Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La gloire de Jonzac et ce qu’il advint ensuite…

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

La gloire de Jonzac et ce qu’il advint ensuite…

Publié: Ven 19 Août 2005, 23:20 
Je vous parle d’un temps… où Prof ne savait pas ce qu’était un ordinateur ; où Jean hésitait encore entre le bagne de la voie M et la Liberté au mètre ; où Jonzac était un fringant jeune homme ; où Alpha n’avait pas encore tenté ses expériences d’auto-clôneur fou ; où l’on soupçonnait à peine l’existence de modélistes belgicains ; où l’Inquisiteur — notre Inquisiteur — était persécuté par son Inquisitrice ; où AA s’invitait pour animer une bamboula la veille de Noël tout en psalmodiant un cours de secourisme sur les bandages ; où Christian Fournereau venait encore, trop souvent à notre goût, nous donner des coups de règles sur les doigts.

Un temps où Canard tétait encore le sein de sa maman… à moins que ce ne fut la bouteille bleue à col recourbé qui traînait dans les WC d’un pavillon rose de la Varenne. Allez donc savoir !

Le forum allait de son pas encore hésitant ; il dodelinait de la tête le soir ; sirotait son jus le jour ; dormait paisiblement la nuit.

C’était aux temps préhistoriques du forum.

Au temps où l’on savait encore raconter des histoires à faire rêver d’innocents modélistes…

En voici une, dans sa version 2005.


========== La gloire de Jonzac et ce qu’il advint ensuite… ==========


Image


L’après-midi s’étirait mollement dans la moiteur de l’été breton. Rodolphe pianotait, Jean-Paul ronchonnait et Jehan-Hubert rêvassait. Parfois c’était l’inverse : Rodolphe rêvassait, Jean-Paul pianotait et Jehan-Hubert ronchonnait. Francis marmottait, Christian planifiait, Denis cogitait, Patrick expédiait. François sciait, ponçait, plâtrait, taraudait, perçait, imaginait, délirait, soudait, collait, chantonnait, patinait, songeait à sa Belle, salissait, mais comme il était loin loin loin, dans sa froide et pluvieuse Berlandie, on ne savait pas avec précision s’il faisait vraiment tout ça. Ce dont nous étions assurés, c’est qu’à lui tout seul il remuait autant de volume que tout le reste de la Rédaction.

La mécanique était huilée, bien huilée. Il faut préciser qu’au dehors des murs presque sept fois centenaires de la maison Fournereau, tout un petit monde s’agitait : Philippe testait, Guillaume fabriquait, Loïc compulsait, Vincent écrivait, Léonard soudait, Bruno pageotait, Jean-Paul clapait, Jacques faisait du sur place depuis 25 ans, Jean-Pierre dressait de longues listes de locomotives qu’Olivier ne lisait jamais.

Et Clive ? Il cabotinait…

Quant à Yann il téléphonait. À Christian qui planifiait.

Y — Je viens de faire la farce du siècle à Olivier ; je lui ai annoncé la mort du Bonhomme Preiser. Tu aurais vu sa tête ! Et le mail qu’il m’a retourné… Tiens, je te le lis : « Naaaaaaaaaannnnnn ! C'est pas possible ! Tu l'as fait exprès ! C'est de ta faute ! Je te tiens pour responsable de ce qui lui est arrivé ! Je porte plainte ! Tu es un criminel ! T'étais jaloux parce qu'il me confiait des choses secrètes ! Le Jury populaire n'écoutera même pas les explications vaseuses de ton avocat ! C'est la corde qui t'attend ! Salaud ! Y aura même pas de jugement ! On va te lyncher ! Ma vengeance sera terrible ! »
C — Moui… Rien d’autre ?
Y — Nan… Ah si, sur le forum. Toujours le même : Jonzac et son réseau sublime. Tu verrais les photos… Nom de fichtre, il n’y a donc aucun moyen de l’avoir dans nos colonnes ce gaillard ?
C — J’ai essayé… Mais le bonhomme est coriace. C’est une question de déontologie dit-il ; ne pas mélanger sa renommée florale et le modélisme. Des arguments à la con.
Y — Fait ch… On ne pourrait pas… ?
C — Tu y penses toi aussi ?
Y — Oui. On demande à François d’aller faire un reportage chez lui pour Esprit Bonsaï. On fait un truc d’enfer, on le descend en flamme et on lui pose le marché entre les mains : soit il accepte 16 pages dans LR, soit on le torpille dans Esprit Bonsaï.

De la rencontre qui se déroula entre les hommes d’affaires avisés que sont Fournereau et Jonzac de LBR, personne ne sut jamais rien.

Mais les lecteurs de Loco Revue eurent droit à 16 pages de photographies superbes et de conseils comme jamais. Grâce à Jonzac la flore en proto 87 n’avait plus de secrets pour personne.

La renommé de Jonzac se répandit comme une traînée de poudre. Il claqua incontinent la porte des forums de LR Presse et se consacra corps et âme à une tournée de conférences organisée par Model Railroader. Il faut dire que les tasuniens avaient le sens de la promotion, ce qui ne manqua pas de plaire à Jonzac : deux bimbos après la conférence et une grosse valise de billets dans sa chambre d’hôtel. Chaque soir pendant trois mois.

Le retour en France fut rude car les valises de billets étaient nettement moins remplies. Force lui fut aussi de reconnaître qu’une conférence à La Varenne Saint-Hilaire était nettement moins animée qu’une à Las-Vegas… Mais, en homme avisé, Jonzac avait été parcimonieux et pouvait envisager l’avenir sereinement. Il proposa même à Christian Fournereau de financer de ses deniers un hors-série de Loco Revue sur la reproduction des plantes et des arbres du bocage normand.

Son bon gros sens d’homme de la terre lui suggéra toutefois qu’après avoir eu le beurre et l’argent du beurre, il risquait bien d’avoir quelques taches de graisse sur le pantalon.

La suite lui donna raison.

Lorsque le téléphone sonna, il s’attendait à tout — un appel de la Fédération Chinoise de Modélisme Ferroviaire, à tout le moins — sauf à ça :

R — Monsieur Jonzac de LBR ?
J — Oui ? À qui ai-je l’honneur ?
R — Appelez-moi Alpha, pour des raisons de sécurité. Secrétaire général de la Préfecture. Je vous passe le préfet Viers *.
J — …
V — Monsieur Jonzac de LBR ?
J — Oui, mais que me vaut…
V — Un mot, un seul : REMARQUABLE !
J — Je vous remerc…
V — Et dire que mon couillon de secrétaire général ne m’a rien dit. Enfin le tort est réparé ; je le fais muter à Florac. On doit s’y emmerder ferme. Il semble qu'il n'y a aucun revendeur Märklin là-bas et que le net n'arrive pas encore dans cette sous-préfecture !
J — Oui, mais…
V — Dites-voir, je ne savais pas que notre département recelait de telles beautés naturelles. J’ai sous les yeux un numéro de Loco Revue et j’ai encore du mal à croire que tout cela est à seulement quelques minutes de la Préfecture. Je dois vous avouer que je viens de passer douze ans en Guyane et que j'ai un tantitnet perdu de vue la Métropole et ses splendeurs.
J — Ah… Je comprends, vous voulez parler de mon rés…
V — Pas de circonvolutions entre nous, mon ami. Vous le savez, la France est en retard dans la désignation de ses sites. Le Ministre nous tire les oreilles toutes les semaines ; la Cour de Justice vient, une fois encore, de nous condamner : 300 000 euros par jour de retard.
J — Oui, mais…
V — J’ai pris les choses en main. Le Conseil de Préfecture vient de classer le site situé sur votre propriété. Ne me remerciez pas, mon plan de carrière ne souffre aucun accroc de ce genre : en quelques heures, notre département a rattrapé son retard dans la désignation des sites Natura 2000 !
J — Mais c’est du H…
V — Dites-voir, la gare, là, page 33, elle est assez défraîchie. J’ai donc obtenu pour elle, des crédits Leader+ et des pots de peinture bleu azur pour les encadrements et les huisseries. Pour le crépi je pense qu’un jaune bouton-d’or serait du meilleur effet. Ça rentre tout à fait dans le sous-programme « Réhabilitation-régionalisation des infrastructures de transport » des Fonds Structurels Européens.
J — Mais enfin c’est du carton-pl…
V — Justement, ça mérite une rénovation complète ! La ligne à voie métrique, là, page 45, celle sur laquelle circulent encore des Mallets articulées. Mais pourquoi n’avez-vous pas demandé son classement à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments et Sites ? Ignorez-vous que vous bénéficiez d’un crédit d’impôt conséquent et d’aides de l’Unesco au titre du patrimoine industriel ?
J — Mais enfin, c’est du Gécomod…
V — J’ai réparé votre fâcheuse tendance à vous enfermer dans votre coin et fait le nécessaire. Nous avons donc, au total, une subvention annuelle d’un million d’euros. Pendant 10 ans minimum. L’Europe change, cher ami, et c’est tant mieux ! Après la claque du référendum, les procédures sont simplifiées, les fonds versés aussitôt les votes acquis. Mais, en contrepartie, vous avez une obligation d’embauche de jeunes en contrat d’apprentissage et vous devez vous soumettre à des vérifications annuelles de votre action de protection de la nature. Ah, dernière chose, nous nous retrouvons demain matin à l’Hôtel du Département pour la signature de la convention ; la presse nationale sera présente. Je dois vous avouer que je lorgne vers le Quai d’Orsay lors du prochain remaniement ministériel…

Jonzac était abasourdi. Sa renommée lui semblait d’un coup bien lourde et chargée de noirs nuages.

Le téléphone sonna de nouveau :

F — Fontana, Eaux & Forêts, service régional.
J — Oui… marmonna Jonzac qui s’attendait au pire.
F — Vos trois plants de Gnaphalium hoppeanum, là, page 39, au pied du viaduc en courbe. C’est exceptionnel ! Unique sur le territoire national. Mais ils ne peuvent cohabiter avec autant d’arbres ! Surtout dans un site Natura 2000.
J — Oui, mais c’est de la mimo-botan…
F — Mon équipe est en route. Nous nous chargeons de tout à la demande du préfet.

Et, pas plus qu’on ne peut arrêter un cheval au galop ou la marée qui remonte dans la baie de Quiberon, on ne peut arrêter une administration qui s’emballe. Encore moins lorsque…

Dring !

B — Yann Baudovsky, Commission du Patrimoine Mondial de l’Humanité. Camarade Jonzac ? C’est fait, nous avons enfin su nous entendre en moins de 24 heures pour classer un site au Patrimoine Mondial de l’humanité. Les chinois ont été un peu casse-couilles, les chiliens pas pires qu'à leur habitude, j'ai conclut un deal avec les nord-coréens et les iraniens : on les laisse tranquilles avec les droits de l'homme, ils votent pour vous. Bien, c'est donc fait ! Et nous sommes à l’aéroport avec une équipe du National Geographic…

C’en était trop !

Jonzac claqua la porte et disparut avec femme et enfants.

Certains disent — mais sont-ils bien renseignées ? — qu’avant de claquer la porte, il acheta sur e-Bay un carton de voie M et s’enferma dans un cabanon où, depuis ce jour, il joue au train, l’âme enfin en paix.

Quant à nous, pauvres modélistes, nous errons depuis, en quête du Graal floral au 1/87e et nous n’avons à nous mettre sous le X-Acto que le carton-plume de Prof…

Et merde !



* Certains pourraient confondre le préfet Viers et Michel Viers, dit Prof. La précision s’impose : le préfet Olivier Viers est le jeune neveu de Michel Viers. Le préfet Viers est un piètre modéliste, tout juste possesseur d’un TGV Mehano et d’une BB 67001 Jouef d’il y a trente ans en bien mauvais état… Il a souvent demandé à son tonton de l’aider, mais celui-ci a toujours refusé, arguant que ce n’était pas du carton-plume, ni même du Mimo ! Et que, de toute façon, les débutant, il s’en contrefichait ! Faut pas déc’, non plus !
Olivier
 

Publié: Sam 20 Août 2005, 01:30 
Aïe, ayaïe, yayaïe...

Bon, Olivier, je suis obligé d'invoquer ces temps où le Baron (rouge) ne tirait pas sur l'avion qui déjà observait un piqué fatal.

Je pose le glaive, le temps de saisir mon portaibeule et ils arrivent, surtout, ne lâchez pas maintenant, ils arrivent.

Image

Vos amis du forums se sont d'ores et déjà cotisés pour une nouvelle tenue fort seyante dont l'une des particularités est toutefois l'obligation d'en attacher les manches dans le dos pour conserver un minimum de dignité ; vous y prendrez goût rapidement, vous verrez.

Image
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10557
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 52
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Sam 20 Août 2005, 09:42 
Je pense que les crédits du PAC Leader+ sont réservés aux pays non européens ou encore temporairement aux 10 nouveaux arrivés, mais pas après 2006.

Mais l'histoire est amusante :lol: et plus que plaisante :) à lire.

Michel JR envisage-t-il une carrière politique de préfet? :diable:, après son neveu?
XTof.vl
 

Publié: Sam 20 Août 2005, 09:52 
Non, non, Leader+ s'applique à tous les membres de l'UE ; il est destiné aux zones rurales. En France il est piloté par les Groupes d'Action Locale. Il fait suite à Leader I et Leader II ; il couvre la période 2000-2006. J'en sais quelque chose, j'en bénéficie…

Olivier
Olivier
 

Publié: Sam 20 Août 2005, 09:56 
Tu persites et signes
hein ?
vieux brigand :D :D :D :D :D

"deux bimbos après la conférence et une grosse valise de billets dans sa chambre d’hôtel. Chaque soir pendant trois mois."

Bon c'est quand qu'on part ????
JLBR
Avatar de l’utilisateur
JLBR
Modéliste en herbe ?
 
Messages: 3539
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 08:22
Localisation: Haute-Normandie
Echelle pratiquée: HO
Prénom: jean

Publié: Sam 20 Août 2005, 10:02 
Olivier a écrit:Non, non, Leader+ s'applique à tous les membres de l'UE ; il est destiné aux zones rurales. En France il est piloté par les Groupes d'Action Locale. Il fait suite à Leader I et Leader II ; il couvre la période 2000-2006. J'en sais quelque chose, j'en bénéficie…

Olivier

Exact, j'ai confondu avec l'autre programme SAPARD
XTof.vl
 

Publié: Sam 20 Août 2005, 10:58 
JLBR a écrit:Bon c'est quand qu'on part ????


Quand j'aurais lu tes 16 pages dans LR, vieille canaille ! :lol:

Olivier
Olivier
 

Publié: Sam 20 Août 2005, 12:18 
Quand j'aurais lu tes 16 pages dans LR, vieille canaille !



Tu peux toujours te gratter
c'est encore trop tôt

vieux chameau ! :P
JLBR
Avatar de l’utilisateur
JLBR
Modéliste en herbe ?
 
Messages: 3539
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 08:22
Localisation: Haute-Normandie
Echelle pratiquée: HO
Prénom: jean

Publié: Sam 20 Août 2005, 12:41 
JLBR a écrit:Tu peux toujours te gratter
c'est encore trop tôt

vieux chameau ! :P


N'oublie pas, vieux sapajou du bocage, que : Tempora sic fugit pariter (Cadran solaire de G.F. Zarbula à Sestrière)

Olivier 8)
Olivier
 

Publié: Sam 20 Août 2005, 14:56 
J'ai pas compris: le million d'Euros, il l'a gagné au grattage, c'est ça ?
Si les Bimbos s'ennuient en attendant le départ, je peux leur trouver une occupation; donnez leur mon mail.
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
L'Inquisiteur.
Bernard Gui
 
Messages: 2018
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:59
Localisation: Avignon
Âge: 55

Publié: Lun 29 Août 2005, 22:57 
Magnifique exemple des méfaits de la méthode de lecture accélérée dite "Kennedy".
Je confiai quelque jour au bouc alpestre répondant quand ça lui chante au prénom d'Olivier (son nom est aussi un prénom, mais passons) que j'avais un neveu dont, coïncidence coïncidente, le prénom était aussi Olivier, et qui était PARFAIT. J'ai écrit parfait, pas préfet. Je n'ai aucun neveu qui soit préfet.
L'aut'là avec son prénom d'arbre et son nom de mari de Marie, a lu PREFET. Calomnie ! Si je lui avais DIT parfait et qu'il avait entendu préfet, ça aurait expliqué pourquoi il entend faseyer un torrent qui chuinte, mais comme tout ça était ECRIT, il n'a aucune excuse.
AUCUNE.
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 26030
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Publié: Lun 29 Août 2005, 23:07 
Mardi à 16h30, je te coule les deux pieds dans le béton et tu iras écouter de près le Gijou qui frouchèle pas bien loin du magnifique viaduc du Gourp-Fumant !

Olivier
Olivier
 

Publié: Lun 29 Août 2005, 23:09 
P.S. : D'après le volume II de tes œuvres complètes, mon cher Prof, il n'a pas l'air d'être si parfait que ça ton neveu… :lol:

Olivier, l'autre…
Olivier
 

Publié: Mar 30 Août 2005, 20:50 
Mon neveu est PARFAIT parce qu'il pose les bonnes questions au bon tonton.

Le Gigou ne frouchèle JAMAIS. A la saison des crocodiles, il peu vagir faiblement.
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 26030
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Publié: Mar 30 Août 2005, 21:03 
Y en a des deux qui va pleurer de leurs larmes bientôt...


Canard
Encore ?
Avatar de l’utilisateur
Canard
Rôti ou à l'orange ?
 
Messages: 22005
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 21:15
Localisation: Au cœur du Massif des Bauges (73)
Âge: 36

Suivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Chouchou Loco, Majestic-12 [Bot] et 44 invité(s)