Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Vive la patine pour sauver même les rogatons...

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur: MOD

Publié: Mar 01 Nov 2005, 13:06 
ta remarque est juste Christophe, dorénavant je ne photographie plus au flash et je prends des poses longues quitte à devoir surexposer artificiellement avec un logiciel de retouche par la suite, les différentes nuances sont enregistrées sur les capteurs numériques, donc même si la photo est sombre, on peut la retravailler.

je travaille beaucoup à la lumière du jour, et avec un fond naturel, eviter la lumière trop forte de milieu de journée.

bien regler la balance des blancs selon le type de lumière utilisée, soleil, lampe, néon...

ajouter la lumière par réverbération avec panneaux blancs autour de la maquette et faire attention aux ombres parasites , la profondeur de champ, le cadrage, la composition, éviter de montrer des objets hors sujets en arrière plan.

evidemment, la photo ne pardonne rien et accentue la grossièreté de certains détails pas à l'echelle, c'est un juge impartial, il faut être tolérant et trouver le juste compromis, mais il existe tjrs dans le commerce des détaillages fins en kit pour nos modèles.
Compte sup suite demande
 

Publié: Mar 01 Nov 2005, 13:22 
en cours de séchage...

Image
Compte sup suite demande
 

Publié: Mar 01 Nov 2005, 13:48 
seriez vous interressés pour que je vous fasse une ch'tite fiche web pour expliquer comment je patine une 63000 ? ça fait longtemps... :roll:

il me faut un enthousiasme, sinon, je ne perds pas mon temps, c'est du boulot quand même d'expliquer et de photographier... :mrgreen:
Compte sup suite demande
 

Publié: Mar 01 Nov 2005, 13:48 
effectivement dans la photo de la 63000 Frère Hervé a eu tort de ne pas couper le flash, qui déforme la réalité. La patine est bcp plus subtile en fait, moins "marquée". Moi aussi je ne fais plus de photos au flash de mes locos.
Par contre, pour les rembardes c'est vrai que ca fait énorme ! J'aurais du monter des "parsifal" (en plus j'ai ca "en stock") avant ! C'est vrai que l'APN accentue les défaults de manière sensible.

Bon une autre :
Image

Edité par Rodolphe (taille image)
Avatar de l’utilisateur
Scootcouf
Compteur de traverses
 
Messages: 1639
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 13:44
Localisation: paris

Publié: Mar 01 Nov 2005, 14:05 
ooooh, c'est chouette, elle est à bibi celle là, mon 1er essai de drybrush à l'huile...
Compte sup suite demande
 

Publié: Ven 11 Nov 2005, 19:49 
Christophe a écrit:Ces quelques photos relancent dans ma ptite tête un problème qui me parait plus lié qu'il n'y parait à la patine : la photo !!

Les maquettes que j'ai prise en photo montre en réalité plus de subtilité dans les teintes de patine que je n'arrive à en montrer en photo.

Attention, ne me faites pas dire ce que je dis pas : non pas que ma patine est "subtile" mais tout simplement, l'usage des terres à décor ou des craies pastels fait apparaître plein de nuances différentes que j'ai du mal à retrouver dans les photos.

La superbe 63000 est brillante sur la photo : est-ce l'effet qu'elle donne à l'oeil ou est-ce principalement du à la photo ?

Enfin, en parallèle, l'APN est de plus en plus à mes yeux une invention diabolique :diable: qui n'épargne en rien le modéliste pour montrer à tous en TRES GROS plan les petits défauts qui passent à l'oeil nu.

Je vois sur mes photos les problèmes de jointure de murs, d'ajustements approximatifs, de jour entre la maquette et son socle ; et l'on voit bien pour reprendre l'exemple de la 63000 combien les rambardes sont E-NAUR-MES.. Je me faisais la réflexion il y a peu en regardant un nez cassé Roco de face en macro ; la rambarde sous la fenêtre est un tronc d'arbre !!!

Je pense de plus en plus qu'il y a de nombreux gros plans permis par les APN qui ne s'imposent pas et qui ne servent pas nos modèles et maquettes, bien au contraire : sus à cette mode! :colere:

Bref, deux catégories de problème avec les APN :

- l'exagération des défauts intrinsèques de la maquette ; là, au modéliste d'aménager sa maquette... s'il le souhaite et si c'est possible... ou d'aménager les conditions de la prise de vue...

- donc 2ème catégorie de problème, la prise de vue en tant que telle : si les éminentes autorités du forum en matière de photos pouvaient prodiguer quelques conseils adaptés, en particulier à des modèles patinés... Pourquoi dirait-on que c'est plus difficle à photographier qu'un modèle sorti de boîte ? Impression et vue de l'esprit ? :|


Il faut avoir un éclairage le plus doux possible pour faire ressortir toutes les nuances. Un flash pointé directement sur le modèle est bien trop puissant. En plus comme prends de près, pour le flash on est bien trop près !

Les meilleures photos sont faites en extérieur avec un ciel voilé.
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
G. Bellengé
Disert
 
Messages: 431
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 10:03
Localisation: Veynes Dévoluy
Âge: 35

Publié: Ven 11 Nov 2005, 19:53 
je vais tester bientôt une lampe " lumière du jour " qui éclaire le sujet à 45 ° avec un réflecteur blanc symétriquement positionné afin de bien déboucher les ombres.

Mais je préfère moi z aussi la lumière naturelle...
Compte sup suite demande
 

Publié: Ven 11 Nov 2005, 19:55 
au pire, une lampe devant laquelle tu mets un gélatine bleue (réf. 201). utilises des films pour lumière tungstène comme moi (Kodack 64 T)
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
G. Bellengé
Disert
 
Messages: 431
Inscrit le: Dim 14 Août 2005, 10:03
Localisation: Veynes Dévoluy
Âge: 35

Publié: Ven 11 Nov 2005, 20:08 
Bon, je vais en faire exploser de rire certains du côté des alpes mais en deux mots, c'est quoi "déboucher les ombres" ?
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10427
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 15:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Ven 11 Nov 2005, 20:53 
c'est faire ricocher la lumière de la lampe sur la feuille blanche puis sur le coté obcur afin de ne pas avoir des ombres trop foncées sur le coté non exposé par l'ampoule. sinon il y a risque de sous exposition.

faire attention aussi à ne pas " exploser " le sujet, à surexposer, du côté de l'ampoule.
Compte sup suite demande
 

Publié: Ven 11 Nov 2005, 22:54 
:mrgreen: Merci !
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10427
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 15:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Publié: Sam 12 Nov 2005, 09:00 
moi je trouve que vous avez un réel talent, des vrais artistes...
chapeau bas!!! :wink:
Murielle (compte supprimé à sa demande)
 

Publié: Sam 12 Nov 2005, 17:53 
Christophe a écrit:- donc 2ème catégorie de problème, la prise de vue en tant que telle : si les éminentes autorités du forum en matière de photos pouvaient prodiguer quelques conseils adaptés, en particulier à des modèles patinés... Pourquoi dirait-on que c'est plus difficle à photographier qu'un modèle sorti de boîte ? Impression et vue de l'esprit ? :|


Une seule recette : un ciel gris ou du calque devant ton flash (mais aussi un mouchoir en papier, un sopalin. Il faut que ton éclairage soit non seulement le plus doux possible, mais aussi qu'il semble venir de partout pour éviter les ombres ponctuelles.

Olivier
Olivier
 

Publié: Sam 12 Nov 2005, 18:02 
Christophe a écrit:Bon, je vais en faire exploser de rire certains du côté des alpes mais en deux mots, c'est quoi "déboucher les ombres" ?


C'est tout simplement les éclairer.

Tu as plusieurs façon d'y arriver.

Par exemple, si tu photographies un sujet sous le soleil en contrejour ou avec le soleil à 90°, tu donnes un coup de flash : les parties à l'ombre sont éclairées par la lumière du flash.

Tu peux aussi déboucher des ombres en faisant usage d'un écran blanc, argenté, doré ou même noir...

Amuse-toi à essayer : tu places un objet que tu éclaires a gauche par un spot. Puis, à droite, tu places une feuille blanche et tu joues sur son orientation en faisant en sorte qu'elle réfléchisse les rayons lumineux du spot sur la face sombre de l'objet.

Sur l'exemple ci-dessous, la seule source d'éclairage est le flash de l'APN. Mais la scène est quasiment enfermée dans une boîte faite de carton blanc. Ainsi, la lumière du flash est réfléchie de toute part : l'éclairage semble venir de partout et les ombres directes dues au flash sont éclairées/débouchées par les rayons lumineux réfléchis.

Image

Olivier
Olivier
 

Publié: Lun 14 Nov 2005, 17:13 
Celle-ci, pour l'éclairage, c'est en effet du grand art.

Chapeau Olivier !
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 12558
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 17:45
Âge: 61
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Précédent

Retour vers Patine, peinture, décor

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Prevost et 22 invité(s)