Comment câbler son réseau de manière simple

Ici, c'est l'électricité, l'électronique, l'alimentation - analogique ou "digitale" - etc.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » lun. 17 mars 2014, 19:45

Alain17 a écrit :Pour éviter d'avoir à désouder ou déconnecter les fils déjà en place, on peut utiliser l'ohmmètre en position "mesure de résistance" et pas en position "sonnette" : pour une liaison directe par un fil, la valeur de la résistance mesurée sera proche de 0 alors qu'elle sera plus importante pour une liaison via un moteur Tortoise.
Sinon, il fallait repérer individuellement les fils au moment de leur première installation :ange3:
Ok pour l'ohmmètre, mais il faut vraiment faire la différence entre 0 ohms et 20 ohms du moteur, ok pour un électricien ou un électronicien.

Repérage des fils oui mais pas qu'en on en a un grand nombre, j'ai toujours perdu un ou deux repères quand on manipule les fils.

Là j'applique le technique des câbleurs et encore des fois tous les fils sont blancs ( produits militaires avec fils teflon :mort: )

Et puis la méthode permet de comprendre la problématique de la recherche d'un fil.
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » lun. 17 mars 2014, 19:57

serge de bollène a écrit :Moi m'sieur, moi m'sieur: A1-6,A2-7, A3-7 et A4-6.

Je suis le preum's-eu, na-que-naquenèreu.

Enfin, j'espère que je m'a pas gouré...
Serge si tu veux dire A1-6 et A2-7 sonnent ensemble et A3-7 et A4-6 ils sonnent bien ensemble, mais c'est faux pour moi car il faut tenir compte des couleurs. quand je cherche dans une couleur je ne m'occupe pas des autres.

Alors voilà ma réponse

Les fils gris des moteurs A1 et A4 sonneront ensemble alors que les fils gris des moteurs A2 et A3 sont indépendants et ne sonneront pas ensemble.

Mais aussi les fils oranges des moteurs A2 et A3 sonneront ensemble alors que les fils oranges des moteurs A1 et A4 sont indépendants et ne sonneront pas ensemble

Image

Les deux solutions sont les mêmes.

Sortir tous les fils verts du domino et les séparer de façon à ce qu’ils ne se touchent plus, nous aurons séparé les circuits

Image

Dessouder les fils de retour position par couleur, d’abord tous les jaunes puis tous les gris de chaque moteur, nous aurons isolé chaque fil à tester

Image

Personnellement j’utilise la solution N°2 car pour moi c’est la plus sûre en effet on teste vraiment la continuité d’un fil et seulement d’un fil.

Une autre solution était d’avoir des connecteurs sur chaque moteur et de débrancher tous les moteurs de la zone.

Dans ce cas l'ohmmètre ne servait à rien car un interrupteur fermé c'est 0 ohm

Maintenant nous pouvons vraiment attaquer le câblage du connecteur.
Fichiers joints
Position 3f.png
Position 3f.png (43.8 Kio) Vu 2840 fois
Position 4f.png
Position 4f.png (43.69 Kio) Vu 2840 fois
Position 5f.png
Position 5f.png (44.41 Kio) Vu 2840 fois
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » lun. 17 mars 2014, 21:07

J’ai mon paquet de fil mauve, mon paquet de fil jaune et mon paquet de fil gris chacun étant maintenu par un élastique.

Sur mon plan je regarde ce qui va en point 1, CDE A 37, à l’aide d’une pince ou d’un grip fil je fixe un de mes fils de sonnette sur le fil mauve du moteur A34.
Avec l’autre fil de la sonnette je parcoure le paquet de fil mauve pour trouver celui qui sonne, quand je l’ai trouvé je le sort du paquet tenu par l’élastique pour le mettre à part.
J’effectue une vérification en sonnant tous les fils restant du paquet aucun ne doit sonner, si un des fils sonne, il faut s’arrêter et chercher l’erreur.
Si aucun fil du paquet n’a sonné lors de la vérification alors je revérifie le fil qui est isolé du paquet s’il sonne, je le mets à longueur et je le soude sur le connecteur.

Puis je passe au point 2 du connecteur POS 1 A 37, je prends le paquet de fil gris et je cherche le fil concerné après avoir déplacer mon grip-fil sur le fil gris du moteur A 37.

Et ainsi de suite, je n’oublie pas de cocher au surligneur les fils câblés

Image

Sur le connecteur vous devez avoir à la suite, à partir du point 1, un fil mauve, un fil gris, un fil orange, un fil mauve, un fil gris, un fil orange et ainsi de suite.


Donc les grandes règles à respecter :

Suivre son plan de câblage établi avec réflexion.
Penser à isoler les fils à tester pour éviter les rebouclages intempestifs
Un seul et un seul fil doit sonner
Vérifier pour tous les fils d’une couleur qu’il y a bien qu’un seul fil qui sonne
Fichiers joints
15-03-2014 008f.jpg
15-03-2014 008f.jpg (96.79 Kio) Vu 2822 fois
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Matabiau
Démonstratif
Messages : 1572
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 13:08
Echelle pratiquée : HO III/IV
Prénom : Michel
Club : privé Villeneuve (LR805/822)
Localisation : 31 (ex 58 et 94)
Âge : 69

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Matabiau » lun. 17 mars 2014, 21:58

toujours très bien ce tuto :applause:
juste un complément : bien ranger les fils arrivant aux connecteurs car s'ils sont "en vrac" gare à la mise en place du capot et aussi au manque de souplesse du cordon ainsi obtenu :mrgreen:
peut être aussi un mot sur la gaine rilsan qui donne un fini impeccable aux cordons ?
Pb des 50pts : l' inaccessible rangée centrale :colere: me les a fait abandonner lors du recâblage de mon installation.
informatisé oui, mais pas trop

Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » lun. 17 mars 2014, 22:12

matabiau a écrit :toujours très bien ce tuto :applause:
juste un complément : bien ranger les fils arrivant aux connecteurs car s'ils sont "en vrac" gare à la mise en place du capot et aussi au manque de souplesse du cordon ainsi obtenu :mrgreen:
peut être aussi un mot sur la gaine rilsan qui donne un fini impeccable aux cordons ?
Pb des 50pts : l' inaccessible rangée centrale :colere: me les a fait abandonner lors du recâblage de mon installation.
Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu dis.

Une photo de la gaine Rilsan avec les deux manchons de gaine thermo-rétractable effectivement dans le cadre de modules démontable le fini est impeccable.

Une petite photo pour illustrer un cordon fini, l'autre cordon est en attente, peut être un ou deux fils à ajouter, ce sera une surprise si j'y arrive sur le fil Gare d'Aurillac

Image

Maintenant que vous savez câbler le réseau, nous allons regarder le câblage de la signalisation.
Fichiers joints
15-03-2014 011f.jpg
15-03-2014 011f.jpg (109.96 Kio) Vu 2813 fois
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Renaud 38
Débordant
Messages : 3107
Enregistré le : mar. 26 avr. 2011, 23:41
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : https://www.dropbox.com/sh/cv2jlie4h939 ... 5i4ka?dl=0
Localisation : Grenoble
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Renaud 38 » mar. 18 mars 2014, 07:51

La signalisation est un sujet difficile… aisément réglé par l'informatisation.
Voyons comment notre Homme va procéder...
Renaud
HO Sud Est ép. III/IV

Avatar du membre
Sero
Intarissable !
Messages : 3598
Enregistré le : ven. 10 nov. 2006, 10:47
Echelle pratiquée : HO, 1/1
Prénom : Olivier
Club : des PingOuins
Localisation : Gaule
Âge : 45

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Sero » mar. 18 mars 2014, 11:52

Ah, la signalisation : sujet ô combien complexe tant dans son élaboration que dans sa réalisation !
MCC

C'è sempre una soluzione

Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » mar. 18 mars 2014, 14:00

Je rebondis sur les paroles de RENAUD 38 que j’admire dans sa façon de gérer son réseau et dans ce qu’il réalise, je me permets une petite réflexion toute personnelle.
Je suis d’accord avec le digital et l’informatique, il est possible de faire de nombreuses choses et parfois même très complexes.
En analogique et avec de l’électronique il est possible de faire des fonctions toutes aussi complexes.

Dans notre passion il y a encore de nombreux modélistes qui sont bloqués par le câblage du réseau, moi-même de formation électronicien (il y a longtemps), je suis rebuté par la programmation et par l’informatique au sens gestion de réseau cela me semble complexe, c’est quelque chose qui ne m’intéresse pas forcément et je pense que je n’en ai même pas la volonté car je préfère passer du temps à construire mon réseau.
Je préfère utiliser des interrupteurs et des relais plutôt que de l’informatique, cela doit être des séquelles des blocs de boutons poussoirs rouges et verts de chez JOUEF qui déjà à 12 ans géraient mon premier réseau. :siffle: :siffle:
Je reconnais que c’est mon choix et que tout le monde n’est pas obligé de le partagé, ce qui est normal.

J’ai toujours du mal avec la programmation des CV dans les décodeurs, heureusement qu’il y a des personnes qui ont de l’expérience sur le sujet dans ce forum car leur aide m’est très bénéfique (ne pas oublier que le forum est un bon lieu d'entraide)
Mon expérience d’électronicien m’a souvent prouvé que plus un schéma est simple plus il est facile d’y trouver les pannes, lors des expositions combien de réseaux beaux mais complexes sont à l’arrêt suite à des problèmes d’électronique, de détection de rame, de faux contacts qui plantent tout le fonctionnement.

Mais je tiens à vous citer deux exemples d’expérience qui m’ont convaincu que parfois il faut faire simple et robuste.

Mon réseau précédent SAINT JULIEN est entièrement fait suivant mon cahier des charges, c'est-à-dire qu’avec des relais et des interrupteurs suivant toutes les techniques que je vous explicite.
Je l’ai donné à un copain qui s’en sert souvent, il n’y a eu que deux pannes en 10 ans, et l’avantage c’est qu’il arrive à le dépanner tout seul avec mes schémas et la documentation de câblage. Imaginez que l’ensemble soit complexe, il aurait alors fallu que j’aille à chaque problème le dépanner, sinon qu’elle est l’utilité d’avoir un réseau en panne. Il faut donc penser à la deuxième vie de votre réseau.

J’ai conçu et réalisé les automates du réseau de démonstration de ROCO, celui que vous avez connu pour certains il y a environ une dizaine d’années, une double voie en boucle avec trois rames sur chaque boucle et une signalisation fonctionnelle, un aller retour en gare de marchandise, une automatisation de la plaque avec des mouvements de machine et un aller retour d’un petit train touristique en HOe dans le parc en hauteur.
Réseau qui lors d’expos comme le salon du modélisme tournait 10 heures par jour durant une semaine, il était très fiable. Les personnes qui s’en occupaient lors des salons ont toujours su le dépanner soit tout seul, soit avec des conseils par téléphone.
Une info pour les électroniciens les automates était fait avec des E2prom 2732 dont les 8 sorties commandaient des relais, et il répondait aux critères que je vous ai exposés plus haut.
C’est certain que le réseau MARKLIN qui lui était géré par un ordinateur avait au moins deux personnes dédiées pour faire fonctionner le réseau et le surveiller.

Ne me demandez pas ce que ce réseau est devenu, je ne le sais pas.

Après cet intermède psychanalytique sur ma façon de voir le sujet, revenons déjà au but de ce fil qui se veut juste à la portée de tous.
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » mar. 18 mars 2014, 14:04

Le but est donc d’expliciter une méthode câblage et de gestion d’un réseau pour des personnes n’ayant pratiquement aucune connaissance en électronique et très faible en électricité, il faut cependant savoir souder des fils.
Pour ce faire nous allons rester sur des basiques avec le moins possible de complexité (interrupteurs et relais).

Un autre rappel sur le cahier des charges

Faire fonctionner un réseau entièrement en manuel avec recopie des états (signaux et aiguillage) sur un TCO (Tableau de Contrôle Optique), ce TCO visualisant et gérant toutes les informations, il n’y a pas de sécurité, si je me trompe sur l’itinéraire c’est l’accident, si je grille un signal c’est 4 points en moins, je ne démarre que si le signal est Ok

J’expliquerais aussi
Comment construire simplement un joli TCO très complet
Comment gérer simplement une gare cachée.
Comment gérer un système de cantonnement.

Reprenons maintenant avec la signalisation du réseau.

SERO je compte sur toi si je dis des bêtises tu me corriges. :wink: :wink:
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Sero
Intarissable !
Messages : 3598
Enregistré le : ven. 10 nov. 2006, 10:47
Echelle pratiquée : HO, 1/1
Prénom : Olivier
Club : des PingOuins
Localisation : Gaule
Âge : 45

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Sero » mar. 18 mars 2014, 15:31

Avec plaisir, d'autant plus que ta conception décrite juste au-dessus rejoint la mienne. Personnellement, un relais m'enchante plus qu'une carte informatique et me permet avec un peu d'électronique de réaliser toutes les fonctions de signalisation telles que l'on peut les retrouver sur le RFN et qui me sont nécessaires pour l'exploitation en sécurité de mon réseau. Ma formation d'électronicien m'aide beaucoup et je comprends que ce soit un domaine qui puisse rebuter. Mais ne rouvrons pas un débat par ailleurs fortement développé. Le principal est que chacun y trouve son bonheur.
MCC

C'è sempre una soluzione

Avatar du membre
Dangui95
Débordant
Messages : 3001
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Dangui95 » mar. 18 mars 2014, 17:25

Alors c'est parti

La signalisation

Deux types :
La signalisation mécanique mais qui est aussi lumineuse
La signalisation statique lumineuse (cible)

La signalisation est un domaine très complexe du fait de la position du signal et du nombre importants de signaux, mais je rappelle le fondement de ce fil faire simple, je ne donnerais que quelques exemples

Donc voilà ce que je vous propose d’aborder.
Le feu vert - voie libre.
Le feu rouge - sémaphore.
Les deux feux rouges - carré.
Le feu jaune - avertissement.
Le feu blanc - manœuvre.
Le feu violet - carré violet.
Les deux feux jaunes horizontaux - ralentissement 30
Les deux feux jaunes verticaux - rappel ralentissement 30.
Les feux de heurtoirs.

Cette signalisation existe dans les deux modes mécanique et statique

Avec ma vision simple de la signalisation, je ferais les familles suivantes :
En gare :
Le feu vert - voie libre.
Les deux feux rouges - carré.
Le feu blanc - manœuvre.
Le feu violet - carré violet.
Les feux de heurtoirs.
Sur une zone d’aiguillage
Les deux feux jaunes horizontaux - ralentissement 30
Les deux feux jaunes verticaux - rappel ralentissement 30.
Sur de la pleine ligne cantonnement
Le feu vert - voie libre.
Le feu rouge - sémaphore.
Le feu jaune - avertissement.

Je pense que nous pourrons ainsi couvrir une bonne partie de la signalisation sur nos réseaux. Ce qui revient à dire que nous utiliserons les couleurs de LEDS suivantes rouge, jaunes, vert, blanche et violet.

Pour l’emplacement des signaux, là je laisse la main aux grands spécialistes dont SERO est un membre éminent.

Deux types de fonctionnement :
En digital : je dois respecter la signalisation
En analogique : je peux faire respecter la signalisation

Maintenant que nous avons défini ce qu’allait être notre signalisation, nous allons pouvoir continuer.
Cantalou expatrié

Avatar du membre
FBE 90
Démonstratif
Messages : 1461
Enregistré le : dim. 08 sept. 2013, 15:35
Echelle pratiquée : HB
Prénom : Gilles
Localisation : Territoire de Belfort
Âge : 48

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par FBE 90 » mar. 18 mars 2014, 18:16

:applause:
Le crayon d'abord.

Avatar du membre
Sero
Intarissable !
Messages : 3598
Enregistré le : ven. 10 nov. 2006, 10:47
Echelle pratiquée : HO, 1/1
Prénom : Olivier
Club : des PingOuins
Localisation : Gaule
Âge : 45

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Sero » mer. 19 mars 2014, 09:51

Je m’immisce brièvement dans l'admirable tutoriel de Dangui95 pour présenter le principe générique que j'utilise sur mon réseau (exploité en analogique) afin de m'assurer de l'arrêt des trains aux signaux d'arrêt. C'est très basique mais cela pourra toujours aider un débutant et question FDMS(*) ça se pose là ! Et pour le coût, c'est tout simplement imbattable !

Image

Le montage ne provoque l'arrêt des trains que dans le sens où l'on rencontre le carré fermé. Dans le sens opposé, la diode permet d'inhiber la zone d'arrêt Le contact Z est tributaire de la position ou indication du signal. Cela peut être un interrupteur, un contact de relais, un contacteur... Il est bien entendu fermé lorsque le signal est ouvert. :wink:

Pour la position de la zone d'arrêt par rapport au signal, on peut envisager plusieurs configurations :
- soit on exploite en se conformant à la signalisation et en s’arrêtant à l'aide de la commande traction (alimentation, transformateur...) avant le signal comme le fait tout bon tractionnaire et dans ce cas la zone d'arrêt n'est qu'une boucle de rattrapage pour étourdi comme le sont en réalité le KVB, le déto ou le DAAT (**). Alors la zone d'arrêt sera localisée en aval du signal.
- soit on fait rouler les trains en sécurité mais sans exercer une surveillance constante et en souhaitant que le train s'arrête en amont d'un signal fermé. Alors la zone d'arrêt sera localisée en amont du signal.
- soit on souhaite le beurre et l'argent du beurre (salé de préférence) pour bénéficier des deux possibilités ci-dessus. Dans ce cas le signal sera placé au milieu de la zone d'arrêt.

Je laisse maintenant la place au maestro du câblage !

(*) FDMS : la fiabilité, la disponibilité, la maintenabilité et la sécurité d'un système.
(**) en simplifiant un peu les choses.
Fichiers joints
C1.JPG
MCC

C'è sempre una soluzione

Sam Palaud
Papotier
Messages : 147
Enregistré le : ven. 15 nov. 2013, 17:50
Echelle pratiquée : H0, H0e
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Âge : 70

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Sam Palaud » mer. 19 mars 2014, 16:12

Je réagis à cette intervention de Séro : curieux, un carré en pleine voie. Normalement, mais je me trompe peut-être, un carré sert à protéger un point dangereux, comme une zone d'appareils de voie (aiguillages, ...), un pont tournant, etc. Dans l'exemple, il vaudrait donc mieux remplacer le carré par un sémaphore.

Dans le cas le cas d'un carré, il vaudrait mieux que la section d'arrêt soit entièrement située à l'amont du signal, sans quoi le point dangereux risquerait d'être atteint, voire dépassé par un train "grillant" le signal et ce serait l'accident assuré...

Sam

Avatar du membre
Matabiau
Démonstratif
Messages : 1572
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 13:08
Echelle pratiquée : HO III/IV
Prénom : Michel
Club : privé Villeneuve (LR805/822)
Localisation : 31 (ex 58 et 94)
Âge : 69

Re: Comment câbler son réseau de manière simple

Message par Matabiau » mer. 19 mars 2014, 17:16

Notre ami Sero ne donnait qu'un exemple de montage qui correspond bien à ce que nous recherchons souvent : simplicité, faible coût, efficacité :applause: . Bien vu le sigle "FDMS".
On peut de même ajouter de manière simple un ralentissement forfaitaire avec quelques diodes en série qui alimenteraient la section suivante lorsque le signal de ralentissement est présenté.
A chacun d'adapter selon ses besoins.
informatisé oui, mais pas trop

Répondre