conservation des peintures ?

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
CC 6569
Éloquent
Messages : 346
Enregistré le : dim. 28 août 2005, 22:20
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Hervé
Club : Mistral
Localisation : Valence Ville PK 617
Âge : 53

conservation des peintures ?

Message par CC 6569 » dim. 05 mars 2006, 18:20

Comment faire pour conserver les peintures interfer dans leur pot
d'achat sans qu'ils sèchent ?

j'ai acheté 2 pots de blancs + 2 jaunes 1 sur 2 a séché !!!

Avatar du membre
Nugget
Comparse de bac à sable
Messages : 3516
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 14:14
Site Internet : http://clement.trucs.org/
Localisation : A l'aplomb de mes voutes plantaires !

Message par Nugget » dim. 05 mars 2006, 18:21

Ils me semble que les peintures interfer sont réversibles, donc normalement en mettant du diluant interfer dans ton pot qui a séché, tu devrais le récupérer.

Au fait : bienvenu

Avatar du membre
Zébu.be
Gredin
Messages : 9115
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 20:19
Echelle pratiquée : LGB, H0m, H0f, Z, Zf
Prénom : Vincent
Site Internet : http://www.z-amateur.net
Localisation : Dinant Belgique
Âge : 61

Message par Zébu.be » dim. 05 mars 2006, 18:23

Toujours conserver les pots de peinture en les retournant. L'air ne rentre pas.
Zb, d t ds Srlmpl.
GO CQFD.

XTof.vl

Message par XTof.vl » dim. 05 mars 2006, 18:26

Pour les longues durées, Interfer conseille de les dilluer d'avance.

Avatar du membre
SuperGG
Kit & cat
Messages : 6962
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006, 21:13
Echelle pratiquée : Z
Site Internet : http://www.huet-trains.com
Localisation : NORD
Âge : 71

Message par SuperGG » dim. 05 mars 2006, 18:37

Les pots Interfer en plastique ne sont pas étanches au niveau du goulot. Même si vous les stoquez la tête en bas le solvant va s'évaporer par le raccord couvercle/pot et elles sècheront de la même façon. Ces peintures ne sèchent pas au contact de l'air, mais par évaporation de leur solvant. La technique du pot renversé n'est valable que pour les peintures glycéro (Humbrol) qui polymérisent par réaction chimique avec l'oxygène de l'air. La croûte se forme en surface, donc si on stocke le pot à l'envers, quand on le remet dans le bon sens pour l'ouvrir, la croûte se retrouve au fond. Toutefois la réaction chimique est irréversible et gagne petit à petit tout le pot. Pour vraiment protéger les glycéros, il faut mettre une couche d'huile de lin sur la surface. A enlever délicatement avant toute réutilisation de la peinture.
Pour les Interfer, il n'y a pas de solution de stockage "longue durée" dans leurs flacons plastique : il faut les transférer dans des flacons en verre avec bouchon étanche ... et encore, au bout de quelques années, ça s'évapore. Comme elles sont réversibles, on doit pouvoir les ramener à la vie avec du diluant et un long malaxage. Si elles sont vraiment trop sèches, vous n'arriverez à rien de correct, même en filtrant : direction corbeille et cliquez "vider la corbeille".
Un conseil : conservez-les très diluées et uniquement dans des flacons en verre.

Avatar du membre
Christophe
Dingue de sabotage
Messages : 10634
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 15:51
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Christophe
Club : AMFP-RATP et club Proto
Localisation : Bussy St Georges (77)
Âge : 52

Message par Christophe » lun. 06 mars 2006, 16:18

Gérard, pourquoi doit-on retirer l'huile de lin ? :?

Je croyais que c'était un super diluant universel... Un ami qui peint à ses heures perdues (des toiles ! pas des petits trains) me conseillait même d'utiliser l'huile de lin comme diluant plutôt que le white spirit quand c'est nécessaire... J'ai testé à plusieurs reprises et la peinture Humbrol avait l'air de bien s'en porter...

Bon, au demeurant, il s'agissait de diluer un peu de la Humbrol pour peindre des batiments ou patiner et au pinceau ; il n'était pas question de réaliser des films super fins à l'aérographe sur du matériel roulant.
Christophe

Avatar du membre
SuperGG
Kit & cat
Messages : 6962
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006, 21:13
Echelle pratiquée : Z
Site Internet : http://www.huet-trains.com
Localisation : NORD
Âge : 71

Message par SuperGG » lun. 06 mars 2006, 17:03

Il vaut mieux retirer la couche d'huile de lin pour récupérer la peinture dans son état initial. A force d'en rajouter elle va mettre de plus en plus de temps à sécher (c'est déjà très long en composition d'origine ...).
Pour diluer, faites plutôt un mélange huile de lin + essence de thérébentine (pour applications au pinceau).

Chris
Causant
Messages : 293
Enregistré le : mer. 17 août 2005, 18:11

Message par Chris » mar. 07 mars 2006, 12:32

Ce n'est pas à cause des bouchons que la peinture Interfer s'évapore, c'est à cause du plastique des flacons qui laisse passer le solvant dont les particules sont plus fines que la structure du plastique, comme en plus les flacons Interfer ne sont remplis qu'à 10% environ, il y a de la surface pour que celà s'évapore vite. Moi, je n'achète plus que de la Railcolor, j'ai des pots qui date de 6/7 ans qui n'ont pas bougé, le prix est un peu plus élevé, mais on le gagne largement en quantité de diluant. Et au niveau application et précision de la dilution, c'est le jour et la nuit... Les pigments sont fins, aucun risque de toile d'araignée, le séchage est régulier et le diluant bien adapté (le diluant Interfer est trop fort et s'évapore trop vite en givrant parfois la surface de la peinture, j'en ai raté des caisses à cause de ce phénomène!)
Chris

Avatar du membre
SuperGG
Kit & cat
Messages : 6962
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006, 21:13
Echelle pratiquée : Z
Site Internet : http://www.huet-trains.com
Localisation : NORD
Âge : 71

Message par SuperGG » mar. 07 mars 2006, 12:49

J'ai acheté de la peinture Interfer chez MPM et j'ai été surpris aussi par l'aspect du produit, un tout petit tas concentré dans le fond du pot. Si vous avez du vrai diluant Marcolac 956 (rarissime aujourd'hui), ça marche très bien. Sinon mélangez du diluant Interfer et du diluant Railcolor à 50/50 : le séchage sera plus lent. L'effet toîle d'araignée est lié à la résine acrylique et au diluant : il faut super diluer et travailler à très base pression, sinon le voile de peinture sèche "en l'air" et provoque ces fils entre l'aéro et la pièce à peindre. On n'a effectivement pas ces problèmes avec les cellulosiques ou nitrosynthétiques.
Pour le stockage et la conservation : flacons de verre et rien d'autre (flacons de pharmacie).
Avec la tendance actuelle à l'hyper protection contre les risques potentiels et la polution, toutes ces peintures risquent de disparaître à plus ou moins brève échéance. Voir ce qui se passe cette année avec les soudures à base de plomb.

Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28591
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Message par Christophedeb » ven. 10 mars 2006, 17:57

Petit up pour ce fil, j'ai ressorti des peinture Huet d'il y a quelques années (au moins 6 ou 7 ans) et après mélange, elles sont super (E108 et E112) dans des "grands" flacons en verre. Rediluées à l'acétone : c'est ok ?
Y a comme un goût d'pomme

Avatar du membre
SuperGG
Kit & cat
Messages : 6962
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006, 21:13
Echelle pratiquée : Z
Site Internet : http://www.huet-trains.com
Localisation : NORD
Âge : 71

Message par SuperGG » ven. 10 mars 2006, 19:39

N'utilisez pas l'acétone pour diluer, les résultats peuvent être bizares (évaporation trop rapide). Uniquement pour nettoyer, ou alors pour de la patine. Pour diluer de la peinture, il faut utiliser du diluant

Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28591
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Message par Christophedeb » sam. 11 mars 2006, 00:02

Trop tard :!: On verra bien :roll:
Y a comme un goût d'pomme

Répondre