Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Mars 2017, 20:40 
Gros travaux aujourd'hui dans la nouvelle zone marchandise.
Je ne voulais pas réutiliser directement les anciens sols. Trop de colle, de gravillons...
J'ai donc placé une nouvelle couche de carton pour faire les nouveaux sols de l'ensemble du plateau : cour marchandise avec la zone de manutention des containers et aussi l'usine Mineral.

C'est du bristol de 500 g découpé à la demande et collé à la colle à bois. D'où les poids pendant le séchage.
On devine la nouvelle position de la halle et de son quai qui sera remis aussi à niveau...
Image
Image

Les raccords sont fait comme d'habitude avec de l'enduit de rebouchage. Je réalise avec aussi le lien avec le rail dans les zones de manutention.
L'ambiance vient doucement.
Prochains épisodes : clôture de l'EP céréalier et peinture globale...
Renaud
HO Sud Est ép. III/IV
Avatar de l’utilisateur
Renaud 38
Expansif
 
Messages: 2354
Inscrit le: Mar 26 Avr 2011, 23:41
Localisation: Grenoble
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Mars 2017, 20:51 
Bonjour Renaud... :D

Dès qu'on reparle de décor à Luzy, je repointe le bout de mon nez...
Une remarque : il me semble que tes pots de peinture ne sont pas à l'échelle, pas plus que tes poids.
Tu m'objecteras que si c'est pour dire de telles âneries je peux m'abstenir, et tu n'auras pas tord. De manière plus sérieuse, refaire comme tu le fais des portions de réseaux, c'est une manière de le faire vivre et même survivre. En effet, une fois un réseau terminé, il arrive que l'on ai envie de passer à autre chose... A Luzy, je pressens que ces changements vont être un plus formidable, et ce sera tant mieux.
Amuse-toi bien et surtout reste calme... Et là, je sais de quoi je parle ! :mrgreen:

:applause: :applause:
Djak
Restons calmes et buvons frais
Avatar de l’utilisateur
Djak
Expansif
 
Messages: 2326
Inscrit le: Ven 27 Jan 2012, 09:59
Localisation: Notre Dame d'Oé - (9 km au nord de Tours)
Âge: 65
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jacques

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Mars 2017, 20:56 
Ce que je trouve fou c'est que la plus part d'entre nous on galère pour déjà terminer notre réseau. Et notre ami Renaud a non seulement fini le sien mais passe son temps a défaire et refaire.

Bravo en tout cas pour ce travail
Avatar de l’utilisateur
Tibrus
Fécond
 
Messages: 748
Inscrit le: Dim 04 Oct 2009, 19:11
Localisation: Groisy (74)
Echelle pratiquée: H0

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Mars 2017, 21:00 
Belle évolution de cette cour marchandises !!!! :applause: :applause:
Pour avoir fait beaucoup de bicyclette dans une cour marchandises dans ces années-là , ne pas oublier, si possible, les nids de poule ! :ange3:
JFL
Avatar de l’utilisateur
JFL
Éloquent
 
Messages: 337
Inscrit le: Jeu 08 Nov 2007, 21:34
Localisation: Valence d'Agen
Âge: 71

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Dim 19 Mars 2017, 23:03 
Bonsoir Renaud,

Superbe boulot.
Je vois aussi que la bascule a été déplacée.
:applause: :applause:
Bonne continuation.
Digilap' / Rémy
Avatar de l’utilisateur
Digilap'
Bavard
 
Messages: 91
Inscrit le: Mar 24 Fév 2015, 11:11
Localisation: Saint-Claude, Jura
Âge: 40
Echelle pratiquée: N
Prénom: Rémy

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Lun 20 Mars 2017, 20:30 
Bravo Renaud pour ce travail. En attendant de l'admirer de plus près, une petite photo de Luzy d'en haut mais de l'autre côté par rapport à la précédente.

Image

PS: je suis impatient des retours pour ces nouveaux moteurs que tu installes car, comme je le précise dans mon fil ( "encore un nouveau réseau ") j'ai des soucis avec les Roco sous table. Je suis donc tout cela de près.

A bientôt.
Avatar de l’utilisateur
Salon767
 
Messages: 25
Inscrit le: Sam 24 Déc 2016, 18:07
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Phil

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 10:29 
C'est top. :applause: :applause: vivement la suite
Avatar de l’utilisateur
Hypnotik
Papotier
 
Messages: 154
Inscrit le: Lun 05 Sep 2016, 15:32
Âge: 30
Echelle pratiquée: Ho
Prénom: Kevin

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 12:03 
Renaud 38 a écrit:Mon enthousiasme pour ces moteurs MTB s'avère singulièrement écorné à l'usage...
En effet, 3 moteurs sur les 8 que j'ai achetés comportent une anomalie aléatoire. Lorsqu'on commande l'aiguille via le décodeur, il arrive que le moteur ne réponde pas. Une petite tape sur le moteur et hop ! il répond. Il s'agit manifestement d'une mauvaise qualité de certains interrupteurs sur lesquels agissent les cames de commande, bien visible sur cette photo :
Image

Les 4 premiers moteurs installés pour les nouvelles aiguilles de la gare marchandise fonctionnent très bien. Ils sont particulièrement silencieux et procure un excellent appui des lames. Pas de problème sur l'inverseur qui alimente la pointe de coeur.
Mais le 5ème moteur, l'un des deux qui commandent la TJS, présente ce défaut plutôt gênant ! Car lorsque TC envoie un ordre, il considère que l'aiguille a basculé et lance le trajet. Si l'aiguille est restée en place, court circuit et déraillement garanti !
Donc je ne sais trop que penser. Je vais faire un mail chez CDF où je les ai achetés pour voir s'il existe un problème sur une série de fabrication...

À propos aussi de ces moteurs. L'anomalie que tu as rencontrée était-elle "native" ou bien est-elle apparue au fil du temps ?
Combien les as-tu payé ?
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12365
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 17:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 15:00 
Sa120672 a écrit:Pour ma part, je reste persuadé que la solution servo moteur est bien plus intéressante.

Je suis entièrement d’accord avec Sa120672. Avec un « bémol » : les servos sont dépourvus de contacts auxiliaires (rétrosignalisation, réalimentation des cœurs). Personnellement, j’utilise la solution ESU Switchpilot. Pour palier le manque de contacts, ESU propose le module complémentaire Switchpilot Extension. Mais attention : ce module ne reflète pas la position exacte de l’aiguille ; il indique seulement que l’ordre de changement de position a été reçu. Si par exemple le connecteur du servo est débranché ou a un fil coupé, le servo ne bougera pas, et pourtant le cœur d’aiguille sera commuté et la LED du tableau de contrôle s’allumera.
J’ai essayé d’installer des « micro-switches » (micro-rupteurs en bon français) sur un servo, mais ça n’a rien d’évident. Voir une petite vidéo sur cette page.

À part ça, bien que nouveau sur le forum, je suis le travail de Renaud depuis longtemps et je fais partie de ses nombreux admirateurs.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Fécond
 
Messages: 535
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 03:44
Âge: 65
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 15:47 
Renaud 38 a écrit:Image


Bonjour Renaud.

J'ose :oops: une toute petite chose me chiffonne,sur ce beau réseau :coeur1: , la halle à marchandises me parait petite, par rapport à la taille de la gare .
Le TGV à tué le rêve...
Avatar de l’utilisateur
Alboss
Communicatif
 
Messages: 995
Inscrit le: Sam 19 Août 2006, 09:28
Localisation: Ile de France (78)
Âge: 61
Echelle pratiquée: HO - Epoque III Est
Prénom: Alain
Club: Privé

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 16:47 
Gibi a écrit:... J’ai essayé d’installer des « micro-switches » (micro-rupteurs en bon français) sur un servo, mais ça n’a rien d’évident ...
ia orana Gibi,

Comme je l'avais indiqué dans l'article sur le grill de voie (Loco-Revue 825), installer un rupteur ne présente aucune difficulté.

Sur mon réseau, j'ai positionné sous chaque aiguille un boitier Peco PL-12. Cela me permet de gérer de manière très simple la translation de l'aiguille, soit manuellement par une tirette, soit par un moteur électrique (que je connecte sur la tirette pour le déporter). Dans le cas de cette aiguille qui est gérée par une tirette manuelle ...
Image
... Tu peux voir que le rupteur est asservi à la position réelle de celle-ci. Ainsi, pas de risque de voir la pointe de cœur changer de polarité si l'aiguille ne bouge pas physiquement. Il est bien sûr possible de positionner plusieurs rupteurs l'un sur l'autre si tu as besoin d'autres contacts.

Cette méthode d’installation permet de déporter les moteurs (afin d'éviter son positionnement dans un endroit difficile d'accès). Elle présente également l'avantage d'utiliser des rupteurs industriels (bien plus solides que les contacts auxiliaires des moteurs d'aiguilles en modélisme).

L'électronique c'est très bien, mais l'électro-technique est souvent plus simple à installer (et à dépanner). Il suffit de transposer en modélisme des techniques utilisées à l'échelle 1:1 :wink:
Res non verba !!!
Avatar de l’utilisateur
Taniera
Intarissable !
 
Messages: 4495
Inscrit le: Mer 15 Oct 2008, 03:51
Localisation: Tahiti - Polynésie Française
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO - HOe

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 17:28 
Par contre, en faire un ensemble compact fixé sous un signal mécanique... :mort:
C'est pour cela que le MP1 m'intéresse.
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12365
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 17:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 18:23 
Taniera a écrit:[Comme je l'avais indiqué dans l'article sur le grill de voie (Loco-Revue 825), installer un rupteur ne présente aucune difficulté.

Salut Taniera

Nous sommes d'accord, c'est d'ailleurs ce que j'ai fait en récupérant des contacts Peco de mes anciens moteurs. Voici ce que ça donne, en théorie :
- par dessus (vue à travers la table de roulement non représentée)
Image

- par dessous
Image

Puis la traduction en pratique :

Image

La flèche bleue indique la tige de transmission entraînée par le servo. Le déplacement est donc en rotation et non pas linéaire.

Ceci dit, j'ai essayé le SwitchPilot Extension car un des contacts Peco avait un fonctionnement aléatoire. Pas étonnant d'ailleurs vu la rusticité de la conception. Fonctionnement nettement plus fiable avec les microrupteurs du commerce, qui sont entre autres utilisés dans les souris (informatiques) et qui ont donc une durée de vie mécanique assez phénoménale !
Mais le réglage de la course par rapport à la tringle de commande n'est quand même pas très facile. Voir la vidéo citée plus haut.

Dans ta solution, il y a bien un problème de réglage de la distance entre la tige de la tirette et le levier du micro-rupteur. Faire ce réglage assis sous le réseau, la tête en l'air, et avec quelques rhumatismes, je n'appelle pas cela facile...

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Fécond
 
Messages: 535
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 03:44
Âge: 65
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 19:35 
Gibi a écrit:... Dans ta solution, il y a bien un problème de réglage de la distance entre la tige de la tirette et le levier du micro-rupteur. Faire ce réglage assis sous le réseau, la tête en l'air, et avec quelques rhumatismes, je n'appelle pas cela facile...
Et pourtant, il suffit d'essayer pour se rendre compte que c'est très simple ... :wink:

Pour fixer le rupteur, tu as deux vis. Tu serres modérément la première. Tu as ensuite toute latitude pour ajuster sa position en fonction de la tige de commande. Une fois la position correcte, tu places la deuxième vis. A la limite, tu pourrais même laisser une seule vis car la pression procurée sur le levier est assez faible.

Après, chacun sa vision des choses. Perso, je n'aime pas du tout avoir le moteur sous l'aiguille et encore moins ce système de gestion par rotation. Je trouve que c'est bien compliqué. La solution que j'ai mise en œuvre me permet de regrouper en face avant du réseau tous mes moteurs (ou tirettes si je veux une option manuelle). Et justement, cela m'évite de partir sous le réseau bricoler la tête en l'air en cas de soucis.

Mais je le redis, la meilleure méthode est celle que l'on préfère ... :mrgreen:
Res non verba !!!
Avatar de l’utilisateur
Taniera
Intarissable !
 
Messages: 4495
Inscrit le: Mer 15 Oct 2008, 03:51
Localisation: Tahiti - Polynésie Française
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO - HOe

Re: Réseau perso en H0 : "Luzy" vers 1965

Publié: Mar 21 Mars 2017, 20:24 
En effet !
De nos jours, si les moteurs d'aiguilles à solénoïdes genre Peco sont moins à la mode, on a le choix entre moteurs lente genre Tortoise ou MTB, servos et tirettes comme bien décrit par Taniera, manuelles ou motorisées ou servos. Mon expérience des servos se limite à la motorisation des cibles mécaniques et la commande des feux associés fait appel, comme le suggère Sam, au couple ESU Switch Pilot + Extension. Les servos sont réglables très finement et je confirme que ça marche très bien.
Personnellement, j'utilise depuis longtemps des moteurs lents Lemaco qui imposent d'ajouter un tringlerie pas très facile à régler sous la table et qui sont en outre fort bruyants... J'ai donc voulu tester ces moteurs MTB qui simplifient considérablement l'installation mécanique surtout que les MP5 sont commandés via un connecteur amovible, très commode pour changer le moteur.
Je les ai achetés 18€ chez CDF (19€ si on en achète moins de 5). Ils sont silencieux. Il faut impérativement régler la course de la commande à 3mm et profiter de la dépose du capot pour vérifier la tige de l'arbre à cames qui est souvent insuffisamment enfoncée dans la roue dentée. Enfin, lors de l'installation sous table, il faut être assez rigoureux pour éviter tout point dur dans le fonctionnement.
J'ajoute que, comme Taniera, je n'aime pas bien la commande de la traverse mobile de l'aiguille par un doigt en rotation. C'est la solution proposée en standard dans la notice Lemaco, mais j'ai toujours trouvé cette façon de faire difficile à régler et j'en étais venu à une commande par tige en corde à piano qui compense par son élasticité l'importante différence d'amplitude entre le mouvement du moteur et celui de la traverse..

Mettre en place un MTB en comparaison, c'est du millefeuille !

Je rebondis pour en revenir à ma gare marchandise sur le propos d'Alain. Effectivement, la halle PLM est trop riquiqui... Qu'en pensez vous ?
Ce serait peut être une bonne idée de profiter de ce grand lifting pour construire une nouvelle halle plus longue ?
Renaud
HO Sud Est ép. III/IV
Avatar de l’utilisateur
Renaud 38
Expansif
 
Messages: 2354
Inscrit le: Mar 26 Avr 2011, 23:41
Localisation: Grenoble
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bob l'éponge N iste, Yahoo [Bot] et 27 invité(s)