Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

1ére patine : comment la reussir

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur: MOD

1ére patine : comment la reussir

Publié: Lun 16 Jan 2006, 23:51 
Salut
Bon convaincu par le bel effet que provoque l'application de la patine je décide de m'y mettre et de faire pareil a une locomotive fraichement sortie des ateliers, la peinture encore toute neuve brille et donne l'impression de "jouet" et la loco.
Donc 1ére question comment attenuer la couleur et donner de l'age a la loco (le lavis c'est ça ?)
Question 2 je veux mettre du noir mais pas trop pour simuler les saletés des gaz d'echappements au niveau des aérations sur le tois de la locomotive.
Voilà les 2 points qui me semblent le plus evidents.
Je ne possède pas de materiel de gros calibre (aérographe par exemple) et pas forcement les peintures avec la marque et les numeros (Humbrol noir xx et rouge yy)
A+
Avatar de l’utilisateur
GENERAL
Disert
 
Messages: 451
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:47
Localisation: de l'autre coté de la méditerranée
Âge: 34

Publié: Mar 17 Jan 2006, 00:52 
Bonsoir (mon) Général ! :mrgreen:

Nous n'avons pas encore eu l'occasion de converser masi j'ai jeté un oeil régulier sur ton très bon travail. Ta démarche est original et très payante quand on voit le résultat.

Alors pour la patine.

Plusieurs techniques et je t'expose ici les "matières premières" ; à toi de voir déjà ce qui te parait le plus facilement accessible et dans la gamme de prix que tu souhaites mettre.

Cela peut se faire à partir de peinture glycéro, genre Humbrol, Revell... Avantage, en principe pas très chère, en principe facile à trouver. Il faut un solvant pour les diluer et les employer comme une peinture plus ou moins diluée (très dilué = lavis) pour salir ; coup de patte à prendre en même temps qu'il faut savoir jongler avec le cotons tiges et le coton ou le papier genre sopalin pour alterner la mise en peinture et l'effacement plus ou moins prononcé... Principal inconvénient : impossible ou presque de revenir en arrière. Un peu angoissant à mon goût quand on commence...

On peut utiliser des peintures acryliques ; on oublie les acryliques à solvant, elles nécessitent un aérographe ; en revanche, il ya toute la gamme des acryliques à l'eau, facile à trouver dans les magasins de peintures artistiques. Plus ou moins diluées, elles vont permettre également le salissage par application de lavis. Avantage (à mon goût) : plus commode à utiliser car à l'eau ; des dizaines de nuances, facilement mixables... On reveint plu facilement en arrière pendant ls opérations... tant que ce n'est pas complètement sec.

Les craies pastels : petits baton s de craies qui existent en dizaines de nuances dans les magasins d'arts graphiques ; pratique, rapport qaulité prix excellent vu l'usage ; on gratte avec une pointe de cutter, ou un peu de papier de verre et même avec un petit pinceau brosse pour réduitre en une poudre très fine la craie ; cette poudre peut s'appliquer à sec avec un pinceau brosse, ou être diluée à l'eau ou avec d'autres liquides. Facile à utliser, à nettoyer ; inconvénient parfois rencontré : selon le pouvoir d'accroche de l'objet patiné, la poudre va s'estomper voire s'en aller au fur et à mesure des manipulations. Peut être palier par l'application d'un voile de vernis mat (en bombe) quand c'est fini : prendre un vernis de qualité, qui ne jaunit pas en vieillissant. Attention, une fois vernis, plus réversible.

Les terres à décor : il s'agit en fait d'un conditionnement plus pratique pour les modélistes de pigments purs qui sont les bases de la plupart des peintures. Donc à défaut de trouver des terres à décor spécial modélistes, on peut se rabattre sur les pigments que l'on peut trouver dans les magasins de peinture et de bricolage mais là, dans des quantités importantes. Cette poudre extrêmement fine s'immisce dans les pores de l'objet patiné, en particulier si c'est en plâtre, résine, plastique, carton, bois, papier mais quasiment impossible je trouve avec le métal... On peut l'appliquer à sec, avec également un voile de verni en bombe pour la fixer définitivement. On peut aussi l'appliquer sous forme de lavis plus ou moins concentrés, diluées dans l'eau ou dans lalcool isomachin que j'ai encore opublié le nom, Harti et Franck Taverneier vont me tirer les oreilles. :mort:

C'est là je dirai quelques grandes familles de produits.

Selon les goûts et l'aisance de chacun, on optera pour une famille... ou toutes !

Exemple :

Différents lavis de peintures grisaâtre, blanchâtres pour "délaver" un peu...

Des lavis moins concentrés avec retouche par ci par là à la craie pastel pour les traces de rouilles, de graisse, de calcaires...

Terre à décor dans certains endroits pour créer des effets de matière genre boues accumulées dans les creux d'un bogie.

Regarde ici les différents sujets consacrées à la patine avec souvent des photos, tu vas commencer à te faire une idée.

Et bon courage mais tu verras, je pense que tu vas t'y mettre rapidement.
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10476
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Mar 17 Jan 2006, 01:00 
Encore un point que j'avais noté auprès de quelques "maîtres" en la matière.

- Ne pas trop en faire

- Eviter les extrèmes : pas de zones flambants neuves au dessus et cradingue en dessous avec une différence trop évidente ; à nos tailles, ça jure, il faut "fondre" davantage les nuances.

- Eviter les extrêmes trop nets en couleur : la rouille n'est pas rouille, le calcaire n'est pas blanc, la graisse n'est pas noire...

La rouille, c'est plein de nuances de bruns, d'oranges, de marrons, de gris très foncés.

Le calcaire ou une peinture délavée par la pluie, c'est toute une nuance de gris et de beiges très très clairs différents.

La graisse, les traces d'échappement, c'est une palette de gris très foncés, de bruns et de beiges...

Qui plus est, on peut aussi prendre en compte l'aspect mat ou brillant ; le mat sera bien pour les lavis de "délavement", le brillant sera plus utilisé dans les zones graisseuses. Un peu de noir/gris très foncé à la peinture glycéro brillante sur les plateaux de tampon, on "étale" en appliquant un autre tampon en face comme si 2 wagons s'attelaient et on a patiné les tampons déjà...

Plus on arrive à créer de nuances, plus la palette de la patine va devenir subtile, ce qui donne beaucoup de cachet au résultat final.
Dernière édition par Christophe le Mar 17 Jan 2006, 16:16, édité 1 fois au total.
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10476
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Mar 17 Jan 2006, 01:23 
Christophe a écrit:Les terres à décor : il s'agit en fait d'un conditionnement plus pratique pour les modélistes de pigments purs qui sont les bases de la plupart des peintures. Donc à défaut de trouver des terres à décor spécial modélistes, on peut se rabattre sur les pigments que l'on peut trouver dans les magasins de peinture et de bricolage mais là, dans des quantités importantes. Cette poudre extrêmement fine s'immisce dans les pores de l'objet patiné, en particulier si c'est en plâtre, résine, plastique, carton, bois, papier mais quasiment impossible je trouve avec le métal... On peut l'appliquer à sec, avec également un voile de verni en bombe pour la fixer définitivement. On peut aussi l'appliquer sous forme de lavis plus ou moins concentrés, diluées dans l'eau ou dans lalcool isomachin que j'ai encore opublié le nom, Harti et Franck Taverneier vont me tirer les oreilles. :mort:

Le voile de vernis en bombe est-il obligatoirement lorsque l'on applique la terre a décor a sec ?

Si on l'applique sous forme de lavis, est-ce que cette patine tiens bien dans le temps ou est-elle fragile ?

Merci.
Avatar de l’utilisateur
JP38
Loquace
 
Messages: 1003
Inscrit le: Dim 23 Oct 2005, 22:58
Localisation: Grenoble - PLM
Âge: 48

Publié: Mar 17 Jan 2006, 11:56 
Hello,

Le vernis n'est pas obligatoire pour les terres à décor ; je n'en ai jamais utilisé, notamment parce que j'utilise les terres à décor surtout pour le décor, batiment, infrastructure, etc et que tout cela n'est pas censé être manipulé.

Pour le matériel roulant, on dit que cela s'estompe ; je pense que ça dépend du support ; qui plus est, l'application du vernis n'est pas facile : si le souffle de la buse est trop près ou trop violent, cela estompe beaucoup trop l'effet obtenu à sec.

Pour les lavis, même à l'eau, ça n'a pas l'air de bouger ; ce sont à la base des pigments de peinture, n'oublions pas ; et je pense, mais là je passe le micro aux utilisateurs avertis, qu'avec l'alccol machintrucbidul :mrgreen: c'est encore mieux .
Dernière édition par Christophe le Mar 17 Jan 2006, 16:17, édité 1 fois au total.
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10476
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Mar 17 Jan 2006, 15:40 
merci pour cette longue et detaillée explication
Tu as vu mes locomotives, a ma place tu ferais quoi ?
Avatar de l’utilisateur
GENERAL
Disert
 
Messages: 451
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:47
Localisation: de l'autre coté de la méditerranée
Âge: 34

Publié: Mar 17 Jan 2006, 18:10 
Je monterais une boîte.
" Si le Chemin de Fer survit au XXéme siécle, il sera le transport du XXIéme. "
Louis Armand
Avatar de l’utilisateur
ABJ
Carton jaune
 
Messages: 490
Inscrit le: Mar 10 Jan 2006, 18:17
Localisation: France
Âge: 27

Publié: Mar 17 Jan 2006, 18:36 
riens compris :?:
Avatar de l’utilisateur
GENERAL
Disert
 
Messages: 451
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:47
Localisation: de l'autre coté de la méditerranée
Âge: 34

Publié: Mar 17 Jan 2006, 18:40 
Je créerai une entreprise.

____________

Les zinc ont pris !
Avatar de l’utilisateur
ABJ
Carton jaune
 
Messages: 490
Inscrit le: Mar 10 Jan 2006, 18:17
Localisation: France
Âge: 27

Publié: Mar 17 Jan 2006, 18:46 
Pour vendre les loco que je fais ?
Non par la question "a ma place tu ferais quoi " je parlais de faire quoi a mes locomotives comme patine pas de faire quoi de mes locomotives
Avatar de l’utilisateur
GENERAL
Disert
 
Messages: 451
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:47
Localisation: de l'autre coté de la méditerranée
Âge: 34

Publié: Mar 17 Jan 2006, 21:59 
GENERAL, peut tu me décrire exhaustivement ou presque ce dont tu dispose comme ingredients à ta disposition ( types de peintures, terres à décor, pastel,... )
je te donnerai ce qui te manque afin de te faire une petite trousse de départ " spécial patine "

déjà un inventaire préalable, ensuite cogiter sur ce que tu peux avoir pas loin de chez toi, et ensuite voir les différentes techniques qu'il serait opportun d'effectuer sur ton matériel de train de jardin.

ça va ? on fait comme ça ?
Compte sup suite demande
 

Publié: Mar 17 Jan 2006, 22:07 
Sujet intéressant car si j'ai bien suivi, les locos sont en matière originale je crois non ? Du contreplaqué entre autre ?...
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10476
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Mar 17 Jan 2006, 22:37 
oui un peu de contreplaqué et un peu de platre (pour tout ce qui est arrondit)
J'ai essayé une technique a part pour simuler les saletés des gaz d'echappement ça a donné ça :
Image

La couleur de départ est la même que le bleu de la locomotive

Ce que je peux avoir : peinture a eau ou a huile, sous pression ou par pinceau

je vais voir ce qu'est ce pastel
Poudre a decor je crois pas, mais poudre pour teinter les bois oui

Bref autant dire j'ai pas grand chose :roll: (a part l'ambition)
Avatar de l’utilisateur
GENERAL
Disert
 
Messages: 451
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:47
Localisation: de l'autre coté de la méditerranée
Âge: 34

Publié: Mar 17 Jan 2006, 22:55 
justement, l'ambition et l'envie de faire, c'est déjà primordial... le reste n'est qu'accessoires et moyens d'aboutir à tes objectifs...

il serait judicieux un jour de penser à t'équiper d'un aérographe, c'est un outil quasi indispensable , et vu ce que tu est déjà capable de faire, ce serait du gachis d'en rester là...

pour le moment tes peintures à l'huile et/ou à l'eau feront déjà suffisamment affaire avec des pinceaux, mais il faut voir ce dont tu dispose en coloris...
Compte sup suite demande
 

Publié: Mar 17 Jan 2006, 22:59 
pour le pastel je crois que je peux en trouver
Pour la terre a decor faut voir demain
Mais il faut voire les prix après
Pour les couleurs ? euh je sais pas quoi te dire, mais je pense que du moment qu'on possède du rouge, du bleu et du jaune, on a accés a toute la gamme du spectre de la lumière visible, le reste c'est une histoire de mélange (bon du moins pour la théorie)
Que pense tu de le fumée que j'ai fais ?
Avatar de l’utilisateur
GENERAL
Disert
 
Messages: 451
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:47
Localisation: de l'autre coté de la méditerranée
Âge: 34

Suivant

Retour vers Patine, peinture, décor

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Howard, raiden et 25 invité(s)