Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Gugus
Fécond
Messages : 679
Enregistré le : jeu. 15 oct. 2009, 19:50
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Versailles (78)
Âge : 34

Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Gugus » ven. 20 sept. 2019, 16:12

Bonjour à tous, une question pour les spécialistes de la gestion du réseau par informatique.

Je suis en train de planifier un futur réseau en "os de chien" qui comportera des gares cachées à ses deux extrémités et une gare principale sur la partie visible, jusque là que du classique...
Je voudrais automatiser les gares cachées pour plus de commodités avec un logiciel genre Train Controller ou CDM-Rail, tout en laissant la gare visible en commande manuelle (je prévois d'acheter une Ecos pour cette tâche). En effet, je souhaite reproduire le fonctionnement d'un PRS avec ses boutons d'itinéraires, un TCO complet (physique et pas sur écran), et une signalisation réaliste. Il sera géré par des Arduino.
Si je prend les deux parties (automatisée et manuelle) séparément, pas de soucis je sais comment faire. C'est pour la transition entre les deux que je m'interroge.
- Au départ de la partie visible le train est en commande manuelle, comment cela se passe-t-il en arrivant sur les coulisses gérées par le logiciel ? Comment celui-ci peut-il reprendre la main ? J'imagine que le logiciel à besoin de connaitre le "nom" de la locomotive qui se présente, j'ai vu que l'on peut renseigner cela dans l'interface mais est-il possible de l'automatiser par une reconnaissance automatique ? (Railcom ?).

- En sortant des coulisses, de la même manière, comment reprendre la main en manuel ?

Pensez-vous que ce type de gestion soit possible et avez-vous déjà réalisé quelque chose de ce genre ?
Je pense notamment au réseau de Renaud (Luzy) dont le dépôt est hors du périmètre de TC, même si c'est un peu différend du problème exposé ci-dessus...

Merci d'avance pour vos lumières !!

Avatar du membre
Coquelicot94
Expansif
Messages : 2317
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 17:21
Echelle pratiquée : H0
Localisation : Maroeuil (62)
Âge : 66

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Coquelicot94 » ven. 20 sept. 2019, 19:26

Bonjour, normalement Railcom et TC font bon ménage. Pour la transition entre deux zones gérées différemment, le mieux c'est de créer une zone tampon et de démarrer à partir de là en automatique ou en manuel.
- Pour en savoir beaucoup plus, il serait intéressant d'aller sur le forum de train Controller...
A+
HO ROCO, TC V9 G + DR5000 etc.

Avatar du membre
DeepPurple
Communicatif
Messages : 954
Enregistré le : ven. 04 nov. 2016, 19:36
Echelle pratiquée : N/DCC
Prénom : Philippe
Club : AMFB Braine-l'Alleud (B)
Site Internet : http://pdf.cachalo.be
Localisation : Un peu plus à l'ouest
Âge : 64

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par DeepPurple » sam. 21 sept. 2019, 09:10

Intéressant sujet, que je ne maîtrise pas du tout. Je m'installe.
Loch & LOL !

Avatar du membre
Gugus
Fécond
Messages : 679
Enregistré le : jeu. 15 oct. 2009, 19:50
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Versailles (78)
Âge : 34

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Gugus » sam. 21 sept. 2019, 18:57

Merci Coquelicot pour ce début de réponse ! Je vois le principe.

Néanmoins, je préférerais que les trains passe d'une zone à l'autre sans arrêt obligatoire, si seulement cela est possible ?

Avatar du membre
Coquelicot94
Expansif
Messages : 2317
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 17:21
Echelle pratiquée : H0
Localisation : Maroeuil (62)
Âge : 66

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Coquelicot94 » sam. 21 sept. 2019, 19:24

Bonsoir, c'est presque possible, avec TC on crée des trajets avec un canton de départ et un canton d'arrivée, et ce trajet on décide quel mode lui appliquer (auto, manuel etc.) Il faudra obligatoirement attendre qu'il ait fini son trajet pour embrayer sur un autre qui peut-être le successeur du premier dans un autre mode, mais à la volée en roulant je ne pense pas...(mais je peux me tromper :wink: )
A+
HO ROCO, TC V9 G + DR5000 etc.

Avatar du membre
Gugus
Fécond
Messages : 679
Enregistré le : jeu. 15 oct. 2009, 19:50
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Versailles (78)
Âge : 34

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Gugus » sam. 28 sept. 2019, 11:24

Bonjour,

Je n'étais pas tout à fait décidé sur le logiciel de gestion du réseau à utiliser, suite à tes réponses j'ai pris la semaine pour consulter le manuel de Train Controller (enfin je n'ai pas fait que ça quand même, mon chef n'aurait pas apprécié :siffle: ).
En effet ce logiciel est vraiment très complet et devrait répondre à toutes mes attentes tellement le champ des possibles est vaste, surtout en version Gold, pas donnée il est vrai. Et puis j'aime bien son ergonomie, en regardant diverses vidéos sur le sujet, je suis convaincu.

Pour ce qui est du passage du mode automatique au mode manuel en roulant (et vice-versa), c'est possible, il y a un chapitre tout à la fin du manuel qui l'explique.
De même, l'utilisation du Railcom pour éviter d'avoir à renseigner le "nom" de la loco et son orientation à chaque passage d'un mode à l'autre est prévue.

Néanmoins il me reste quelques interrogations, je ne sais pas si vous avez l'expérience pour me répondre ?
Ci-dessous un schéma de principe de la gare que j'envisage avec les cantons équipés en Railcom, qui serviront de zone tampon entre les modes, et les zones manuelles qui ne seront pas connues du logiciel :
Schema gare exemple.jpg
Le schéma ne reflète pas nécessairement le plan de voies définitif, c'est surtout pour illustrer le concept.

- Si deux locos sont présentes sur un canton Railcom (cas d'une UM ou d'une manœuvre de coupe d'une tranche par exemple), comme cela se comporte il ? Les deux numéros sont ils bien remontés et les deux locos identifiées dans RRTC ? Ou rien ne remonte car il y a confusion ?

- Toujours concernant le Railcom, admettons qu'une loco arrive par la zone manuelle gauche, ne fait que traverser la voie C (toujours en manuel par la centrale), et repart dans la zone manuelle droite. En lisant le manuel, je comprend que la loco va être identifiée dans le canton voie C. Mais en quittant ce canton celui-ci va-t-il bien être libéré ou va-t-il rester réservé, ce qui serait gênant dans ce cas ?

- Dernière question : J'envisage que des trains courts puissent être reçus sur la voie C et s'arrêtent à mi-quai en arrivant soit de la gare cachée 1 soit de la gare cachée 2. Les deux trains se retrouvent donc "nez à nez" avant de repartir en arrière (ce seront des autorails). Est il possible, en configurant correctement les points d'arrêt de le réaliser avec un seul canton ? C'est à dire que le deuxième train rentrera en canton occupé, mais sont point d'arrêt sera évidemment plus proche que la tête du train déjà arrêté. Je l'impression que les propriétés des trajets (notamment "entrer en canton occupé" et "entrer dans les cantons réservés") permettent ce fonctionnement.
Qu'en pensez-vous ?


Merci d'avance pour vos retours éclairés !

Avatar du membre
Coquelicot94
Expansif
Messages : 2317
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 17:21
Echelle pratiquée : H0
Localisation : Maroeuil (62)
Âge : 66

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Coquelicot94 » sam. 28 sept. 2019, 11:47

Bonjour, pour les questions complexes concernant TC il serait opportun d'aller sur le forum considéré ICI. Ou LA
Tu y verras que pour l'instant Railcom et TC ne font pas spécialement bon ménage et Railcom semble inutile (ou pas adapté) avec TC...
A+
HO ROCO, TC V9 G + DR5000 etc.

Avatar du membre
Cassaigneray
Prolixe
Messages : 1778
Enregistré le : ven. 01 juin 2012, 01:04
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Raymond
Club : UAICF Toulouse, AFAC Toulouse
Localisation : Toulouse
Âge : 69

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Cassaigneray » sam. 28 sept. 2019, 22:05

Bonsoir Gugus,
Pour la dernière question, il me semble que tu seras amené à partager en deux le canton C pour plus de facilité.
Dans certaines gares réelles, il y a des signaux "carré" qui délimitent les voies à quai en deux zones.

Avatar du membre
Coquelicot94
Expansif
Messages : 2317
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 17:21
Echelle pratiquée : H0
Localisation : Maroeuil (62)
Âge : 66

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Coquelicot94 » dim. 29 sept. 2019, 08:03

Bonjour, effectivement avec TC on peut faire entre plusieurs trains dans le même canton, il faudra affecter des marqueurs face à face dans les deux sens. Partager la portion en deux cantons me semble plus "sécurisante" et plus facile à exploiter. La version 9 permet même "d'empiler" des trains automatiquement.

- Pour ce qui concerne le passage facile de manuel à automatique, je n'ai pas testé cette possibilité, la doc fait référence à "un matériel de détections", sans préciser, on peut supposer que pour un passage automatique, il faudrait un décodeur de rétro railcom?
A+
HO ROCO, TC V9 G + DR5000 etc.

Avatar du membre
Gugus
Fécond
Messages : 679
Enregistré le : jeu. 15 oct. 2009, 19:50
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Versailles (78)
Âge : 34

Re: Automatisation gare cachée et informatisation partielle du réseau

Message par Gugus » dim. 29 sept. 2019, 11:09

Merci pour vos réponses.

Je vais suivre vos conseils et partir sur une séparation en deux cantons de la voie, ce ce sera effectivement plus simple à exploiter et à paramétrer.

Pour ce qui est du Railcom, je vais poser la question sur le forum spécialisé, on verra bien...

Le "matériel de détection" dont il est question dans le manuel fait référence au Railcom ou à une autre technologie permettant d'identifeir les trains, c'est en tout cas ainsi que je l'ai compris...
Quoi qu'il en soit, même sans détection automatique, je pourrais toujours exploiter le réseau comme prévu, il faudra juste assigner les locos sur les cantons manuellement en passant du mode "manuel" au mode "auto", c'est pas la mort non plus !

Répondre