De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » sam. 24 août 2019, 16:44

Bonjour,

Me voilà de retour après une longue méditation sur l'évolution de ma pratique du train. Avant de partir en vacances, j'avais démonté un des essieux d'ne 050 TA pour réduire le boudin, voilà ce que ça donnait :
IMG_0272.JPG
IMG_0272.JPG (103.39 Kio) Vu 1362 fois
Mais je ne trouve pas cela formidable. Alors quitte à avoir ouvert une loco plus du tout au gout du jour, autant tenter le diable :diable: .
L'objectif est de réduire la bande de roulement pour affiner l'aspect du train de roue
Voilà les premiers essais sur deux essieux :
IMG_0708s.jpg
DSC_0014cs.jpg

Il faut venir ajouter un nouveau boudin et remettre en forme l'essieu côté intérieur. Il faut admettre que c'est un joli chantier mais pour le moins risqué puisque je soude sur la bande de roulement et qu'il ne fait pas faire fondre la partie intérieur avec les rayons.
Il reste 8 roues à faire avant de remonter le tout pour un essai de roulement. Puis ce sera le moment de caler les essieux. Bref, un gros chantier.

Bonne journée,
g
Grégoire

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » dim. 25 août 2019, 17:03

bon, je suis peut-être aller un peu loin ....
C'est pas tip top ! Je me suis loupé sur une roue :roll: :roll: :roll:

Faut dire que je vise ça :

Image

Mais ils sortent d'où ces essieux ? Je ne pense pas que ce soit juste ceux d'origine arnold avec un reprofilage du boudin ?
Image

J'avoue que ça me chagrine cette question d'essieux !!!!!!!
Grégoire

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » dim. 25 août 2019, 18:04

C'est un échec !!!!!
IMG_0712.JPG
IMG_0712.JPG (100.26 Kio) Vu 1251 fois
IMG_0714.JPG
IMG_0714.JPG (118.11 Kio) Vu 1251 fois
L'épaisseur des roues m'empêche de faire un calage correcte des essieux. J'ai donc essayé de diminuer l'épaisseur de l'essieu par l'arrière sur la roue ratée et, en fait, le plastique fond et bouche l'interstice en les rayons !!!!!!

Bref c pas facile d'être à la hauteur !
Je vais aller prendre l'air.

g
Grégoire

Avatar du membre
Snoopy3316
Loquace
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. 18 août 2005, 10:26
Echelle pratiquée : N ep.IV, Zero un peu
Prénom : jean-marc
Club : Quissac,AFAN,CDZ
Localisation : gironde/charente
Âge : 52

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Snoopy3316 » dim. 25 août 2019, 20:22

dans le temps , il y a 8 ans , il y avait un lien qui a disparu sur un modéliste Jens Emmerman qui reprofilait ses roues en proto160 ,
j'ai retrouve son site actualisé , peut être que tu trouveras ton bonheur mais je pense que c'est lui

http://www.raw-nette.de/nbahn2.htm

http://www.raw-nette.de/producin.htm

http://www.finescale.org/finescale.org/Links.html

sinon , il y a cela en tout prêt mais cher

https://www.mago-finescale.de/html/gleis___weichen.html
amicalemeNt N jim

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » dim. 25 août 2019, 21:21

Merci Jean-Marc, la technique est similaire à celle utilisée par Loustic sur ce forum.
Il faut donc indéniablement passer par l'ajout d'un nouveau boudin après la diminution de l'épaisseur de la roue.
Merci pour la mémoire et pour le temps passé à mettre les liens à jour.
Grégoire

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » mar. 27 août 2019, 10:16

rebonjour,

Pour ne pas que mes messages paraissent contradictoires, voilà une petite explication sur mes errements du moment :

Je ne devrais pas qualifier cela "d'échec" mais d'une tentative semi-ratée pour voir si une migration vers le finescale ou le proto est envisageable ainsi que le degré de difficultés. L'aspect esthétique n'est pas mal mais ça bloque sur le fonctionnement.

J'ai annoncé que je souhaitais aller vers quelque chose de plus réaliste, avec plus de présence. J'utilise donc le matériel à ma disposition pour faire des essais, voir si cela me plaît d'aller dans cette direction, à cette échelle ou une autre, ou tout simplement faire autre chose. J'ai pris des risques sur une loco qui n'était pas nickel et plus du tout au goût du jour. Je ne suis donc pas trop démoralisé. J'ai beaucoup appris et sais aujourd'hui que cette démarche me demandera une plus grande implication vers la mécanique et le tournage.

Mon but est de trouver vers quoi, comment et où je vais me diriger à l'avenir. Par exemple, un dépôt avec des essieux de vapeur à gros boudins, ça ne va pas le faire. Passer 5 ans à faire un module finescale avec du matos NEM, j'ai déjà fait. La matériel de Jens Emmerman me fait rêver, il y a une présence indéniable, c'est donc une possibilité pour moi de rester sur cette échelle et d'aller plus loin. Comme je l'ai déjà dit, refaire ce que j'ai déjà fait ne m'intéresse pas. Et ce n'est pas une question d’élitisme, c'est une démarche personnelle : je fais du train pour me faire plaisir, si si, je vous rassure :siffle:

Réseau : voie - matériel
1er réseau Cadenet : défrichage en matière de train en N
2eme réseau Lourmarin : NEM -NEM en N
3eme réseau Bessèges : Finescale- NEM en N
Si autre chose : Finescale - Finescale en ?

On dirait pas comme ça, mais je suis un mec assez cohérent !
Modifié en dernier par gk le mer. 28 août 2019, 13:37, modifié 2 fois.
Grégoire

Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28739
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Christophedeb » mer. 28 août 2019, 07:15

Hé ben :D C’est certain que le proto en N ça doit pas être simple. Mais comme tu le dis si bien, c’est sans doute le moment de faire de la mécanique qui te fera découvrir des tas d’autres facettes du modélisme :wink:
Y a comme un goût d'pomme

Avatar du membre
141-C
Communicatif
Messages : 931
Enregistré le : mar. 08 nov. 2016, 22:08
Echelle pratiquée : H0 II/III
Prénom : Sébastien
Localisation : Versailles

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par 141-C » mer. 28 août 2019, 13:15

En tout cas j'admire ce que vous faites. Le N permet la reproduction de sites autrement impossible, ou très difficile, à d'autres échelles. Et même si le choix en matériel roulant sera toujours inférieur à celui du H0, j'ai le sentiment qu'il s'est toutefois bien développé ces dernières années. On commence même à voir poindre des références en époque 2. Ce serait dommage de quitter le navire maintenant !

Le 0, c'est vrai que cela peut faire rêver, et la très belle future 140C de Chrezo doit faire tourner la tête à plus d'un, mais ce qui me gêne à cette échelle, c'est le fait de faire tourner du matos magnifique et hyper-détaillé sur des appareils de voie aux rayons parfois faméliques. En outre, les différentes échelles pratiquées par les fabricants (véhicules au 1/43ème, matériel roulant au 1/43,5 et au 1/45) sont un autre problème.

A titre personnel, j'espère que vous resterez sur l'échelle N. Le projet viaduc aurait été sympa, et sans doute assez facilement transportable pour pouvoir être exposé. Mais il est vrai que cela "a déjà été fait". Le passage au proto 160 serait un sacré défi en soi, et les pratiquants en France ne doivent guère être nombreux.

Quoi qu'il en soit, je vais suivre cela de près.

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » mer. 28 août 2019, 13:56

Bonjour Sébastien,

Merci pour vos retours. Je ne pense pas vraiment faire du proto160, plutôt du finescale pour ne pas me mettre des contraintes trop grandes. Rémy Fauvet en fait réellement lui du proto, j'avais été en contacte avec lui qd il a commencé, mais la tolérance sur les jeux étaient tellement faible que les essieux ne passaient pas sur ma voie "finescale" code 40, malgré toutes les précautions et gabarit pris pour la poser.
Je ne suis pas certain de l’esthétique et le réalisme suivent une loi d'échelle et des proportions. Par exemple un boudin de roue de 0.15mm au 1/160 est non seulement pas suffisant (à mon sens) pour résister et tenir le wagon en réponse aux déformations de la voie sur des grandes longueurs; et à la fois avoir un effet visuel permettant de donner l'impression de masse d'un essieu comme en réalité.

Je cherche donc à avoir un matériel qui se fond dans un réalisme visuel plutôt qu'un matériel qui se confonde avec la réalité. C'est probablement la différence entre le finescale et le proto. Mais je dois bien admettre qu'en pratique, ça doit beaucoup se ressembler.

Une maxime que j'aime bien : en théorie, la pratique fonctionne; en pratique, la théorie de fonctionne pas.
ce qu'on pourrait se détourner pour le train : en théorie le finescale tend vers le proto, en pratique le finescale s'écarte du proto à chaque fois que la réalité du terrain l'oblige à quitter la norme proto issue de la réalité 1:1.

bref, on frôle la métaphysique là....
Grégoire

laurent06
Communicatif
Messages : 884
Enregistré le : jeu. 08 févr. 2007, 20:35
Âge : 39

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par laurent06 » ven. 30 août 2019, 18:18

Et si tu faisais... du HO en proto :wink:
Laurent C

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » dim. 01 sept. 2019, 13:54

Bonjour Laurent,

Je ne sais pas encore, je suis plein d'hésitation. Mais rien de grave. De toute façon, je ne peux pas repartir sur quelque chose d'autre, une suite ou complètement autre chose, sans faire de la place => annonce ici.
D'ici que cela se fasse, j'ai le temps de finir la modif de la 050TA et de rêver en feuilletant les revues !

bonne journée,
Grégoire

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 503
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » mar. 03 sept. 2019, 20:49

Bonsoir,

Voilà où j'en suis de mes premiers essais de modif d'essieux. C'est un peu de la boucherie mais je suis novice.
IMG_0722s.jpg
IMG_0721s.jpg
Si l'idée de soudée un anneau pour refaire le boudin était jouable avant de devoir réduire l"épaisseur des roues pour permettre le calage, au final la parie plastique à cuit et c'est donc in-regardable après le passage au tour qui a fait travailler le plastique de la roue.

IMG_0725s.jpg
IMG_0723s.jpg

J'ai recommandé un jeu d'essieux, il y en a pour une vingtaine d'euro. La question est de savoir si faut juste diminuer de boudin ou tester d'affiner à nouveau les roues.
Pour ce modèle, je ne suis pas sûr que ça le mérite. Mais c'est une graine à semer pour prospecter la suite de mon activité autour du N. Il faut bien dire que les 141TA de Gilkit font envie ! J'ai deux kit en attente !!

Affaire à suivre,
Grégoire
Grégoire

Avatar du membre
Pascal_pmidi
Plâtrier du forum
Messages : 12713
Enregistré le : sam. 22 sept. 2007, 14:35
Site Internet : http://pascalcook.free.fr/
Localisation : France-Aude
Âge : 52

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Pascal_pmidi » mar. 10 sept. 2019, 12:44

Ça donne déjà une autre allure des essieux fins, il n'y a pas à dire !!! Je te souhaite bien du courage pour la continuation de tes travaux ! :wink:
Pascal

Répondre