Mon Simplon Orient Express en HO

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Simonius
Fécond
Messages : 519
Enregistré le : jeu. 25 août 2005, 17:54
Echelle pratiquée : HO, HOm, O
Prénom : Louis
Localisation : Suisse

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Simonius » mar. 09 oct. 2018, 18:51

Je ne crois pas que ces voitures aient été équipées pour le trafic international en 1950 (chauffage vapeur, conduites électriques pour le chauffage électrique, passerelles et échelles etc).
Je n'ai pas retrouvé ma documentation sur les voitures aptes au trafic international. Mais les voitures RIC dites Schlieren pour l'international n'ont apparu au BLS et aux CFF qu'à partir de 1956 (le prototype date, lui, de 1950, immatriculé au BLS).
Mais en 1908, lors de la réception de la Compagnie de chemin de fer du Gothard dans les CFF, des voitures affectées au trafic de Mannheim à Milan via le tunnel de faîte, des voitures aptes ont passé aux CFF avec une durée de service d'à peine 10-15 ans!
Simonius

Avatar du membre
Pierre B
Intarissable !
Messages : 13155
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 13:20
Echelle pratiquée : H0
Localisation : France

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Pierre B » mar. 09 oct. 2018, 22:20

Avant les voitures RIC "type Schlieren BLS", les CFF avaient déjà des voitures RIC type lourd, construites de 1934 à 1943. Ce sont les voitures CFF les plus plausibles en trafic international en 1950.

Exemple :

Image
Bild 2644 SBB, Zürich, RIC-A der schweren Stahlbauart (AB4ü vor 1956), Aufnahme 1974. Photo Max Hintermann

Modèles en H0 chez Metropolitan
Chouchou Loco a écrit : . . . ] Effectivement, les Y sont censées être "universelles", c'est à dire qu'on déplie le nombre de lits dont on a besoin, mais je voyais plutôt cette voiture comme une WLB et non une WLAB. [ . . .
Avant que les Y soient toutes transformées en U, donc trois lits par cabine, les voitures-lits Y avaient deux lits par cabine, et donc à l'époque des trois classes elles étaient mixtes 1ère et 2ème classe. (accessoirement Yb ou Ub : b = bois, le type de revêtement intérieur).
Trois lits = 3ème classe.

A partir de juin 1956, un ou deux lits = 1ère classe, trois lits = 2ème classe.
Fichiers joints
mh_02644.jpg
Pierre

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » mer. 10 oct. 2018, 11:45

Merci, Pierre. Je pensais effectivement à un matériel dans ce genre.

Une Schlieren comme ça, par exemple ? :idea:
Et puis c’est nettement moins cher qu’une Metrop ! :D

On trouve ces voitures chez Roco, y compris dans la version illustrée par Pierre.

Image
(Photo http://www.reynaulds.com)
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » mer. 10 oct. 2018, 13:05

Voici en principe un marquage plus approprié en 1950 ?

Image
Roco 74126

Accessoirement, se pourrait-il que la rame ayant amené les voitures suisses à Milan puisse ressembler à ça durant une partie de trajet ? :gne:
Fichiers joints
Schlieren lourds ép III Roco 74126.jpg
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » jeu. 11 oct. 2018, 07:15

Pierre B a écrit :
Chouchou Loco a écrit : . . . ] Effectivement, les Y sont censées être "universelles", c'est à dire qu'on déplie le nombre de lits dont on a besoin, mais je voyais plutôt cette voiture comme une WLB et non une WLAB. [ . . .
Avant que les [voitures CIWL type] Y soient toutes transformées en U, donc trois lits par cabine, les voitures-lits Y avaient deux lits par cabine, et donc à l'époque des trois classes elles étaient mixtes 1ère et 2ème classe. (accessoirement Yb ou Ub : b = bois, le type de revêtement intérieur).
Trois lits = 3ème classe.

A partir de juin 1956, un ou deux lits = 1ère classe, trois lits = 2ème classe.
En résumé, à l’époque des trois classes, elles avaient deux lits,
Et, à l'époque des deux classes, elles avaient trois lits !
C’est tout simple, pour s’en souvenir, c’est juste l’inverse du contraire ! :mdr2: :mdr2: :mdr2:
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Pierre B
Intarissable !
Messages : 13155
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 13:20
Echelle pratiquée : H0
Localisation : France

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Pierre B » jeu. 11 oct. 2018, 12:04

Avec le changement de classes en 1956, il y avait moins d'offre de voitures-lits dans la classe inférieure, d'où le développement des voitures-lits universelles avec possibilité de un, deux ou trois lits par cabine.


Voici quelques petites photos de voitures CFF RIC type lourd, tirées de Die Personenwagen der SBB, par Walter Trüb (Eisenbahn-Amateur, 1970) :

Image
Image
Image
Fichiers joints
SKM_C454e18101113140_0001.jpg
SKM_C454e18101113150_0001.jpg
SKM_C454e18101113151_0001.jpg
Pierre

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » jeu. 11 oct. 2018, 15:04

Voici la composition du SOE entre Milan et Venise, corrigée des dernières informations reçues des participants. Merci à eux ! :D

Image

Douze voitures !
Le train s'est considérablement alourdi depuis la première tentative de reconstitution page 10, c'est le moins qu'on puisse dire.
Le train paraissait justement un peu trop court lors de la première étude de ce tronçon il y a déjà plus deux ans.

Image

"Il manquait quelque" chose car il semblait logique en cette après-guerre de chercher à optimiser les moyens de traction.

(Depuis la photo, ce très beau décor a été détruit, le président du club préférant cette option à celle de le donner ou le vendre. (Belle mentalité !) Nous étions deux demandeurs.)
Fichiers joints
Compo SOE hiver 49 50 Verona Venise derniers ajustements.jpg
Joueur oui, maquettiste non !

Didier Specq
Messages : 16
Enregistré le : dim. 27 mai 2018, 18:47
Echelle pratiquée : ho
Prénom : didier

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Didier Specq » jeu. 11 oct. 2018, 17:55

Bonsoir. Comme aucune voiture partante de Calais ne menait effectivement à Belgrade ou à Istanbul dans le Simplon Orient Express, j'imagine que le voyageur éventuel qu monte dans le SOE à Calais et veut descendre du train sur les rives du Bosphore devait changer de voiture et de compartiment à un moment ou un autre. Quelqu'un sait-il comment ça se passait? Où? A Brig? Et que se passait-il si aucun lit ne se libérait au cours du voyage? Merci de vos réponses et surtout merci à l'auteur de ce magnifique "Mon Simplon Orient Express en HO". Amicalement.

Avatar du membre
Pierre B
Intarissable !
Messages : 13155
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 13:20
Echelle pratiquée : H0
Localisation : France

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Pierre B » jeu. 11 oct. 2018, 18:45

Les voyageurs pouvaient changer de voiture où et quand ils le souhaitaient.

Quant aux lits, tout était prévu, il y avait un système de réservations comme aujourd'hui sauf que c'était manuel. Au départ de Londres ou ailleurs en Angleterre, le voyageur via Calais pouvait s'adresser à l'agence Thomas Cook & Son la plus proche.

Dans l'autre sens, la CIWL avait ses propres agences à Istanbul, Ankara, et Izmir, voire aussi Alep pour les voyageurs en provenance de Syrie.
Pierre

Didier Specq
Messages : 16
Enregistré le : dim. 27 mai 2018, 18:47
Echelle pratiquée : ho
Prénom : didier

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Didier Specq » jeu. 11 oct. 2018, 18:50

Merci beaucoup!

Avatar du membre
R.I.C
Intarissable !
Messages : 7900
Enregistré le : mar. 24 mars 2009, 10:12
Echelle pratiquée : H0 - ép II
Prénom : Julien
Localisation : Bergerac

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par R.I.C » jeu. 11 oct. 2018, 20:27

Chouchou Loco a écrit :Voici en principe un marquage plus approprié en 1950 ?

Image
Roco 74126

Accessoirement, se pourrait-il que la rame ayant amené les voitures suisses à Milan puisse ressembler à ça durant une partie de trajet ? :gne:
Nous avions évoqué les voitures suisses sur le fil Ici et ailleurs, principalement celles qui entraient dans les compositions PLM de 1935. Mais il est fort possible que ce fussent les mêmes 20 ans plus tard :wink:

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » jeu. 11 oct. 2018, 21:08

Merci, Julien.
D'ailleurs une partie de la question reste en suspend :
Quelle déco, quels marquages en 1950 ?

Pour 1950, des marquages plutôt discrets comme ceux ci-dessous sont-ils représentatifs,
ou vaut-il mieux des plus ostentatoires, comme ci-dessus ?
R.I.C a écrit :On trouve donc des voitures CFF en coffret. Chez Roco ce sont des coffrets de trois voitures plus une loc (une croco ou une vapeur). Sur les trois voitures, il y en a une qui pourrait bien être l'A2B5 en question. Il y a une C9, mais pas de C10 :gne:

Image
Coffret CFF Roco ref 43023
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » ven. 12 oct. 2018, 14:38

Didier Specq a écrit : ... et surtout merci à l'auteur de ce magnifique "Mon Simplon Orient Express en HO". Amicalement.
Merci pour ce compliment enthousiaste qui me va droit au cœur. Ça fait vraiment plaisir, tout autant que les réponses constructives de certains intervenants de tous pays.

Si ce sujet est devenu une réelle passion pour moi, il est vrai que j’y passe un temps - déraisonnable - à analyser, observer, décortiquer et comprendre.
(Si je passais le même temps dans des investissements rentables, je serais riche ! :mdr2:)

Mon analyse de l’évolution du train au travers des pays approche de sa fin, puisque j’en suis à décortiquer la compo en Turquie, même si je n’ai pour le moment publié que jusqu’en Italie. (La traversée de la partie Est de la Bulgarie reste un peu obscure, on verra bien)
La suite va suivre assez rapidement au gré des illustrations HO ou réelles dont je disposerai pour agrémenter mes petits schémas.

RIC s’apprête à me renvoyer la voiture ex DR “bulgarisée” par ses soins.
Ce qui va bloquer avant ça, c’est la voiture MAV que je dois terminer rapidement car elle est nécessaire dès la traversée de l’Italie depuis Milan.

Au plaisir de vous lire ! :coeur1:
Joueur oui, maquettiste non !

Franco
Intarissable !
Messages : 3889
Enregistré le : lun. 25 sept. 2006, 13:13
Localisation : Turin-Italie

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Franco » ven. 12 oct. 2018, 20:05

Chouchou Loco a écrit :
Reste une dernière question : à quel moment la totalité de la rame est-elle changée de quai (donc dégagée des voitures qui restent à Milan).
Possiblement est-ce la première des manoeuvres, de façon à libérer la machine E428 qui se trouve bloquée au butoir...
Voyons si j'ai bien compris:
Dit d'abord que je ne rappelle pas le temps entre l'arrivée et le depart .
La manoeuvre des voitures qui vont au dela de Milan peut commencer lors que tous les voyageurs sont descendus et ont repris leurs bagages.
Supposant que le fourgon transporte aussi de la poste celle ci sera prise en charge directement au quai par des employés de "Poste Italiane" de memoire ils employaent des chariot à roues pleines tirés par des tracteurs à accumulateurs).
Une fois terminées ces operations le fourgon et la voiture restaurant seront emmenés aux parc voitures pour le nettoyage et ravitaillement (eau - accumulateurs etc.)
Quant au 428 au butoir n'est pas un grand souci car il ne demande pas d'etre ravitaillé en eau ou charbon donc l'equipe de conduite attendra patiemment qu'on lui donne voie libre pour s'en aller au depot ou se garer sur une voie de debord en attente d'un autre service.
:D

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: Mon Simplon Orient Express en HO

Message par Chouchou Loco » ven. 12 oct. 2018, 20:28

Ok.
D’ailleurs,
- est ce que la 428 repartira en poussant les trois voitures restées avec elle au butoir, ou
- est-ce une machine de manœuvres qui vient chercher les trois voitures, laissant la 428 partir seule au dépôt ?
Joueur oui, maquettiste non !

Répondre