Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur : MOD

Avatar du membre
Brisso 32
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : mar. 15 août 2006, 14:32
Echelle pratiquée : HO - HOm - HOe - Oe
Prénom : Michel
Localisation : Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge : 65

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Brisso 32 » mar. 04 juin 2019, 12:06

Salut les amis

Un nouveau pensionnaire à Port-Guiny !
Un petit autorail a été livré ce matin avec un record, commandé en Italie samedi, arrivé mardi matin ! Qui dit mieux ?
Ce petit engin est livré en voie métrique mais également avec deux essieux en ve ce qui va lui permettre de prendre du service sur les voies des Croisées :D

Bienvenue au nouvel et fort sympathique arrivant vu ici à la halte de Gourmaillon.
IMG_0135a.jpg
IMG_0135a.jpg (421.82 Kio) Vu 1829 fois
:wink:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ

Avatar du membre
Anjou 49
Loquace
Messages : 1026
Enregistré le : dim. 03 févr. 2013, 16:58
Echelle pratiquée : HO HOm
Prénom : Michel
Club : Méclents
Localisation : ANGERS
Âge : 71

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Anjou 49 » mar. 04 juin 2019, 13:25

Bonjour Michel ,
C est sympa :coeur1: :coeur1:
Reviens dans 8 jours
A+

Avatar du membre
Djak
Débordant
Messages : 3325
Enregistré le : ven. 27 janv. 2012, 08:59
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jacques
Localisation : Notre Dame d'Oé - (9 km au nord de Tours)
Âge : 68

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Djak » mar. 04 juin 2019, 14:28

Bonjour Michel... :D

Belle petite galerie de photos...
Heureusement que ce Monsieur Jerac était là pour immortaliser ce passé à jamais révolu.
Ton nouvel autorail est pas mal non plus.
:applause: :applause:

Djak
Restons calmes et buvons frais

Avatar du membre
Brisso 32
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : mar. 15 août 2006, 14:32
Echelle pratiquée : HO - HOm - HOe - Oe
Prénom : Michel
Localisation : Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge : 65

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Brisso 32 » mer. 05 juin 2019, 00:58

Merci les gars :wink:

Je vous ai parlé, il y a peu , de cette petite gare perdue au milieu de nul-part, entre Port-Guiny et Florimont-Plage, juchée sur son éphémère rocher rongé par la mer et qui porte le nom étrange d’Ys.
Ce lieu s’il peut-être le paradis des pêcheurs, des dragueurs de sirènes, des amoureux des dauphins, fut un temps en enfer pour certains résidents dans la première partie des années 1940.


Le rocher d'Ys
IMG_0013a.jpg

J'ai reçu en fin de semaine dernière un ouvrage de mémoire écrit par un ancien soldat allemand. Traduit en français et au titre évocateur "J'ai même gardé le rocher d'Ys", contient les mémoires du soldat Clovis Erdemoul en poste à Port-Guiny de juin 1943 à août 1944, souvenirs qui semblent avoir profondément marqué l'auteur. Cet ouvrage est d'autant plus intéressant qu'il contient les propres photos de Clovis et en couleur ! Clovis était avant la guerre employé chez Grösfokal, célèbre marque d'appareils photos. Il était donc équipé d'un bon matériel.
On connaît la passion du plus haut dignitaire de l’Allemagne nazie pour le mystère et tout ce qui touchait le monde mystique. La légende de la ville d’Ys ne pouvait qu’attirer son attention malsaine d’autant que percer le mystère d’êtres humains (quoi que) capables de vivre au fond de l’eau aurait pu être bénéfique à la survie de ses sous-mariniers.
Le rocher d'Ys était donc un lieu de la plus haute importance. Ce fou d'Adolph fit donc explorer les fonds marins autour du fameux rocher de la gare d’Ys. Pourtant, aucun sous-marin ne put en approcher après qu’un U-book, le Conrad Uffond ou U-666 y disparut le 12 mars 1941. On y envoya des plongeurs, tous revinrent bredouilles et certains même, ne revinrent pas, comme le soldat Bernhard Lhermitt ou encore le première classe Oskar Fandrier.
L’occupant ne put jamais interroger l’un de ces fameux voyageurs fréquentant la gare chaque petit matin, ceux-ci ayant cessé de sortir de l’eau depuis la déclaration de guerre.


la descente aux enfers
IMG_0544a.jpg

On renonça donc à explorer les abysses de la ville d’Ys.

Il n’était pourtant pas question d’abandonner la surveillance, le führer (prononcer fu rieu en bretangevin), y tenait absolument. Avant même la construction du mur de l’Atlantique auquel le rocher d’Ys fut par la suite intégré, on établit un poste d’observation en son sommet, nid de mitrailleuse permettant la surveillance à 180° et jusqu’à 20 km en mer de tout le secteur.
C’est là que commença une sorte d’enfer pour les soldats qu’on y mettait en faction, comme nous l'apprennent les mémoires de Clovis Erdemoul.
"Nous y étions toujours trois, surveillant jour et nuit et dormant à tour de rôle. La veille nocturne était terrible. L’océan s’éclairait d’une étrange lueur remontant des abysses tandis que le vent gémissait à vous glacer le sang. Le SS-obersturmbannfürieux Lothar Rierré qui fit une nuit une inspection du site fit tirer la mitrailleuse vers les mystérieuses lumières. Mais le vent rabattit les balles vers le rocher tuant sur le coup le SS-hauptstrumfürieux Hermann Yvel en le faisant tourner une vingtaine de fois sur lui-même."

Aussi, les soldats qu’on désignait pour garder le rocher demandaient-ils plutôt à rejoindre le front de l’est :
« par punition, on les y mettaient de garde 22 jours pour insubordination. Plusieurs, suicidaires se jetèrent du haut du trou d’enfer dans la mer en furie mais le vent les rabattait sur la roche. L’un eut une jambe cassée, un autre une rupture de la hanche. Geste idiot, ces crétins auraient pu se tuer ! ».


Le Trou d'enfer un jour de grand calme
IMG_0024a.jpg

Pour les deux qui n’étaient pas de garde, impossible de dormir. La salle de repos creusée à même le rocher, résonnait de chants étranges, de bruits de plongeons, de hurlements de sirènes, de gémissements, de chuchotements et de murmures imperceptibles. J’ai vu des choses qu’aucun être humain ne saurait décrire ». Un autre soldat, Frank Forsurlemin ajoute : « plusieurs sirènes dansèrent une nuit au pied du rocher, je me sentais irrémédiablement attiré vers l’abîme, mais lorsque je réussis à braquer le projecteur vers elles, les chants se turent... Le projecteur explosa comme un verre de cristal mon casque était fendu de toute part ».


Les fameuses sirènes d'Ys qu'on peut apercevoir parfois au couchant !
IMG_9981a.jpg

Le major Grösseuberta sort du fameux nid de mitrailleuse, à droite le soldat Hans Möman. Le bâtiment de la gare n'était pas encore construit
IMG_0136aa.jpg
IMG_0136aaa.jpg
IMG_0136aaa.jpg (404.32 Kio) Vu 1713 fois

Hans Möman et Ludwig Houreu au Rocher d'Ys
IMG_0138aa.jpg

Les résistants du coin ne tardèrent pas à dire que ces bas de plafond étaient Ys...térique.


Frank Forsurlemin au Rocher d'Ys
IMG_0137aa.jpg

A partir d'octobre 1943, chaque premier mercredi du mois, un train blindé arrivait à Ys.
Train blindé est un bien grand mot. Le commandant de la place de Port-Guiny était alors un aristocrate de haute lignée, Siegried Von Pendrenotrelinge, pas trop fin, comme disait Galabru dans papy fait de la résistance. Il avait demandé un vrai train blindé mais dut se contenter d'un convoi fait de bric et de broc avec entre autre un char au moteur hors d'usage mis à poste fixe sur un wagon, protégé d'un blindage.


Le fameux train blindé du colonel Siegfried Von Pendrenotrelinge
IMG_0139ab.jpg

Chaque mercredi donc, la troupe envahissait le rocher et balançait des grenades dans l’océan, de chaque côté du rocher, des canons tiraient en direction de la mer. C’est depuis ce jours que chaque premier mercredi encore, on entend hurler les sirènes.


Quelques vues du train blindé à Ys prises par Clovis
IMG_0143a.jpg
IMG_0144a.jpg
IMG_0146a.jpg

La vie ne fut donc pas rose pour l’occupant au rocher d’Ys.
Aujourd’hui encore, aucun bretangevin sensé n’oserait s’y aventurer la nuit. Seul dit-on, le vieux Gabriel Gorno qu’on nomme ici Gaby, dernier druide vivant dans la forêt de Tomic s’y aventure parfois.
Le nid de mitrailleuse (que les mauvaises langues qualifient de mites railleuses), existe toujours encombré d’un écheveau de barbelé. On y accédait depuis des échelons, au coeur même du rocher, joignant la salle de repos à la trappe qui ferme le sommet. La salle à été murée. Une main avisée y a laissé la trace de quelques slogans, non à Plogoff…


Le fameux nid de mitrailleuse
IMG_0020a.jpg
L'accès au nid de mitrailleuse a été depuis longtemps muré
IMG_0559a.jpg

Il est bien étrange le temps déjà lointain où chaque jour, à Ys, un train militaire marquait une pose afin d’y déposer les soldats condamnés pour la nuit.
Mais chacun le sais bien, rien de ce qui se passe en Morbihanjou, rien de ce qui arrive à Port-Guiny n’est normal comme dit souvent la vieille Thérèse Aladouzen.

IMG_0040a.jpg

DÉSOLÉ
:ange3:

Allez tôpette et bonne nuit :wink:
Fichiers joints
IMG_0024a.jpg
IMG_0136a.jpg
IMG_0138a.jpg
IMG_0137a.jpg
IMG_0139a.jpg
IMG_0144a.jpg
IMG_0559a.jpg
Modifié en dernier par Brisso 32 le jeu. 06 juin 2019, 00:18, modifié 2 fois.
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ

Avatar du membre
DeepPurple
Communicatif
Messages : 959
Enregistré le : ven. 04 nov. 2016, 19:36
Echelle pratiquée : N/DCC
Prénom : Philippe
Club : AMFB Braine-l'Alleud (B)
Site Internet : http://pdf.cachalo.be
Localisation : Un peu plus à l'ouest
Âge : 64

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par DeepPurple » mer. 05 juin 2019, 08:43

Très intéressant ouvrage, témoignage inédit et de première main sur une période trouble du siècle dernier. Mes parents possédaient un reflex Grösfokal, un excellent appareil capable de saisir les plus colossaux petits détails. Merci d'avoir rafraîchi mes souvenirs.
Loch & LOL !

Avatar du membre
Brisso 32
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : mar. 15 août 2006, 14:32
Echelle pratiquée : HO - HOm - HOe - Oe
Prénom : Michel
Localisation : Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge : 65

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Brisso 32 » jeu. 06 juin 2019, 20:10

Merci pour tes appréciations Deep :wink:

En cette grande journée de commémoration et après vous avoir livré quelques archives sur nos voisins lorsqu'ils n'étaient pas les bienvenus sous les ordres d'un fou à "moustachette" ridicule et à la mèche rebelle, il eut été indécent de ne pas vous montrer ces quelques photos inédites tirées des archives américaines.

C'est évidemment quelques semaines après le Débarquement.
Mais surtout, on se demande comment ces gars là étaient capables de faire rouler leur "savonnettes Willis" et autres engins dans des terrains pareils !

IMG_0147a.jpg
IMG_0162a.jpg
IMG_0168a.jpg
IMG_0167a.jpg
Mais bon... aux Américains rien d'impossible.

Allez Tôpette :mrgreen:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ

Ferrovipat56
Messages : 44
Enregistré le : jeu. 19 févr. 2015, 07:42
Echelle pratiquée : Ho
Prénom : Patrick4

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Ferrovipat56 » jeu. 06 juin 2019, 20:33

Bravo
Quelle imagination et quels décors ( de la part d’un morbihangevin du nord )

Avatar du membre
Caliméro84
Toujours à flore, jamais aphone
Messages : 12041
Enregistré le : sam. 27 févr. 2010, 19:09
Echelle pratiquée : Ho,Hoe...On18(1/48)
Prénom : Ludo...normalement.
Club : des Rigollots©
Localisation : Quelque part en région 6...
Âge : 46

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Caliméro84 » ven. 07 juin 2019, 13:25

Toujours autant géniales tes histoires :applause: :coeur1:
Qui plus est ces dernières où tu retranscrits une période noire avec des touches d'humour à se tordre de rire :mdr:
Le Half-trak et la Willys proviennent de quels fabriquants...s'il te plaît 😎

Ludo 😉😉
Ligne de touche et grillage...

Avatar du membre
Brisso 32
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : mar. 15 août 2006, 14:32
Echelle pratiquée : HO - HOm - HOe - Oe
Prénom : Michel
Localisation : Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge : 65

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Brisso 32 » ven. 07 juin 2019, 18:58

Merci les gars c'est sympa.

Pour te répondre Ludo, le Half-track est un Artitec. Pour la jeep, je n'en ai aucune idée, pas de marque dessus. En fait elle est au 72e c'est pour ça que je la mets au premier plan. Je l'avais récupérée à Lille en 2017 dans un tiroir de vrac chez un marchand d'occasion.
Sinon, j'en ai au 87e Herpa-Minitank qui est très bien. Je ne sais pas si REE déclinera sa Jeep pompiers en Jeep militaire.

Jeep au 1/72e de marque inconnue (si quelqu'un a une idée ?)
Jeep Willys (72e)  - IMG_6925 a.jpg
Jeep Herpa-Minitank au 1/87e
Jeep Willys Herpa Minitanks 741989 DSCN6307a.jpg
Half-track Artitec
M21 Halftrack REE Artiteck DSCN7812a.jpg
Et celui-de chez Herpa-Minitank
M21 Halftrack Herpa Minitanks DSCN7809a.jpg

:wink:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ

Janus
Papotier
Messages : 153
Enregistré le : lun. 22 nov. 2010, 21:03

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Janus » dim. 09 juin 2019, 07:17

La jeep peut-être fercamisée, cela existe en réalité !
:D :D :D

Avatar du membre
Anjou 49
Loquace
Messages : 1026
Enregistré le : dim. 03 févr. 2013, 16:58
Echelle pratiquée : HO HOm
Prénom : Michel
Club : Méclents
Localisation : ANGERS
Âge : 71

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Anjou 49 » mar. 11 juin 2019, 17:50

Bonsoir ,
Suis de retour parmi vous.
Belles histoire de Tonton Michel
Merci

Avatar du membre
Caliméro84
Toujours à flore, jamais aphone
Messages : 12041
Enregistré le : sam. 27 févr. 2010, 19:09
Echelle pratiquée : Ho,Hoe...On18(1/48)
Prénom : Ludo...normalement.
Club : des Rigollots©
Localisation : Quelque part en région 6...
Âge : 46

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Caliméro84 » mer. 12 juin 2019, 13:48

Merci Michel pour les références 😉😉
Ligne de touche et grillage...

Avatar du membre
Oliv690
Démonstratif
Messages : 1422
Enregistré le : lun. 08 janv. 2007, 18:40

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Oliv690 » mer. 12 juin 2019, 14:52

Super ces histoires.
J'adore les Jeep (réelles et donc, par extension, miniatures ...).
J'ai la Herpa-Minitank à monter.
Les half track sont très bien aussi
Une (toute petite) remarque sur celle au 1/72. Il me semble qu'à l'époque il n'y avait pas de rétroviseur pour ne pas avoir de reflet visible et pas se faire repérer (mais c'est à confirmer).
En tout cas cela n'enlève rien a ce qui est montré, j'adore !! :applause:

Avatar du membre
Brisso 32
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : mar. 15 août 2006, 14:32
Echelle pratiquée : HO - HOm - HOe - Oe
Prénom : Michel
Localisation : Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge : 65

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Brisso 32 » ven. 14 juin 2019, 14:42

Salut les gars et merci :wink:

Hier soir, le "Poissonnier" pour Ringis qui descendait de Port-Guiny avait une composition assez impressionnante, en tout cas plus qu'à son habitude !
16 STEF, Marcel Millet et autres. Et encore, il n'y avait pas les trois UFR habituels !
IMG_0267a.jpg
:wink:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ

Avatar du membre
Djak
Débordant
Messages : 3325
Enregistré le : ven. 27 janv. 2012, 08:59
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jacques
Localisation : Notre Dame d'Oé - (9 km au nord de Tours)
Âge : 68

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Message par Djak » ven. 14 juin 2019, 19:28

Bonjour Michel... :D

6 frigos ambulants : y a pas à dire, les pêcheurs de Port Guiny ne font pas dans la dentelle...
Vendredi, les parisiens auront du poisson, et du bon, sur les étals...
Belle rame en tous cas.

Djak
Restons calmes et buvons frais

Répondre