Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

[TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Mar 14 Mars 2017, 23:03 
Aubert Bernard a écrit:Une chose est certaine, c'est que les premières CC-6500 n'avaient

que deux essieux moteurs, et donc, c'est un peu léger.

J'ai expliqué, sur ce forum, comment j'ai procédé pour rendre le 3ème essieu

moteur.

Quant aux dernières productions, avec deux bogies moteurs et un

avorton de moteur Bühler, je pense que la force de traction

doit être limitée, justement, par les caractéristiques de ce moteur.

Un bon moteur, certes, mais un peu léger pour une TAB.

Mais, je ne possède pas de modèle avec cette motorisation.

Donc, votre avis, aux uns et aux autres sera le bienvenu.....


Bonsoir,

Je possède une CC 6500 de dernière génération à deux bogies moteurs acquise directement auprès de Mr Gérard. Elle marche à la perfection et je ne vois pas de différence quant à la force de traction. Quatre roues sont motrices, deux par bogie. La prise de courant est mieux répartie et meilleure que sur les modèles de 2è génération. Enfin, elle est dotée d'un volant d'inertie. Bilan positif pour moi.

J.L. B.
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 578
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Mer 15 Mars 2017, 00:05 
"Quatre roues sont motrices, deux par bogie."

Cela me semble bizarre.....???? :gne:

Quatre roues, ou quatre essieux.... :mrgreen:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 7467
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Mer 15 Mars 2017, 10:24 
Aubert Bernard a écrit:"Quatre roues sont motrices, deux par bogie."

Cela me semble bizarre.....???? :gne:

Quatre roues, ou quatre essieux.... :mrgreen:


Dont acte! quatre essieux évidemment. Mais vous m'aviez bien compris!
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 578
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

Re: TAB. Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Mer 15 Mars 2017, 21:19 
Vonvon a écrit:Les gars vous êtes sympa et vos chinoises sont jolies mais c'est totalement hors sujet, alors si vous n'avez pas du TAB, svp :arrow: :arrow:


Bsr,

N'ayant plus trop le temps de "fouiner" sur les forums, dont celui de LR, c'est tout à fait par hasard que je viens de (re)trouver ce dernier (post); je ne peux que souscrire à la remarque ci-dessus.

Le temps de tout lire depuis la page 29, là où il était en sommeil depuis près de 3 ans, il serait bon de faire valoir les marques concurrentes là où elles ont droit de citer et éviter une telle "pollution" de celui-ci. :ange3:

Cdlt.

R.S.
Avatar de l’utilisateur
232S003
Expansif
 
Messages: 2391
Inscrit le: Mer 08 Juil 2009, 21:32
Localisation: Lyon
Âge: 57

[TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 16 Mars 2017, 08:59 
Bonjour à tous,
@R.S ou JL.B; savez vous de quel millésime sont les 6564 et 6565 :?:
Deuxième et troisième génération :?:
Merci d'avance.
Slts,
Dernière édition par Vonvon le Ven 17 Mars 2017, 02:15, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Vonvon
Causant
 
Messages: 256
Inscrit le: Lun 17 Nov 2014, 17:38
Localisation: Ain, quoi, comment !
Echelle pratiquée: H0 IV & V
Prénom: Yvon
Club: Sandwich

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 16 Mars 2017, 11:34 
Vonvon a écrit:Bonjour à tous,
@R.S ou JL.B; savez vous de quel millésime sont les 6564 et la 6565 :?:
Deuxième et troisième génération :?:
Merci d'avance.
Slts,


Bonjour,

6564 et 6565, CC 6500 de 3è sous-série à persiennes verticales. Gérard TAB a produit de nombreuses versions de ces machines avec à chaque fois des numéros différents. Donc difficile de situer le millésime pour les numéros 6564 et 6565.
R. Gérard a produit les 6500 de 3è sous série à persiennes verticales à partir de 1979. Je suis allé chercher la mienne -la CC 6566- rue Calmels à Paris dans l'atelier Gérard TAB début octobre 1979.
Une remarque: Ce n'était pas une production industrielle. Il y avait généralement un délai d'attente. Parfois plusieurs mois. Mr Gérard ne vous demandait pas d'acompte. On passait commande et on recevait un avis de disponibilité avec le prix à payer.
Le chassis de 2è génération est apparu en 1975. J'ai dû vérifier dans Loco-Revue n'étant plus bien sûr de l'année précise. J'ai eu une 6500 1è génération acquise en 1974 qui n'a jamais bien marché et qui est devenue un modèle d'exposition. La quasi-totalité de mon parc est de la 2è génération.
D'après la même source la 3è génération est apparue en 2003. J'en ai une seulement.
Entretemps divers perfectionnements ont été ajoutés au chassis de 2è génération.
Voilà!
J.L. B.
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 578
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 16 Mars 2017, 14:43 
Bjr,

De mon côté, je ne peux répondre dans l'immédiat, ma base de données perso & photos détaillées de la mécanique de ces vénérables CC TAB étant sur l'ordi HS ... en cours de "réparation".

R.S.
Avatar de l’utilisateur
232S003
Expansif
 
Messages: 2391
Inscrit le: Mer 08 Juil 2009, 21:32
Localisation: Lyon
Âge: 57

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 16 Mars 2017, 19:31 
Cet après-midi opération d'entretien périodique sur une partie de mon parc TAB.

Nettoyage des roues qui prennent le courant, nettoyage du collecteur et léger graissage (à dose homéopathique).
Pour ces opérations j'emploie une gomme Roco, le résultat est parfait sans altérer du tout le métal des roues et surtout du collecteur.
Le nettoyage des roues est nécessaire, il n'y a que le bogie porteur qui prend réellement le courant et si les roues sont encrassées on a évidemment un mauvais fonctionnement, voire des arrêts sur les aiguilles au ralenti. Car les TAB sont gourmandes et font dévier les ampèremètres du réseau! Il est donc indispensable de contrôler régulièrement l'état des roues. Avec la gomme Roco le nettoyage est rapide, simple et efficace sans contre-indication.
Quant au collecteur: le moteur TAB a pour principal inconvénient un encrassement périodique du collecteur. C'est du aux charbons: il devient noir! Je m'en étais ouvert à Maryse Gérard qui m'avais recommandé un nettoyage à sec avec une toile émeri à grains très fins. Cette solution fonctionne, cela enlève toutefois un peu de matière à chaque fois (c'est faible) et j'ai fini par essayer la gomme Roco, encore elle. Miracle! Je vous le recommande.

Sur les machines les plus récentes l'électronique de l'éclairage me pose parfois quelques problèmes. Après avoir changé deux ampoules sur ma 21004 -ce qui n'est déjà pas simple- j'étais content, cela marchait bien avant remontage, mais une fois la caisse remontée et remis la machine sur les rails plus rien! Va comprendre! Redémontage, mais cette fois encore sans succès et du coup j'ai retourné la machine parce que cela marche dans l'autre sens! A la fin je vais finir par installer à la place des leds très fines!

Je signale aussi que sur cette 21000, côté bogie porteur il y a un lest qui peut provoquer un court circuit en touchant une pièce sur le circuit imprimé, j'ai résolu le problème en collant dessus un papier autocollant fin. Fonctionnement impeccable avec l'éclairage même côté moteur à l'avant. Les TAB sont réputées pour marcher bien moteur à l'arrière et beaucoup moins bien moteur à l'avant. N'empêche, bon ralenti (il y a un volant d'inertie), l'opération isolation du lest a réussi. L'avantage c'est qu'avec les TAB on trouve toujours une solution qui marche, en tous cas pour moi dont les machines tournent depuis pas mal de temps sur mon réseau.

Voilà quelques mots sur la maintenance des CC TAB. Elle ne demande pas trop de temps aux ateliers du réseau, et nos coureuses peuvent reprendre rapidement du service en réintégrant leur roulement.

J.L. B.
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 578
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 16 Mars 2017, 19:49 
Le principe de la gomme Roco pour le collecteur, c'est que je pratique.

Et on obtient un beau poli sans enlever de métal.

Il est exact que les charbons laissent une couche noire de dépôt sur le

collecteur.

On peut y remédier partiellement en remplaçant un des charbons d'origine par

ce que Märklin et Rivarossi utilisent sur les anciens modèles, à savoir "un

charbon" métallique constitué d'un "grillage" très fin roulé en forme de

charbon cylindrique.

Ceci à le mérite de nettoyer le collecteur sans toutefois l'user.

Mais, au bout d'un certain temps, il faut se résoudre à nettoyer ce "charbon"

métallique avec de l'essence F tellement il a ramassé de noir.

Avant de le remettre en place, il faut s'assurer de l'avoir bien séché à l'air

comprimé par exemple.

:D
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 7467
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

[TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Ven 17 Mars 2017, 02:46 
Bonjour à tous.
@R.S; merci, j'attendrai donc que votre PC soit revenu à un état stable.
@J-L.B; merci pour ce compte rendu détaillé d'exploitant de 6500 et 21000 TAB, c'est très instructif, Je n'avais jamais pensé à la gomme Roco :!:
Concernant la 21004, je n'étais pas au courant...pour l'histoire du lest, merci encore ça pourra peut-être me servir un jour ou l'autre.
Jean-Luc, pas de 72000 :?: :!:
@A.B; c'est bon à savoir cette histoire de "charbon métallique", merci bien,l'on ne sait jamais.
Slts,
Avatar de l’utilisateur
Vonvon
Causant
 
Messages: 256
Inscrit le: Lun 17 Nov 2014, 17:38
Localisation: Ain, quoi, comment !
Echelle pratiquée: H0 IV & V
Prénom: Yvon
Club: Sandwich

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Ven 17 Mars 2017, 10:23 
Vonvon a écrit:Bonjour à tous.

Jean-Luc, pas de 72000 :?: :!:

Slts,


Non. Pas encore, mon réseau est 100% 1500 volts Bourgogne. Mais je n'exclus rien!
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 578
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Ven 17 Mars 2017, 23:49 
6563 a écrit:Cet après-midi opération d'entretien périodique sur une partie de mon parc TAB.

Nettoyage des roues qui prennent le courant, nettoyage du collecteur et léger graissage (à dose homéopathique).
Pour ces opérations j'emploie une gomme Roco, le résultat est parfait sans altérer du tout le métal des roues et surtout du collecteur.
Le nettoyage des roues est nécessaire, il n'y a que le bogie porteur qui prend réellement le courant et si les roues sont encrassées on a évidemment un mauvais fonctionnement, voire des arrêts sur les aiguilles au ralenti. Car les TAB sont gourmandes et font dévier les ampèremètres du réseau! Il est donc indispensable de contrôler régulièrement l'état des roues. Avec la gomme Roco le nettoyage est rapide, simple et efficace sans contre-indication.
Quant au collecteur: le moteur TAB a pour principal inconvénient un encrassement périodique du collecteur. C'est du aux charbons: il devient noir! Je m'en étais ouvert à Maryse Gérard qui m'avais recommandé un nettoyage à sec avec une toile émeri à grains très fins. Cette solution fonctionne, cela enlève toutefois un peu de matière à chaque fois (c'est faible) et j'ai fini par essayer la gomme Roco, encore elle. Miracle! Je vous le recommande.

Sur les machines les plus récentes l'électronique de l'éclairage me pose parfois quelques problèmes. Après avoir changé deux ampoules sur ma 21004 -ce qui n'est déjà pas simple- j'étais content, cela marchait bien avant remontage, mais une fois la caisse remontée et remis la machine sur les rails plus rien! Va comprendre! Redémontage, mais cette fois encore sans succès et du coup j'ai retourné la machine parce que cela marche dans l'autre sens! A la fin je vais finir par installer à la place des leds très fines!

Je signale aussi que sur cette 21000, côté bogie porteur il y a un lest qui peut provoquer un court circuit en touchant une pièce sur le circuit imprimé, j'ai résolu le problème en collant dessus un papier autocollant fin. Fonctionnement impeccable avec l'éclairage même côté moteur à l'avant. Les TAB sont réputées pour marcher bien moteur à l'arrière et beaucoup moins bien moteur à l'avant. N'empêche, bon ralenti (il y a un volant d'inertie), l'opération isolation du lest a réussi. L'avantage c'est qu'avec les TAB on trouve toujours une solution qui marche, en tous cas pour moi dont les machines tournent depuis pas mal de temps sur mon réseau.

Voilà quelques mots sur la maintenance des CC TAB. Elle ne demande pas trop de temps aux ateliers du réseau, et nos coureuses peuvent reprendre rapidement du service en réintégrant leur roulement.

J.L. B.


Détail important à rajouter, tout se démonte à l'aide d'un simple tournevis...

C'est devenu rare de nos jours avec la mode du tout encliqueté.
Daniel
Daniel
Démonstratif
 
Messages: 1382
Inscrit le: Sam 08 Oct 2005, 10:12

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Ven 17 Mars 2017, 23:50 
6563 a écrit:
Vonvon a écrit:Bonjour à tous.

Jean-Luc, pas de 72000 :?: :!:

Slts,


Non. Pas encore, mon réseau est 100% 1500 volts Bourgogne. Mais je n'exclus rien!


Je vends mes doubles si jamais... :ange:
Daniel
Daniel
Démonstratif
 
Messages: 1382
Inscrit le: Sam 08 Oct 2005, 10:12

TAB - Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 23 Mars 2017, 13:35 
Salut,
J'ai confirmation que la 6564 est de deuxième géné et 6565 de la troisième.
@J-l B; pas de problème un 72000 sous caténaire Bourguignone a bien du "exister et ça devait être du plus bel effet :applause: :mrgreen:
@Daniel; C'est bien vrai, un tournevis, hop c'est fait et sans casse :applause:
Avatar de l’utilisateur
Vonvon
Causant
 
Messages: 256
Inscrit le: Lun 17 Nov 2014, 17:38
Localisation: Ain, quoi, comment !
Echelle pratiquée: H0 IV & V
Prénom: Yvon
Club: Sandwich

Re: TAB - Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Publié: Jeu 23 Mars 2017, 17:23 
Vonvon a écrit:Salut,
J'ai confirmation que la 6564 est de deuxième géné et 6565 de la troisième.
@J-l B; pas de problème un 72000 sous caténaire Bourguignone a bien du "exister et ça devait être du plus bel effet :applause: :mrgreen:
@Daniel; C'est bien vrai, un tournevis, hop c'est fait et sans casse :applause:


Bonjour,

Les 72000 de Paris à Moret-sur-loing oui, mais pas au-delà!
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 578
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Centurion, Google [Bot], JJB et 51 invité(s)