Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur: MOD

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Ven 08 Sep 2017, 20:03 
Merci Marc.

Mais tout n'est pas forcément rose...

Soucis de captage pour la 231-500. :colere:

Je veux qu'elle fonctionne pour Sedan ! :diable:

Pour l'instant 4 machines ETAT opérationnelles + la Chapelon Nord.
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4414
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 23:58
Localisation: Oise
Âge: 65
Club: REV

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Ven 08 Sep 2017, 21:15 
Quels soucis as-tu ? Le tender et la loco sont-ils à des polarités inversées ?

Question pour moi : la boite à fumée est noire, quid de la rambarde , verte, ou noire ? Pareil pour la pompe et les tubulures. Merci de ton savoir :lol:
Cordialement
Marc Maintigneux
Mmaintigne
Intarissable !
 
Messages: 7945
Inscrit le: Mar 30 Sep 2008, 21:07
Localisation: Paris
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO
Club: AMFP-RATP Club des Méclents:-)

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Sam 09 Sep 2017, 14:24 
Bonjour les amateurs de l'Ouest-ETAT.
Je suis en train de terminer un kit LSL de 230-035 (version ETAT) et j'ai une question concernant la mise en peinture : La notice dit que les superstructures sont vertes et le châssis noir, mais reste muette quant à la couleur du dessus du tablier.
Faut il le peindre en noir avec les superstructures en vert ou faut-il le peindre en vert comme le reste ?
Merci d'avance.
Amateur de skis et de picots
Francis Bour
Communicatif
 
Messages: 806
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2005, 22:39
Localisation: Normandie (Rouen)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO 3 rails digital

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Sam 09 Sep 2017, 20:40 
Bonsoir à tous,
De retour à la capitale ce midi, un colissimo de chez AMF 87 était là. Le kit de la 230......Yapuka !
Françis, je ne suis pas sûr, je peins en noir.
Cordialement
Marc Maintigneux
Mmaintigne
Intarissable !
 
Messages: 7945
Inscrit le: Mar 30 Sep 2008, 21:07
Localisation: Paris
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO
Club: AMFP-RATP Club des Méclents:-)

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Sam 09 Sep 2017, 23:50 
Réponse dans le livre sur les pacific ETAT.

C'est un exemple mais d'après André Lepage, étaient peints en vert :

Le corps cylindrique, le dôme et les sablières, les couvre roues, l'abri, la bordure du tablier, les enveloppes de cylindres et la caisse du tender.

En noir :

la boite à fumée, la cheminée, les ballonnets de réchauffeur, les pompes (ACFI, Worthington, Dabeg), la pompe à air, le toit de l'abri, le dessus du tablier, le dessus du tender et les châssis machine et tender.

Le seul point flou, ce sont les écrans. Dans le livre sur les pacific, il sont noirs, dans le livre sur les mikado, ils sont verts. J'ai personnellement vu la 231 D 788 à Dieppe avec des écrans noirs et la 141 C 228 à Trappes avec des écrans verts.
@ Francis Bour ... Tu as de la chance, la 230 n'a pas de pare fumée. :mrgreen:

Marc, le problème est toujours au niveau des prises de courant. Je pensais que les essieux de la loco étaient isolés des deux cotés... Et ce n'est pas le cas. :colere:
Comme j'ai changé les bogies du tender (et donc les roues également), tout le captage sera là, avec liaison filaire avec la machine, où est logé le décodeur.
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4414
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 23:58
Localisation: Oise
Âge: 65
Club: REV

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Dim 10 Sep 2017, 09:15 
Merci Lionel.
Amateur de skis et de picots
Francis Bour
Communicatif
 
Messages: 806
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2005, 22:39
Localisation: Normandie (Rouen)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO 3 rails digital

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Dim 10 Sep 2017, 10:56 
Francis,

de mon expérience de la conduite de machine à voie métrique, j'allais te répondre que le dessus du tablier est un endroit sur lequel on doit marcher lorsqu'on prépare la bécane, aussi le vert ne resterait pas vert très longtemps! Par ailleurs, les accessoires (petit cheval, etc..) génèrent pas mal de fuites d'huile qui, à force de nettoyage, donnent des zones d'acier brut, mais tellement huilées qu'elles ne s'oxydent pas..
par contre la cornière sous le tablier est souvent peinte de la meme couleur que la machine.


travaux de ce week end:
j'ai enlevé les switches PL15 et suis en train de reprendre completement le cablage des aiguilles. j'en profite pour changer le code couleur pour du blanc (accessoires)
Image

du coup, j'ai du transformer le panneau de contrôle pour placer deux boutons poussoirs par logement au lieu d'un seul.
Image

rien d'extraordinaire mais je place quand même la photo pour Aurelien, car cette solution permet d'avoir des boutons placés en retrait de la surface des modules, ce qui évite les appuis intempestifs des visiteurs.

bon évidemment, il me manque deux boutons poussoirs pour terminer..

merci à Michel (Spirou78) pour l'info sur les switches PL13, je les ai reçus hier.
au fait ça se colle comment ??

roland
Dernière édition par Manche Ocean le Dim 10 Sep 2017, 12:31, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Manche Ocean
Montparnasse Epoquin-deux
 
Messages: 8029
Inscrit le: Mar 21 Mars 2006, 23:03
Localisation: dieppe

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Dim 10 Sep 2017, 12:03 
Ah la couleur des locos sur l'Ouest-Etat-SNCF région 3 :siffle:
Vaste problème. En gros, je dirais comme Lionel avec toutefois des variantes selon l'atelier où elles étaient repeinte. Il y a aussi des cas de figure bien particuliers comme par exemple la réutilisation de pièces en provenance d'autres régions ou d'autres ateliers comme les pompes, qui peuvent être vertes ou noires etc...
En fait chaque machine est un cas particulier et à part une sortie de GRG avec reprise intégrale de la peinture, il y avait de très nombreuses différences de couleur. Il y a bien eu des 141C ETAT totalement noires avant leur ré-immatriculation à la SNCF.
Malheureusement comme beaucoup de photos de l'époque sont en noir et blanc, il est assez difficile de savoir avec précision quelle était leur couleur.
J'ai des souvenirs d'enfance qui me disent que les locos étaient vertes mais tellement poussiéreuses qu'on les auraient donné pour noires. En revanche, je me souviens très bien des arrivées à St Lazare lorsque le train passait le long du dépôt des Batignoles, les 141TD étaient bien vertes et plutôt rutilantes.
JLBR
Avatar de l’utilisateur
JLBR
Modéliste en herbe ?
 
Messages: 3397
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 09:22
Localisation: Haute-Normandie
Echelle pratiquée: HO
Prénom: jean

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Dim 10 Sep 2017, 12:27 
Merci à Roland et à Jean pour ces indications précieuses.
Qu'en est-il de la BàF ?
Les rares photos que j'ai pu trouver de cette série de machines ne montrent pas clairement de changement de couleur entre la chaudière et la BàF.
Je suis d'avis de ne peindre que la porte de BàF en noir.
Qu'en pensez-vous ?
Amateur de skis et de picots
Francis Bour
Communicatif
 
Messages: 806
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2005, 22:39
Localisation: Normandie (Rouen)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO 3 rails digital

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Dim 10 Sep 2017, 18:06 
Quelques photos montrant des machines sortant rutilantes de l'atelier sont assez parlantes et on arrive à distinguer assez bien le changement de teinte entre la BàF et le reste du corps cylindrique.
J'ai vu une photo il n'y a pas bien longtemps d'une 030 Boer sortant de l'atelier sur laquelle on distinguait très bien la différence de couleur, mais ces documents sont rares.
Une loco en service, même verte, paraitra noire, par la poussière de charbon et les escarbilles qui se déposent en abondance et collent sur les corps graisseux ou humides de la chaudière.
Mais peindre la boite à fumée en noir et le reste de la chaudière en vert est ce qui se voyait le plus souvent. Mis à part les 141R que j'ai toujours vu noires, peut-être étaient-elles vertes à l'origine, mais dans les années 60, celles que je voyais presque tous les jours sur Rouen et Petit Quevilly étaient toutes dégeu ! :mrgreen:
JLBR
Avatar de l’utilisateur
JLBR
Modéliste en herbe ?
 
Messages: 3397
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 09:22
Localisation: Haute-Normandie
Echelle pratiquée: HO
Prénom: jean

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Dim 10 Sep 2017, 23:12 
Dans le livre sur les ateliers de Quatre Mares, il y a une superbe photo de la 141- 136 sortant de révision. On voit parfaitement la limite entre vert et le noir...

Je n'ai malheureusement pas de scan sous la main.
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4414
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 23:58
Localisation: Oise
Âge: 65
Club: REV

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Lun 11 Sep 2017, 08:59 
Oui tout à fait, page 111 du livre, mais tu remarqueras aussi que sur la photo du haut de page la 141-050 semble elle être totalement d'un beau noir brillant (celle qui possède la distribution Renaud) attestant que cette machine fraîchement repeinte n'est pas de la même couleur que sa consœur de bas de page.
Il y a même eu du gris clair à l'ETAT comme la fameuse 241.101 (modèle Metrop)
Image
Je suis loin d'avoir terminé la digitalisation de toutes mes machines, mais en décoration ETAT j'en possède quelques-une d'originales comme cette 241 qui fit quelques parcours commerciaux sur Cherbourg avant d'être à nouveau transformée en 242 A1.
NB. Du reste, lorsque je serais un peu plus avancé sur ces digitalisations, je serais ravi de participer à quelques expos avec vous, sur votre réseau "De Paris à Cherbourg" en apportant du matériel roulant, dont de nombreux kits et un peu de "laiton" du commerce.
Le problème c'est que les décodeurs sonores dont j'équipe mes locos à vapeur aujourd'hui coûtent plutôt cher et c'est une vraie galère pour trouver des sons français qui soient adaptés à ces machines. Par exemple, aucun son de 141C, de 231G disponible sur le marché, alors qu'il y en a des vraies qui roulent encore, pas plus de 040TA ou de 230, (la dernière machine d'AMF87) etc.
Dernière édition par JLBR le Lun 11 Sep 2017, 12:42, édité 1 fois au total.
JLBR
Avatar de l’utilisateur
JLBR
Modéliste en herbe ?
 
Messages: 3397
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 09:22
Localisation: Haute-Normandie
Echelle pratiquée: HO
Prénom: jean

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Lun 11 Sep 2017, 12:11 
Bonjour à tous.
Finalement, entre la règle et la réalité, c'est un peu la bouteille à l'encre.
Finalement, j'ai opté pour la toiture de l'abri , le châssis et le dessus du tablier en noir et tout le reste en vert.
Amateur de skis et de picots
Francis Bour
Communicatif
 
Messages: 806
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2005, 22:39
Localisation: Normandie (Rouen)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO 3 rails digital

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Lun 11 Sep 2017, 13:28 
Jean, je ne pense pas m'engager à la légère, mais tu sais que tu es le bienvenu, n'est-ce pas, les copains ?
Cordialement
Marc Maintigneux
Mmaintigne
Intarissable !
 
Messages: 7945
Inscrit le: Mar 30 Sep 2008, 21:07
Localisation: Paris
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO
Club: AMFP-RATP Club des Méclents:-)

Re: De Paris à la mer, projet collaboratif en H0

Publié: Lun 11 Sep 2017, 20:17 
La 241-101 en tête d'une rame Transat... Le rêve ! :coeur1: :coeur2: :coeur1:
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4414
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 23:58
Localisation: Oise
Âge: 65
Club: REV

PrécédentSuivant

Retour vers Patine, peinture, décor

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 24 invité(s)