Mon portique ou grue roulante MIDI

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » jeu. 29 août 2019, 17:43

Le portique MIDI visible sur mon modulino « Caddonite » a suscité quelques interrogations et demandes. Voici pour moi le moment de donner les explications souhaitées.

Il s’agit d’abord de préciser de quoi il s’agit. Les portiques de chargement que la Cie du MIDI appelle « grues roulantes » apparaissent dès le début des années 1860 et se rencontrent dans un très grand nombre de gares.
D’emblée, ils sont montés sur de robustes pieds en bois, comme on peut le voir à l’exemplaire conservé au Musée de Mulhouse.
Img (1).jpg
Img (2).jpg
J’ai eu la chance de fréquenter assidûment celui de St Girons (Ariège) qui était monté sur pieds métalliques, et d’en relever absolument toutes les dimensions, ce qui m’a permis d’en réaliser un dessin utile aux modélistes (c’est à dire à moi).
Img (3).jpg
Img (4).jpg
Img (5).jpg

[Remarque : les photos qui illustrent ce fil peuvent concerner indifféremment l’un ou l’autre des portiques a priori identiques que j’ai fabriqués. Identiques ? Pas toujours exactement. Qu’on ne s’en inquiète pas]

Alors je me suis craché dans les mains (beurk !) et roule ma poule !
Personne ne sera surpris que le matériau de base de ma (mes) réalisation(s) soit le laiton photodécoupé. Je n’y reviendrai pas ( viewtopic.php?f=2&t=4313&p=123499 ).
La première chose que j’ai faite a donc été de dessiner les typons d’où sortira le « kit » final. Voici les images de quelques-uns de ces typons. J’ai dû constamment penser non seulement à la forme des pièces, y compris celles qui seront « développées », mais aussi aux tenons et mortaises pour assurer le montage sans faille... Loin de le trouver fastidieux, c’est un exercice qui me passionne un peu comme les mots-croisés ou un puzzle, et dans l’anticipation du résultat attendu.
Img (6).jpg
Img (6).jpg (111.57 Kio) Vu 984 fois
Img (7).jpg
Img (7).jpg (38.18 Kio) Vu 984 fois
Img (8).jpg
Img (8).jpg (32.15 Kio) Vu 984 fois
Img (9).jpg
Img (9).jpg (36.42 Kio) Vu 984 fois
Img (10).jpg
Img (10).jpg (110.64 Kio) Vu 984 fois
(à suivre)
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Deimos_epIV
Intarissable !
Messages : 9240
Enregistré le : ven. 23 déc. 2011, 21:25
Echelle pratiquée : HO/DCC
Prénom : Claude
Club : MMF
Localisation : Montpellier (34)
Âge : 61

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Deimos_epIV » jeu. 29 août 2019, 17:46

Je sens que j'vais pleurer !
Amicalement

Avatar du membre
Bravigou
Intarissable !
Messages : 8029
Enregistré le : mer. 19 déc. 2012, 17:16

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Bravigou » jeu. 29 août 2019, 17:56

Bonjour, je peux m'asseoir? Je sens que je vais être hypnotisé devant ce fil et apprendre beaucoup plus encore.
MEURSAULT 2019 Luxembourg 2020

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » jeu. 29 août 2019, 18:02

(suite)

Une fois en possession des pièces, j’ai donc commencé le montage, par les pieds d’abord.
A titre d’exemple, voici l’éclaté du montage d’un des pieds de la bestiole.
Et le vrai montage, pas à pas
Img (11).jpg
Img (12).JPG
Img (13).JPG
Img (14).JPG
Img (15).JPG
Pour en finir avec les pieds, 4 grandes consoles viendront soutenir le tablier.
Img (16).jpg
Img (17).jpg
Img (18).JPG
Sur la dernière photo, on voit le pied « déroché » grâce à la méthode pas chère qui m’est chère.
Je suis passé au tablier. Lui aussi va recevoir des consoles, seize au total ; un vrai plaisir... quand c’est fini.
Img (19).JPG
Img (19).JPG (200.89 Kio) Vu 972 fois
Img (20).JPG
Et un petit coup de peinture d’apprêt.
Img (21).jpg
Une fois le tablier monté sur ses pieds, ça commence à ressembler à quelque chose; à un portique, quoi.
Img (22).JPG
Img (23).JPG
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » jeu. 29 août 2019, 18:07

J’en arrive aux roues, assez spéciales. Chacune est constituée d’un empilement de 7 pièces découpées/gravées en 3/10. Les voici sur leur plaque, puis dégrappées, soudées, nettoyées, noircies enfin.
Img (24).jpg
Img (24).jpg (400.29 Kio) Vu 971 fois
Img (25).jpg
Img (25).jpg (152.87 Kio) Vu 971 fois
Img (26).jpg
Img (26).jpg (166.16 Kio) Vu 971 fois
Img (27).jpg
Img (27).jpg (351.23 Kio) Vu 971 fois
Img (27).jpg
Img (27).jpg (351.23 Kio) Vu 971 fois
Img (28).jpg
Img (28).jpg (248.29 Kio) Vu 971 fois
Img (29).jpg
Img (29).jpg (156.41 Kio) Vu 971 fois
Les jolies rambardes, les grands leviers d’entraînement des roues, et les roues elles-mêmes complètent heureusement le tableau. Plus tard, je n’aurais garde d’oublier l’échelle, vertigineuse (c’est moi qui vous le dis).
Img (30).JPG
Une bricole importante quoique très peu visible (c’est fait exprès) peut se loger dans deux des pieds : le guide-câble, tube carré dont je vous dirai plus tard l’utilité.
Img (31).JPG
(à suivre)
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » jeu. 29 août 2019, 18:13

Il ne manque plus au portique que son treuil.
Je suis terriblement désolé, je n’ai pas photographié le montage du treuil pas à pas. Mais à vrai dire il y a peu à montrer. Comme celles de la grue, les roues du treuil sont constituées d’un empilement de pièces gravées en 3/10. Les boudins (les disques les plus grands) sont à l’extérieur, les bandages de roulement à l’intérieur. Les roues roulent sur les « rails » qui encadrent la fosse où passe le crochet.
Le treuil est composé de deux solides flasques (les vraies sont des pièces de fonderie) réunies par diverses entretoises et les axes des roues, du treuil, des engrenages intermédiaires et des manivelles de manoeuvre. J’ai pas mal puisé dans la boîte à bidouilles pour réunir les engrenages convenables, et j’ai la satisfaction de pouvoir abaisser ou relever le crochet comme en vrai, à la manivelle Mais il faut avoir les doigts fins.
Img (32).jpg
Img (32).jpg (60.67 Kio) Vu 966 fois
Img (33).jpg
Img (33).jpg (236.94 Kio) Vu 966 fois
Img (34).jpg
A vrai dire, je ne désespère pas de pouvoir un jour animer le treuil avec un de ces minuscules moteurs de buzzers de téléphones, par exemple. Mais tous mes essais ont été des échecs jusqu’à présent.
Le treuil en place, le portique a fière allure.
Img (35).JPG
Img (36).JPG
Img (37).JPG
Img (38).JPG
Img (39).jpg
Img (40).jpg
(à suivre)
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » jeu. 29 août 2019, 18:18

Est-ce que j’en ai fini avec ce portique ? Que nenni ! Jusque là, c’était la partie émergée de l’iceberg. Mais si on plongeait un peu sous la surface ?
En commençant par la surface elle-même.
Là j’avoue avoir commis un crime impardonnable (ou presque), violé le Serment du Modéliste, piétiné l’ordre du Monde...
Les rails sur lesquels circulait ce portique étaient, à Saint-Girons et peut-être partout, des rails Barlow.
Img (41).jpg
Et j’ai fait tout le contraire !
J’ai pratiqué dans le sol de mon infrastructure deux saignées, bordé ces deux rainures de rails patins en l’air, laissant entre eux une très petite fente – d’environ 1 mm.
Img (42).jpg
Img (42).jpg (156.26 Kio) Vu 963 fois
Ceci explique le profil particulier de mes roues, avec un boudin au milieu de la jante et pas sur le côté, comme ça aurait dû. Voici comment roule mon portique :
Img (43).jpg
Img (43).jpg (11.96 Kio) Vu 963 fois
Ceci permet à deux « doigts » actionnés par-dessous de déplacer le portique le long de sa voie, et à un câble de remonter le long des pieds pour déplacer le treuil sur la longueur du tablier.
Img (44).jpg
Img (44).jpg (27.74 Kio) Vu 963 fois
Cette fois-ci, je vous amène carrément dessous pour une visite très spéciale, absolument réservée aux amis.

[Veuillez couper vos portables, éteindre vos cigarettes, tenez vos enfants par la main ; les photo sont interdites, et n’oubliez pas le guide à la sortie]
Img (45).jpg
La base du système est un solide cadre métallique (des profilés de laiton ) vissé sous le plateau (1). Dans ce cadre navigue un chariot du même métal (2) entraîné par un moteur (3) par l’intermédiaire d’une courroie crantée (4). Ces derniers sont les fruits du charognage de divers scanners, imprimantes, etc. arrivés au terme de leur obsolescence programmée. Le miséramodélisme c’est aussi ça : ne rien laisser perdre. Le chariot porte des doigts d’entraînement du portique (5) et un guide câble. Son déplacement est limité par deux microrupteurs (6). Il porte le moteur d’entraînement du treuil (7). Ce moteur est alimenté par la masse du dispositif pour une phase et par un frotteur (8) pour l’autre. L’entraînement est réalisé par un câble, déjà cité, qui s’enroule dans un sens et se déroule dans l’autre sur un arbre longitudinal (9). Ce câble est constitué par du « bas de ligne » en nylon, fil de pêche souple et résistant.

Voilà. C'est fini. A vous les studios.
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Deimos_epIV
Intarissable !
Messages : 9240
Enregistré le : ven. 23 déc. 2011, 21:25
Echelle pratiquée : HO/DCC
Prénom : Claude
Club : MMF
Localisation : Montpellier (34)
Âge : 61

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Deimos_epIV » jeu. 29 août 2019, 18:19

Il vous reste des mouchoirs ?

:coeur1: :coeur1: :coeur1:
Amicalement

Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18595
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Ten-wheel » jeu. 29 août 2019, 18:25

Prof a écrit :
jeu. 29 août 2019, 18:13
Mais tous mes essais ont été des échecs jusqu’à présent.
Et pourtant dimanche dernier à Sorèze je l'ai vu descendre et monter en digital, avec l'index... :ange:
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Avatar du membre
Serge de Bollène
Intarissable !
Messages : 5271
Enregistré le : dim. 01 avr. 2012, 19:37
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Bollène, Vaucluse
Âge : 60

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Serge de Bollène » jeu. 29 août 2019, 18:31

S'il te plaît, Michel, pour nous achever :mort: , pourrais tu nous donner quelques dimensions de ton œuvre ? :?
Amicalement.

Serge

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » jeu. 29 août 2019, 18:53

Oui, c'est le vrai au 1/87ème. L'espacement entre les pieds est donc de 830 cm : 87 = 95 mm. Hauteur du tablier au-dessus du rail 90 mm, entr'axe des roues 37 mm et tutti-quanti

@ Ten-Wheel : décidément, le doigt tient une grande place dans nos réalisations :D
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Bravigou
Intarissable !
Messages : 8029
Enregistré le : mer. 19 déc. 2012, 17:16

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Bravigou » jeu. 29 août 2019, 23:36

Une vraie leçon! D’un autre côté c’est un peu normal. Merci pour le partage. Juste deux petites questions, la commande est un interrupteur inverseur? Et comment règles tu la vitesse?
MEURSAULT 2019 Luxembourg 2020

Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28767
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Christophedeb » ven. 30 août 2019, 07:18

Ouais... Pas mal pour un jeune débutant :siffle:

:mrgreen:

:applause:

Prof n'a pas précisé deux ou trois détails : recuire le laiton pour les ailes des consoles, et aligner les trous pour les roues, sinon c'est moche :clown:
Y a comme un goût d'pomme

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » ven. 30 août 2019, 09:06

Christophedeb a écrit :
ven. 30 août 2019, 07:18
Prof n'a pas précisé deux ou trois détails : recuire le laiton pour les ailes des consoles, et aligner les trous pour les roues, sinon c'est moche :clown:
Merci de ces compliéments bien justifiés

Bravigou a écrit :
jeu. 29 août 2019, 23:36
Une vraie leçon! D’un autre côté c’est un peu normal. Merci pour le partage. Juste deux petites questions, la commande est un interrupteur inverseur? Et comment règles tu la vitesse?
En effet la commande est un interrupteur inverseur (on-off-on) pour chacun des deux moteurs (trois un jour ? :mrgreen: ). La vitesse est réglée une fois pour toutes par des régulateurs.
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26490
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Mon portique ou grue roulante MIDI

Message par Prof » ven. 30 août 2019, 11:11

Et pour faire bonne mesure, voici le dessous de mon modulino "Craddonite"
numéros=.jpg
1- fourreau d’un pied (x4)
2- boulon de liaison (x4)
3- boîte de rangement de la télécommande
4- moteur d’aiguille (x4)
5- boîte de rangement du fil du transfo
6- transformateur  14 V ~ 2A
7- moteur du tonnelier/forgeron
8- répartiteur fils télécommandes
9- régulateur voies de l’EP
10- régulateur translation < > portique
11- régulateur translation ^v treuil
12- régulateur du tonnelier/forgeron
13- prise RCA alim voies (x2)
Je suis toujours mimo d'Oc

Répondre