Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Réduction vitesse

Ici, c'est l'électricité, l'électronique, l'alimentation - analogique ou "digitale" - etc.

Modérateur: MOD

Réduction vitesse

Publié: Mar 06 Juin 2017, 07:38 
Bonjour à toutes et à tous.
J'ai un petit problème de vitesse, à l'échelle HOe, le locotracteur Roco va deux fois plus vite que les locomotives Minitrain. Il est impossible de les faire fonctionner ensemble. Je suis en analogique. Pensez vous que l'on puisse installer une résistance qui réduirait cette vitesse? Et si oui de quelle valeur?

Merci pour l'aide que vous pourriez m'apporter...
Avatar de l’utilisateur
Punkbruno
Fécond
 
Messages: 747
Inscrit le: Dim 21 Mars 2010, 09:56
Localisation: Longueau
Club: AMAL Amiens Longueau

Re: Réduction vitesse

Publié: Mar 06 Juin 2017, 07:44 
Une résistance va chauffer. L'autre solution c'est de placer des diodes, dans le sens passant, en série et dans les deux sens du courant. Une diode fait chuter la tension de 0.6 volt, deux de 1.2 volt, etc.
Bougnat-Connection & F.M.B
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 24271
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 63
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Réduction vitesse

Publié: Mer 07 Juin 2017, 07:53 
avantage secondaire si éclairage à leds,
le moteur démarrant plus tard, les feux s'allument avant le départ
raleur comme Charlie
Avatar de l’utilisateur
langou
Démonstratif
 
Messages: 1497
Inscrit le: Ven 15 Sep 2006, 15:31
Localisation: val d'oise

Re: Réduction vitesse

Publié: Mer 07 Juin 2017, 08:56 
Je ne sais pas si ça peut résoudre ton problème, mais il existe un limiteur de vitesse pour locomotive dans le catalogue de Paul Trouvé, réf. Intégral 81, visible ici, page 15.

Je n'en connais pas le prix, il te faudra contacter cette personne. :?
Amicalement.

Serge
Avatar de l’utilisateur
Serge de Bollène
Débordant
 
Messages: 3389
Inscrit le: Dim 01 Avr 2012, 18:37
Localisation: Bollène, Vaucluse
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO

Re: Réduction vitesse

Publié: Ven 30 Juin 2017, 07:12 
Bonjour Punkbruno,
Ton problème de différence de vitesse en analogique se rencontre à toutes les échelles, surtout entre le matériel récent, qui a tendance à se rapprocher de la vitesse réelle transposée à l'échelle, et le matériel plus ancien qui bien souvent roule beaucoup trop vite.
Si ça peut aider, j'ai pas mal creusé le sujet pour mes locos en N, voici un petit résumé de mes conclusions.

Utilisation d'une résistance :
Je suis d'accord avec Prevost : la résistance n'est pas une bonne solution. Pas seulement pour l'aspect thermique, car la ou les diodes chauffent aussi, elles dissipent tout comme une résistance une puissance égale au courant qui la (les) traverse multiplié par la chute de tension qu'elle(s) occasionne(nt).
Le vrai problème avec les résistances, c'est que le système moteur+résistance est anti-régulateur. Plus le moteur peine, moins il sera alimenté, et à l'inverse, moins il peine et plus il aura de tension à ses bornes.
Je m'explique : plus le moteur peine (rampe, train lourd...), plus il consomme un courant "I" important. Plus "I" est important, plus la chute de tension dans la résistance (= R x I) augmente, et moins il reste de puissance pour le moteur. Autrement dit, pour une tension d'alimentation donnée, le ralentissement obtenu varie avec l'effort demandé au moteur. A l'extrême, il se peut qu'une loco n'arrive pas à décoller un train lourd, toute la puissance étant dissipée dans la résistance (qui va se mettre à fumer), alors que la même loco serait à peine ralentie si elle était "haut le pied"...

Utilisation de diodes :
Comme vu précédemment, les diodes vont également dissiper une partie de la puissance, mais contrairement aux résistances, la chute de tension qu'elles provoquent est indépendante du courant consommé. Comme énoncé par Prevost, il faut compter entre 0,6 et 0,7V par diode, que le moteur peine ou non. On n'a donc plus le phénomène anti-régulateur qu'on avait avec la résistance.
Il y a pourtant des inconvénients :
- une diode ne laisse passer le courant que dans un sens, il faut donc monter les diodes par jeux de 2, câblées tête bêche, pour que ça marche dans les 2 sens.

- 0,7V c'est insuffisant pour calmer certaines locos, on a vite fait d'avoir un paquet de diodes et ça prend de la place (surtout en N)

- Effet de seuil : Avec une alimentation classique non pulsée, ce système introduit un effet de seuil au niveau de la progression de la vitesse sur la commande du transfo. Par exemple, si on a câblé 3 jeux de diodes pour obtenir une chute de l'ordre de 2V, tant qu'on n'a pas au moins 2V à la voie le moteur de la loco ne sera pas alimenté du tout. Cela implique que les premières graduations du transfo seront inutiles, on réduit la plage de fonctionnement.
A noter que cet inconvénient disparaît si on utilise une alimentation pulsée ou PWM, car même au minimum, l'amplitude des créneaux est toujours supérieure au seuil des diodes.

Utilisation de diodes type "Zener" :
Tout comme une diode ordinaire, une diode Zener laisse passer le courant dans 1 sens en présentant juste une chute de tension d'environ 0,7V ; mais contrairement à une diode ordinaire elle laisse passer le courant dans l'autre sens en présentant un seuil donné. La valeur de ce seuil dépend du modèle de la diode, ça va de 1 ou 2 V à 24V ou plus.
L'emploi de diode Zener permet d'obtenir une chute de plusieurs volts sans collectionner les séries de diodes montées en tête bêche.
Contrairement aux diodes ordinaires qu'il faut monter par couples de 2 en tête bêche car elles ne laissent passer le courant que dans un sens, les Zener doivent être montées en opposition (c'est comme en série, mais l'une des diodes a ses polarités inversée par rapport à l'autre) car elles conduisent dans l'autre sens. Ainsi, avec seulement 2 diodes Zener, on peut obtenir pour chaque sens une chute de tension égale au seuil de Zener (seuil de la diode qui est en inverse) + 0,7V (seuil de la diode qui est en direct).
Par exemple, avec 2 diodes Zener de 2,7V, on obtient 3,4V de chute quelque soit l'effort demandé au moteur.
Evidemment, on a toujours un effet de seuil si on utilise une alim classique non pulsée.

Attention avec les alims "asservies" :
Certaines alims dites "asservies" régulent la vitesse des locos en contrôlant la force contre-électromotrice du moteur qui revient par la voie pendant les "trous" de l'alim pulsée.
Dès lors qu'on insère des diodes ou des diodes Zener en série avec le moteur, on altère l'information qui remonte vers l'alim, donc rien ne dit que l'asservissement va fonctionner normalement. Tout dépend comment c'est réalisé, il faut faire des essais...

Autres systèmes :
Il existe en analogique des systèmes de "conduite sélective" qui permettent de personnaliser la vitesse de chaque loco, un peu comme si on était en DCC.

- Les premiers systèmes conçus dans ce sens (par exemple le système Chenevez) utilisent des relais, plusieurs transfos, et un câblage complexe mais fonctionnent parfaitement.

- D'autres systèmes plus modernes ont vu le jour (par exemple Driving Railway). Cela fonctionnait très bien également, mais à ma connaissance ils ne sont plus produits industriellement à l'heure actuelle.

- L'avènement des micros contrôleurs ou des ensembles du type Arduino ouvre aujourd'hui de nouvelles portes.
Je connais quelqu'un pas loin de chez moi qui est en train de développer un tel système très simple à utiliser (et qui assure le cantonnement en même temps avec contrôle des signaux et affichage au TCO, possibilité de commande par boitier ou par tablette /smartphone).
Si ça intéresse quelqu'un, je peux vous mettre en relation.
Parentrin, mon projet en cours
Avatar de l’utilisateur
Dmarrion
Bavard
 
Messages: 66
Inscrit le: Mer 07 Déc 2016, 22:36
Localisation: Meurthe & Moselle
Âge: 59
Echelle pratiquée: N
Prénom: Dominique

Re: Réduction vitesse

Publié: Ven 30 Juin 2017, 14:18 
ou utiliser un decodeur esu lockpilot v4 micro pour regler la vitesse maxi et le demarage progressif en digital .
ces 2 reglages resterons en analogique .
papillon-04
Loquace
 
Messages: 1052
Inscrit le: Mar 08 Déc 2009, 16:42
Localisation: 04700 LABRILLANNE
Âge: 49
Echelle pratiquée: kit ho


Retour vers Electricité, électronique, alimentation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invité(s)