Un circuit pour l'animation du pont Voltaire

Ici, c'est l'électricité, l'électronique, l'alimentation - analogique ou "digitale" - etc.

Modérateur : MOD

Avatar du membre
JPS
Fan des PICs
Messages : 884
Enregistré le : ven. 11 nov. 2005, 22:46
Echelle pratiquée : Modulinos
Prénom : J Pierre
Club : RMC Rigollots®
Site Internet : http://schenfele.free.fr
Localisation : RMC-Castres-Tarn-France

Message par JPS » mar. 20 nov. 2007, 13:12

Roc a écrit : Posté le: Mardi 20 Novembre, 11:42

Tic-tac, tic-tac, tic-tac

......................
Voilà, c'est fini pour ce matin, tout à l'heure, on apprendra à compter jusqu'à 10 :ange3:
En binaire ou en décimal ?

En décimal je vois le 4017 se rappliquer...


Au fait 11h42 tu devrais pas être au boulot a cette heure là ?

Oui, oui moi aussi je sais :gne:
Harel ? Le plus possible !

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » mar. 20 nov. 2007, 13:54

JPS a écrit : En décimal je vois le 4017 se rappliquer...
Il arrive en courant (sur ses 16 pattes) ! :mrgreen:
Y'en a même un deuxième qui est caché derrière...
JPS a écrit : Au fait 11h42 tu devrais pas être au boulot a cette heure là ?
Je cède généreusement une journée de salaire à mon employeur, pour qu'il puisse redresser ses finances, c'est une mesure citoyenne :ange3:
En plus je soigne [strike]mon rhume[/strike]ma crève : j'ai d'un coup d'un seul renouvelé toute ma muqueuse nasale hier soir :mort:
[center].[/center]

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4291
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Message par François D » mar. 20 nov. 2007, 21:54

Roc a écrit :


La durée du "tic-tac" est donnée par : T=1,4 RC

Plus simple, y'a pas !




Génial Roc , ce cours d'électronique ! :applause: je vais peut-être finir enfin par comprendre :roll:
Peux-tu numéroter les pattes sur ton schéma. je n'arrive pas encore à bien faire la jonction avec le texte.

Les autres, je ne sais pas mais moi j'attends la suite avec impatience :arrow: :arrow:
FD

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » mer. 21 nov. 2007, 00:10

François D a écrit :
Roc a écrit :


Peux-tu numéroter les pattes sur ton schéma. je n'arrive pas encore à bien faire la jonction avec le texte.

Les autres, je ne sais pas mais moi j'attends la suite avec impatience :arrow: :arrow:

Les numéros des pattes, facile (mais c'est vrai que j'aurais du le mettre) : la patte 1 est celle qui est repérée (petit point rouge), donc en haut à gauche. La 4 est en bas à gauche, la 5 en bas à droite et la 8 en haut à droite (désolé, la flemme de redessiner le bazard, trop tard :dodo: ).

Et puis pour apprendre à compter jusqu'à 10, c'est pareil : on verra ça demain :ange3: :siffle: :arrow: :arrow: :arrow:
[center].[/center]

Avatar du membre
obones
Papotier
Messages : 188
Enregistré le : mar. 15 août 2006, 23:03
Site Internet : http://www.obones.com/
Localisation : Lyon
Âge : 38

Message par obones » mer. 21 nov. 2007, 18:10

Pour le NE555, les applications possibles sont très bien expliquées ici :

http://pagesperso-orange.fr/sam.electro ... 55/555.htm

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » ven. 30 nov. 2007, 14:45

Me voilà reviendu de RailExpo, et j'ai trois minutes devant moi. Je vais donc avec vous, compter jusqu'à 10, comme promis.

Avant ça, je vais revenir un peu sur le montage précédent : j'ai dit que T=1,4RC. OK. Dans la pratique, on donne souvent T en millisecondes, R en Kilohms et C en micro Farads.

Hors donc :

0 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

Ben oui, et alors ? A quoi ça peut bien servir :gne:
Présenté comme ça, à rien du tout.
Mais le truc, c'est qu'il existe un circuit qui a 16 pattes, et qui sait compter sur 10 de ces dernières. C'est le 4017.
La tension de sortie de ces pattes passe à Vcc (la tension d'alim' du CI) dans l'ordre, à chaque fois qu'une impulsion électrique arrive sur la patte appelée "horloge".
Ainsi donc, si on alimente la patte "horloge" avec le signal du circuit "multivibrateur astable" vu au dessus, on pourra allumer successivement, grâce aux sorties du 4017, 10 diodes (deux sorties ne sont jamais "allumées" en même temps).
Quand c'est fini, on recommence à 0.

On peut faire des variantes : ainsi, si on a besoin de compter jusqu'à 5 simplement, il suffit de prévoir la remise à 0 du circuit quand la patte 5 est activée (on allumera bien 0,1,2,3,4, ce qui fait un comptage jusqu'à 5). C'est très simple à faire : il faut juste relier cette patte à la patte "reset" du circuit.
Autre vatiante : on a besoin d'allumer une diode verte, puis une diode jaune, puis plus rien du tout (et puis on recommence). Pas de problème : on branche la diode verte sur la patte 0, la jaune sur la 2, rien sur la 3 et "reset" sur la 4.

Application concrète : je veux allumer les feux "voie libre" pendant 2 temps, l'avertissement pendant 1, et le carré pendant les temps restants. Pour une raison que j'expliquerais plus tard, le carré correspond à "rien n'est allumé" dans mon montage.
Comment vais-je brancher mon 4017 ?
Eh bien, je branche la sortie de mon 555 sur l'horloge, puis des diodes (attention, pas des LED) sur les sorties 0 et 1, reliées à la LED verte, puis la LED jaune sur la patte 2, et je laisse toutes les autres en l'air.
Les deux diodes en amont de la LED verte sont là pour éviter que le courant passe par ailleurs que la led verte (des fois que celui le la patte 0 veuille retourner par la patte un, par exemple, sait-on jamais :wink: ).

Note : ce circuit est théorique, on ne peut pas conseiller de mettre les diodes (et leurs résistances de protection) directement sur les sorties d'un circuit CMOS comme le 4017, qui n'est pas prévu pour ça (aucune puissance en sortie). J'expliquerais plus tard comment faire.


Vous remarquerez en passant que le 4017 a les pattes toutes mélangées... :(

A toute à l'heure pour de nouvelles aventures (ah ben oui, parce que là, grosso modo, je commande un signal, et moi, j'en ai 3, plus un aiguillage) :clown:
[center].[/center]

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » sam. 01 déc. 2007, 10:10

La suite maintenant.

Avec le précédent montage, j'ai fait une séquence "voie libre - voie libre - avertissement - carré - carré - carré ... (7 fois)" pour commander un feu. J'appelle cette séquence le "cycle du feu".

Mais ce que je veux faire, c'est :
1° le signal voie 1 passe au vert pendant deux cycles d'horloge, soit 1'30, puis à l'avertissement pendant 45", et revient au carré.
2° le signal voie 4 passe au "départ en manoeuvre" pendant 1'30, et revient au carré
3° L'aiguille est déviée pendant 7'30 (ou 4'15)
4° le signal voie 4 passe au vert pendant 1'30
5° le signal voie 1 fait la même séquence qu'au 1°
6° le signal voie 3 passe au vert pendant 1'30.

donc 6 fois ce que sait faire le montage précédent (à quelques détails près), sur 4 équipements différents.

Comment faire ?

Eh bien, on va aller chercher un autre 4017, et lui demander de compter jusqu'à 6, et de compter seulement les cycles de feu !

On se débrouillera ensuite pour que seul le signal voie 1 "vive" lorsque ce 4017 compte 1, que seul le signal voie 4 vive lorsque le 4017 compte 2 etc...

Dans la pratique, c'est très simple à réaliser : on relie les pattes 6 et reset du 4017 pour compter jusqu'à 6, comme expliqué au chapitre précédent, et on synchronise le comptage sur le cycle de feu en branchant la patte horloge sur une des pattes (0 - 9) du montage précédant.
Ca peut être n'importe laquelle, la durée ne changera pas : ce sera 10 fois la durée des impulsions de la base de temps faite pas le 555.
Concrètement, le premier 4017 divise par 10 le nombre d'impulsions et transmet le résultat au second.
Dans notre cas précis, on peut se servir de la patte 0 ou des pattes 3 à 9. Les pattes 1 et 2 sont dans une partie active du cycle du feu et on les laisse tranquiles !
Pour des raisons pratiques sur lesquelles je reviendrai, j'ai choisi la patte 5.

Voilà le schéma (la patte notée Cl est l'horloge) :


On s'approche de la fin, il faut penser maintenant à l'étage de puissance du circuit, puisque les circuits CMOS comme le 4017 ne peuvent pas délivrer plus de 20 mA par sortie, ce qui est bien insuffisant.
Ce soir peut-être.
Modifié en dernier par Roc le dim. 02 déc. 2007, 09:58, modifié 1 fois.
[center].[/center]

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4291
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Message par François D » sam. 01 déc. 2007, 20:59

On est ce soir et toujours rien ! :( :(
FD

Avatar du membre
Piston93
Loquace
Messages : 1053
Enregistré le : ven. 23 sept. 2005, 07:53
Echelle pratiquée : n
Club : AFAN
Localisation : seine saint denis
Âge : 59

Message par Piston93 » dim. 02 déc. 2007, 01:12

doucement, roc a dit "peut être" :D
!!!!

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » dim. 02 déc. 2007, 18:01

François D a écrit :On est ce soir et toujours rien ! :( :(
Mais c'est la bagne, ici :colere:

:clown:

Bon, il est temps de parler Ampères.

Car nous allons nous retrouver confrontés à un problème que j'ai déjà évoqué : tous ces circuits CMOS utilisés sont proprement infoutus de commander quoi que ce soit directement, vu qu'en sortie, on en sort péniblement 10 mA par porte. Impossible même d'allumer une diode normale sans risquer de claquer le circuit. Ne parlons pas du moteur de l'aiguillage !

Il va donc falloir intuiter un "étage de puissance" à notre montage, et nous allons voir que celà va conditionner ce qui nous manque encore, à savoir les circuits qui vont lier la séquence du feu à celle qui détermine quel signal doit être animé (autrement dit le 4017 n°1 et le n°2).

Voyons ce qui se propose pour tirer quelques dizaines de mA de nos circuits.

Il y a le plus classique : les montages à transistor, à base de BC547 ou BC557, ou de darlingtons comme le TIP132. C'est fiable, mais ça me gonfle parce qu'il faut les polariser comme il faut, et ça donne mal à la tête. :noel: parce qu'un transistor est commandé par le courant et que gnagnagna...
Rappel : un transistor est un biniou à 3 pattes : une se met au plus, l'autre au moins, la troisième sert à le commander (en gros).

Il y a une variante intéressante, avec des transistors MOSFET.
Ces bestioles peuvent être considérées comme des interrupteurs commandés dans certains cas. En plus, ça ne consomme presque rien, c'est donc tout à fait approprié à l'utilisation derrière un circuit CMOS.
Il y a deux types de transistors MOSFET : les canal N et les canal P. Leur fonctionnement est rigoureusement contraire.
Le canal N est passant lorsque la grille (patte de commande) est polarisée (alimentée, au +). L'appareil à alimenter se place entre le + du montage et le transistor (la troisième patte de ce dernier est à la masse).
Le canal P se place entre le + et l'appareil à commander, et celui-ci est alimenté lorsque la grille du MOSFET est à 0V. Donc l'appareil a une borne à la masse du montage. C'est très important, nous allons le voir.

Une autre voie à explorer : les circuits spécialisés. La famille ULN comme l'ULN2804 par exemple. On peut tirer 500 mA par sortie, et il y en a 8. Très pratique.
Sauf que ce bestiau est passant lorsque l'entrée est à 0 (c'est un inverseur), et que l'appareil se place entre le + du montage et l'ULN.
C'est un vice rhédibitoire dans notre cas, car les feux Zébulon sont faits de telle sorte que la masse des différentes diodes est commune. Donc les feux se placent entre le circuit de commande et la masse. Le contraire de l'ULN2408.
Mais en cherchant, on se rend compte qu'il existe aussi un circuit, l'UDN2981, qui est à l'ULN2408 ce qu'un transistor MOSFET canal P est au canal N. Bref, c'est précisément ce qu'il nous faut !
Attention toutefois, ce circuit ne peut débiter que 350 mA par porte (mais c'est largement suffisant pour un feux de signalisation).

Pour finir, je parlerais des opto-coupleurs et des relais. On se servira de ces composants pour séparer électriquement le circuit de commande (ce dont on parle depuis deux pages) des appareils commandés. J'aurais probablement utilisé un de ces composants si j'avais eu à commander un moteur. Attention, il faut parfois intercaler un transistor entre un circuit CMOS et un opto-coupleur, et c'est quasiment toujours indispensable pour un relais.
[center].[/center]

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4291
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Message par François D » lun. 03 déc. 2007, 16:20

Roc a écrit :Mais c'est la bagne, ici :colere:

:
Pour que ça soit vraiment le bagne, il nous faudrait un p'tit schéma pour nous montrer exactement commment connecter entre eux : alim, appareil à alimenter et transistor MOSFET.
Ca sera le bagne mais serait super ! :wink:

(histoire d'éviter une prison break... :siffle: :siffle: )
FD

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » lun. 03 déc. 2007, 16:48

Ben c'est prévu !

Le post précédent, c'était la théorie. Le suivant, ce sera la pratique, avec le cas concret du signal Zebulon avec ses 4 diodes avec cathode commune.

Ce soir si vous êtes sages (en fait, si j'ai le temps, c'est long de reprendre tous les schémas pour qu'ils soient bien lisibles).
[center].[/center]

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4291
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Message par François D » lun. 03 déc. 2007, 21:12

ça prend des allures de cours particulier d'électronique ! :mdr2:
FD

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21233
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Message par Roc » lun. 03 déc. 2007, 23:29

Bah :roll:

Y'a que toi qui cause, mais y'en a peut-être d'autres qui suivent...

Bon, en attendant, ce soir je suis tombé sur Silverado à la téloche, et puis maintenant, il est un peu tard pour faire des schémas... :dodo:
[center].[/center]

Avatar du membre
Dan_ost2000
Intarissable !
Messages : 16564
Enregistré le : mer. 30 août 2006, 08:05
Echelle pratiquée : HO-HOm-HOe I à III
Prénom : Dany, c'est écrit...
Club : Rigollots© et Cie
Site Internet : https://danymachi.blogspot.com/
Localisation : Strasbourg
Âge : 62

Message par Dan_ost2000 » mar. 04 déc. 2007, 07:24

Il n’y en a qu’un qui cause mais il y a des timides dans le fond de la classe assis près de la fenêtre et du chauffage, mais nous sommes tout ouille et œil ouvert. Si à l’époque de mes études j’avais eu un prof comme toi je serais moins nul en électronique aujourd’hui. C’est marrant pour le moment j’ai tout compris, donc pas de questions. :siffle: :siffle: :siffle: merci pour ce cours particulier :applause: :applause: :applause:
Dany MACHI
Paysagiste de salon

Répondre