Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Tout sur l'impression en 3D

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 13:47 
Avant de se lancer dans le calcul intégral, Cédric nous a indiqué une cote externe de 10.4 mm pour 10.0 demandés.
Admettons qu'il obtienne 20.5 mm pour 20.0 demandés, c'est possible.
La partie proportionnelle (l'erreur relative) sera de 0.1 mm / cm (soit 1%), la partie absolue de 0.3 mm.
Pour obtenir une cote M, on mettra dans le dessin une cote X = 0.99 M - 0.3.
Un petit tableur dans Excel, et il obtient les cotes voulues avec sa Dagoma...
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 4960
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 15:01 
et avec de l'apprêt et de la peinture ça donne quoi pour faire un tenon et une mortaise qui fonctionne ?
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16280
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 15:05 
Je ne suis pas fana de la méthode que tu préconises. Faire un dessin spécifique pour la machine ne me semble pas dans l'esprit du truc. Si il donne sa num à un copain non équipé de la même machine ou si il soutraite sa pièce ou si il change de machine, il doit reprendre toutes ses cotes, voire tout redessiner si son logiciel est "moyennement paramétrique".
Comme il a la chance d'avoir une machine visiblement aussi fausse en X qu'en Y, il lui suffit d'indiquer un facteur d'échelle de 0,96 (10/10,4) au moment de lancer l'impression. Un clic en lieu et place d'une séance de reprise de cotes.
JPGO sup. dem.
 

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 15:53 
JPGO a écrit:Comme il a la chance d'avoir une machine visiblement aussi fausse en X qu'en Y, il lui suffit d'indiquer un facteur d'échelle de 0,96 (10/10,4) au moment de lancer l'impression. Un clic en lieu et place d'une séance de reprise de cotes.

Probablement faux.
Si sa machine fait 10.4 pour 10.0 et si en plus elle fait 20.5 pour 20.0, c'est bien le 1% de correction homothétique et 0.3 mm de correction absolue.
Avec une seule mesure, on ne peut pas le savoir !
Mais si Cédric évoque une machine qui "dessine sur le trait", la composante absolue est prépondérante.
Avant de dire que la machine est fausse, il vaut mieux évaluer et comprendre l'erreur commise !
fa57 a écrit:et avec de l'apprêt et de la peinture ça donne quoi pour faire un tenon et une mortaise qui fonctionnent ?

C'est là qu'on voit si on sait dessiner ou s'il faut continuer d'apprendre... :ange3:
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 4960
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 16:07 
Bonjour.
Les échanges sont intéressants.
Donc, j'ai réalisé une pièce pour "mesures".

Image

Pas d'intérêt de mettre la photo de la pièce.
On s'aperçoit que l'erreur est sur X et de plus, elle est constante.
Sur Y, pas d'erreur sur les côtes extérieures, mais sur l'évidement, OUI.
Sur Z, mise à part la mauvaise côte, liée à la première couche (je suppose), pas d'erreur.

Dans l'absolu, je suis d'accord avec JPGO, ne pas faire un dessin spécifique à la machine.
Mais, je dois avouer que c'est quand même plus simple.


A+

cdric
Cédric SCHIRRA
Papotier
 
Messages: 119
Inscrit le: Jeu 02 Août 2012, 20:36
Âge: 44
Echelle pratiquée: H0

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 16:43 
Si l'erreur absolue en X et en Y est différente, on peut aussi investiguer du jeu de l'écrou dans l'entraînement.
Les petites CNC ont des paramètres de correction de ce jeu, indépendants sur chaque axe, alors que les machines plus élaborées ont souvent des rattrapages de jeu.
Pour tester ceci, tu fais comme tu viens de le faire en t'assurant que le début et la fin d'un déplacement sont du même côté du jeu de l'écrou.
Peut-être que ce genre de paramètre est accessible sur ta machine, je l'ignore.
Si oui, c'est un réglage à faire une fois.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 4960
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 16:54 
OK, merci.
Je vais regarder ça, mais pas ce soir.

Cdric
Cédric SCHIRRA
Papotier
 
Messages: 119
Inscrit le: Jeu 02 Août 2012, 20:36
Âge: 44
Echelle pratiquée: H0

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 18:08 
Pour lire au lit ce soir, avant de dormir, je te conseille ça:
http://reprap.org/wiki/G-code/fr
Et plus particulièrement le GCODE M92.

Regarde comment l'envoyer à ta machine SANS l'enregistrer définitivement. C'est pour faire des tests dans un premier temps. C'est soit grâce à une fenêtre dans ton logiciel de pilotage qui permet d'envoyer du GCODE (liaison USB), soit dans la config imprimante de ce même logiciel avec un cadre pour des commandes GCODE à envoyer avant une impression.

Tu peut aussi t'inspirer de ça:
https://www.thingiverse.com/thing:195604
Mais sans essayer de jouer avec le fichier de configuration.h qui te conduirait à recompiler Marlin et flasher ta machine: trop dangereux si tu débutes.
JPGO sup. dem.
 

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 18:52 
Voilà deux contresens identiques à celui commis précédemment : ces manipulations modifient le facteur d'échelle (erreur relative) et l'origine (calibration), mais pas le rattrapage du jeu de guidage linéaire axe par axe.
Dans une CNC, cela se passerait au niveau du post-processeur (donc après le Gcode) mais pour la mienne je n'ai pas eu à modifier ces paramètres, elle sait usiner un cercle rond.
Ici, ce n'est peut-être pas possible car je n'ai pas vu dans cette liste un Gcode qui le permettrait.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 4960
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 20:17 
CHat roule a écrit:Voilà deux contresens identiques à celui commis précédemment : ces manipulations modifient le facteur d'échelle (erreur relative) et l'origine (calibration), mais pas le rattrapage du jeu de guidage linéaire axe par axe.
Dans une CNC, cela se passerait au niveau du post-processeur (donc après le Gcode) mais pour la mienne je n'ai pas eu à modifier ces paramètres, elle sait usiner un cercle rond.
Ici, ce n'est peut-être pas possible car je n'ai pas vu dans cette liste un Gcode qui le permettrait.


Le but du post étant de transmettre de l'information, je te propose que tu m'indiques ce que je devrais modifier sur ma Ultimaker 2+ (ou ma CEL-ROBOX) si j'avais le même problème que celui indiqué par Cédric SCHIRRA.

Ce n'est pas pour mettre tes recommandations en doute, mais quand je regarde mes machines, je ne vois vraiment pas la notion de "investiguer du jeu de l'écrou dans l'entraînement". Je vois des moteurs, des barres de guidage, des courroies ... mais pas d'écrous.
JPGO sup. dem.
 

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 21:05 
un jeu d'écrou est équivalent à une commande marche avant suivi de marche arrière sur 1 de tes moteurs.
Sur n'importe quelle machine outils il y a une procédure pour neutraliser le jeu de la vis d'entrainement (même en manuel)
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16280
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 21:16 
fa57 a écrit:un jeu d'écrou est équivalent à une commande marche avant suivi de marche arrière sur 1 de tes moteurs.
Sur n'importe quelle machine outils il y a une procédure pour neutraliser le jeu de la vis d'entrainement (même en manuel)


Je suis tout à fait près à vous croire. J'ai cité l'Ultimaker qui est une machine archi-répandue et dont tu n'auras aucune peine à trouver des photos pour corroborer tes dires.

Parce que moi, les yeux à 20 centimètres de la machine, je ne vois pas de quoi vous parlez.

Attention, je ne dit pas que vous avez tord, mais simplement que je ne comprend rien à vos explications.
JPGO sup. dem.
 

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Lun 19 Juin 2017, 21:19 
JPGO a écrit:Le but du post étant de transmettre de l'information, je te propose que tu m'indiques ce que je devrais modifier sur ma Ultimaker 2+ (ou ma CEL-ROBOX) si j'avais le même problème que celui indiqué par Cédric SCHIRRA.

Je ne suis pas aussi spécifique : mon but est de diagnostiquer le problème rencontré par Cédric sur sa propre machine, en fonction des erreurs constatées.
Sur une machine différente, aucun accès n'est peut-être nécessaire à ces paramètres et l'architecture de la machine peut être totalement différente.
JPGO a écrit:quand je regarde mes machines, je ne vois vraiment pas la notion de "investiguer du jeu de l'écrou dans l'entraînement". Je vois des moteurs, des barres de guidage, des courroies ... mais pas d'écrous.

Reprenons l'image d'une fraiseuse à épaissir.
Voici une machine Proxxon avec CNC maison à moteurs pas à pas, acquise pour 100 € avec sa commande...
Nous avons gardé les moteurs mais remplacé la table vrillée (!) et les flasques en bois (!!) par une nouvelle table et de nouveaux flasques fraisés en CNC.

Image

J'ai jeté la machine, je n'en ai pas beaucoup de photos, on la voit ici au milieu de la transformation.

Image

Les paliers de la vis mère ont été remplacés par des roulements.
L'accouplement entre vis mère et moteur est remplacé par une solution sans résonance et sans jeu, je passe les détails.
Pour l'anecdote, ainsi modifiée, cette machine tapait le centième de mm.

La vis mère est donc guidée en rotation par rapport à la table.
Au niveau du chariot croisé, elle est engagée dans un filetage qui fait que si on fait tourner la vis mère, le chariot se déplace en translation.
Dans une bonne machine outil équipée d'une vis mère, ce filetage n'a que le strict jeu fonctionnel par rapport à la table via la vis mère, les roulements et les flasques, jeu rattrapé par la mécanique comme l'indique FA57.

D'autres systèmes existent : moto-réducteur fixe et courroie crantée sans vis mère par exemple, plus fréquents sur les imprimantes car permettant des déplacements plus rapides.
Mais alors interviennent les problèmes de tension de courroie, etc.

Autre exemple : le bac de résine de ma machine SLA ne bouge pas sauf pendant les cycles de décollage et nettoyage, par contre un miroir pivote selon deux axes avec des actionneurs comparables à des galvanomètres.

Autre exemple : certaines machines SLA illuminent une coupe de la pièce au moyen d'un écran LCD, rien ne bouge mais la résolution obtenue ne saurait être supérieure à celle de l'écran.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 4960
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Mar 20 Juin 2017, 06:57 
Bonjour à tous et merci pour votre aide.

Je vais contacter DAGOMA à ce sujet, après tout, je l'ai achetée "montée"et elle est sous garantie,quoi qu'il arrive.
En plus, ils sont sympa et en France, ça facilite les échanges.

Je vous tiens au courant.
A+
Cdric
Cédric SCHIRRA
Papotier
 
Messages: 119
Inscrit le: Jeu 02 Août 2012, 20:36
Âge: 44
Echelle pratiquée: H0

Re: Tout sur l'impression en 3D

Publié: Mar 20 Juin 2017, 07:21 
Oui, je crois qu'une intervention SAV semble nécessaire durant le temps de la garantie.
L'importateur, le modèle et le fabricant existent encore, profitez-en quand il est temps...
Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de ce genre d'appareils à la mode du moment, une petite anecdote.
Les caméras suisses Bolex, super8 de qualité pour l'époque, avaient une durée de vie d'une heure, soit 20 cassettes de 3 minutes !
C'était excellent par rapport à la concurrence, puisque cela représentait quatre fois l'utilisation totale moyenne de l'appareil.
On peut estimer la durée de vie d'un appareil d'entrée de gamme à son prix sous la forme de consommables.
Surtout ne pas penser qu'on "investit" : on dépense, il faut l'utiliser (et donc s'amuser) rapidement.
La plupart des géométries, des procédés d'impression et des fabricants disparaîtront dans les 2 à 3 ans, quand le marché aura fait le ménage.
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 4960
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : BB 9282, Cyril2, Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar, Google [Bot], HLE101.012, Nans05, pierreMC, Train19 et 50 invité(s)