonnées aux trains de marchandises, se virent complétées par les nouvelles Ae 6/8 205 à 208 de 3’882 kW (5’280 ch) pour assurer le service général, quoique ralenti du fait de la IIème guerre mondiale (beau modèle de Roco, en plus des Metropolitan, Fulgurex, Roxy).
Image
Malgré les événements de cette période, le BLS étudia avec la SLM de Winterthour et les Ateliers de Sécheron pour la partie électrique, et finit par mettre en service les 2 premières locomotives de grande puissance sans essieu porteur et à 2 bogies de 2 essieux chacun avec son moteur et une nouvelle transmission dite à disques souples entre le moteur et l’essieu, d’une puissance unihoraire de 2’945 kW (soit près de 4’000 ch) en 1944. Ce sont les fameuses Ae 4/4 du BLS, mises en service en 1944 (les 251 et 252), 1948 (les 253 et 254), en 1952 (les 255 et 256), en 1954 (la 257) et enfin en 1955 la 258. Ces machines furent les premières aussi en Suisse à être admises à une vitesse maximale de 125 km/h, vitesse qui deviendra pendant près de 40 ans la norme en Suisse. Excellente reproduction au début des années 2000 par Roco ; les précédentes de HAG sont surdimensionnées mais d’une puissance à toute épreuve et quasi increvables !
Image
Donc, selon votre période du Simplon-Orient-Express, par exemple aux services hiver et été 1950, voire 1951, vos voitures françaises devaient être reprises de Berne à Brigue par la ligne sommitale du Lötschberg très probablement par les Ae 4/4 251 à 254, capables de rouler à plus de 110 km/h entre Berne et Thoune (section CFF relativement droite et plate !)
Fichiers joints
SBB_Fb_3-5_365.jpg
BLS_Blausee-Mitholz_1914.jpg
BLS_Blausee-Mitholz_1914.jpg (126.22 Kio) Vu 1478 fois
BLS_Be_57_152.jpg
s-l1600.jpg
a - Ae 4-4 N° 251 du BLS, brun-rouge, Roco 63882, côté a,.jpg
Simonius

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8075
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » dim. 03 févr. 2019, 22:23

Passionnant !
Merci, Simonius ! :applause: :D
Joueur oui, maquettiste non !

Fabien 45
Fécond
Messages : 629
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Fabien 45 » sam. 16 févr. 2019, 15:24

La marque ACME que je ne connaissais pas commercialise ce train en 3 coffrets de 3 voitures:
1/ l' un avec une voiture mixte 1ère et 2ème classe UIC de la SNCF, une des JZ et une couchettes 2ème classe de ce dernier pays.
2/ le 2ème avec 2 voitures lits et une couchettes 2ème classe toutes les 3 de la SNCF.
3/ le dernier avec une voiture 2ème classe et mixte 2ème classe fourgon de la SNCF et une 2ème classe des JZ.
Lors de sa suppression sur Paris-Lausanne à l' été 1992, il y avait 100 voyageurs en hiver et 140 en été pour 7 ou 8 voitures dont un grill-express. Les solutions de remplacement ne manquaient pas:
1/ Pour ceux qui voulaient voyager couchés, le Rialto Paris-Venise avec correspondance dans cette gare pour Trieste et l' ex-Yougoslavie.
2/ pour ceux voulant voyager assis, le TGV Paris-Lausanne en correspondance avec le Simplon-Express Genève-Belgrade en théorie, à l' époque, avec la guerre en ex-Yougoslavie, ce train dépassait rarement Zagreb, voire Lublijana.
3/ Pour ceux qui voulaient aller de Paris ou Dijon à Lausanne, le dernier TGV de la journée.
4/ Pour aller de Paris à Dijon, les TGV Paris-Dijon voire au dela et les Corail.
Le train de nuit Paris-Venise et le dernier TGV Paris-Lausanne devait surement totaliser 150 places libres, les malheur des uns fait le bonheur des autres.

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8075
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » sam. 16 févr. 2019, 22:07

En tous cas ces trois coffrets semble bien représenter la vraie composition du train sur sa partie internationale entre 1972 et 1975, environ.

Certains se sont étonnés de la présence simultanée d'une MU TEN et MU CIWL mais cela a bien existé, puisque les voitures n'ont évidemment pas été repeintes le même jour, ni la même année.

Pour la représentation du train en France, il faut ajouter au moins un Grill Express jusqu'à Dijon et probablement quelques autre voitures UIC SNCF.
Joueur oui, maquettiste non !

Fabien 45
Fécond
Messages : 629
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Fabien 45 » dim. 17 févr. 2019, 10:51

Ce train comprend 3 coffret de 3 voitures, l' un aurait pu regrouper les 3 voitures yougoslaves, le 2ème les 3 voitures UIC françaises à places assises et le 3ème les 2 voiture-lits et la couchette françaises.

Avatar du membre
Snoopy3316
Loquace
Messages : 1078
Enregistré le : jeu. 18 août 2005, 10:26
Echelle pratiquée : N ep.IV, Zero un peu
Prénom : jean-marc
Club : Quissac,AFAN,CDZ
Localisation : gironde/charente
Âge : 52

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Snoopy3316 » dim. 17 févr. 2019, 10:59

malheureusement c'est la loi du marketing , toutes les marques font comme cela pour obliger ou du moins inciter à acheter tous les coffrets
amicalemeNt N jim

Avatar du membre
bnicolas1987
Loquace
Messages : 1033
Enregistré le : dim. 23 sept. 2007, 00:27
Localisation : Suisse

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par bnicolas1987 » dim. 17 févr. 2019, 12:20

Coffrets qui vont très bien du moins pour la partie dès Vallorbe, pour être complet dans la compo de 1972 (où normalement la Wl Brissoneau SNCF de 1973 devrait être remplacée par une CIWL) j'ai pour ma part pris 4 coffrets afin de faire la compo "été" (16 voitures) et en changeant quelques voitures on arrive à faire aussi 1978 (a condition de matter des AB et Bc ou lieu de B Jz)

Les voitures JZ nécessitent la pose des dispositifs d'inversion des freins, c'est pas trop compliqué mais pas très bien expliqué... A faire a la colle blanche, c'est réversible.

La composition roulera en mars pour la première fois, je ferais des photos.

A+

Fabien 45
Fécond
Messages : 629
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Fabien 45 » dim. 17 févr. 2019, 15:14

Les fabricants sont malins. Cependant, les voitures françaises ont presque toutes été reproduites, les voitures yougoslaves sont plus rares. Il y a des modélistes qui préfèrent former des trains avec du matériel de même marque. Je ne sais pas si celle-ci a reproduit la locomotive tractant régulièrement ce train, surtout à la même époque.

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8075
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » lun. 18 févr. 2019, 10:32

Fabien 45 a écrit :"Je ne sais pas si celle-ci a reproduit la (?!) locomotive tractant régulièrement ce train, surtout à la même époque".
Laquelle ?!
- celle qui tracte en France ? (CC21000)
- Celle qui tracte en Suisse ? (Ae6/6, je suppose),
- Celle qui tracte de Domodossola à Milan ? (E646, probablement)
- Celle qui va de Milan à Venise ? (une autre E646 ?)
- Celle qui va de Venise à Trieste ?
- Celle qui tracte en Yougoslavie (Slovénie) ?
- Celle qui tracte en Yougoslavie (Croatie/Serbie) ? :gne: :gne: :gne:
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
bnicolas1987
Loquace
Messages : 1033
Enregistré le : dim. 23 sept. 2007, 00:27
Localisation : Suisse

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par bnicolas1987 » lun. 18 févr. 2019, 17:34

Pour la Suisse, années 70 = 2 Re 4/4 II, des fois Ae 6/6 mais pas selon le planning. (mais à l'époque on faisait tout avec toutes les locs, pas comme maintenant)

Avatar du membre
141R1187
Communicatif
Messages : 928
Enregistré le : sam. 29 juil. 2006, 22:42
Echelle pratiquée : HO, ep III-IV
Prénom : Henri
Localisation : Stainz (Autriche)
Âge : 68

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par 141R1187 » lun. 18 févr. 2019, 19:36

Chouchou Loco a écrit :
Fabien 45 a écrit :"Je ne sais pas si celle-ci a reproduit la (?!) locomotive tractant régulièrement ce train, surtout à la même époque".
Laquelle ?!
- celle qui tracte en France ? (CC21000)
- Celle qui tracte en Suisse ? (Ae6/6, je suppose),
- Celle qui tracte de Domodossola à Milan ? (E646, probablement)
- Celle qui va de Milan à Venise ? (une autre E646 ?)
- Celle qui va de Venise à Trieste ?
- Celle qui tracte en Yougoslavie (Slovénie) ?
- Celle qui tracte en Yougoslavie (Croatie/Serbie) ? :gne: :gne: :gne:

On n'a pas changé les locos entre FS et JZ à Trieste C mais plutôt à Villa Opicina. À partir de cette gare je suppose que une JZ 361 (ancienne E 626 FS) ou une JZ 362 (similaire au E 646 FS) ont tracté le SOE.
141R.Reines des express lourds

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8075
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » mer. 27 févr. 2019, 05:47

bnicolas1987 a écrit :Coffrets qui vont très bien du moins pour la partie dès Vallorbe, pour être complet dans la compo de 1972 (où normalement la Wl Brissoneau SNCF de 1973 devrait être remplacée par une CIWL) j'ai pour ma part pris 4 coffrets afin de faire la compo "été" (16 voitures) et en changeant quelques voitures on arrive à faire aussi 1978 (a condition de matter des AB et Bc ou lieu de B Jz)
Tu pourrais nous décrire les compo en question, s'il te plait ?
(J'ai, moi aussi, pris un coffret de plus :D)
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
bnicolas1987
Loquace
Messages : 1033
Enregistré le : dim. 23 sept. 2007, 00:27
Localisation : Suisse

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par bnicolas1987 » sam. 02 mars 2019, 12:13

Hello,
D'abord la composition de 1972-73 selon les ZBP CFF.

Train 220 Domodossola - Vallorbe / Traction, deux Re 4/4 II

Horaire d'hiver, jusqu'au 29.06.72 et dès le 25.09.72.
Image

Horaire d'été, du 30.06.72 au 24.09.72
Image

Train 221 Vallorbe - Domodossola / Traction Re 4/4 II

Horaire d'hiver, jusqu'au 29.06.72 et dès le 25.09.72.
Image

Horaire d'été, du 30.06.72 au 24.09.72
Image

Ce qui nous donne selon mes estimations du matériel roulant existant à l'époque:
Image

Image

A toute pour 1978.
Fichiers joints
Orient_Express_Domodossola-Valorbe_été_1972_1973.jpg
Orient_Express_Domodossola-Valorbe_hiver_1972_1973.jpg
Orient_Express_Valorbe-Domodossola_été_1972_1973.jpg
Orient_Express_Valorbe-Domodossola_hiver_1972_1973.jpg
Train 220 Simplon Express 1972-73.jpg
Train 221 Simplon Express 1972-73.jpg

Répondre