Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 10:24 
Renaud, le nouvel attelage REE est très efficace et pratique quand il est question d'atteler. Attention, dès que l'écart est d'environ 1cm, les wagons "s'attirent" : sur 1 vidéo par exemple, tu vas en voir 1 "rouler tout seul". Gros point fort par contre, l'attelage en courbe ne pose pas de soucis

Pour dételer, pas de mystère, les aimants sont costauds. IL faut prévoir 1 petite lame que tu glisses entre les attelages, par le dessus, et lui faire faire 1 1/4 de tour. Ensuite, repousser légèrement la rame pour écarter les aimants, sinon, ça va réatteler. Attention, ne pas prévoir 1 lame métallique :mrgreen: . Yves Marly (Est Modèles a prévu de commercialiser l'outil adéquat)
Dan
Avatar de l’utilisateur
Ecrainville
Débordant
 
Messages: 3399
Inscrit le: Lun 08 Avr 2013, 19:31
Club: Les Méclents

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 10:41 
Ecrainville a écrit:Pour dételer, pas de mystère, les aimants sont costauds.

Je ne peux que confirmer. Cet attelage peut intéresser surtout ceux qui ont des convois où la nécessité de dételer ne se justifie pas.Par contre pour info il existe 3 longueurs différentes d’attelages et cela en rapport aux tampons.

A Sedan le concepteur faisait des démonstrations de l’intérêt de ceux-ci surtout en courbe et il s’était fabriqué un petit outil. Bonne nouvelle si Yves Marly le conçoit. A Suivre ....

Je pense que Kadee reste plus intéressant même si la forme n’est pas d’actualité en France.
Gérard
l'art est difficile
Avatar de l’utilisateur
jaja7474
Bavard
 
Messages: 65
Inscrit le: Sam 22 Jan 2011, 18:31
Localisation: Megève 74
Âge: 72
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Gérard

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 11:13 
Ecrainville a écrit:...

Pour dételer, pas de mystère, les aimants sont costauds.
...


... et en même temps, avec une rame lourde (14 voitures), j'ai eu des ruptures systématiques dans mes hélices.

Ces attelages sont très discrets, et c'est là leur grande qualité. Mais vu que tu as aussi des hélices, même si elles sont moins violentes que les miennes, ça ne passera pas dans tous les cas.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9166
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 11:32 
bonjour
j'en utilise entre les machines et les rames. je viens de faire un essai en tenant la loco et en effectuant une légère poussée sur la rame, les aimants se désacouplent . donc manip très facile .j'ai des rames courtes 6 voitures maxi et ca passe partout sans décrochage. j'ai eu un décrochage sur un déraillement d'une voiture michel
mi51
Papotier
 
Messages: 114
Inscrit le: Ven 19 Déc 2008, 10:03
Localisation: idf
Âge: 69
Echelle pratiquée: ho
Prénom: michel

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 12:10 
Alors là deteler à la main c'est pas cool même si mieux qu'un attelage classique.
Je crois que pour mon réseau je vais standardiser en kadee
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Prolixe
 
Messages: 1815
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 09:11
Localisation: Auvers sur Oise et Noailles
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 12:19 
Sur notre réseau de la Maurienne, nous avons plusieurs rames équipées d'attelages à aimant REE. Certes, le réseau ne comporte pas de rampe mais nous faisons rouler des rames de plus de 30 wagons à essieux (en courbe, ça tire plus que ceux à bogies) avec une fausse motrice en pousse sans le moindre dételage. Par contre, en cas de déraillement d'un wagon, l'effort de traction devenu plus important provoque un dételage. Ce serait plutôt un avantage car cela évite de voir une rame se coucher dans une courbe quand un wagon de queue déraille. Une mesure de l'effort pour désacoupler donne la valeur de 250 grammes.
Un rapide calcul avec une machine pesant 400 grammes et un coefficient d'adhérence de 0,3 (ce qui serait plutôt bon) donne un effort au crochet de 120 grammes soit la moitié de ce que supportent les aimants placés en tête de rame. Conclusion : ça tient !
Quant à la possibilité d'attelage en courbe, là c'est super.
Tonton Jean
Communicatif
 
Messages: 994
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 13 Nov 2017, 14:09 
Tonton Jean a écrit: Quant à la possibilité d'attelage en courbe, là c'est super.


En effet
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Prolixe
 
Messages: 1815
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 09:11
Localisation: Auvers sur Oise et Noailles
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Nov 2017, 17:06 
Quelques photos en passant sur les activités en cours...

D'abord, je poursuis les modifications informatiques dans TC pour améliorer le fonctionnement des manoeuvres marchandises. Cela passe par une augmentation du nombre de zones de détection sur les aiguilles séparant les cantons où les trains vont manoeuvrer. Notamment, coté Chalons, j'ai installé une troisième zone d'aiguille Chalons (ZAC 2) permettant de faire des manoeuvres vers les voies 1, 2 et la VU et ceci partir des voies A, B, C, D et 3. On a donc en sortie de gare 3 zones détectées : ZAC 1, 2 et 3. On comprend un peu mieux avec ce petit schéma :
Image

Mais... cela suppose de reprendre pas mal de câblage ! Ambiance souterraine, à nouveau :
Image

Au passage, et ceci n'a rien d'original, je vous montre comment je raccorde mes fils. Soudure après étamage :
Image

Je réalise l'isolation avec un court segment de gaine thermorétractable :
Image

Bref, ensuite il faut prendre en compte dans le logiciel ces nouveauté et effectuer le paramétrage nécessaire. Mais ça c'est de la sauce TC pur sucre...

Alors pour me changer les idées, j'ai aussi changé un bandage sur ma bonne vieille 141 TA Modelbex. Changer un bandage sur une machine vapeur, ça peut effrayer. Eh bien là, rien de plus simple : les axes des bielles ne sont que des mini vis qu'il suffit de retirer, au niveau seulement du troisième essieu, celui qui est bandagé :
Image

Hop, on retire le bandage précédent, complètement distendu. Remplacement avec un modèle Roco :
Image

On remet en place la bielle principale et on re-visse (moins facile que dévisser...) :
Image

Notre 141 TA peut reprendre le service et acheminer la tranche directe Metz-Marhodieu de l'express 2503... Départ voie A, puis entrée sur la VU, et une dernière vue bucolique peu avant l'arrivée à Marhodieu...
Image
Image
Image
Renaud
HO Sud Est ép. III/IV
Avatar de l’utilisateur
Renaud 38
Expansif
 
Messages: 2490
Inscrit le: Mar 26 Avr 2011, 22:41
Localisation: Grenoble
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Nov 2017, 17:35 
Encore une bien belle série de photos :applause: J'adore ton réseau et ta philosophie du modélisme Renaud :coeur1:
Philippe
Avatar de l’utilisateur
X2425
Intarissable !
 
Messages: 15194
Inscrit le: Jeu 02 Sep 2010, 10:38
Localisation: Saint Malo
Echelle pratiquée: HO

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Nov 2017, 18:13 
Je souhaiterais avoir un peu plus d’explications si cela est possible concernant ton schéma.

En effet je vois sur la photo, par exemple, que tu as un fil rouge sur lequel tu as inscrit “zac 2”. Ce fil a t-il été crée pour reprendre les aiguilles 17-18-23 et dans quel but ( TC ou crée un canton d’aiguilles ) ?

Si cela est le cas pour TC peux-tu m’indiquer dans TC la rubrique qui en parle sans vouloir polluer ce fil. ? Dans le 2ème cas considères-tu les aiguilles groupées comme un canton pour la détection ?

Encore merci pour tout ce temps que tu consacres Renaud à notre hobby.
Gérard
l'art est difficile
Avatar de l’utilisateur
jaja7474
Bavard
 
Messages: 65
Inscrit le: Sam 22 Jan 2011, 18:31
Localisation: Megève 74
Âge: 72
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Gérard

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Nov 2017, 18:48 
Toujours aussi enrichissant et agréable à contempler :coeur2: :applause:
Avatar de l’utilisateur
Phil77
Démonstratif
 
Messages: 1494
Inscrit le: Sam 27 Déc 2008, 14:56
Localisation: 77
Âge: 56
Echelle pratiquée: ho et G US
Prénom: Philippe
Club: Meaux

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Nov 2017, 23:07 
Merci Philippe. Je suis très flatté de ta remarque surtout venant de toi.

Pour répondre à Gérard, il va falloir que j’explique de façon plus approfondie certains rouages du fonctionnement de TC. Mais c’est vrai, j’en ai trop dit ou pas assez... Je vais donc peaufiner la réponse pour essayer d’être clair. J’espère pouvoir faire ça demain.
Renaud
HO Sud Est ép. III/IV
Avatar de l’utilisateur
Renaud 38
Expansif
 
Messages: 2490
Inscrit le: Mar 26 Avr 2011, 22:41
Localisation: Grenoble
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 20 Nov 2017, 08:41 
Normalement sur le forum RRTC on peut lire les messages sans être inscrit :wink:
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Prolixe
 
Messages: 1815
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 09:11
Localisation: Auvers sur Oise et Noailles
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 20 Nov 2017, 13:36 
Bonjour Renaud 38,
Je n'ai découvert que tout récemment ton réseau ,tes vidéos .. et entrepris du coup la lecture intégrale de ton fil passionnant.Je n'en suis qu'à la page 114 pour le moment .... mais j'ai déjà appris tellement de choses dont certaines bien basiques mais que j'ignorais désespérément (ex comment utiliser la terre à décor ou un aérographe ) .
Je savais que le modélisme ferroviaire était un loisir de tous les corps de métier allant de la menuiserie ,de la géométrie ,de l'électricité à l'électronique et l'informatique . Pourtant ,je n'avais encore jamais pensé jusqu'à présent utiliser mon iPhone dans un tombereau pour m'offrir un tour de mon réseau en vidéo et ce fut magique ! Mon très modeste réseau est toujours sans véritable décor et depuis trop longtemps .Mais il m'a bien permis néanmoins de voir les trains tourner depuis déjà une bonne dizaine d'année .(sur ce point ,je partage l'avis" philosophique" de plusieurs de tes lecteurs ). Fort de tes conseils , je vais donc pouvoir m'atteler plus sereinement maintenant à le réaliser ente copiant sans vergogne un maximum autant faire se peut ... :ange3:
Alors ,un grand merci pour tous tes efforts didactiques et ton aimable propension à faire partager ta virtuosité de modéliste ferroviaire .
Mes excuses pour cette petite digression de TC.


ps:Je me demande d'ailleurs si un éditeur ne serait pas intéressé pour réunir tes conseils dans un vade-mecum du modélisme ferroviaire qui pourrait être traduit en plusieurs langues .Qui sait ? :gne:
Lenz Compact
Philippe50
Papotier
 
Messages: 168
Inscrit le: Lun 29 Déc 2014, 07:41
Localisation: Manche
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO ep IV
Prénom: Philippe

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 20 Nov 2017, 19:08 
Merci Philippe pour ton petit mot. Je suis heureux de participer à la diffusion de notre petit monde...

Comme promis, voilà un petit cours intégré sur les indicateurs dans TC.

Le principe de base du logiciel est de connaître en permanence la position et la vitesse de tous les trains. Pour cela, le réseau est divisé en cantons alimentés à travers une carte de détection. On a indiqué quel train occupait tel canton et à partir de là, le logiciel suit le train de canton en canton. Pour arrêter un train dans un canton on définit un marqueur d'arrêt et un marqueur de ralentissement qui sont positionnés en distance par rapport à l'entrée du canton. Voilà l'exemple d'un canton de pleine voie, C22 équipé de ses marqueurs.
Image

Jusque là, tout est simple mais... un canton ne peut être occupé que par un seul train. Or, dans les cantons de gare, destinés aux manœuvres, il faut pouvoir faire entrer une machine dans un canton déjà occupé. Mais alors problème : le canton étant déjà occupé, TC ne peux pas faire stopper une deuxième machine qui y pénètre car son entrée dans le canton en question ne peut pas être décelé (l'indicateur d'occupation est évidemment déjà activé par le premier train).
Il faut donc créer un artifice et pour cela on emploie des "signaleurs".

Le signaleur est une sorte d'indicateur totalement virtuel qui va renseigner TC sur la position d'un train.
Prenons le cas du canton V11 de la gare marchandise. Voilà sa structure (propriétés), nettement plus complexe que pour le canton C22 :
Image

On voit que le canton possède un indicateur normal (le petit carré rouge à droite, sans drapeau) mais aussi 3 signaleurs. Chaque signaleur est spécifique d'un trajet précis. En l'occurrence, il existe 3 trajets de manoeuvres possibles se terminant en voie 11 : en provenance du dépôt, du canton C21 et du petit canton V15 situé sur voie de service. Le premier signaleur en partant par la droite lui est consacré. Et, bien sûr, un marqueur d'arrêt spécifique lui est associé.

Ce signaleur va être activé artificiellement par deux conditions :
- le démarrage du trajet V15 - V11
- ET l'activation d'un indicateur d'occupation de voie dans la zone d'aiguilles : ici le ZAL 2 (zone d'aiguilles coté Lyon).
Image

Il faut donc alimenter cette petite zone d'aiguilles par une entrée de carte de détection, exactement comme un canton. Et lorsque le train qui manoeuvre entre la V15 et la V11 va entrer dans cette zone d'aiguilles, il est aussitôt détecté : TC connait l'identité du train et sa vitesse. Il va pouvoir l'arrêter au bout d'une certaine distance selon le marqueur d'arrêt indexé à cet indicateur là.

On va donc donner comme consigne à TC d'arrêter le train entrant dans le canton V11 à une distance qui va dépendre des éventuels trains déjà présents. Pour cela, la distance du marqueur d'arrêt va utiliser une formule et non pas une distance fixe :
Image

Ici on peut lire : 239-%BA.
239 est la position du marqueur d'arrêt mais cette distance est calculée à partir de l'entrée de la zone d'aiguilles, bien sûr, c'est à dire calculable par TC dès lors que le train entrant est détecté.
On diminue cette distance de %BA qui en language "TC" signifie "train déjà présent dans le canton". Il faut naturellement avoir rentré ce renseignement c'est à dire que TC doit non seulement connaitre tous les trains et locomotives en circulation mais aussi leurs longueur.
Et du coup, si par exemple sur la voie 11 stationne un petit train de déserte de 5 wagon avec une machine en tête, soit au total 78 cm, le locotracteur qui vient de la voie 15 pour manoeuvrer la rame va entrer sur voie 11 et s'arrêter automatiquement juste derrière la rame en attente qui, elle, a été arrêtée au marqueur normal d'arrêt.

J'espère avoir été clair. Il est donc possible de faire beaucoup de choses grâce à ces marqueurs à condition que les cantons où l'on manoeuvre soit séparés par au moins une aiguille...
Et vous comprenez donc mes transformations récentes visant à multiplier mes zones d'aiguilles détectée pour améliorer les manoeuvres.

Bon pour changer un peu, quelques images justement de trains de marchandise à Luzy .
D'abord le départ d'un train de desserte qui quitte la voie 3. On voit le CV6 qui affiche cependant VL autorisant le train à pénétrer sur voie principale en direction de Chalons. C'est encore la 141 F qui est à la manoeuvre.
Image

Et puis l'arrivée d'une petite rame destinée au dépôt : ce sont 5 tombereaux de charbon. Arrêt voie B de la 140 c.
Image

Après effacement de celle ci, le Y7100 vient en pousse pour refouler la rame vers les emprises du dépôt, pendant que son collègue, une 6300, manoeuvre une longue rame sur la voie adjacente.
Image

Sur ce, après tout ce discours, j'ai un peu soif et vais m'offrir une bière à votre santé !
Renaud
HO Sud Est ép. III/IV
Avatar de l’utilisateur
Renaud 38
Expansif
 
Messages: 2490
Inscrit le: Mar 26 Avr 2011, 22:41
Localisation: Grenoble
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Daniel67, Hypnotik et 30 invité(s)