ZIMO SOUND SYSTEM

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur : MOD

Avatar du membre
BR215
Intarissable !
Messages : 16011
Enregistré le : jeu. 18 mars 2010, 18:24
Echelle pratiquée : HO: Est [1]
Prénom : Christian
Club : Protocab (?)
Localisation : Alès
Âge : 48

Re: ZIMO SOUND SYSTEM

Message par BR215 » dim. 24 mars 2019, 18:34

BR215 a écrit :
dim. 24 mars 2019, 18:24
T'en vas pas Claudius....

Des news ici: http://www.zimo.at/web2010/newsletters/ ... _Maerz.pdf pour la gamme MS de Zimo.

Gdefareins
Démonstratif
Messages : 1544
Enregistré le : sam. 10 avr. 2010, 00:03
Localisation : 71570
Âge : 48

Re: ZIMO SOUND SYSTEM

Message par Gdefareins » mer. 07 août 2019, 11:18

Bonjour,

Je viens suivre avec intérêt le présent fil, surtout si un tuto s'annonce : actuellement j'utilise les décodeurs ESU, mais les Zimo semblent offrir d'autres options intéressantes notamment en matière de mapping (même si compliqué)

Néanmoins, la 1e approche que j'en ai me donne l'image d'un système de programmation assez austère et compliqué (je me trompe peut-être).

J'avais entendu dire qu'un remplaçant du logiciel de programmation était en gestation, mais depuis 2010, ça fait long... A moins qu'avec la nouvelle génération...

D'avance, merci de votre aide : je n'exclue pas l'achat d'un MXULFA le cas échéant

mistral39
Bavard
Messages : 74
Enregistré le : lun. 16 avr. 2012, 21:49

Re: ZIMO SOUND SYSTEM

Message par mistral39 » mer. 18 sept. 2019, 23:07

Bonjour, pour mon cas j'ai appris sur le tas à l'aide de la documentation qui est trés bien faite. Je programme à la main sans logiciel et ça va trés bien. A la différence d'ESU on ne peut pas se perdre parmi les lignes de mappage et paramétrage des fonctions. En revanche il y a 2 niveaux de programmation pour les fonctions, mappage et paramétrage basique et paramétrage plus complexe à l'aide de cv complémentaires. C'est ce point qui est le plus délicat, mais une fois qu'on a repéré les cv et à quoi ils servent ça se passe bien.
Il faut y aller, même sans MXULFA qui n'est indispensable que pour les projets sonores.

Répondre